Jump to content

La vaccination covid démarre en flèche


Recommended Posts

  • Replies 731
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ça me fatigue un peu ces remarques qui nous expliquent que l'on devrait se sentir coupable de partir en vacances, même en prenant l'avion, de vivre dans des métropoles et de préférer le cosmopolitisme

Bonjour, Ce que je trouve particulièrement égoïste en ce moment, c'est qu'il existe une solution, certe imparfaite car mise en place rapidement, mais avec des moyens colossaux, les vaccins, qui p

Disons que c'est une manière de faire. D'ailleurs on vient de dévoiler en exclusivité une image de la nouvelle boîte à outil décisionnelle pour la stratégie vaccinale COVID19:  

Posted Images

Posted (edited)

Il y a des accidents sur la route. Il faut y songer avant d'appeler une ambulance pour un infarctus.  Principe de précaution !

 

Les gouvernements réagissent politiquement en fonction de ce qu'lsi pensent être l'opinion. On a vu fin décembre comment le gouvernement français intimidé par les mauvais sondages sur le vaccin se mettait à dire qu'il ne fallait pas y aller massivement de peur d'effrayer encore plus. Naturellement ce furent nécessairement des morts en plus par temps perdu. 

Autre truc sensationnel fin décembre : l'UE ayant décidé que tous les pays commenceraient à vacciner le même jour, en un bel ensemble communautaire de pays qui se tiennent par les coudes en avançant tous ensemble, la Hongrie et je crois la Pologne ayant commencé deux ou trois jours avant se sont fait taper sur les doigts.  Que leurs gouvernements, déjà mal jugés pour des raisons dont la discussion est hors du cadre du forum, aient sans doute pris plaisir à faire un pied de nez aux autres est probable, mais même si on n'a pas de stock, piquer aujourd'hui et pas demain ne peut que gagner des vies. 

 

(Tant que les  élus seront rééligibles, on sera dirigés par des incapables, non qu'ils le soient naturellement, mais parce que l'objectif de leur réélection les incapacite. Mais pas d'illusion : si les élus ne sont plus rééligibles, on sera dirigés par des despotes qui imposeront impunément toutes leurs lubies. Cornélien...)

 

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Albuquerque a dit :

(Tant que les  élus seront rééligibles, on sera dirigés par des incapables, non qu'ils le soient naturellement, mais parce que l'objectif de leur réélection les incapacite. Mais pas d'illusion : si les élus ne sont plus rééligibles, on sera dirigés par des despotes qui imposeront impunément toutes leurs lubies. Cornélien...)

 

Plus encore, une aporie pour reprendre l'expression de @popov dans un autre post.

 

Ney

Link to post
Share on other sites

Je ne reviendrai pas sur la video de A. Barrau, ni sur les préférences que l'on peut avoir pour l'un ou l'autre en raison d'opinions politiques ou plus argumentées. Par contre, je ne vois pas pourquoi une éventuelle déception liée à l'allocution de Barrau pourrait faire remonter dans son estime Musk. Ce sont deux choses différentes, et une video ne devrait pas forcément faire basculer un avis forgé sur des années.

 

Pour les vaccins, après le Danemark c'est maintenant la Bulgarie et la Norvège, qui suspendent le vaccin AstraZeneca. Le nombre de victimes est bien entendu très inférieur au  nombre de vaccinés et le lien n'est pas fondé à ce jour.  Trois états tout de même semblent revenir plus sérieusement donc sur le principe de précaution, alors que l'on nous dit partout qu'il n'y a aucun risque.

Après, je le répète, je ne suis pas fondamentalement contre les vaccins, et en période de crise s'ils sont si efficaces, je ne vois pas trop d'autre solution. Mais que l'on se demande un peu, une fois la crise finie, comment on a pu en arriver là, et s'il n'y a pas des choses à changer, au niveau préventif.

 

Ce qui pose question, c'est par ex cela :

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2021/03/12/youtube-a-supprime-30-000-videos-antivaccination-en-six-mois_6072878_4408996.html

N'est on pas en train de manipuler l'info vers un seul point de vue, officiel, étatique ?

Ces videos relevaient-elles du charlatanisme le plus profond, ou pas toujours ?

