Jump to content
apricot

Transit de l'exoplanète HD189733 !!

Recommended Posts

Bonjour !

 

Petit avec ma lulu de 60 je rêvais de voir un quasar et de photographier la grande galaxie d'Andromède (chose faite 30 ans plus tard), mais observer une planète tourner autour d'une étoile autre que notre bon vieux soleil, même pas en rêve :D Ca m'a troué quand j'ai vu les observations de Christian Buil, Vjac et consorts, alors j'ai essayé.

 

Après des mois à guetter, enfin un créneaux hier soir pour une belle nuit; le site d'éphéméride de l'ETD prévoit un transit profond devant l'étoile HD189733, proche du zénith, dans ma fenêtre de tir au pied de mon lampadaire. Avant de commencer les choses sérieuses, le temps de faire une image LRGB de la cible dans Vul. 26x1min en L et 5x1 min pour chaque RGB. On se fiche des flatulences de M27 toute proche.

 

ec6f7a2c-f368-48f4-99cf-8c308b190265.jpg

 

Elle est bien (trop!) brillante et pour faire une courbe photométrique précise, il ne fallait surtout pas saturer la caméra.. Comme je ne connais pas sa linéarité et réponse antiblooming, pour poser suffisamment (60", facteur clef) en restant sous disons 35000 il a fallu défocaliser pour étaler sur plusieurs pixels, et filtrer; ca ne passais pas en R ou V, plus le temps pour tergiverser alors c'est partimonkiki pour 166x60" en Ha ! Une brute :

 

BruteTransitExo.jpg

 

Calibration des images avec Muniwin, très facile, plein de documentation disponible. Ce dernier me détecte une variable en plein dans M27

 

VariableM27.jpg

 

C'est peut être "Goldilock", c'est encourageant.

 

Photométrie d'ouverture avec une étoile référence non variable de couleur proche de la cible :

 

reference-frame.jpg

 

La courbe de magnitude instrumentale dans le temps :

 

Light%20curve.gif

 

En moyennant les points trois par trois pour réduire la scintillation de l'atmosphère :

 

Light%20curve%20triplicate.gif

 

Il y a bien un creux :) mais 0.3 mag (EDIT 0.03).. est-ce que il est vraiment là :?: Reste à confronter la courbe avec les prévisions dans la base de donnée de l'ETD ("model-fit your data") :

 

transit_FIT_plotter.gif

 

Ca colle ! L'étoile est obscurcie de 0.029 mag par le passage devant son disque de l'exoplanète, aux heures prévues, pendant 113 min :b::cool:

 

image001.jpg

 

Toussa depuis la banlieue toulousaine dans la nuit du 7-8 Aout 2012 au 150/750 et ccd 314L+ sur heq5 autoguidés au chercheur.

 

Jean-Phi - comme un gamin

Edited by apricot
typos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Jean-Phi,

 

Chapeau pour ce résultat et ta démarche pour sortir des sentiers battus.

Avec C..Buil, nous avons en région toulousaine un formidable moteur pour ce genre d'observation.

 

Encore bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'adore !

 

C'est ton aventure, et qu'elle est belle.

 

Passer de la galaxie d'Andromède et une exoplanète 30 ans plus tard, ça c'est une évolution certaine, et un sacré défi, concrétisé !

 

Chapeau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après JB l'autre jour, tu t'y mets aussi :)

je l'avais tenté à une époque mais avec ma vieille HEQ5 brinquebalante je trouvais les exoplanètes et...leurs lunes :be:

comme d'hab, ton topic est clair, concis et explicatif!

c'est lassant à la fin mais surtout...continues! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la que l'on voit de quoi sont capable de vrai passionnés (qui ont de l’expérience).

 

Bien jouer (je pensait d’ailleurs qu'il était impossible de détecter une exoplanète comme cela)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment passionnant ces relevés d'astrométrie. Bon boulot avec le 150. Quand on parle de transit on parle de l'occultation partielle de l'étoile par un corps sombre, c'est bien cela ?

De souvenir ce sont des étoiles variables à eclipse, comme Algol, je me trompe ?

 

La CCD permet de relancer cette activité "variabiliste" qui était un peu retombée ces dernières années.

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Phil et Will, et merci :)

J'espère que ça vous donne envie de faire l'expérience, pas si compliquée et enrichissante. J'avais oublié de mentionner le très utile tutoriel d'Econseil : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=90379

Bon ciel à tous !

jp

 

Salut,

 

Content que ça t'ait donné l'envie d'essayer !

