Jump to content

Super comparatif de filtres


Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Avec les collègues du club (merci à Gwendal, Gabriel, Matthieu et Laurent), nous avons pu tester quels filtres au spectrophotomètre HP. Résolution 1nm bande explorée de 190nm à 1200nm.

 

(ce comparatif sera complété au fur et à mesure des tests)

 

Commençons par quelques filtres anti-pollution lumineuse.

Tout d'abord les

 

Astronomik CLS

Astronomik UHC

Baader UHC-S

 

13668-1414529100.jpg

 

Remarques :

 

Pour le visuel:

 

Les 3 filtres sont bien conçus et bien fabriqués : ils laissent tous les 3 bien passer le OIII (496nm et 501nm) et le Hbeta (486nm) à 90%.

 

Les 3 filtres coupent bien le reste du spectre visible.

 

La grosse différence pour le visuel, se fait autour de la bande OIII (496nm et 501nm) et Hbeta (486nm). Les filtres sont plus ou moins sélectifs:

 

L'UHC Astronomik est le plus sélectif, suivit du baader UHC nettement moins sélectif puis du CLS encore moins sélectif. Dans un ciel très pollué, l'Astronomik sera plus performant sur les nébuleuses.

 

Pour la photo:

 

les 3 filtres laissent bien passer le Halpha.

 

Mais il y a une différence : le baader coupe le rouge profond/le proche Ir alors que ce n'est pas le cas pour les astronomik qui laissent passer tout le spectre entre 650nm et 700nm.

Le Baader laisse cependant bien passer tout le SII, mais coupe juste après. Il est bien optimisé à ce niveau.

 

Aucun des filtre ne coupe complètement les Ir et Uv. En utilisation photo, il faudra ajouter un filtre de luminance sur les lunettes et autres télescopes comportant du verre dans le chemin optique (=chromatisme en Ir)

 

Passons aux zoom sur OIII / Hbeta et Halpha

 

L'astronomik UHC

 

La région OIII et Hbeta, (utile en visuel et en photo)

 

Notez comme le filtre est remarquablement bien conçu et fabriqué : les raies Hbeta et OIII tombent pile en face des "bosses" du filtres. C'est pas un hasard...

 

Le filtre est bien étroit avec une FWHM de 26nm, bien centrée autour du Hbeta et OIII. il sera excellent en visuel sur les nébuleuses.

 

13668-1414532964.jpg

 

la région Halpha / SII (utile en photo seulement)

 

Le filtre passe le Halpha et aussi le SII avec une excellente transmission.

Mais il laisse aussi passer l'infrarouge proche. Sur lunette il faudra ajouter un filtre Ir cut ou un filtre de luminance

 

13668-1414533281.jpg

 

Zoom sur la Baader UHC-S

 

La région OIII et Hbeta

 

(attention pas la même échelle que l'UHC astronomik, c'est plus large ici)

 

Là encore le filtre est parfaitement centré et laisse passer tout le OII et le Hbeta avec plus de 90% de transmission.

La FWHM est par contre nettement plus large que sur l'Astronomik UHC avec 58nm

 

13668-1414535342.jpg

 

la région Halpha / SII

 

Là l'UHC Baader reprend clairement le dessus sur les filtres Astronomik : non seulement il passe parfaitement le Halpha et le SII mais en plus il coupe le proche infrarouge ce qui n'est pas le cas des Astronomik.

 

13668-1414535576.jpg

 

zoom sur l'Astronomik CLS

 

La région OIII et Hbeta

(c'est la même échelle que le baader)

 

Toujours bien centré autour du OIII et Hbeta avec une FWHM encore plus large, de 90nm, qui laissera passer un peu plus de continuum des objets à spectre continu (galaxies, amas), mais aussi plus de pollution lumineuse

 

13668-1414537022.jpg

 

la région Halpha / SII

 

On retrouve le même comportement que l'UHC Astronomik en légèrement plus sélectif même. Il laisse bien passer tout le Halpha et tout le SII, mais aussi le proche Ir.

 

13668-1414541422.jpg

 

 

à suivre les filtre anti PL multi bandes...

Edited by olivdeso
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites

Merci pour retour de super test.

Ayant les 3 (CLS en clip EOS) cela confirme mes impressions.

