Jump to content

sixela

Membre
  • Posts

    5,549
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by sixela

  1. Euh...mon 40mm f/4.5 à le PO à 1,60m au zénith sans table... Si c'est un 400mm f/4 ça ne risque pas d'être du monobloc (j'éspère...). Ça fait 15 ans que je trimbale un 400mm sur une table en nomade. Vraiment pas de problème, c'est juste une pièce de plus à sortir. Et pour mettre en place, c'est vachement plus rapide qu'un StellarCat (qu'il faut aligner, alors que pour le visuel, ta table tu la tapes plus ou moins au Nord et c'est 'good enough'). Maintenant si on a le budget ça se discute. Personnellement, je préfère l'expérience 'nue' avec une table (qu'on oublie, et un a une contact avec le Dob comme si elle n'existait pas).
  2. En tous cas PAS le Megastar 150/1400 -- ultra-pourri. Les deux autres, ont une optique pas trop moche mais je n'aime pas tellement la monture du Celestron. Le Dob 200mm, c'est une grand classique; un tube 200mm sur un EXOS-2 c'est un peu trop. Autre possibilités dans cette gamme d'ouverture: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p13528_Skywatcher-150-mm-GoTo-Tischdobson-Heritage-150P-Virtuoso-GTi-mit-Flextube.html et la version manuelle: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p12279_Skywatcher-Dobson-Telescope-Heritage-150P-Flextube---150-mm-Aperture.html [site allemand parce qu'ils l'ont en stock]
  3. J'en ai eu un oui, quand j'avais un Paracorr SIPS que je ne pouvais pas utiliser sur tous mes télescopes. Le bon: -optiquement tout aussi bon à mes yeux que le Paracorr Type 2 même sur f/3,3 pour corriger la coma -assez tolérant question placement, plus ou moins comme le Paracorr (si on se goure d'1-2mm pas aberrations gigantesques et une correction de coma qui reste acceptable) -moins cher que le Paracorr -permet de placer de façon parfaite un Nikon Nav HW 17mm -- idem pour pas mal d'oculaires pour les gens qui ont assez bien de myopie (si on est très myope même certains oculaires TV ne permettent pas de placer le Paracorr de façon optimale) -plus de distance entre les lentilles et le plan focal que sur un Paracorr type 2 -rapport f/D moins changé (1,06x au lieu de 1,15x) Le moins bon: -utiliser la tête ajustable est fastidieux. Il faut tourner, tourner et tourner encore pour ajuster. -il y a trop de jeu mécanique entre le porte-oculaire et le reste de la tête ajustable. Si on met du teflon le jeu disparaît, mais elle devient difficile à tourner (et en plus elle bouffe alors le ruban teflon, il faut en remettre assez souvent). -les anneaux livrés avec le correcteur pour la photo bouffent la distance qu'il y a de plus entre les lentilles et le plan focal. En utilisant l'anneau T2 il te reste juste 55mm, donc pas vraiment de gain qui reste. Le pas de vis externe n'est pas facile à convertir vers quelque chose d'autre avec un adaptateur court qui serait courant. -La qualité de polissage est typique Jinghua/ES, et pas tout à fait au niveau de ce que TeleVue te livre (si on essaye d'évaluer ça avec un laser). Mais bon, en visuel je n'ai pas vraiment vu de différence qui saute aux yeux en pratique -sur f/3,3 le fait que le rapport f/D n'est pas modifié autant fait aussi plus souffrir les oculaires -il faut en pratique 35mm entre le plan focal et le PO rentré pour l'utiliser de façon confortable. Pour moi la tête ajustable est juste bonne pour régler pour l'oculaire qu'on doit rentrer le plus (ou un capteur), donc ce n'est pas tout à fait inutile, et les autres on les insère partiellement ou un installe un anneau de parfocalisation. Mais utiliser la tête ajustable comme sur un Paracorr, pas question. Sur mon nouveau télescope je n'ai plus de SIPS et j'ai un Paracorr Type 2 'classique'. Moins embêtant que l'ES HR CC pour une gamme d'oculaire vraiment pas parfocaux, et donc je me suis séparé de l'ES HR CC.
  4. Donc: goutte d'eau dans l'océan, et peut-être il faudrait plutôt discuter de l'océan que de la taille de la goutte d'eau. Bien sûr, et il s'est tiré une balle dans le pied une fois le Paracorr sorti? Ou est-ce que magiquement le Paracorr ne marche pas avec des oculaires non-TV qui ne corrigeraient pas déjà partiellement la coma? Ce n'est pas mon impression, tiens, ça marche parfaitement avec des Nikon ou des Docter. Et quid des utilisateurs en photographie, si le Paracorr avait seulement corrigé la coma partiellement?