Et sur quel critère on a jugé bon de les supprimer ?

Edited by etoilesdesecrins
Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Ce qui pose question, c'est par ex cela :

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2021/03/12/youtube-a-supprime-30-000-videos-antivaccination-en-six-mois_6072878_4408996.html

N'est on pas en train de manipuler l'info vers un seul point de vue, officiel, étatique ?

Ces videos relevaient-elles du charlatanisme le plus profond, ou pas toujours ?

Et sur quel critère on a jugé bon de les supprimer ?

 

Mais tu peux poser la question  également en sens inverse.

 

Faut il laisser n'importe quelle vidéo sur un site internet ?

 

Par exemple, un vidéo appelant au meurtre de quelqu'un ou d'un ensemble de population?

Une vidéo énonçant des choses fausses comme par exemple indiquant que des élections sont truqués.

Une vidéo énonçant des affirmations (scientifiquement) fausses mais dont les implications sociales ou politiques sont fortes ?

 

Sur quel critère, jugerait on de les laisser ?

 

Tu as aussi derrière, pour des sites internet PRIVES leur responsabilité juridique ou morale. D'ailleurs, cette pression juridique ou morale (que cela vienne d'un état ou d'un groupe de pression privé) qui conduit les youtube, Facebook, Tweeter  et autre à faire le tri.

 

Le cas Trump vs Tweeter ou Facebook est un cas remarquable... de sociétés qui suivent le vent du moment.

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Et sur quel critère on a jugé bon de les supprimer ?

Bonjour @etoilesdesecrins

Vous avez raison de soulever le problème de la censure, nous devons veiller jalousement à la protection de la libre circulation des informations.

Cependant YT est une société privée qui vit et s'enrichit selon les lois du marché. Si le Conseil d'administration de YT estime que pour l'accroissement de ses bénéfices, la suppression des vidéos anti-vaccin est un bien, nous n'avons pas la possibilité de nous y opposer. C'est le principe de la libre entreprise défendu constitutionnellement.

Par contre la grande liberté que nous avons est de bannir l'usage de YT et certains de ses semblables de nos pratiques, tant que les siennes ne correspondent pas à nos valeurs. En utilisant YT nous adhérons à ses principes que ça nous plaise ou non. A chacun de considérer ce qu'il est prêt à abandonner pour ce service. En le bannissant, nous le frappons alors directement là où ça lui fait mal, le reflux de l'argent. C'est notre très grande liberté ... du moins tant qu'il y aura un nombre suffisant de personnes à en user. Après  ...  c'est l'inconnu, je n'ai pas envie d'expérimenter.

 

Ney

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2021 à 20:53, Créateur de bugs a dit :

 

Ca me fait remonter ce vieux souvenir d'Hubert Reeves d'il y a au moins 20 ans, où il expliquait qu'il préférait toujours se dire "pour" quelque chose plutôt que "contre", parce que ce genre de position est toujours plus utile que la simple opposition pour évoluer dans le bon sens. Adolescent à l'époque j'avais trouvé ça chouette comme manière de penser, et au final aujourd'hui j'y adhère encore pleinement. Comparé à ce discours si haineux sur Musk, c'est le jour et la nuit.

C'est un peu comme moi quand on me pose une question, je réponds toujours "oui" sinon on me demande "pourquoi"...😆

Edited by Toutiet
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, ursus a dit :

Le cas Trump vs Tweeter ou Facebook est un cas remarquable... de sociétés qui suivent le vent du moment.

 

 

Bonjour:

 

Oh non! Celui là est bien mieux où il est.

J'ai l'impression que la distribution du/des vaccins est plus avancée de l'autre côté?

 

Link to post
Share on other sites

Nouvelle trouvaille tout à l'heure d'une députée, française ou européenne, je ne sais pas au juste.

A la question : "Que penser des pays européens qui achètent du vaccin russe ou chinois ?", elle répond que puisque ce sont des vaccins qui n'ont pas reçu l'agrément européen, ces pays mettent en danger leurs populations. 

On ne sait plus quoi répondre...!