Avec une PL moyenne, à l'usage c'est le Baader que je préfère pour la photo et je crois être dans le bon sens. En visuel à essayer l'Astronomik et le Baader sur M42 avec un Pentax XW14 sur l'AP130, j'avais noté plus de contraste avec l'Astronomik, mais je ne voyais plus que 3 étoiles du trapèze, alors qu'avec le Baader je distinguais les 4.

Link to post
Share on other sites
Merci pour ces documents rares. J'attends la suite avec impatience, c'est du "vrai" et pas du commercial !

 

Oui c'est là ou on voit si le vrai suit le commercial. Pour l'instant ça va. On verra des petites différences ensuite. Dans l'ensemble, j'ai été favorablement impressionné par les baader : bien que le coût soit faible, ça respecte parfaitement ce qui est annoncé, au nm près.

 

tuyau à ceux qui passeront par là : Même le nouveau filtre Halpha 3,5nm respecte bien les specs, il fait vraiment 3,5nm pour 3x moins cher que l'astrodon...mais la courbe sera pour plus tard...

 

Une chose qui n’apparaît pas ici, c'est le blocage. J'ai pu constaté, que c'est au moins 10-3 pour tous les filtres testés. Certains font un peu mieux, si j'ai l'occasion j'essaierai de mesurer du narrow band sur une autre machine qui descend plus bas en dynamique et en résolution.

 

@dominique : oui je pense que le Baader peu être pas mal du tout si pas trop de polution lumineuse et il est pas cher. En visuel l'astronomik, est vraiment très bien fait, à mon avis on est pas loin du lumicon et il fait la photo Ha/SII en plus au besoin, ce que ne fait pas le lumicon, à condition d'ajouter un Ir cut ou luminance, car pas (plus) de version "UHC CCD" apparemment.

 

@sylv1 mp envoyé

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

Deux filtres antipolution lumineuse multibandes testés:

 

IDAS LPS2

LPR Omegon, qu'on trouve aussi chez Celestron, Baader ou Skywacher (LPR = "anti PL" en Français)

 

On voit quelques différences importantes:

 

Le Idas LPS 2 coupe très bien les UV et Ir alors que ce n'est pas du tout le cas du LPR. Le Idas LPS2 a été pensé pour la photo alors que le LPR est plutôt optimisé pour le visuel. Pour la photo, il faudrait lui ajouter un filtre de luminance pour couper Ir et Uv, ça aurait du sens si on a les deux sous la main.

 

Deuxième grosse différence les bandes de coupure entre 500 et 600nm. Elle sont très différentes :

- le Idas LPS2 coupe tout entre 540 et 560nm alors que le LPR laisse tout passer. Est ce pertinent? et si oui pour quel type de pollution lumineuse? On va voir ça par la suite sur le détail de chaque filtre.

 

13668-1414633888.jpg

 

 

Réjection des lampes Sodium basse pression et Mercure

 

remarques:

Le sodium basse pression est utilisé dans l'éclairage public d'ancienne génération de même que le mercure.

On retrouve le mercure dans les ampoules à économie d'énergie (de plus en plus rependues)

Le sodium basse pression est très pratique pour l'astronomie : quasi monochromatique, une seule raie (en fait deux très serrées) très facile à filtrer. C'est la seule source d'éclairage public dans certaines zones proches d'observatoires.

 

Le filtre Omegon LPR rejette bien le doublet du Sodium basse pression à 589nm.

Pour le mercure c'est plus partagé : le doublet à 577/579nm est bien rejeté mais ce n'est pas le cas des autres raies d’émission.

 

13668-1414632055.jpg

 

 

Filtre IDAS LPS2

 

le graphique montre bien le travail des concepteur de ce filtre:

- il rejette le doublet du Sodium basse pression

- il rejette toutes les raies du mercure

 

C'est bien fait, à part un tout petit décalage général de 5nm à droite, mais bon ça va.

 

Sur un éclairage à base de sodium basse pression et/ou mercure, c'est le filtre à utiliser avec un capteur couleur.

 

Le problème, est que le sodium basse pression est de plus en plus remplacé par du sodium haute pression qui est beaucoup plus difficile à filtrer comme nous allons le voir plus loin.

 

13668-1414632843.jpg

 

Réjection des lampes sodium haute pression

 

Les spectre des lampes sodium haute pression est un melande de raies et de spectre quasiment continu entre 540 et 660nm avec une absorption à 589nm, là ou au contraire on avait une émission avec les lampes sodium basse pression.

