Jump to content

sixela

Membre
  • Posts

    5,606
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by sixela

  1. Personnellement, j'utilise un 31mm sans problèmes usr un f/3,72+Paracorr, alors se limiter à 24mm sur un f/5... Donc: https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/language/en/info/p2757_TS-Optics-2----28-mm-Ultra-Wide-Angle-Eyepiece---82--Field.html ou en effet APM 30mm UFF. Avec encore plus de budget bien sûr on peut passer au 20mm APM XWA 100°.
  2. https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-dobson-sky-watcher-150-750-flextube-heritage-c2x33892328 Il y a aussi (s'il préfère être autonome à 11-12 ans) un modèle un peu plus petit, le Heritage 130p: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-dobson-sky-watcher-130-flextube-heritage-c2x30337303
  3. La photo le montre bien -- je suis en effet très très sur que la marque est au centre physique de la face, et donc justement décalée de la marque idéale qu'on pourrait vouloir de l'offset le long de cette face. Même chose que les autres: alcool d'abord, puis acétone. Les deux sont inoffensifs pour l'aluminure. Par contre, l'acétone rsique de dissoudre aussi la peinture noire qui pourrait se trouver sur le bord noirci du secondaire ou su les parties mécaniques près du secondaire, donc faire gaffe.
  4. Ça me semble tout à fait correct par rapport à l’aberration spherique sur tes images. Les C11 corrigent l’aberration sphérique pour les objets à l’infini. Pas à 16m. je prendrais un oculaire Ronchi en faisant un test sur une étoile (une vraie) ou j’utiliserais Winroddier (idem pour la source). Mais je soupçonne surtout que tu as plutôt des problèmes de mise en température le soir…même sur tes images dans des conditions meilleures le miroir est encore à une mauvaise température, et la nuit c’est bien pire. Et là tu as le choix entre un Lymax cooler et/ou de l’isoler juste avant la session pour uniformiser la température dans le tube. De préférence les deux. Ou partir à La Palma, la Floride ou Barbados ;-).
  5. Ayant été un jeune de 12 ans à haut potentiel moi-même ayant reçu un télescope à cet age, en en ayant acheté un pour mon fils de 12 ans, dans ce budget: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescope-dobson-sky-watcher-130-flextube-heritage-c2x30337303 Assez d'ouverture pour le ciel profond, mobile, pas lourd... Pour observer un trépied de camping et une caisse. Seul point vraiment faible, le PO avec un peu trop de jeu. Cela reste fonctionnel, et si on veut un peu améliorer ça: [If suffit de serrer la bague en caoutchouc jusqu'à disparition du jeu. Prudence de ne pas forcer...] En situation avec beaucoup de pollution on peut utiliser une mousse pour mieux isoler le chemin optique des lumières parasites: À part ça, un Dobson 150/1200 est idéal (mais moins portable, surtout si on veut l'amener en vacances) aussi mais hors budget, tout comme la version 150mm de l'Heritage.
  6. Si je dis “oui” à la question “est-ce normal” c’est qu’il n’y a pas de problème…
  7. Oui. Comme la silhouette du secondaire est décalée, d’un côté on voit plus la réflexion du bout du tube du porte-oculaire que de l’autre.
  8. La luminosité surfacique est très faible, donc je ne crois pas au « pas trop difficile ».
  9. Il faut diviser la longueur focale (400mm pour un SkyScanner) du télescope par la longueur focale de l'oculaire. Donc pour 6mm 400/6 =~ 67x. On gagne en luminosité et en résolution. Mais dans un 100mm il y a pas mal de 'ciel profond' à voir: il suffit de prendre les gros objets -- M31 par exemple ne rentre pas entièrement dans le champ du 25mm! Ce qui est surtout important pour le ciel profond par contre, c'est d'être à un endroit avec moins de pollution lumineuse. Si vous habitez en ville, ce sera plutôt pour les vacances...bien qu'il y a pas mal d'amas d'étoiles ouverts assez grands dont il reste encore assez même avec assez bien de pollution lumineuse (M45, les Pleiades, en premier). Pour ce qui est des galaxies, c'est plus dur (même M31 devient invisible sauf le noyau pas très intéressant) et pour ce qui est des nébuleuses on est limité au plus grandes et lumineuses (comme M42 et parfois M27 et M57). M42 est toujours spectaculaire, et la saison arrive... Il faut régler le miroir secondaire pour mettre l'objet sans coma au centre du champ pour pouvoir grossir de façon optimale. Sur ce télescope ça peut se faire à l'oculaire (avec le 6mm et un test sur une étoile) mais il faut de l'expérience. On peut acheter un oeilleton de collimation (ou même en fabriquer un) et mettre un oeillet sur le miroir primaire, ce qui permet de le faire à l'avance, mais mieux vaut se faire aider par un utilisateur chevronné pour ça. Ce n'est pas important pour débuter: le télescope n'arrive pas totalement déréglé ;-). Une autre raison pour commencer en rajoutant un 6mm plutôt qu'un 4mm ;-).