Je rentre de vacances et je trouve plein de courbes de transits exoplanétaires sur webastro. C'est chouette :be:

 

Bravo pour la tienne. Comme quoi, un 150/750 c'est déjà chouette :)

 

La photométrie permet de "voir" des choses que la résolution de nos télescopes rend inaccessibles. C'est la vie intime des étoiles et de leurs systèmes planétaires qui s'ouvre à toi maintenant (tout un programme!) :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vraiment passionnant ces relevés d'astrométrie. Bon boulot avec le 150. Quand on parle de transit on parle de l'occultation partielle de l'étoile par un corps sombre, c'est bien cela ?

De souvenir ce sont des étoiles variables à eclipse, comme Algol, je me trompe ?

 

La CCD permet de relancer cette activité "variabiliste" qui était un peu retombée ces dernières années.

 

Christian

 

Salut Christian,

 

Oui, c'est le même principe qu'Algol, mais avec un corps "froid" en orbite. On flirte ici avec les milli-magnitudes de baisse de luminosité. Les variables à éclipses traditionnelles tournent plutôt autour de la déci-magnitude car elles masquent davantage l'étoile centrale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial et passionnant.

Ca donne aussi envie de s'y mettre.

 

Juste une question. Il me semblait qu'au niveau du premier point de contact (phase 2 de ton dernier schéma), on notait une légère remontée de l'éclat de l'étoile ?

 

Et merci beaucoup pour ce post hyper intéressant.

 

Ludo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

reBonjour à tous, encore merci pour vos messages :)

 

Quand on parle de transit on parle de l'occultation partielle de l'étoile par un corps sombre, c'est bien cela ?

 

Exactement, tout comme vénus récemment. L'étoile n'est PAS variable, sa luminosité intrinsèque est stable, elle est simplement occultée très partiellement par l'exoplanète.

 

corot_exo_7b.gif

 

Dans le cas de cette HD, c'est une exoplanète de 1.5 fois la taille de Jupiter, proche de l'étoile, qui transite. Donc c'est relativement facile à mesurer.

 

sun_jup.phptransit_GEOMETRY_plotter.php?id=1344417215

 

De souvenir ce sont des étoiles variables à eclipse, comme Algol, je me trompe ?

 

Algol est bien une variable à éclipse, une étoile double serrée. C'est la ronde rapide des deux étoiles, de luminosité et de couleurs différente, qui explique la variation régulière d'éclat.

 

binaireswursae.gif

 

Je rentre de vacances et je trouve plein de courbes de transits exoplanétaires sur webastro.

 

Voila ce que c'est de planter des graines, tu tourne le dos et crac !

 

Juste une question. Il me semblait qu'au niveau du premier point de contact (phase 2 de ton dernier schéma), on notait une légère remontée de l'éclat de l'étoile ?

Oui un chouia mais est-ce significatif ? Probablement que non. Et on a pas la courbe longtemps avant pour avoir une bonne baseline. Enfin, après passage à la moulinette du model-fit, c'est plat. Il faut réaliser que là on essaye de faire des mesures précises, de l'ordre du millième de magnitude. Les détails comptent grandement : seeing, scintillation de l’atmosphère, hauteur et couleurs (l'absorption atmosphérique varie en fonction de la hauteur et de la couleur)... Alors des petits sauts sont inévitables.

Edited by apricot
ajout gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui un chouia mais est-ce significatif ? Probablement que non. Et on a pas la courbe longtemps avant pour avoir une bonne baseline. Enfin, après passage à la moulinette du model-fit, c'est plat. Il faut réaliser que là on essaye de faire des mesures précises, de l'ordre du millième de magnitude. Les détails comptent grandement : seeing, scintillation de l’atmosphère, hauteur et couleurs (l'absorption atmosphérique varie en fonction de la hauteur et de la couleur)... Alors des petits sauts sont inévitables.

 

Effectivement, le petit saut est inférieur en amplitude au bruit ambiant. Donc non significatif.

Sinon, pas de goldilock dans ton muniwin. Elle est en dehors du champ. De plus, sa période de variation est trop importante (213 jours) pour que tu puisses détecter quoi que ce soit de variable en 2 heures.

Vu Muniwin, une étoile en bord de champ, en plein dans une nébuleuse et avec ses barres d'erreur qui augmentent avec le temps, ça sent plutôt la fausse variable, parasitée par quelque chose (turbu, léger vignettage, bord de champ, ...)