Aussi on voit apparaître une nouvelle raie très forte à 568nm, qui va poser des problèmes...

 

Pire avec le sodium haute pression, on a une raie quasiment à 500nm, impossible à filtrer avec aucun des filtres anti polution lumineuse puisque on est dans la zone Hbeta/OIII

 

On a schématisé le spectre d'émission Na haute pression en orange.

 

Filtre LPR Omegon

 

Il filtre une bonne partie de la raie intense à 568nm, ce que ne fait pas du tout le IDAS LPS2, ainsi qu'un peu plus de continuum dans cette zone que le Idas LPS2.

La raie à 515nm est atténuée de moitié alors qu'elle ne l'est pas sur le Idas LPS2

 

En visuel le filtre Omegon LPR est sensiblement plus efficace que le Idas LPS2, même si l'effet reste limité.

 

13668-1414637372.jpg

 

 

Filtre IDAS LPS2

 

Le principal problème est la raie à 568nm qui n'est pas rejetée. En visuel, ce filtre a peu d'effet sur le sodium haute pression.

En photo on gagne un peu plus que le Omegon LPR dans la bande 620 à 640nm qui est filtrée alors qu'elle ne l'est pas du tout sur le Omegon.

 

13668-1414638137.jpg

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

@dominique : oui je pense que le Baader peu être pas mal du tout si pas trop de polution lumineuse et il est pas cher. En visuel l'astronomik, est vraiment très bien fait, à mon avis on est pas loin du lumicon et il fait la photo Ha/SII en plus au besoin, ce que ne fait pas le lumicon, à condition d'ajouter un Ir cut ou luminance, car pas (plus) de version "UHC CCD" apparemment.

J'ai derechef regardé du coté des IR-Cut et lu qu'ils supprimaient aussi les effets de halos sur les étoiles. Est-ce que la configuration optimale avec une PL moyenne, ce qui mon cas, un filtre UHC le Baader ou l'Astronomik + un filtre IR-Cut.

Par contre est-ce qu'un UV-IR Cut comme celui de chez Baader peut aussi convenir?

Link to post
Share on other sites

oui, c'est exactement ce que je faisais d'ailleurs, UHC astronomik + filtre de luminance Baader. Christian Buil avait fait un test dans ce sens ici:

 

http://www.astrosurf.com/buil/filters/curves.htm#DAS LPS-P1

 

Je trouve quasiment la même réponse que lui pour l'UHC Astronomik, mais le mien semble un peu plus étroit. Il trouvait 33nm de FWHM environ et je trouve 26nm de FWHM, ce qui devient tout a fait comparable au Lumicon au final. Une petite amélioration?

 

Aussi Christian avait empilé l'UHC Astronomik avec un luminance Astronomik, mais ce dernier coupe un peu tôt à mon gout et coupe un peu le SII. Le Baader est mieux pour ça il coupe un tout petit peu plus loin. Les 2 coûtent le même prix.

 

http://www.astrosurf.com/buil/filters/curves.htm#Astronomik IR

 

ça fait 3mm de verre en tout, donc un différence de 1mm dans le trajet optique quand même. Avec un aplanisseur en principe pas de problème, mais avec certains réducteurs ou correcteurs de coma, il faudra en tenir compte.

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites
oui, c'est exactement ce que je faisais d'ailleurs, UHC astronomik + filtre de luminance Baader. Christian Buil avait fait un test dans ce sens ici:

 

http://www.astrosurf.com/buil/filters/curves.htm#DAS LPS-P1

 

Je trouve quasiment la même réponse que lui pour l'UHC Astronomik, mais le mien semble un peu plus étroit. Il trouvait 33nm de FWHM environ et je trouve 26nm de FWHM, ce qui devient tout a fait comparable au Lumicon au final. Une petite amélioration?

 

Aussi Christian avait empilé l'UHC Astronomik avec un luminance Astronomik, mais ce dernier coupe un peu tôt à mon gout et coupe un peu le SII. Le Baader est mieux pour ça il coupe un tout petit peu plus loin. Les 2 coûtent le même prix.