  10. Parce que ça devient plus sombre et qu'on voit plus les effets de la turbulence atmosphérique à haut grossissement. Un 6mm est suffisamment court pour être utilisable sur la plupart des cibles la plupart des nuits, tout en donnant assez de grossissements où l'on voit la plupart des détails qui seraient visibles dans un télescope avec une ouverture de 100mm; en plus, en grossissant un peu moins le champ est moins étroit ce qui évite de perdre la cible en changeant d'oculaire. Oui, sur Jupiter et la Lune j'utilise souvent un 4mm sur ce genre de télescope, mais mieux vaut ne pas commencer par un oculaire qui servira moins et sera plus difficile à utiliser. Par contre, le 10mm qui est livré, ça donne 40x, et ça ce n'est pas vraiment beaucoup pour les planètes. Et en plus la Lune reste franchement tellement lumineuse que c'est moins confortable. Avec un 6mm la Lune tient encore confortablement entièrement dans l'oculaire tout en révélant la plupart des détails. Mais bon, un 5 ou 4mm se défendent aussi, mais alors le pas de 10mm->4mm est assez grand.
  11. En effet. Mais si on veut regarder les planètes et la Lune, je conseillerais d'acheter également un oculaire 6mm avec un dégagement oculaire pas trop important. Par exemple (si on veut s'approvisionner en Chine pour épargner un peu): https://www.aliexpress.com/item/1005001380633664.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.53a13aefqmE1Jy&algo_pvid=568e816a-1efc-4911-b950-81d1277a9a03&algo_exp_id=568e816a-1efc-4911-b950-81d1277a9a03-6&pdp_ext_f={"sku_id"%3A"12000015872434316"} [Pour comparer: une version mieux finie mécaniquement et achetée en France avec la même optique: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/oculaire-sky-watcher-wa-super-plossl-6mm-58-3175-c2x30248713 ] Il y a encore meilleur marché mais alors la qualité souffre quand même un peu. Sauf si on passe carrément à des Plössl 6mm, mais alors c'est le confort d'utilisation qui souffre.
  12. Je connais la musique -- j'avais acheté un 400mm quand mon deuxième fils avait trois ans ;-). Hannut c'est déjà mieux que Boechout. On observe assez souvent à Ramillies, à l'endroit aménagé par Astrovega, justement pour échapper au Triangle Sans Nuit (Anvers, Bruxelles, Gand). Mardi je te saluerai en passant pas loin sur l'E40 en allant à Medendorf.
  13. Bienvenue! Tu observes dans quel coin (probablement loin de Boechout, mais ça vaut pour moi aussi 😉 ) ?
  14. Non, les zooms sont finalement en production chez Kunming United Optics. C'est une pénurie des certains verres en Chine qui a fait coincer la production...
  15. En observation visuelle on ne doit pas être précis du tout, sauf pour des hauts grossissements près du zénith. En virtuel assisté un peu plus. En astrophotographie à longues poses, la table n'est pas l'outil idéal: il est en effet très difficile d'aligner parfaitement l'axe polaire, surtout en Az. Donc il faut se limiter à de courtes poses, par exemple de 1 à 10 secondes. Voir par exemple: https://www.astrokraai.nl/viewimages.php?t=y&category=7 En plus l'autoguidage est assez délicat même quand on a deux axes: quand les tables ont deux axes, c'est un axe polaire (en ascension droite) et un axe Alt, qui ne sont pas perpendiculaires partout. Or des longues poses avec une longueur focale importante demande souvent de l'autoguidage. Donc c'est plutôt pour des objets petits et assez lumineux (et il faut un PC costaud pour empiler une quantité monstre d'expositions courtes). Ce qui colle d'ailleurs bien à la longueur focale de la plupart des Dobson -- ce ne sont pas des objectifs pour de grandes nébuleuses à faible contraste de toute façon. Les Rolls sont les "Equatorial Platforms" de Tom O., mais elles pèsent une tonne. La Bentley, c'est celle-ci: http://www.blandinequatorialplatforms.com/ et en Europe elle est plus intéressante (sauf si on trouve une Tom O. en Europe -- les prix de transports des Tom O. sont prohibitifs, tandis que la Blandin est pliable et facilement transportable, également par la poste 😉 ). J'ai vu une Geoptik Eartha et le manque de stabilité du télescope (même un 250mm de masse) ne m'a pas du tout enchanté. La Sumerian est super-légère, fonctionne bien mais n'est vraiment pas pour des télescopes lourds. Chez Sumerian un 300mm tient bien dessus mais ils sont bien plus légers que des télescopes de production de masse (par exemple, ton 300mm pèse 7kg de plus qu'un Canopus 400mm!). Si on part sur un Dobson "de masse" je ne mettrait même pas un 250mm dessus, par contre pour un 200mm c'est nickel. Il y a moyen de renforcer avec des barres en alu pour porter plus (certains l'ont fait) mais alors autant refaire une table soi-même. Pour ce qui est de l'autre modèle vendu par TS, l'Asterion, ne pas prendre le modèle le plus léger. L'autre tient encore bien des 250mm, mais au-delà il faut de nouveau renforcer (le bois est alors trop mince). Dieter Martini: environ équivalent. Je n'ai pas d'expérience avec les tables françaises. Si ça t'intéresse: Wim de Meester, un des mes collègues Belges, vend sa Tom O. en alu (un axe) qui a servi à son Obsession 18", pour (je crois) €1000. Il ne l'utilise plus ayant installé un ServoCat pour réduire la hauteur du PO. Si tu m'envoies un message privé avec tes coordonnées je peux te mettre en contact.
