Jump to content
etacarinae

Lunette APM 140 doublet ED des retours ?

Recommended Posts

Bonjour et meilleurs voeux,

 

Cela fait quelques mois que la lunette APM 140 doublet ED est commercialisée.

 

A t-on déjà quelques retours d'utilisateurs ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai eu en main dans le magasin d'APM. Cette lunette est bien finie et reste modérément encombrante.

 

Par contre, un doublet de 140 ouvert à 7, il y aura toujours un résidu de chromatisme. Mais avec une ambition visuelle uniquement et des prétentions modérées, pourquoi pas?

 

Un post sur CN sur cette lunette : http://www.cloudynights.com/index.php?/topic/520337-APM-140mm-F/7-is-on-its-way!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve la peinture blanche nacrée à paillette magnifique. pas d'avis sur le reste de la construction.

 

Sur le papier, ça reste un doublet ED de grand diamètre à court F/D. Donc beaucoup de sphérochromatisme. Donc optimal sur une faible bande spectrale.

 

Sur le Papier, le Strehl est au dessus de 0.8 entre 488nm et 633nm et au dessus de 0.9 entre 500 et 615nm. Donc adapté à du visuel.

 

Maintenant c'est la Théorie, la fabrication va être assez critique, sans marge pour tenir ces specs; C'est le point délicat. Est ce que c'est vraiment faisable industriellement ?

 

Si c'était Astrophysics qui faisait la fabrication, je ne serait pas trop inquiet, mais avec une Fabrication en Chine, il va y avoir du déchet...

 

(Astrophysics à été jusqu'à jeter 2 objectif sur 3 en grand diamètre FPL53. Pas sur du tout que les autres fassent pareil...)

 

Un peu dans le même esprit, skywatcher a fait la 120mm F7.5. On en connait les qualités et les défaut.

 

Rappelons la définition de TMB (Tomas Back, qui a conçu quelques objectifs apo pour Markus Ludes)

 

But any lens, be it a doublet, triplet, quad, air-spaced or Petzval, that has a peak visual null (~5550A - the green-yellow) with a Strehl ratio of .95 or better, coma corrected and is diffraction limited from C (red) to F (blue) with 1/4 wave OPD spherical or better, has good control of the violet g wavelength with no more than 1/2 wave OPD P-V spherical and optical spot sizes that concentrate the maximum amount of photons within the diffraction limit -- a result of the low spherical aberration, which can be seen with modern optical design programs, as the "spot rays" will be seen concentrated in the center of the spot, not evenly or worse, concentrated outside the center -- will satisfy the modern definition of "Apochromatism."

 

Ici on voit qu'il y a quelques concessions:

 

pas tout à fait "diffraction limited" i.e. Strehl >0.8 du bleu F (486nm (raie Hbeta)) au rouge 656nm raie C (Halpha). -> on voit qu'on y est quasiment pour le bleu (sur le papier du moins), par contre le rouge prfond a été un peu sacrifié, ce qui ne pose pas de problème pour le visuel, un peu plus pour la photo et encore plus si on a l'intention de faire du Halpha avec, en particulier du solaire avec une modif PST.

 

On n'a pas trop dinfos sur la tenue dans le violet, mais rien de bon à attendre quand on voit la courbe et la difficulté que le triplet on a atteindre de bonne performances.

 

En photo, on aura intérêt à couper un peu le violet. Astronomik a une nouvelle série de filtres de luminance faite pour ça : 3 filtres différent, coupant plus ou moins le violet.

 

Si on veut faire de l'imagerie solaire, il vaudra mieux prendre une Taka TOA 130 qui elle sera bonne du calcium à 396nm au Halpha à 656nm quitte à payer plus cher.

 

En résumé : très bien pour le visuel, à condition qu'elle soit parfaitement réalisée, ce qui n'est pas gagné.

 

En photo ciel profond, il faudrait voir ce que donne un ensemble lunette plus correcteur/aplanisseur.

 

En photo solaire, la formule n'est vraiment pas adaptée, à part pour la lumière blanche.

 

C'est dommage qu'ils ne l'aient pas fait avec un F/D un peu plus long. 8 ou 9.

Le gars qui veut faire de la photo ciel profond prendra plutôt une TEC 140 F7 ou une TOA130.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est dommage qu'ils ne l'aient pas fait avec un F/D un peu plus long. 8 ou 9.

Le gars qui veut faire de la photo ciel profond prendra plutôt une TEC 140 F7 ou une TOA130.

 

Tout cela c'est très bien, mais la réalité est tout autre et c'est ce que dit Markus Ludes d'APM. Dans les fils de discussion les astro amateurs sont intarissables sur les lulu à longue focale, mais la réalité c'est que peu de personnes les achète, car l'encombrement est dissuasif.