 

http://www.astrosurf.com/buil/filters/curves.htm#Astronomik IR

 

ça fait 3mm de verre en tout, donc un différence de 1mm dans le trajet optique quand même. Avec un aplanisseur en principe pas de problème, mais avec certains réducteurs ou correcteurs de coma, il faudra en tenir compte.

 

Donc pas de doute, le Baader (1 de + dans la malette) et mon aplanisseur pas de problème.

C'est super de mieux comprendre le pourquoi du comment. Merci Olivier.

Link to post
Share on other sites

Je ne compte pas faire d'astrophoto de suite mais je suis très intéressé par ces tests oliv.

Vous compter les faire tous tous tous ? Même les simples couleurs et autres pour du visuel ?

Je sais c'est très intéressé comme demande mais ça pourrait être cool pour ceux qui se tâtent grave comme moi ^^

Je me pète les yeux (gris très clair) sur la lune et je cherche de vrais comparatifs pour me décider sur quoi acheter pour mon futur 200, pis tant cafetière savoir quoi acheter en couleur pour les planètes dans la foulée, toujours uniquement en visuel.

 

Et sinon vous avez prévu de rassembler tout ceci dans un format simple genre .pdf ?

Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui un filtre coloré : le W47 (TS)

 

Pour le visuel :

 

on a juste une petite partie du spectre, effectivement en violet. ça pourra servir sur Vénus.

 

 

Pour la photo :

 

On remarque que le W47 laisse passer non seulement le violet, mais aussi l'UV et l'IR

 

Donc plusieurs utilisations possibles:

 

- sur Vénus. Il faudra le coupler avec un filtre qui coupe les Ir mais pas les UV, comme l'astronimik Ir cut.

Certaines caméra planétaire couleurs sont livré d'office avec un filtre Ir cut (QHY5L-II récentes), ça marchera. Par contre d'autre ont un filtre de luminance qui coupe Ir et UV, là ça sera nettement moins bon.

Il faut aussi que l'optique suive, non seulement il faut qu'elle passe le proche Ir (pas le cas des lunettes sauf exception) et que la qualité soit très bonne. Par contre pas besoin d'un gros diamètre, la longueur d'onde étant très courte, le pouvoir séparateur sera nettement meilleur que dans le vert (37% de mieux, définition équivalente à équivalent à un tube 1,37x plus gros dans le vert)

 

En solaire, possible aussi d'utiliser un filtre Bleu foncé de chez baader qui coupe les Ir. ça donnera un filtre d'environ 50nm de FWHM centré sur 400nm

 

- réglage de l'ADC : ce filtre est utilisable pour régler un ADC (correcteur de dispersion atmosphérique utilisé en photoplanétaire) :

En pointant une étoile "lumineuse" près de la cible, on verra deux images de l'étoile apparaître à l'écran : une en Ir et une autre en violet/UV.

Ces deux images de la même étoile seront décalées (verticalement) par l'atmosphère (effet de prisme).

Le réglage consistera à régler l'ADC pour les faire coïncider à nouveau, ce qui impliquera que tout le spectre visible (entre ces deux longueurs d'ondes) sera lui aussi bien réaligné.

 

13668-1415221052.jpg

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

merci pour ces tests fort intéressants :1010:

 

La comparaison avec les lampes Na haute pression est rare et fâcheuse pour des filtres plutôt réputés comme l'IDAS, un LPS P2 à voir la courbe de transmission.

 

L'étape suivante qui m'intéresserait énormément serait de procéder à la comparaison visuelle théorique et pratique. La question que je me pose est de savoir si des filtres anti-pollution lumineuse à bande large permettent de gagner un peu en magnitude limite visuelle, car pour le LPS V4 qui s'avère être un UHC de luxe, le gain en contraste est compensé par la perte en luminosité :confused:

Edited by Qorche
Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

ajout de quelques filtres OIII

 

3 filtres testés (sélectionnés pour leur très bon rapport qualité prix)

 

- 1000 oaks (prononcer "thousand oaks") -> filtre très similaire au lumicon, un peu moins cher. Il reste quelques exemplaires outre Atlantique à partir de 160 usd

 

- OIII Baader : 135 eur en 2"

 

- Skywatcher OIII : on le trouve à partir de 70eur outre Manche. Vendu aussi sous la marque Omegon mais plus cher

 

 

Le spectre global de 200nm à 1200nm (résolution 1nm, dunamique 10 e-3)

 

On voit que tous les filtres laissent passer aussi de l'Ir -> attention en photo il faudra ajouter un filtre de luminance sinon on aura de halos en Ir, surtout sur les lunettes.

