Astromain

Téléscope qui grossit mais ne détaille pas ?

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Je viens de m'inscrire sur ce site et je viens solliciter votre aide sur un problème que je rencontre depuis l'acqusition de mon (premier) téléscope l'an dernier. Malgré mes recherches, je n'ai pas réussi à trouver de cas qui ressemble au mien. Je possède un téléscope 150/750 Mizar (de Nature & Découvertes) et la meilleure description que je puisse faire de mon problème c'est que le télescope grossit mais ne détaille pas. J'ai essayé d'observer Mars l'été dernier (apparemment le meilleur moment pour l'observer pour quelques années), Jupiter et Saturne, et je ne vois rien de plus que la lumière qu'émet l'astre mais sans aucun détail, comme si j'avais juste zoomé sur une photo d'une étoile si vous préférez. Avec mes recherches j'ai pensé à un problème de collimation donc je l'ai ramené à l'expert de Nature & Découvertes qui m'a dit qu'il n'y avait aucun problème avec mon télescope et que la collimation était bien faite. Il m'a montré un site qui simule ce que l'on peut observer avec son téléscope (en fonction de l'ouverture, la longueur et les focales) pour s'assurer que je ne m'attendais pas à trop. Pour Saturne, on voit clairement la planète avec ses anneaux. Moi, j'ai juste une un point lumineux en un peu plus gros.

 

J'utilise l'application Skyview pour m'aider à repérer ce que je veux observer donc je ne pense pas m'être trompé "d'étoile", d'ailleurs difficile de se tromper avec Mars haha. A chaque fois que je remonte mon téléscope je m'améliore, je fais la mise en station et les différents réglages de plus en plus vite, mais je suis toujours déçu lorsque vient le moment d'observer. Le seul plaisir que j'ai pu avoir avec mon téléscope est d'observer la Lune en beaucoup plus gros, et bien qu'impressionnant, ça n'est pas du niveau de Saturne à mon avis !

 

J'ai lu aujourd'hui que Jupiter était le plus proche de la Terre qu'il ne le serait pendant des années ce qui permettrait de voir ses lunes, et je vois des gens discuter qu'on peut toujours les voir même avec des jumelles. Et moi je suis là, avec mon télescope à voir que dalle.

 

Je m'en remets donc à vous, en espérant que l'un d'entre vous sache de quoi il s'agit.

 

Merci d'avance !

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ton problème fait penser que tu fais mal la mise au point. L'image change-elle quand tu tourne la molette de réglage de la netteté ? 

Ton chercheur est-il bien aligné ? Si ce n'est pas le cas tu peut penser pointer une planète et viser complètement à coté.

Edited by solfra

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Je pars du début et déroule la procedure: le chercheur: il doit être bien aligné. Pour cela, en journée, il faut viser un clocher ou un point lointain, le mettre au centre de l'oculaire et regler le chercheur. Cela doit être précis car le chercheur couvre un champ très large par rapport au télescope. Lorsque tu cherches, si c'est un chercheur optique utilise tes 2 yeux ouverts, un regardant dans le chercheur, l'autre le ciel. Lorsque le point le plus brillant coincide dans le viseur et dans l'autre oeil, tu dois l'avoir dans l'oculaire de longue focale (generalement le 25mm). Il ne te reste plus qu'a mettre au point avec les molettes et mettre au centre.  Tu peux alors grossir en changeant l'oculaire de 25mm par l'oculaire de plus courte focale (9mm ou 10mm) et refaire la mise au point.

 

Y a t'il une étape qui ne correspond pas à ce que tu fais?

Le champ couvert par ton telescope et le 25mm correspond à un ongle au bout de ton bras tendu, il est facile de viser à côté si le chercheur est mal réglé. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Je pense que le chercheur est effectivement bien réglé. En effet, j'ai démonté et remonté plusieurs fois mon télescope depuis son acquisition donc ça serait vraiment pas de chance qu"il n'ait pas été correctement réglé ne serait-ce qu'une fois. J'admets que le réglage du chercheur pourrait être plus précis (il se règle avec 3 molettes, j'ai du mal à le faire correctement). Cependant, quand j'ai voulu observer Mars, la lueur rouge m'indiquait bien que ce que mon chercheur et le télescope pointaient correspondaient bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Comme il a déjà été dit plus haut, il faut bien régler le chercheur (attention toutefois au soleil et aux reflets la journée), c'est la base d'une bonne observation. 