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Albuquerque a dit :

Nouvelle trouvaille tout à l'heure d'une députée, française ou européenne,

 

Bonjour:

 

N'est ce pas un dilemme pour les pays qui ont développé leur propre vaccin?

Ainsi aujourd'hui le président américain a répondu qu'il n'y aura pas d'exportation tant que tout le peuple américain est été vacciné.

C'est une situation intenable a résoudre--situation tragique.

Si certains pays préfère faire du commerce en ignorant les besoins de leurs citoyens!?

 

C'est un peu la situation en avion: en cas de fumé, les parents doivent mètre leurs masques avant d'aider leurs enfants en bas âge.

 

Ce sont des questions d'´éthique sans solution?

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, etoilesdesecrins a dit :

Pour les vaccins, après le Danemark c'est maintenant la Bulgarie et la Norvège, qui suspendent le vaccin AstraZeneca.

les Scandinaves sont devenu méfiant suite à la grippe grippe H1N1 de 2009,

dont le vaccin avait rendu narcoleptiques des centaines Suédois,

c'est devenu un véritable fléau pour ceux qui sont tombé malade.

donc à la moindre alerte les gouvernements sont obligé de réagir, sinon ça sera l'émeute

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, VNA a dit :

C'est un peu la situation en avion: en cas de fumé, les parents doivent mètre leurs masques avant d'aider leurs enfants en bas âge.

 

Ce sont des questions d'´éthique sans solution?

Hemm... pas vraiment une question d'éthique, mais de bon sens : si les parents sont intoxiqués, ils sont incapables d'aider leurs enfants, donc tout le monde meurt...

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, VNA a dit :

N'est ce pas un dilemme pour les pays qui ont développé leur propre vaccin?

 

Ceci est encore une autre question. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. 

Cette personne défend de facto la bureaucratie de l'UE jusqu'à raconter qu'on prendrait un risque significatif à admettre rapidement un vaccin qui ne semble pas causer un génocide ailleurs. 

Elle fait peut-être un parallèle avec le scandale réel ou imaginaire  des bébés étouffés en avalant les yeux mal attachés de peluches asiatiques.

Elle craint peut-être aussi des ennuis avec les producteurs de vaccin dont les produits sont passés par toutes les normes. 

Je suis las de ces gens qui veulent de l'eau traitée selon les normes quand il y a un incendie à éteindre.

OK pour le vaccin supersûr pour les jeunes (d'une part ils n'ont qu'un risque de mort infime par le covid ; d'autre part ils sont élevés - par les vieux - à être bêtes et à avoir peur d'un seul becquerel), mais qu'on se contente pour les vieux d'une décharge signée.

 

 

A propos de questions d'éthique, en voilà une amusante

Vous nagez comme un poisson et l'eau n'est pas glacée. Un canoë se retourne sous vos yeux avec l'arrière-grand-père de 90 ans et son APF de 5 ans. Vous savez qu'aucun des deux ne sait nager (et vous les avez laissé monter là-dedans). Sachant peu probable de sauver les deux, par lequel commencez-vous ? 

 

Link to post
Share on other sites

Comme on apprend en sauvetage baignade. On prend le plus près...

Perso je suis soignant et je me ferai vacciner quand il y aura des vaccins disponibles... même si je crois que leur efficacité va être très limitée avec les nouveaux variants qui arrivent. 
En attendant faut vraiment respecter les gestes barrières masque ffp2  et lavage de mains régulier.

 

 

Edited by Allx
Link to post
Share on other sites

Oui, bien sûr, j'aurais dû préciser que les deux noyés sont équidistants du sauveteur. 

Je pense que je tente de sauver l'enfant. Mais pas du tout parce qu'il est tout mignon tandis que son bisaïeul a bien assez vécu comme ça. Je choisis l'enfant parce qu'à cinq ans il est excusable de ne pas savoir nager, tandis qu'à quatre-vingt-dix ans on a eu le temps d'y songer. 

En plus il aurait dû penser mieux à la peau de son APF. Mais ces deux raisons ne sont pas absolues, car même les fautes de l'AGP malavisé ne relèvent pas de la peine de mort. Je reste en outre réceptif à d'autres arguments.