 

Tu as plein d'autres points qui sont au dessus de la courbe logarithmique de base. Tu les as essayés ? Bien souvent, la plupart sont des étoiles en bord de champ soumises à parasitage. Mais il est bon d'y jeter un oeil quand même :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

extra la manip :-)

 

A quand la première exoplanète découverte par un amateur ? (si ça n'a pas déjà été fait)

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, c'est le même principe qu'Algol, mais avec un corps "froid" en orbite. On flirte ici avec les milli-magnitudes de baisse de luminosité. Les variables à éclipses traditionnelles tournent plutôt autour de la déci-magnitude car elles masquent davantage l'étoile centrale.

 

Ah, ça va, j'ai de bons souvenirs :)

Algol est également occulté par un corps + froid (= moins lumineux). Tout est relatif dans cette notion de corps froid.

Le pas est facilement franchi vers le qualificatif "d'exoplanéte", mais il peut s'agit d'une naine brune en orbite (taille caparable à celle de Jupiter, voire plus petite), qui sont trés trés nombreuses dans la Voie Lactée et souvent indetectables compte tenu de leur taille et luminosité.

 

Effectivement les moyens "d'autrefois" ne permettaient pas d'approcher une telle précision, obtenue ce jour grâce aux capteurs modernes. Les relevés étaient "manuels" ou photographique en se basant sur des étoiles voisines prise en référence. Toute une époque...

 

Ici nous avions Etmo, un membre WA "pointu" en terme d'étoiles variables. On le ne voit plus sur le fofo.

 

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment étonnant, avec un instrument si modeste! Bravo! :)

J'aurais cru que la magnitude varierait plus que ça de façon 'naturelle': nuages, transparence, etc. Je suppose que la variation d'éclat est calculée par rapport à la moyenne des autres étoiles du champ? Dans ce cas, on gagne certainement à avoir une grande focale pour éviter les phénomènes qui n'affectent qu'une partie du champ, comme les cirrus. Ton observation n'en est que plus réussie! :beer:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ici nous avions Etmo, un membre WA "pointu" en terme d'étoiles variables. On le ne voit plus sur le fofo.

 

 

Christian

 

Il est discret aussi au club. Très occupé ces temps-ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dudulle

Bonjour

 

Je ne connaissais pas du tout ce type de mesure, c'est impressionnant ce que l'on peut réaliser avec du matériel "amateur". Il y a une chose que je ne comprend pas par contre, la base de données que tu as consulté annonce une diminution d'une magnitude de 0.03, et tu mesures 0.3, ça ne colle pas non ?

Vu la variabilité des mesures une telle différence ne devrait pas pouvoir se mesurer avec certitude.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour

 

Je ne connaissais pas du tout ce type de mesure, c'est impressionnant ce que l'on peut réaliser avec du matériel "amateur". Il y a une chose que je ne comprend pas par contre, la base de données que tu as consulté annonce une diminution d'une magnitude de 0.03, et tu mesures 0.3, ça ne colle pas non ?

Vu la variabilité des mesures une telle différence ne devrait pas pouvoir se mesurer avec certitude.

 

C'est bien 0.03 qu'il a mesuré. Regarde l'échelle de son graphique.

Juste une erreur de clavier.

A noter que pour être sûr de mesurer un creux de 0.03 magnitudes, il faut être capable de mesurer la magnitude d'une étoile avec une précision bien moindre, inférieure à 0.01 magnitudes, pour que le signal s'extrait bien du bruit.

C'est tout à fait possible avec un 150/750 et un APN, et a fortiori avec son 200 et une CDD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et merci pour vos derniers messages :)

 

Vu Muniwin, une étoile en bord de champ, en plein dans une nébuleuse et avec ses barres d'erreur qui augmentent avec le temps, ça sent plutôt la fausse variable, parasitée par quelque chose (turbu, léger vignettage, bord de champ, ...)

 

OK c'est bon à savoir, il faut donc être très prudent dans les interprétations :o

 

Tu as plein d'autres points qui sont au dessus de la courbe logarithmique de base. Tu les as essayés ? Bien souvent, la plupart sont des étoiles en bord de champ soumises à parasitage. Mais il est bon d'y jeter un oeil quand même :)

 

Oui , mais la plupart tombaient dans M27, peut être que le logiciel prenait des nébulosités pour des étoiles.. Je regarderais de plus près.