 

A tu déjà pointer la lune ? Et si oui était elle nette avec des cratères ? 

Sur jupiter, tu devrais voir les 2 bandes équatoriales. 

Dans quel conditions observés tu ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Je suis allé voir à quoi ressemblait ton télescope. Effectivement, le chercheur n'est pas très pratique. C'est bien celui-ci?

IMG_20190607_060225.thumb.jpg.b3485a57d92cac374e34514f3222cd7f.jpg

 

Pour le chercheur, il y a un petit bricolage qui peut faciliter les choses:

Tu mets un élastique assez tendu, les 2 vis du bas devissées mais pas enlevées (en bleu sur la photo) et tu remontes ou retires la vis du haut (rouge sur la photo). Ça devrait permettre de n'avoir plus qu'à jouer sur les vis du bas, en tant que vis poussantes. 

Le chercheur doit être bien réglé. Le centre de l'oculaire doit correspondre au centre du chercheur.

Si tu dis que le chercheur est ok, on élimine. 

 

Une autre erreur récurente est de penser que les molettes de mise au point servent à zoomer. 

Le grossissement augmente quand on met un oculaire de plus courte focale. Les molettes servent à rendre l'image nette. En les tournant, tu dois avoir un disque lumineux qui grossi ou diminue, avec une ombre noire dedans. La lumière des étoiles les plus faibles (donc les satellites de jupiter) se trouve diluée quand la mise au point est mauvaise. On ne les voit alors plus. La mise au point est optimale quand les étoiles sont les plus petites. La mise au point se fait-elle correctement avec ton telescope? Quand tu tourne les molettes dans le même sens, une étoile devient-elle plus ponctuelle pour regrossir?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, sun a dit :

Bonjour, 

Comme il a déjà été dit plus haut, il faut bien régler le chercheur (attention toutefois au soleil et aux reflets la journée), c'est la base d'une bonne observation. 

 

A tu déjà pointer la lune ? Et si oui était elle nette avec des cratères ? 

Sur jupiter, tu devrais voir les 2 bandes équatoriales. 

Dans quel conditions observés tu ? 

 

Oui j'ai observé la lune, et je pouvais voir clairement et nettement les cratères. Par contre, Jupiter n'est rien d'autre qu'une petite lumière. J'observe depuis mon balcon.

 

il y a 42 minutes, Guilaume a dit :

Bonjour, 

Je suis allé voir à quoi ressemblait ton télescope. Effectivement, le chercheur n'est pas très pratique. C'est bien celui-ci?

 

 

Oui, c'est effectivement celui-ci. J'essaierai ton astuce, merci !

Citation

Une autre erreur récurrente est de penser que les molettes de mise au point servent à zoomer. 

 

C'est vrai que j'avais un peu ce réflexe lors de mes premières tentatives. Je commence avec mon grossissement le plus faible et je change de focale en mettant bien l'objet au centre du télescope jusqu'à arriver à mon plus gros grossissement.

Je bouge les molettes jusqu'à avoir l'image la plus nette possible, par contre je reconnais que j'ai du mal à le faire car dès que je bouge les molettes l'image remue tellement à l'intérieur du télescope que ce n'est pas facile.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as peux être observer jupiter quand elle était basse sur l'horizon. Quand on observe proche de l'horizon, on regarde à travers plus de couches d'atmosphère qu'au zénith. L'image s'en trouve dégradée. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut et bienvenue !

 

Je rajouterai au commentaire de Sun le probable impact du rayonnement thermique au sol. Tu dis observer d'un balcon, donc possible que ta façade sud encaisse la chaleur en journée et la relache la nuit. Idem pour les toitures des bâtiments autour. Jupiter et Saturne sont bien basses, elles seront très affectées. C'est un peu comme si tu regardais au travers d'un feu avec l'arrière plan qui ondule. Evidemment y'a pas le feu chez toi, mais les cibles que tu regardes sont très petites et tu grossis beaucoup leur image donc l'effet peut devenir visible et gommer les détails.