  5. Et Vladimir dit: ...et on parle d'une des variantes dans le brevet, pas de ce qui est en production. En tout cas, mon expérience personnelle me dit que les T6 et T5 que j'ai eu ne sont pas dessinés pour corriger la coma d'un Newton. Je pense en effet que Nagler a pensé à la possibilité de faire des Naglers corrigeant la coma (et donc il était sâge d'inclure une variante comme la (d) dans un brevet), mais de là à dire que les Naglers sont fait pour des Newtons (et qui plus est sans Paracorr)...qui n'a pas vu Al Nagler derrière une lunette avec des Nagler? Euh -- t'as vu la taille (ou plutôt le manque de taille) de la coma, là? Rien à voir avec la coma dans un Newton à rapport f/D court... Je n'exclus pas qu'il y ait un micropoil d'anticoma dans le Nagler T5, mais alors c'est tellement peu que c'est une goutte d'eau dans l'océan, comme on ne voit pas d'anticoma dans une lunette, pas de coma ni d'anticoma dans un Newton f/4 avec Paracorr, et du coma à gogo dans un Newton f/4 sans correcteur de coma...
  6. Ça doit être une très petite partie alors, parce que dans mes télescopes (surtout le StarBlast) il m'a bien fallu avoir un Paracorr pour corriger la coma visible dans mon 16T5 (qui est le même oculaire à échelle réduite), et ne ne détectais pas le moindre anticoma, alors que sans Paracorr c'était coma city.
  7. Seule chose à prendre en compte: les correcteurs de coma demandent un plan focal placé assez haut au-dessus du PO rentré. Le Paracorr a besoin d'assez peu (20mm si on beut un peu de réserve), le ES HRCC a besoin de minimum 32mm (donc 35mm si on veut un peu de réserve). Donc si on commande un Dob et qu'on ne veut pas être coincé il faut en prendre compte dans le dessin et la position du foyer (et la taille du secondaire), surtout si on veut utiliser le ES HR CC nettement moins cher qu'un Paracorr Type 2. Le texte ne sit pas qu'il corrige la coma, il dit qu'à ce rapport f/D il est "corrigé" pour la coma, c.à.d. qu'il ne rajoute ni coma ni anticoma. En tout cas c'est comme ça que je le lis, et dans des lunettes je ne détecte aucun anticoma.
  8. Je ne lis rien dans ces propos qui dit que les Nagler corrigent la coma (ce qui serait assez fâcheux si on veut les utiliser dans les lunettes TeleVue). B ien au contraire, je lis qu'il a dessiné le Paracorr justement pour corriger la coma qui n'était pas corrigée dans les Nagler. Il dit même explicitement que les Nagler montrent ("reveal") la coma produite par le miroir. En tout cas, le Nagler type 1 qui est breveté ne corrige pas la coma. Il n'y a aucune indication que les autres types le font. Il y a eu des oculaires corrigeant la coma -- par exemple les Pretoria. Depuis l'arrivée de correcteurs de coma, j'en vois moins, par contre il y a en effet des barlows et des correcteurs de verre qui corrigent la coma (d'ailleurs une barlow 'classique' génère souvent un peu d'anticoma).
  9. Je dirais également: surtout en ville il vaut parfois mieux avoir une paire de jumelles et un bon chercheur optique à image redressée et une bonne carte (ou Skysafari) qu'un PushTo. Les jumelles pour s'orienter malgré le manque d'étoiles, le chercheur redressé pour reconnaître ce qu'on a vu aux jumelles (on peut aussi --hérésie-- utiliser un pointeur laser vert et des jumelles, mais un classe 2 légal n'est pas vraiment utilisable en bord de ville et je n'aime pas les lasers plus puissants dans une zone assez peuplée). Parce qu'un PushTo te mènera vers un champ ou l'objet est visible, mais souvent tu ne saura pas exactement où est l'objet dans le champ et quels sont les repères. En ville c'est même pire, comme des objets facilement vus dans le chercheur quand on est sur un bon site seront limites même au télescope... Chez nous dans le club on avait parfois des hordes d'utilisateurs ETX qui nous demandaient des conseils. On aligne le GoTo, check. Hop, va vers Pluton. Oh -- bon, Pluton c'est quelle étoile? Hop, vers M101 (dans un ciel Bortle 7). Euh...
  10. L'Intelliscope se fout complètement de la position de la base, par contre, il a horreur d'un "vertical stop" qui est mal mis. Ce qui est important, c'est que le télescope soit pointé selon l'axe Az quand le télescope est "à la verticale" (qui ne doit donc pas être vertical, mais selon l'axe Az, même si cet axe pointe vers autre part que le zénith). Évidemment, un sol plan sert à bien régler le 'vertical stop' au début.
