Afficher un message
Vieux 18/09/2017, 00h42   #57
Saturn57
Membre
Géante rouge
 
Date d'inscription: octobre 2010
Messages: 96
Par défaut

Citation:
Envoyé par Moraldo Voir le message
Eh bien on désigne justement par "hommes" ou "humains" le pluriel de tous ces singuliers
Et c'est un concept qui existe dans tous les langages de la Terre, et qui englobe toutes les variétés d'individualités et de cultures.
Etonnant, non ?
Les dernières découvertes en paléontologie nous ont appris que l'homme de Néandertal était radicalement différent de nous, il a développé un culture qui n'a rien à voir avec la nôtre, ce qui montre que l'idée de l'universalité de l'humain n'est qu'une croyance.
Les humains pourraient paraître semblables aux yeux des chats, par exemple. Du fait qu'ils ont un patrimoine génétique différent du nôtre, les chats auraient tendance à considérer tous les humains comme semblables parce qu'ils les voient de l'extérieur. Eh bien pour savoir comment les chats nous voient, il faut examiner comment nous voyons les chats. De nos yeux d'humains, nous les voyons comme très différents les uns des autres. En effet, nous remarquons il n'y a pratiquement rien de commun entre le chat errant dans votre jardin et votre chat domestique que vous choyez et nourrissez chaque jour. Si les deux ont le malheur de se rencontrer, votre chat domestique va feuler, se mettre en boule et cracher à la figure de celui qui erre dans votre jardin. Bien qu'ils aient un patrimoine génétique semblable, ils seront des étrangers l'un pour l'autre, et même un humain, qui a un patrimoine génétique différent, ne verra pas ces chats comme semblables. Eh bien nous sommes en droit de penser que les chats voient aussi les différences qu'il y a d'un humain à l'autre.
Saturn57 est déconnecté   Réponse avec citation