On peut aussi évoquer les vrais faux problèmes éthico-juridiques évoqués pour la voiture autonome. Si l'accident est inévitable, doit-elle choisir d'écraser le piéton innocent ou de jeter son passager dans le ravin ? 

Je dis vrai-faux parce que tant qu'il n'y a pas de voitures autonomes on abandonne le choix de la victime aux réactions du conducteur sans lui en faire crime (à supposer qu'aucune imprudence ne soit retenue contre lui) ; bref la société se reconnaît impuissante à trancher l'intranchable. En revanche, une fois construite une voiture qui tuera de toute façon dix fois moins de monde, là, on s'excite sur la morale ! Sapristi, où est-ce qu'on va-t-on... 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

A propos d'éthique et des tests, Il y a celui ci qui concerne les choix, a priori, à faire pour les voitures en conduite autonome. A priori, parce que c'est un robot qui conduit et donc il faut choisir par avance.

Vous pouvez faire le test... les choix sont rapidement insolubles... il faut choisir qui sacrifier.

 

https://www.moralmachine.net/hl/fr

 

Qui sacrifier ? C'est ce que ne veulent pas avoir à faire les soignants dans les hôpitaux si ils sont débordé par l'afflux de malade COVID.

 

Faites ce type de test... pour ceux qui ont un peu de morale, c'est rapidement très dur à choisir.

 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

11 des 13 cas sont plutôt faciles à résoudre. 

Chats et chien contre vies humaines : je pense que c'est une plaisanterie.

Médecin, athlète, homme, femme, bébé, vieillard, clochard, cadre, gros, maigre, respect du feu vert par les piétons : aucune importance. Il suffit donc de totaliser les morts. 

Quand il y a le même nombre d'humains tués dans les deux cas, je choisis d'éviter l'obstacle : pourquoi casser en plus la voiture ? 

Restent 2 cas inextricables avec le même nombre de tués et la voiture qui ne heurte aucun obstacle dur. Ne trouvant pas de solution, je choisis la trajectoire qui va droit, parce qu'en ne partant pas sur la voie de gauche on évite peut-être un suraccident après. 

 

On a oublié le cas d'une femme enceinte. Faut-il compter 1 ou 2 morts ? 

Ou bien compter 2 morts seulement après la date limite d'IVG ? 

 

Je n'ai fait le test qu'une fois, en ne différenciant pas les piétons et les passagers de la voiture. On pourrait objecter que les piétons sont innocents tandis que les passagers ont voulu faire rouler la machine qui tue.  Je recommencerai demain en faisant la différence.  Cependant,  les piétons sont souvent passagers et ainsi moins innocents. D'autre part le transport automobile est trop admis et intégré à la vie pour qu'on le fustige par principe. La pondération entre passagers et piétons ne peut répondre qu'à des critères idéologiques arbitraires, d'où mes réponses qui ne distinguent pas passagers et piétons. 

 

En tout cas c'est une incitation très nette mais très vertueuse à rouler seulement dans une voiture pleine, et plutôt avec un minibus qu'avec la voiture à deux places et 30 chevaux prônée par Jancovici. Bravo ! 

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Albuquerque a dit :

Ceci est encore une autre question. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. 

Cette personne défend de facto la bureaucratie de l'UE jusqu'à raconter qu'on prendrait un risque significatif à admettre rapidement un vaccin qui ne semble pas causer un génocide ailleurs. 

Elle fait peut-être un parallèle avec le scandale réel ou imaginaire  des bébés étouffés en avalant les yeux mal attachés de peluches asiatiques.

Elle craint peut-être aussi des ennuis avec les producteurs de vaccin dont les produits sont passés par toutes les normes. 

Je suis las de ces gens qui veulent de l'eau traitée selon les normes quand il y a un incendie à éteindre.

OK pour le vaccin supersûr pour les jeunes (d'une part ils n'ont qu'un risque de mort infime par le covid ; d'autre part ils sont élevés - par les vieux - à être bêtes et à avoir peur d'un seul becquerel), mais qu'on se contente pour les vieux d'une décharge signée.