  11. C'était justement ce que je voulais évoquer...plus le champ apparent est grand, plus on voit la coma (pour un rapport f/D donné).
  12. Gni! Les Naglers ne corrigent pas la coma (qui est bien là dans le plan focal produit par le miroir primaire) -- bien au contraire, en grossissant pas mal tout en montrant un grand champ, en bord on la voit plus qu'avec des Delos. La seule chose qu'ils évitent, c'est qu'à la coma s'ajoute encore de l'astigmatisme en bord de champ... Bien sûr on peut observer sans correcteur de coma. Mais j'ai un copain qui nous avait juré ne jamais en vouloir un sur un 408mm f/4,1, et il a suffit de lui montrer ce que ça donnait sur ses deux Panoptic 24mm et 27mm et son Delos 17,3mm et il s'est tout de suite dégourdi pour en acheter un... Moi depuis que j'en ai un j'ai du mal à me réadapter à mon f/5 sans Paracorr quand je voyage (à la maison j'utilise mon Paracorr jusqu'à f/6).
  13. Alors n'achètes pas de 250mm si ça va t'empêcher de l'emmener sur un site meilleur. Ça te donnera une différence bien plus grande que 50mm d'ouverture en plus. J'habite dans le ciel le plus execrable qui soit possible en dehors de Paris centre (la ville lumière!) et Londres centre, mais en une heure en voiture j'ai un spot Bortle 4 (mais Bortle 4 pas trop bon) qui est bien meilleur (surtout près du zénith). J'aime autant te dire que c'est tout un autre monde qui s'ouvre à moi là-bas. Heureusement, l'encombrement d'un 250mm n'est pas beaucoup plus grand que celui d'un 200mm. Par contre, un 300mm est bien plus difficile à transporter sauf si l'on passe à un modèle démontable comme les Explore Scientific ou un Sumerian Alkaid.
  14. Tu ne fais pas fausse route, mais dans ton cas je penserais quand même à passer en 300mm si tu as la place (non seulement pour stocker, mais surtout pour emmener ça sur un bon site). Mais si le 250mm est celui que tu utiliseras alors qu'un 300mm est trop grand, tu peux foncer!
  15. Mais on sort vraiment du sujet. Sur mon autre forum j'aurais scindé le sujet en deux. Si on cessait de parler des gros bidules?
  16. J'ai juste une photo sans table. La caisse à miroir pourrait être un poil plus courte; j'étais parti pour avoir des ventilateurs sur le côté mais au fait j'ai maintenant un ventilateur au dos et une baffle à l'avant qui redirige l'air vers la face du miroir. Avec une flex-rocker j'auras pu encore abaisser le porte-oculaire, mais c'est déjà inconfortablement bas sans table EQ comme ceci (il faut vraiment une chaise quand on pointe plus bas), et un flex-rocker demanderait un table plus grande, donc j'ai du faire un compromis sur la hauteur du PO avec une table -- au zénith il me faut une petite marche Ikea. C'était ça ou tout redessiner avec un flex-rocker et acheter une nouvelle table (ce que je fais pour le T500).
  17. Ça dépend. L'Obsession "UC" est compact mais quand même assez lourd, mais il y a pas mal de 500mm qui restent assez 'pratiques', avec la pièce la plus lourde qui fait entre 23 et 27kg (par exemple: http://splendeursducielprofond.eklablog.fr/materiel-et-observation-p562878 ). Je n'ai pas pris le Taurus pour une seule raison, et c'est le rapport f/D de 4,2 -- si on veut le mettre sur une table équatoriale ça fait haut... Mon Canopus T500 f/3,7 devrait faire dans les 42kg complets, plus une table équatoriale qui pèse 9kg...je trouve ça encore assez portable.
  18. Si tu n'as pas de table équatoriale, un 400mm f/4,5 te permet d'observer de plain pied même avec le télescope pointé vers le zénith (c'est comme ça sur le mien, je fais 1,75m, mais je pourrais très bien le rabaisser en utilisant un autre dessin en bas). C'est cela qui les rend populaires. Quand on utilise une table équatoriale, f/4.1-f/4.3 devient souvent plus pratique sauf si on passe sur un dessin 'low-rider'. f/4, f/3.7 et f/3.3 deviennent plus courants pour des télescopes encore plus grands pour continuer à observer de plain pied.