 

Le Thousand Oaks laisse passer un peu d'UV, de même que le skywatcher laisse passer un peu de violet en plus.

Le baader ne laisse quasiment pas passer d'UV.

 

13668-1413408087.jpg

 

 

zoom sur le OIII:

 

edit : il y a deux raies d'émission du OIII

 

Le 5007A = 500,7nm -> je simplifie en l'appelant 501nm

Le 4959A = 495,9nm -> je simplifie en l'appelant 496nm

 

Le 501nm est en gros 3x plus fort que le 496nm

Les filtres orienté photo ne laissent passer que le 501nm en général, ce qui permet un meilleur rapport signal à bruit à condition d'avoir une bande passante très étroite.

En visuel, les filtres essaie d'englober les 2 raies pour avoir un peu plus de signal, mais au prix d'un peu de pollution lumineuse en plus entre les deux.

 

Le Baader a la bande la plus étroite : il est pile centré sur la bande 501nm avec 85% de transmission (et aussi 30% du 496nm).

C'est vraiment du bon travail pour la photo. Du coup on a mesuré la FWHM ci dessous

 

Les deux autres filtres sont plus orientés visuel :

 

Le skywatcher laisse passer le 501nm (85%) et un peu le 496nm (30%). Il a la bande la plus large des 3. Assez large, mais moins qu'un UHC quand même.

 

Le thousand Oks ( = 1000 oaks) laisse bien passer les deux bandes du OIII : le 496nm (80%) et le 501nm avec une très bonne transmission de 95% et a une bande passante assez étroite malgré tout. (il ressemble d'ailleurs beaucoup au Lumicon, mais en moins cher)

 

Aucun des 3 filtres ne laissent passer le Hbeta, ce sont des vrais OIII, même le low cost SW.

 

13668-1444779002.jpg

 

 

Mesure de la FWHM du Baader par un fit gaussien.

 

ça confirme la très bonne impression ci dessus:

 

- le fit du Baader est centré à 500,5nm contre 500,7nm théorique -> c'est parfait, sachant que c'est du même ordre que l'erreur de mesure

 

- la FWHM mesurée sur le fit gaussien est de 7.9nm contre 8nm annoncés par le fabriquant -> parfait là encore, le produit rentre pile dans les spécifications

 

On a donc un produit de qualité qui respecte parfaitement les spécifications annoncées et à un prix très contenu par rapport à la concurrence.

 

13668-1444779180.jpg

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous

 

Avec les collègues du club (merci à Gwendal, Gabriel, Matthieu et Laurent), nous avons pu tester quels filtres au spectrophotomètre HP. Résolution 1nm bande explorée de 190nm à 1200nm.

 

(ce comparatif sera complété au fur et à mesure des tests)

 

Commençons par quelques filtres anti-pollution lumineuse.

Tout d'abord les

 

Astronomik CLS

Astronomik UHC

Baader UHC-S

 

 

 

 

à suivre les filtre anti PL multi bandes...

 

Bravo pour ce beau travail... très soigné et pédagogique

 

je me permet quand même de vous faire remarquer que le UHC sont pas aux sens strict des filtre antipl mais des filtres de constate sur les néb a emissions

le CLS est concçu pour faire des objet du continuum sous ciel fortement pollué..

je pense qu'il serai préférable de comparer le CLS vs Idas LPS2 par exemple

Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Le Hbéta Baader

 

Très bien filtré en Ir et Uv si on voulais faire de la photo avec

 

Par contre très légèrement décalé vers le rouge

Transmission 73% en Hbeta (on perd 5%)

 

Passe un tout petit peu de OIII 496 : 6%

 

Mais sera bien sur les F/D très court car ça se re-décalera vers le bleu pour les rayons marginaux

 

13668-1506594542.jpg

 

13668-1506605409.jpg

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

Question à deux balles : quelle est la dispersion des caractéristiques entre des filtres du même type et du même fabricant ? Je sais bien que c'est difficile à faire, car il faut disposer d'un échantillon suffisant, mais ce n'est certainement pas négligeable, car même des fractions de nanomètre de variation dans l'épaisseur des couches où les interférences ont lieu jouent sur le résultat.