Ce qu'on peut te suggérer c'est de t'assurer de bien faire la mise au point comme on l'a déjà évoqué. Prendre pour cela une étoile (plutôt haute dans le ciel si possible pour limiter la turbulence) et jouer avec les molettes de mise au point (celle proches de l'oculaire et qui le font avancer ou reculer) jusqu'à ce que l'image de l'étoile soit la plus fine et concentrée possible. La mise au point ce n'est en aucun cas un zoom, il n'y a qu'une seule bonne position et c'est quand les étoiles sont les plus petites possibles. Une fois que tu seras sûr de la mise au point, tu retournes sur la planète en espérant que ça ailles un peu mieux ! Dans tous les cas les planètes peuvent te paraitre petites si tu t'en faisais une mauvaise idée. Elles sont toujours trop petites pour tout le monde mais cela n'empêche pas d'aller y chasser des détails. L'image ne sera jamais vraiment stable comme on peut le voir sur une photo ou un dessin car dans ces deux techniques on reproduit le cumul des détails vu pas forcément en même temps et en gommant les effets de la turbulence.

Au sujet du réglage de l'alignement des miroirs, tu dis avoir démonté plusieurs fois ton instrument. Miroirs compris ? C'est pas forcément une bonne idée car au pif on ne tombe jamais sur un réglage correct. Il y a une méthode à suivre, ça s'appelle la collimation et tu trouveras plein de tutoriel à ce sujet si besoin. Si les miroirs sont mal réglés là aussi tu vas perdre la capacité de voir les détails. Si tu pouvais trouver des astrams proches de chez toi (clubs ou rubrique rencontre astro du forum) ça te serait bien utile car en quelques minutes ils pourront et dire ce qui ne va pas. Là par le net on ne peut avancer que par hypothèses...

 

Bonne chance pour la suite !

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Astromain a dit :

J'utilise l'application Skyview pour m'aider à repérer ce que je veux observer donc je ne pense pas m'être trompé "d'étoile", d'ailleurs difficile de se tromper avec Mars haha.

Oui mars a une couleur et une luminosité qui lui est propre. Mais elle ne te montrera rien d'autre avant l'année prochaine quand on sera au plus proche d'elle. Jupiter et Saturne, si tu les as avec une mise au point et une collimation à peu près correctes tu ne peux pas non plus te tromper, ça peut te paraitre petit mais c'est bien plus gros qu'une étoile. Et Saturne sera au minimum allongée à défaut de montrer clairement ses anneaux.

Il y a 12 heures, Astromain a dit :

J'ai lu aujourd'hui que Jupiter était le plus proche de la Terre qu'il ne le serait pendant des années ce qui permettrait de voir ses lunes

Y'a pas de stress, Jupiter a plus ou moins toujours la même dimension apparente. Entre le moment où elle est la plus petite et la plus grosse y'a pas une grande différence. Les satellites sont tout le temps visibles pour peu que la planète ne se cache pas près du soleil. Idem pour Saturne. Par contre sur Mars le rapport de diamètre apparent est de 1 à 6 environ (et là on est proche de 1...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

 

Rien a rajouter a ce que les copains ont dit au dessus, mais pour tout savoir sur Jupiter ( position des satellites ,passage de la grande tache rouge ) tu peux utiliser ce logiciel très pratique ;)

http://www.astrosurf.com/rondi/jupiter/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

je reviendrai  sur la collimation , car cela est  important , même si tu l'a amené chez nature et découvertes , le trajet du retour peut l'avoir décollimaté  et l'expert de ce magasin est peut être plus commercial qu'expert ?  

Comment la fais tu , chessire , laser , sur étoile ?

cela n'enlève rien au judicieuses remarques ci dessus

 

alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un truc me gêne, tu fis ne pas voir les lunes de Jupiter. Si tu arrives à faire la mise au point, les lunes doivent être visibles. Elles sont également visibles dans un chercheur (sauf quand elles sont très proches de Jupiter). Leur magnitude est de l'ordre de 5 à 6 en ce moment il me semble. La plus éloignée ce soir edt Calisto, ce n'est pas la plus brillante, mais de part son éloignement de la planète elle est bien visible (elle est éloignée de environs 1/5 de la pleine lune).

