Jump to content

Les comètes de 2017


Recommended Posts

Salut,

L'année 2016 n'a pas été fantastique côté comètes, mais 2017 s'annonce plutôt bonne avec pas moins de 5 comètes ayant un pic de luminosité autour de magnitude 6-7, donc facilement accessibles aux jumelles.

 

Vu que le show démarrera en fait fin décembre, j'ai pris les devant en créant une carte pour chacune indiquant les trajectoires relatives au soleil (à la demande de Patrick Sogorb pour être honnête :p).

C'est fortement inspiré des cartes de Nicolas Biver, ce n'est pas aussi bien foutu mais on s'en approche. J'ai indiqué la magnitude à chaque 1er et 15 du mois (celle donnée par les éléments orbitaux du MPC).

 

Ça se passe ici : https://spideroak.com/browse/share/fri-partage/cometes

 

Dans l'ordre chronologique :

- 45P/Honda-Mrkos-Pajdusakova : visible le soir fin décembre juste après le coucher du soleil, ce sera un peu un défi, par contre son élongation augmentera rapidement dans le ciel du matin en février

- 2P/Encke : à tenter le soir en février juste après le coucher du soleil

- 41P/Tuttle-Giacobini-Kresak : celle-ci a le bon goût de rester bien éloignée des lueurs du soleil, elle sera facilement observable toute la nuit de mars à mai

- C/2015 ER61 (PanSTARRS) : un astéroïde reclassé en comète, la magnitude indiquée est assez élevée mais elle sera s'emble-t-il bien plus brillante, avec potentiellement une magnitude inférieure à 9 de février à août (voir la page de Seiichi Yoshida : http://aerith.net/comet/catalog/2015ER61/2015ER61.html), elle sera visible uniquement dans le ciel du matin

- C/2015 V2 (Johnson) : elle aussi sera assez éloignée du soleil, et donc facilement observable le soir, avec une magnitude qui culminera en juin

 

Pour ceux qui aiment les détails techniques, voici quelques infos sur la méthode employée pour générer ces cartes :

- calcul des éphémérides dans Cartes du Ciel

- mise en forme des données dans LibreOffice (avec en particulier la conversion de l'ascension droite en degrés)

- création et annotation de la courbe dans QtiPlot

 

Voilà. Maintenant l'objectif est de faire le grand chelem, en espérant que l'une d'elles pétera les plombs comme 17P/Holmes en 2007 ! :be:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 190
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

  • 1 month later...

Bonne nouvelle, il y en aura peut-être une de plus !

Son petit nom : C/2016 U1 (NEOWISE)

 

Quelques infos sur le site de Seiichi Yoshida :

http://aerith.net/comet/catalog/2016U1/2016U1.html

 

Bien évidemment j'en ai profité pour faire la carte de visibilité :

C2016U1.pdf

 

Elle sera donc circumpolaire jusqu'au 20 décembre, puis elle sera visible dans le ciel du matin de fin décembre à début janvier. Par contre il faudra se dépêcher car ensuite elle plonge et ne sera plus du tout visible.

Pour coller à la courbe de magnitude de la page de Seiichi Yoshida, j'ai volontairement retiré 7 magnitudes aux valeurs obtenues avec les données du MPC (elle est actuellement à magnitude 12).

Edited by francheu
Link to post
Share on other sites

Vraiment très chouette tes cartes. Tu nous dessinerais un petit soleil dessus que ce serait parfait ;) Un petit rond jaune au milieu du cercle bleu permettrait de mieux visualiser le fait que ces cartes sont faites en différences d'alpha et de delta par rapport au soleil.

Edited by Patrick Sogorb
Link to post
Share on other sites
C'est pas grand chose, mais je trouve que c'est plus lisible. Merci François.

 

Ok j'ai cédé, j'ai remis à jour toutes les cartes, cf. le lien du premier message. :be:

Bonne chance pour capturer U1, en espérant que le ciel sera bien clair jusqu'à demain matin.