 

 

A propos de questions d'éthique, en voilà une amusante

Vous nagez comme un poisson et l'eau n'est pas glacée. Un canoë se retourne sous vos yeux avec l'arrière-grand-père de 90 ans et son APF de 5 ans. Vous savez qu'aucun des deux ne sait nager (et vous les avez laissé monter là-dedans). Sachant peu probable de sauver les deux, par lequel commencez-vous ? 

 

Moi, ni vu ni connu, je récupère d'abord le canoë ! 😜

Edited by Toutiet
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Le 13/03/2021 à 20:48, Albuquerque a dit :

11 des 13 cas sont plutôt faciles à résoudre. 

Chats et chien contre vies humaines : je pense que c'est une plaisanterie.

Médecin, athlète, homme, femme, bébé, vieillard, clochard, cadre, gros, maigre, respect du feu vert par les piétons : aucune importance. Il suffit donc de totaliser les morts. 

Quand il y a le même nombre d'humains tués dans les deux cas, je choisis d'éviter l'obstacle : pourquoi casser en plus la voiture ? 

Restent 2 cas inextricables avec le même nombre de tués et la voiture qui ne heurte aucun obstacle dur. Ne trouvant pas de solution, je choisis la trajectoire qui va droit, parce qu'en ne partant pas sur la voie de gauche on évite peut-être un suraccident après. 

 

On a oublié le cas d'une femme enceinte. Faut-il compter 1 ou 2 morts ? 

Ou bien compter 2 morts seulement après la date limite d'IVG ? 

 

Je n'ai fait le test qu'une fois, en ne différenciant pas les piétons et les passagers de la voiture. On pourrait objecter que les piétons sont innocents tandis que les passagers ont voulu faire rouler la machine qui tue.  Je recommencerai demain en faisant la différence.  Cependant,  les piétons sont souvent passagers et ainsi moins innocents. D'autre part le transport automobile est trop admis et intégré à la vie pour qu'on le fustige par principe. La pondération entre passagers et piétons ne peut répondre qu'à des critères idéologiques arbitraires, d'où mes réponses qui ne distinguent pas passagers et piétons. 

 

En tout cas c'est une incitation très nette mais très vertueuse à rouler seulement dans une voiture pleine, et plutôt avec un minibus qu'avec la voiture à deux places et 30 chevaux prônée par Jancovici. Bravo ! 

 

C'est froidement,  mathématiquement, choisi en ignorant toute forme de responsabilité morale ou juridique : le concepteur de la voiture en choisissant de sauver la voiture au détriment de morts humains est il moral !?!?... certainement cynique.

Le conducteur et le concepteur de la voiture se retrouverait à coup sûr devant les tribunaux que des piétons soit fautif ou non, ils seraient les sacrifiés de l'histoire par le conducteur responsable; qui se retournera vers le concepteur de la voiture.

 

Il y avait un test plus complet fait par une étude scientifique. Cette étude, faite à l'échelle mondiale, imposait de faire des choix sur les personnes à sauver et celle à sacrifier.  Par exemple,  tu n'avais pas le choix entre des morts et un obstacle mai entre en cadre et un sdf ou entre un vieux et une jeune ou entre un homme et une femme.

Ce test était très révélateur des us et coutumes des pays.

Je ne l'ai pas retrouvé en cherchant 5 min.

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai bien dit que j'ai répondu par la solution qui économise la voiture dans le seul cas où le nombre de morts est le même quelque solution qu'on prenne. Le cynisme apparent ne m'avait pas échappé. Il vient de ce qu'il nous est difficile d'admettre qu'existent des choix sans réponse réconfortante.  J'avais lu dans le blog de Jarnicoton avant mon inscription une nouvelle "amusante" à ce sujet. Je tâcherai de la retrouver. 

Ce qui implique je ne fais aucun cas de sacrifier de préférence un  homme ou un vieux plutôt qu'une femme (ici une femme médecin ou athlète pour en rajouter une couche dans la bêtise contemporaine : si en plus une femme est d'un tel niveau, c'est grandiose !) ou un nourrisson pour être à la mode. Tout choix de ce type est un pas vers la barbarie.