 

Pour vérifier si tu est au bon endroit, si ton chercheur est bien aligné et si la planète n'est pas un peu hors champ, tu peux défocaliser. Si tu te retrouve avec une portion de disque lumineux, essayes de le centrer et refais la mise au point.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour toutes vos réponses ! 😊

 

Alors pour la collimation je ne m'y suis jamais risqué, ce que j'entendais par démonter c'est monter la lunette sur le bâti, la mise en station, etc. Je pense que le vendeur de Nature & Découvertes était vraiment compétent, il a co-écrit le manuel du télescope. Je vois dans vos réponses qu'il y a beaucoup de facteurs qui peuvent dégrader l'observation, mais l'impression que cela me donne est que cela me ferait voir un peu plus flou / voir moins de détails. Est-ce que ça peut jouer au point qu'au lieu de voir Saturne et ses anneaux (par exemple), je ne voie qu'un point lumineux ?

 

Je vais retenter dès que je pourrai en prenant en compte toutes vos remarques, j'espère que ce sera la bonne ... Si je n'y arrive pas, j'essaierai de prendre une photo avec mon téléphone pour tenter de vous montrer, ça sera plus parlant.

 

Merci encore !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, Astromain a dit :

Je commence avec mon grossissement le plus faible et je change de focale

 

Pour être bien sure de parler de la même chose, qu'entends tu par "je change de focale"?

Edited by Bromar

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Astromain a dit :

 

Est-ce que ça peut jouer au point qu'au lieu de voir Saturne et ses anneaux (par exemple), je ne voie qu'un point lumineux ?

Un point c est ponctuel, par nature. Comme une étoile. Est ce que ce que tu as pris pour Saturne était petit comme une étoile ? Si oui c est une étoile. Saturne montrera toujours un petit disque + l allongement du aux anneaux, même si mauvais ciel ou réglages pas au top. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Bromar a dit :

 

Pour être bien sure de parler de la même chose, qu'entends tu par "je change de focale"?

Pardon, cela faisait longtemps que je m'étais pas servi de mon télescope, j'ai un peu perdu le vocabulaire. Je veux dire que je changeais l'oculaire.

il y a une heure, popov a dit :

Un point c est ponctuel, par nature. Comme une étoile. Est ce que ce que tu as pris pour Saturne était petit comme une étoile ? Si oui c est une étoile. Saturne montrera toujours un petit disque + l allongement du aux anneaux, même si mauvais ciel ou réglages pas au top. 

J'ai le même raisonnement, c'est pour ça qu'en ne voyant rien qu'un point lumineux, je me suis dis qu'il y avait vraiment un problème avec mon télescope (ou son utilisateur 😀) .

 

Ce qui est certain, c'est qu'en dehors de la couleur rouge de Mars, je n'ai jamais rien observé qui ressemblait de près ou de loin à une planète. Toujours juste un point lumineux.

Edited by Astromain

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Astromain a dit :

Je veux dire que je changeais l'oculaire.

 

Donc en effet cela vient soit d'une mauvaise collimation, soit d'un mauvais pointage. Pour vérifier la collimation essaye de te procurer un cheshire ou un laser de collimation, au moins tu seras fixé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Astromain a dit :

J'ai le même raisonnement, c'est pour ça qu'en ne voyant rien qu'un point lumineux, je me suis dis qu'il y avait vraiment un problème avec mon télescope (ou son utilisateur 😀

Le seul problème serai que tu visais au mauvais endroit ! Si c était ponctuel c est que tu n avais pas la planète. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Bromar a dit :

 

Donc en effet cela vient soit d'une mauvaise collimation, soit d'un mauvais pointage. Pour vérifier la collimation essaye de te procurer un cheshire ou un laser de collimation, au moins tu seras fixé. 

Tu peux déjà vérifier la collimation à l'œil, c'est moins cher et plus précis. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J' ai le même problème avec mon mak 127 qui grossit mais détaille peu. Pourtant avec de bons oculaires et normalement il n y a pas de collimation à faire ... J' ai un oculaire Célestron qui fait zoom de 8 à 24mm (excellent pour la lune) un oculaire explore scientific 24mm ( bien cher,) le tout acheté sur un site sérieux... En dehors de la lune, Jupiter par exemple : une boule blanche avec des satellites autour..Est-ce normal de n'avoir aucun détails? Pour le coup j'étais en pleine campagne...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut vraiment bien faire la mise en température pour un Mak et ça reste assez long. 