Link to post
Share on other sites
On va essayer, demain matin, de shooter C/2016 U1 Neowise qui passe à coté de M51...

Pour se consoler, voici un joli strike : U1, V2 et M51 !

image

 

Sinon pour le fun j'ai aussi fait la carte pour 96P/Machholz. Ce sera hyper tendu (7 petits degrés d'élongation au mieux), mais avec de grosses jumelles et un ciel limpide ça peut se tenter. Avis aux intrépides !

lien

Link to post
Share on other sites

Petite question de novice (ce que je suis !), au dobson de 250 mm, observer les comètes ça se fait ou il faut vraiment se cantonner aux jumelles ?

 

Hello,

Pas de problème avec le 250, bien au contraire ce sera carrément mieux !

Je parlais des jumelles car elles sont assez pratiques pour pointer au ras de l'horizon et elles présentent un champ assez large.

Link to post
Share on other sites

Voici la trajectoire de U1 dans le ciel du 15 décembre (en haut à droite) au 15 janvier (en bas à gauche).

On aura droit à un beau rapprochement avec M14 le 3 janvier au petit matin :

 

23136-1481661913.jpg

 

Et pour 45P, du 15 décembre (en bas à droite) au 15 janvier (en haut à gauche) :

 

23136-1481661974.jpg

Link to post
Share on other sites

Magnitude 4 dans deux ans ??!

C'est pas ce qu'on appelle faire des plans sur la comète ?

 

Je me souviens de la déception en 2014 je crois, où l'on prévoyait deux superbes comètes qui ont fait pschit finalement, comme disait l'autre... :) Et les éphémérides étaient encore "enthousiastes" six mois avant leur passage.

 

En tout cas merci pour le travail de synthèse, ça me donne envie de préparer un petit exposé pour le club.

Croisons les doigts en espérant qu'elles soient resplendissantes et gageons qu'elles ne seront pas de mauvais présage :-D

Link to post
Share on other sites
Magnitude 4 dans deux ans ??!

C'est pas ce qu'on appelle faire des plans sur la comète ?

Le passage de 2018 sera exceptionnel, avec un périgée à seulement 11,5 millions de km (0,08 UA) et une élongation favorable, alors que lors des passages précédents elle ne s'approchait pas à moins d'une UA. Il y a donc de réelles chances qu'elle atteigne la magnitude 4.

 

 

Je me souviens de la déception en 2014 je crois, où l'on prévoyait deux superbes comètes qui ont fait pschit finalement, comme disait l'autre... :) Et les éphémérides étaient encore "enthousiastes" six mois avant leur passage.

Je pense que tu fais référence à l'année 2013 avec les comètes C/2011 L4 (PanSTARRS) et C/2012 S1 (ISON). Certes elles n'avaient pas tenu leur «promesse» mais elles avaient tout de même offert un joli spectacle. La première était visible pendant quelques jours à l'œil nu (si si, je l'ai vue), il fallait être attentif juste après le coucher de soleil. La seconde aurait pu être splendide si elle avait survécu à son passage «raduc'» avec le soleil. Elle était quand même facilement observable aux jumelles le matin quelques jours avant le périhélie fatidique.

Edited by francheu
Link to post
Share on other sites
le 2 décembre

 

 

 

celles ci sont bien faibles...

Sur ta photo, on reconnaît M 51 en haut, et juste en-dessous de C/2016 U1 (NEOWISE), c'est NGC 5301.

 

C/2016 U1 (NEOWISE) a en ce moment une magnitude de 18 znviron, certes pas en cadeau, surtout en visuel ! :be:

Link to post
Share on other sites
Magnitude 4 dans deux ans ??!

C'est pas ce qu'on appelle faire des plans sur la comète ?

 

 

Il nous reste l'espoir des comètes "nouvelles", les surprises heureuses :).

 

Encore qu'avec tous les surveys en activité, je me demande si les comètes non détectées bien à l'avance existent encore?

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.