Le parallèle avec le vaccin covid est surprenant. Il y a des vieux pour avoir peur des effets secondaires en oubliant l'effet primaire qui est de ne pas mourir, avec bien plus de risque de contracter la maladie que de défuncter des effets secondaires. Devant la voiture autonome se profilent des tribunaux qui auront oublié qu'elle aura sauvé une énorme proportion des tués avant elle. Le législateur doit se débrouiller pour prévenir ces effets pervers 

 

 

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Selon le dernier bulletin de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le vaccin AstraZeneca a généré en France 0.66 % d'effets "indésirables", dont les deux tiers communs à tous les vaccins, douleur locale ou fièvre, et un dixième de nausées, céphalées ou vertiges.

Il y a UN cas de thromboses multiples sur les 454.545 injections (la moyenne nationale habituelle étant de 1/300 000 en France). Au niveau européen, il y a eu 30 cas de caillots sur 5 millions d'injections.

Mais il faut lui reconnaître un danger bien supérieur à celui du vaccin Pfizer (0.19 % d'effets indésirables) ou Moderna (0.12%).

Et si vous allez vous faire vacciner en voiture, le risque reste la voiture.  :boucher:

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

De mon côté, on ne nous donne pas le choix entre Pfizer  ou Moderna.

Le premier est en général administré  dans les hôpitaux, le deuxième dans les pharmacies, question de réfrigération.

Je me demande avec le troisième à présent: J.&J. qui n'est pas aussi efficace, y aura t'il un choix à faire?

Mais le vaccin J.&J. ne demande qu'une seule injection.

Moderna m'avait donné une bonne migraine pour 36 heures. Bien sûr que je culpabilise un petit peu, quand je suis avec mes amis, mais surtout avec mon fils qui doit attendre le 1er may.

Je souhaite à la France et l'Europe que ça s'arrange rapidement.

Courage,

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Astra Zeneca suspendu en France pour 24H00 ! No comment.

 

Par contre une réflexion n'arrête pas de me trotter dans le neurone. Les Pays riches, (ça ne veut pas dire que les habitants le sont) ont décidé que les vaccins leur soient attribués en priorité (15 % de la population et 60 % des richesses). Est-ce à terme pour nous une bonne pratique et la meilleure décision ?

 

Voici ce qui me gratte dans le dos :

 

Nous sommes supposés avoir accès sans réserve à la nourriture, et à différentes ressources tout en respectant les gestes barrière ainsi que la distanciation physique. Le mode de vie occidental le permet. Ceci est suffisant si correctement appliqué pour se protéger du virus. Cela se ferait au détriment de l'accroissement des bénéfices des multinationales je veux bien l'admettre.

 

Les Pays moins favorisés n'offrent pas cette possibilité à leurs habitants, soit par choix comme au Brésil, soit par indigence de toutes sortes comme sur une bonne partie du continent africain. Les habitants, juste pour survivre, sont alors obligés de circuler, de vivre en contact étroit et sont moins préoccupés que nous par les mesures préventives, la priorité est à la survie alimentaire pour juste un exemple.

Quelles conséquences alors ? Le virus est à la fête et se développe à une vitesse supersonique dans ces contrées moins favorisées.

 

Mais surtout pour nous, quelle conséquence impose ce développement viral pourtant a priori lointain ?

 

Nous nous sommes réservé le vaccin en priorité alors que nous avons des moyens comportementaux de nous protéger du virus. La sortie de crise mondiale pourrait être plus rapide si nous laissions tous les vaccins aller dans les Pays où les populations sont structurellement exposés, ce qui permet au virus de se développer à sa guise d'une part et de produire un nombre croissant de variants qui vont inévitablement nous "retomber" dessus, rendant ainsi quasi caduc les vaccinations dont nous avons bénéficié finalement en toute inutilité. Inutilité puisque les variants sont plus ou moins et parfois très résistants aux vaccins disponibles.

 

Laissons les vaccins aux Pays où le développement viral et surtout ses variants sont incontrôlés pour commencer l'éradication dans les foyers les plus actifs, protégeons nous par des mesures certes contraignantes mais suffisantes. Ainsi nous attaquons en profondeur le virus et ne lui donnons plus carte blanche pour revenir encore plus actif contre nous.