De plus, il ne faut pas trop observer quand les planètes sont trop basses sur l'horizon, car tu observes à travers plus de couches d'atmosphère qu'au zénith, cela fait qu'il y a plus de turbulences... 

Enfin, il ne faut pas trop grossir car plus on grossis, plus on a de perte de lumière et de contraste. 

 

Ps: sur les planètes, il vaut mieux faire la mise au point sur les satellites. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

Il y a 3 heures, neptune78 a dit :

J' ai le même problème avec mon mak 127 qui grossit mais détaille peu.

 

Il y a 3 heures, neptune78 a dit :

Jupiter par exemple : une boule blanche avec des satellites autour..

Ce n'est pas tout à fait le même pb que Astromain qui ne voit pas les satellites et voit les planetes comme des points.

Pour Jupiter, il est préférable de ne pas être en vision nocturne. Avec le mak, les bandes et la gtr sont normalement visibles, mais la planete est très peu contrastée et ce n'est pas forcément facile de capter des détails. De plus, comme le mentionne sun, le mak se doit d'être en temperature pour bien observer.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

J'ai essayé de vérifier la collimation à l’œil nu mais je n'y arrivais pas donc j'ai acheté un laser de collimation et ça m'a permis de voir que le miroir secondaire était très mal réglé : le laser sortait carrément du tube. Je ne me suis pas risqué à régler le miroir primaire car je ne suis pas sûr de bien faire, il y a du jeu lorsque le laser est dans le porte oculaire (même serré) et ça change pas mal la position du point du laser sur la cible (si vous avez des conseils là dessus, je suis preneur).

 

En tout cas hier soir le ciel était très dégagé et Jupiter était très lumineuse, j'ai donc pointé mon télescope et là j'arrivais à voir Jupiter avec 4 petites étoiles sur les côtés (2 de chaque côté, en ligne) : ses satellites. J'étais vraiment très content, mais je n'arrivais pas à voir de détails sur Jupiter (possible qu'elle était trop lumineuse ?), ce n'était qu'une boule lumineuse un peu floue peu importe à quel point je jouais sur la netteté.

Je voulais voir Saturne pour voir si j'arrivais à distinguer les anneaux mais elle devenait visible un peu trop tard, donc ça sera pour une autre fois.

Je pense que je vais essayer de régler encore mieux le télescope en faisant la collimation du laser et du miroir primaire (et au préalable vérifier le secondaire après la collimation du laser) pour essayer d'avoir la meilleure image possible. Hâte de pouvoir retenter l'expérience !

Edited by Astromain
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

C'est bien, ça s'améliore :)

pour jupiter, des fois on met du temps à parvenir à distinguer des détails, mais quand on y parvient 1 fois, le cerveau retient ses "reglages" et on y voit de plus en plus de détails (c'est l'expérience que j'ai eu en passant de ma lunette à mon 300mm). Tu peux tenter de te remettre en vision de jour en allumant une lumière, mais il faut reconnaître qu'elle est basse en ce moment.

bon ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Astromain a dit :

En tout cas hier soir le ciel était très dégagé et Jupiter était très lumineuse, j'ai donc pointé mon télescope et là j'arrivais à voir Jupiter avec 4 petites étoiles sur les côtés (2 de chaque côté, en ligne) : ses satellites. J'étais vraiment très content, mais je n'arrivais pas à voir de détails sur Jupiter (possible qu'elle était trop lumineuse ?), ce n'était qu'une boule lumineuse un peu floue peu importe à quel point je jouais sur la netteté.

Bonjour, t'inquiètes, la turbulence est au rendez-vous et tu peux vérifiez jusqu'à quelle hauteur en regardant les étoiles du scorpion à l'oeil nu : çà scintille sacrément ! tard sur le matin çà peut se calmer un peu...mais on a été servi question dépressions et tempêtes la semaine dernière ct violent !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Astromain a dit :

il y a du jeu lorsque le laser est dans le porte oculaire (même serré)

Que veux tu dire par là ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, popov a dit :

Que veux tu dire par là ?

 

Eh bien, lorsque le laser est enfoncé au maximum, je peux le faire bouger un petit peu ce qui fait que je ne sais pas quelle est la "bonne" position. Du coup, le point sur la cible n'est jamais tout à fait au même endroit donc ce n'est pas pratique pour régler le primaire 😕

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.