  19. Meuh si, en tout cas avec un f/3,7, même avec une table équatoriale pas trop haute. En tous cas avec une dessin qui arrive à mettre le miroir très près du sol ou de la table équatoriale (par exemple avec un dessin 'flex-rocker'). En encore plus grand on peut même motoriser pour se débarrasser de la table et aller jusqu'à un 600mm en f/3,3 (le nouvel observatoire de Bocholt en a un, ouverture le 28 octobre), mais ça ne m'arrange pas (je préfère nettement une table équatoriale, personnellement, au ServoCat/Argonavis ou autres, c'est une toute autre expérience). En plus ça devient lourd, encombrant et plus fastidieux à mettre en place. Pas impossible (Michael de Sumerian a bien sorti le Canopus 600mm de sa voiture pièce par pièce et l'a monté sur le toit de l'observatoire tout seul comme un grand) mais quand même, c'est plus de la haute voltige et ça prend tu temps (bien plus que de taper le flex rocker d'un 500mm sur une table mise en station au pifomètre). Mais on sort un peu du sujet, là; je voulais simplement dire que si je passe de 400 à 500 et que je crois que ça vaut la peine, alors passer de 200 à 250 vaut également la peine. Passer de 200 à 300 ou de 250-à 400 ou de 300 à 450, par contre, c'est changer complètement de monde.
  20. Le tube est souvent excellent -- c'est la monture que est parfois franchement facile à casser. Mais il a exactement la même ouverture, donc il ne faut pas s'attendre à des miracles. On peut en effet pousser le grossissement un peu plus loin sur un ETX 125 (pas de chromatisme), et évidemment il est bien plus compact et donc mieux porté par une monture qui a du mal avec un long 130mm. En "moins" il faut absolument un pare-buée et une résistance chauffante pour éviter la buée sur le correcteur, mais c'est la même chose sur ta lunette.
  21. "Perpendiculaire au tube", ça se règle quasiment uniquement en utilisant les vis de collimation du PO (sauf si l'araignée ne place pas le porte-secondaire au milieu du tube, ce qui se règle avec la tension des branches, mais ça se mesure). Mais dans ce cas ci, je soupconne plutôt ton train photo d'incliner le PO plus que tes outils de collimation, et pour éviter ça il faut surtout rigidifier; la première chose à faire c'est de vérifier que les vis du PO qui le tiennent au tube sont assez serrées. Et puis il faut assez de tension sur le tube PO (pour un Crayford) et pas trop de jeu (éventuellement on peut intercaler un bout de feuille de transparence en dessous des roulements de l'autre côté de l'axe). Et rien à faire, tous les PO ne sont pas des Moonlite, FeatherTouch ou Baader Diamond SteelTrack non plus, parfois on vit avec le reste. C'est bien une des raison pour laquelle on fait des flats. Ce qui peut aider pour réduire le vignettage asymétrique, c'est de faire la collimation avec un poids pendu au PO qui compense la différence de poids entre les outils et le train photo. Mais c'est bien sûr la roue de secours plutôt qu'une vraie solution.
  22. J'avais un peu le même dilemme pour passer de 400mm à plus grand, et je passe quand même de 400mm à 500mm. Parce que les 550mm ou 600mm commencent vraiment à devenir trop grands pour être transportés et mis en place chaque fois après s'être déplacé. Même en léger-léger la boite à miroir devient vraiment grande pour passer les portes et pour transporter à la main en site, et même les miroirs assez légers deviennent quand même assez lourds (sauf si on passe carrément aux ménisques). En plus, en 550/600 faut vraiment penser à motoriser tout ça alors que je veux observer 'simplement' avec juste une table équatoriale. Or, 200->250 te donne exactement le même saut en diamètre, et quand même 56% de lumière en plus. Personnellement, je vois même la différence entre un 400mm et un 450mm et la différence avec un 500mm est quand même assez franche. Mais en effet, si il n'y avait pas l'aspect pratique j'aurai sauté vers 600mm. Alors que si on a un 200mm un 300mm n'est pas insurmontable. À noter: j'ai un 250mm, mais c'est parce que c'est la taille maxi pour une boite style Strock qui passe en dessous du siège dans l'avion et qui reste en dessous des 10kg.
  23. C'est quel PO que tu as acheté? Pourrais tu nous montrer des photos? Les PO GSO ont par exemple les trous pour les vis autre part, et en plus le tube PO est plus large des quelques mm.
  24. Selon les modèles pas toujours parfait, comme ce n’est pas le centrage mais l’inclinaison qui est importante. Autre source d’erreur, un PO dont l’axe varie un peu. En aucun cas n’utiliser une des positions extrêmes du PO avec les outils… Selon moi tu le serres un peu trop fort (ou tu serres trop fort l’adaptateur 2" -> 1,25"). Si le PO n'est pas à l’horizontale, est-ce que pas serrer du tout après avoir fait tourner 180° Pour contrôler est une option, ou est-ce que le faisceau bouge si tu laches le collimateur? en tout cas un viseur réticulé te permettra de valider le laser et vice-versa.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.