Link to post
Share on other sites
Question à deux balles : quelle est la dispersion des caractéristiques entre des filtres du même type et du même fabricant ? Je sais bien que c'est difficile à faire, car il faut disposer d'un échantillon suffisant, mais ce n'est certainement pas négligeable, car même des fractions de nanomètre de variation dans l'épaisseur des couches où les interférences ont lieu jouent sur le résultat.

 

Justement, concernant le Baader Hbeta, j'en ai testé deux, c'est exactement la même chose. Du coup je ne l'ai pas posté tellement c'est proche.

 

Je pense que c'est de leur point fort par rapport aux autres.

 

Christian Buil avait testé différents filtres Astronomik qui semblaient avoir plus de dispersion.

Link to post
Share on other sites

Le Hbeta 1000 Oaks

 

92% de transmission en Hbeta pile sur un pic de la courbe de transmission

 

Le OIII est complètement coupé

 

Il y a un deuxième pic à 480nm

 

FWHM légèrement plus large que le Baader, mais pentes plus raides

 

13668-1506606212.jpg

 

 

13668-1506607550.jpg

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

Oui par contre contrairement au OIII 1000 Oaks légèrement décalé vers le rouge (pour ne pas capter du Hbeta j'imagine), cet Hbeta est légètrement décalé vers le bleu.

 

Donc on n'a pas la même marge pour les F/D très courts qui vont décalé le filtre encore plus vers le bleu, pour une partie des rayons (pas tous. Plus l'angle d'incidence est élevé, plus ça décale)

 

Bref ça ira bien jusqu'à F/D 4 environ, (décalage 1 à 2nm) mais en dessous on perdra, vite, la courbe étant assez pentue.

 

Sur F/D très court, le Baader sera aussi bien probablement.

 

après, reste le problème de la dispersion en fabrication. Je soupçonne d'ailleurs 1000 Oaks (du moins le sous traitant qui fait le filtre) d'avoir choisit volontairement d'avoir 2 pics, afin d'avoir une certaine tolérance à un petit décalage en longueur d'onde.

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites

F8 ça va être challenging...il faut vraiment un oculaire de longue focale, 40mm minimum ou au dessus, un plossl 50 ou 55.

 

edit

 

remarque : si tu empile le Baader et le 1000 Oaks testés ci dessus, ça te fait un filtre super étroit et bien centré autour du Hbeta avec une transmission de 67%.

 

C'est ce que je suis obligé de faire en région Parisienne, et encore, c'est pas gagné à tous les coups.

Edited by olivdeso
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Salut,

À mon tour de fournir quelques courbes :

- Baader UHC-S

- Explore Scientific OIII

- Astronomik Hß

 

23136-1508002980.jpg

 

23136-1508003013.jpg

 

23136-1508003039.jpg

 

Quelques chiffres :

.................................UHC-S....OIII........Hß

486 nm (Hß) :....94,8 %...13,2 %...93,4 %

496 nm (OIII) :...91,5 %...91,3 %...25,4 %

501 nm (OIII) :...92,3 %...92,0 %....5,0 %

656 nm (Ha) :.....95,8 %....0,2 %....0,04 %

 

Le Hß Astronomik a une bonne transmission sur la raie souhaitée, dommage qu'il soit légèrement décalé vers le rouge car il laisse passer un peu de OIII, et son pic de transmission est à 95,5 %.

Le ES OIII est pas mal du tout pour 60 €. Il laisse bien passer les deux raies de l'oxygène, mais il laisse passer un poil de Hß.

Le Baader est comme prévu assez large (largeur à mi-hauteur de 60 nm sur la zone Hß/OIII) et laisse bien passer toutes les raies souhaitées.

Edited by francheu
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci pour toutes ces données, je possède le Baader UHC-S justement, mais il y a l'inscription (L-Booster) juste à côté dois-je comprendre par le "L" qu'il s'agit de la luminance ?.

 

Bon ciel filtré à tous

Link to post
Share on other sites

je possède le Baader UHC-S justement, mais il y a l'inscription (L-Booster) juste à côté

Oui, c'est le même, j'ai juste raccourci pour faire plus simple.

 

dois-je comprendre par le "L" qu'il s'agit de la luminance ?

Oui, je crois que le L veut bien dire luminance.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.