 

Voilà, je ne sais si je me suis fait comprendre, mais réellement j'y vois un moyen beaucoup plus sûr et plus rapide se sortir mondialement de la crise. Nous devons juste faire taire notre besoin de priorité immédiate parce que Pays riche, la colossale difficulté de gouvernance est là. Quel décideur en aurait le courage ?

 

Ney

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

En somme, être généreux par intérêt bien compris. 

Eh bien non. C'est sans esprit de retour d'efficacité, que les pays riches doivent s'immoler. :be:

L'être humain est déjà en trop sur cette planète, mais l'homme développé riche est encore en trop de trop.  :be:

 

 

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Albuquerque a dit :

En somme, être généreux par intérêt bien compris. 

Il n'y a aucune générosité dans ce que je propose. Il y a par contre un intérêt majeur, celui de ne pas laisser se développer des variants (il y en a déjà, le sud africain par exemple) contre lesquels nous serions démunis et contre lesquels de toute façon la vaccination que nous recevons aujourd'hui pourrait n'avoir aucune protection.

Se faire vacciner aujourd'hui ne nous protègera que quelques semaines, quelques mois tout au plus si nous laissons se développer ailleurs des souches qui vont être de plus en plus résistantes. Nous créons là la meilleure mise en situation pour revenir à l'équation de l'hiver 2019-2020.

Au risque de me répéter, nous sommes dans une configuration mondiale où nos actions, nos comportements ne peuvent être bénéfiques QUE pour l'autre. C'est le principe même d'une pandémie, elle ne nous donne pas le choix. Elle a un caractère profondément collectif, imaginer une solution individuelle est illusoire et conduit à une impasse. Notre culture occidentale ne nous y a pas préparés, voire même nous a contraints aux mécanismes individuels. Non seulement je crois qu'ils ne nous sauveront pas, mais ils accéléreront notre perte. A problème collectif, solution collective !

 

il y a 49 minutes, Albuquerque a dit :

C'est sans esprit de retour d'efficacité, que les pays riches doivent s'immoler. 

Je suis désolé, je ne comprends pas cette phrase.

 

il y a 49 minutes, Albuquerque a dit :

L'être humain est déjà en trop sur cette planète, mais l'homme développé riche est encore en trop de trop. 

 

Pas très d'accord sur ce point de vue. S'il s'agit d'espace vital, la densité moyenne de population (env. 50,2 Habitants/Km²) est faible sur Terre. Si on considère l'énergie nécessaire chaque jour en nourriture (2 à 3 Kcal pour H et 1,55 à 2,35 Kcal pou F)*, la Terre peut nourrir encore bien plus de personnes à condition que les surconsommateurs reviennent à des valeurs qui ne mettent plus leur vie et leur santé en jeu d'une part (obésité), et que les processus qui permettent d'aller du champ à l'assiette cessent de gaspiller 25% de la production.

 

* source https://www.sante-sur-le-net.com/nutrition-bien-etre/nutrition/besoins-energetiques/

 

Ney

Edited by 22Ney44
Une phote dort'au grafe
Link to post
Share on other sites
Le 11/03/2021 à 20:18, Albuquerque a dit :

Il y a des accidents sur la route. Il faut y songer avant d'appeler une ambulance pour un infarctus.  Principe de précaution !

 

Le gouvernement y songe en effet avant d'agir. Il suspend un vaccin. 

Quelques dizaines de cas graves sur des millions de vaccinés, et même ceux qui n'ont rien à faire de ce genre de probabilité comparée à leur risque individuel, se retrouvent contraints de rester sans protection comme des . . . .

(je tiens cependant une rapide décision européenne favorable au vaccin pour un peu plus probable que l'inverse. Un peu seulement, parce c'en est à se demander si on ne cherche pas en fait à se débarrasser d'un fournisseur peu sûr dans ses promesses)

Les commentateurs médiatiques parlent avec raison de décision politique, voire juridique. 

Quand on prend dans l'énergie des décisions politiques sans rapport avec la physique, on ne passe pour . . . qu'auprès d'une minorité, et on n'engage qu'un avenir lointain, brumeux.

Là, c'est carrément l'attaque de front du "politique" contre les individus. Est-ce que la démocratie veut se suicider ? 

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.