 

Le pas est facilement franchi vers le qualificatif "d'exoplanéte", mais il peut s'agit d'une naine brune en orbite (taille caparable à celle de Jupiter, voire plus petite), qui sont trés trés nombreuses dans la Voie Lactée et souvent indetectables compte tenu de leur taille et luminosité

Oui la frontière est floue entre planètes formées par accrétion et naines brunes issues d'un effondrement. Ensuite, les naines brunes sont plutôt définies comme ayant une masse >13 Jupiters, dans le cas de HD189733b c'est 1,15 Jupiter. C'est quand même plutôt de la planète... infernale. Même si de l'eau y a été détectée par spectro, il y fait 600-1000°, elle est si proche de son étoile qu'elle tourne en 2,2 jours :b: Un "Jupiter chaud" quoi.

 

Il y a bien des exoplanètes telluriques (rocheuse), mais plus petites, je ne sais pas si elles sont détectables par des amateurs.

 

C'est vraiment étonnant, avec un instrument si modeste!

 

La taille ne fait pas tout, d'ailleurs C Buil a fait la manip avec un apn et objectif photo !

 

J'aurais cru que la magnitude varierait plus que ça de façon 'naturelle': nuages, transparence, etc. Je suppose que la variation d'éclat est calculée par rapport à la moyenne des autres étoiles du champ?

 

C'est bien ça, il s'agit d'examiner la luminosité relativement à celle d'étoiles de référence dans le champ.

 

Il y a une chose que je ne comprend pas par contre, la base de données que tu as consulté annonce une diminution d'une magnitude de 0.03, et tu mesures 0.3, ça ne colle pas non ?

 

Je ne te comprend pas, par exemple sur la courbe de mesure moyennée, on passe de 1,46 à 1,43, c'est une variation de l'ordre du millimag.

 

Bon ciel à tous !

jp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dudulle
Je ne te comprend pas, par exemple sur la courbe de mesure moyennée, on passe de 1,46 à 1,43, c'est une variation de l'ordre du millimag.

 

Bon ciel à tous !

jp

 

C'est parce qu'il y a une erreur dans ton texte, tu as écris 0.3 mag ; je n'avais pas fait attention à l’échelle du graphique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dudulle
C'est bien 0.03 qu'il a mesuré. Regarde l'échelle de son graphique.

Juste une erreur de clavier.

A noter que pour être sûr de mesurer un creux de 0.03 magnitudes, il faut être capable de mesurer la magnitude d'une étoile avec une précision bien moindre, inférieure à 0.01 magnitudes, pour que le signal s'extrait bien du bruit.

C'est tout à fait possible avec un 150/750 et un APN, et a fortiori avec son 200 et une CDD.

 

Je suis d'accord ; après pour chipoter je dirais que la précision de 0.01 on en est loin ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis d'accord ; après pour chipoter je dirais que la précision de 0.01 on en est loin ici.

 

non non, j'suis quasi certain qu'il est proche de 0.01. Faudrait qu'apricot confirme.

Sur la même manip, j'étais à un écart type de 0.007 magnitude (avec 2 zéros après la virgule) et le fait que le creux apparaissent bien montre qu'il fait bien mieux que 0.03 de précision.

Avec un APN et un objectif de 400mm, Christian Buil était descendu à 0.0015 magnitude de précision (toujours 2 zéros après la virgule).

Edited by econseil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas les données brutes sous le coude là, mais après moulinage de l’algorithme sur le site de l'ETD, on avait une profondeur de 0.0288 mag +/- 0.0037 <-- ca donne une idée

Share this post


Link to post
Share on other sites

apricot et econseil, félicitations pour vos manips sur les exo et les variables, j'ai télécharger le soft Muniwin et j'ai jeté un oeil :cry:

Si l'un de vous deux a du temps pour faire un petit tuto sur le logiciel ce serait vraiment sympa :rolleyes:

C'est vrai qu'il y a là un travail scientifique très intéressant, mais le premier abord est assez rébarbatif. Christian.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut se prendre à rêver, cette étoile semble facile à localiser à côté de M27, et l'observer en imaginant cette planète géante graviter autour !

 

Dès que j'en ai l'occasion (ce we ?), j'irai la voir :rolleyes:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Albéric ! Christian, je pars en congé ; j’essaierais de faire un petit document pendant les journées pluvieuses !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il faut se prendre à rêver, cette étoile semble facile à localiser à côté de M27, et l'observer en imaginant cette planète géante graviter autour !

 

Dès que j'en ai l'occasion (ce we ?), j'irai la voir :rolleyes:.

 

Regardes-la le 19 Août, entre 2h43 et 4h du matin, et dis-toi "En ce moment, y'a une planète plus grosse que Jupiter qui est alignée pile poil avec cette étoile et moi" :wub:

Bien sûr tu ne verras rien à l'oculaire, mais rien que l'idée de ce qui se passe fait chavirer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.