  16. C'est incorrect. On fait tourner le plateau autour d'un axe polaire virtuel, on ne modifie pas l'altitude et l'azimuth. Oui. Si on ajuste plus que 10°, par contre, l'axe Az du Dobson ne sera plus vertical ce qui peut commencer à gêner le mouvement Az (et dans un cas extrême le télescope reviendra toujours dans la position Alt stable.) 5°, par contre, aucun problème si la friction statique de l'axe Alt est suffisamment grande. À noter: pres du méridien et loin du zénith même une table pour 50° est utile à 30° de latitude. Ce n'est pas parfait mais bien mieux que rien.
  17. J'ai eu un 13mm APM et un 13mm Ethos, et à ce moment j'ai gardé l'Ethos, mais les différences étaient minimes. Par contre, pour le 20mm APM (qui reste très intéressant vu le prix) et l'Ethos, la différence en bord de champ est quand-même assez visible. Depuis j'ai des Nikon Nav-HW dans cette plage; ils sont encore meilleurs sauf pour de gros objets: la différence en distortion choisie fait que les Nikon ont un anneau légèrement plus clair au bord (moins de grossissement) qui peut faire "détecter" des choses qui n'y sont pas (comme un bras fantôme sur M33). Sur les grosses nébuleuses ça m'agace un peu, spécialement vu que mes Ethos n'avaient pas ça (le Docter 12.5mm n'a pas ça de la même façon non plus, il a un bord plus clair aussi mais les différences dans le fond du ciel sont plus graduelles).
  18. Attention, la différence entre l'Ethos 21 et l'APM 20 XWA est bien plus grande (je me tais pour ne pas influencer les résultats) que celle entre les 13mm des deux séries.
  19. Je rappelle: Si on veut un laser de classe 2 qui fonctionne dans le froid, mieux vaut avoir un Leadlight taïwanais, par exemple: https://www.pearl.be/article/NC5000/pointeur-laser-a-rayon-vert
  20. Ou plutôt le kit Farpoint avec laser plus Cheshire. mais c’est bien plus cher qu’un Cheshire combiné avec un viseur réticulé qui s’achète €12 chez AliExpress.
  21. Ce n’est pas un clone, mais un correcteur indépendemment déssiné par Harry Rutten.
  22. Pas l'OIII Baader sauf si tu veux vraiment grossir bien mien pour encore avoir suffisamment de luminosité surfacique. Plutôt un Astronomik: https://www.astronomik.com/en/visual-filters/oiii-filter-visuell/astronomik-oiii-1-25-m28-5.html ou un Lumicon: https://farpointastro.com/products/lumicon-1-25-inch-oxygen-iii-gen-3-filter ou même un des "anciens" Lumicon: https://farpointastro.com/collections/scratch-and-dent/products/lumicon-1-25-inch-oxygen-iii-filter Mais une question: si tu n'as pas encore de filtre, peut-être qu'un bon UHC serait plus utile d'abord. Ça va dépendre de ton instrument, tes cibles préférées, de tes oculaires, de la pollution lumineuse etc. etc. dont on ne connaît rien.
  23. Mars était assez haut pour pouvoir se passer d'ADC (sauf peut-être au dessus de 350-500x). Donc tu t'attends à des miracles que l'ADC ne permettra pas. Si tu ne vois pas une boule finement détaillée mais avec aussi clairement une fine lisière blueue d'un côté et orange de l'autre, alors tu as d'autres choses à peaufiner avant qu'un ADC ne soir utile...
  24. Tiens, on a mentionné mais vite oublié un Heritage 130p ou 150p, pourtant très transportable…
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.