Il y a des réalités commerciales qu'un fabricant ne peut pas ignorer, quand bien même le rendu est meilleur. Je t'engage à lire le fil sur ce lien.

 

Enfin, on n'a pas tous le budget pour se payer une TEC ou une TOA 140, on est pas loin du triple du prix...

Mais en photo, c'est effectivement moins tolérant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais tu ne peux quand même pas aller contre les lois de l'optique ni de la mécanique.

 

Et écrire apo dessus ne suffit pas pour que ça en soit une avec des lentilles bien faite et bien allignées.

 

On a vu ce que ça a donné pour sa grande soeur la 150.

 

Le tir est un peu corrigé pour la 140, mais à mon avis pas assez.

 

Sur le papier ça peut sembler une bonne idée, dans la pratique, ça me parait tellement sans marge que à part Astrophysics je ne vois pas qui peut passer suffisament de temps à faire une optique suffisament parfaite afin qu'elle remplisse le contrat.

 

Pas le droit à l'erreur du tout. Forcément ça va prendre du temps et couter des sous.

 

Alors qu'avec F8 il y avait la petite marge nécessaire faire du F7 en 140mm doublet en Chine à pas cher ça me parait un peu utopique. Ça cumule beaucoup de difficultés.

 

F8 Avec le réducteur Riccardi x0,73 m'aurait paru une meilleure idée.

Et pour aller au bout de l'idée : mettre le réducteur en fixe en interne, dans un module que tu peux acheter si besoin.

 

Après bien sur qu'une F9 se vend moins bien, ça n'intéresse quasiment que les utilisateurs visuel. Mais c'edt aussi le but de cette lunette...

 

Même la TSA102 F8 parfaite se vend moins bien que les doublets fluorite f7,4 alors qu'elle est meilleure, en photo au moins.

 

Le truc est à voir dans l'autre sens : ce n'est pas parceque tu vas faire une lunette F7 qu'elle va interresser plus les photographes si la qualité n'est pas là.

Du coup ça ne change pas vraiment le problème : la clientelle reste le visuel.

 

Oui la TEC ou la TOA sont au double en neuf, mais moins en occase. On trouve des TOA130 à des prix environ 1/3 plus cher que cette 140 en neuf. C'est une question que l'Astrophotographe va se poser...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même la TSA102 F8 parfaite se vend moins bien que les doublets fluorite f7,4 alors qu'elle est meilleure, en photo au moins.

 

 

La TSA102 ne se vend plus en neuf. Elle n'est plus produite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, la FC-100 peut toucher un public de visueleux en mode léger contrairement à la TSA102, je peux en parler puisque c'est mon cas.

Bien au fait de l'excellence de la TSA, j'ai néanmoins penché vers la FC car je souhaitais la meilleure qualité possible au poids le plus faible juste pour du visuel sur azimuthale.

La TSA était plus (trop ?) lourde pour mon cahier des charges.

 

J'avais vu à l'époque cette APM 140 sur le net car elle était annoncée, on en avait un peu parlé mais sans retour bien sûr. Et il me semble qu'à sa sortie j'avais créé un post qui avait eu quelques réponses.

Je ne le retrouve plus mais y a ça :

http://www.webastro.net/forum/archive/index.php/t-124732.html

 

De toute façon elle était trop lourde pour moi, tout comme l'APM 107 que je convoitais.

 

Ce sujet de grande ED me fait penser à celui récent d'emeric sur la Lunt 152. Il semble y avoir deux grands types de considérations sur ce genre de produit : les experts exigeants comme Oliv ou F. Jabet, et des amateurs peut-être moins exigeants qui voient là l'occasion de convoiter un réfracteur de grand diamètre. Je trouve que les 2 ont raison, et même si les limites sont connues de telles optiques peuvent être intéressantes en visuel pour des passionnés de lunettes.

 

Olivdeso, tu parles d'occase mais je crois savoir que les produits que tu cites sont très rarement dans les annonces. Du coup si on veut du neuf, ce n'est quand même pas le même registre de prix !

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut, la FC-100 peut toucher un public de visueleux en mode léger contrairement à la TSA102, je peux en parler puisque c'est mon cas.

 

tout à fait.

 

L'APM140 est conçue dans le même esprit et en plus pas chère pour le diamètre.

L'idée n'est pas mauvaise et peut trouver son public, je suis d'accord avec toi. Toujours intéressant d'avoir ce genre d'innovation.

APM essaye d'apporter pas mal d'innovations, que ce soit ces lunettes, ou les bino.

 

Le truc est que la FC100 ne fait que 100mm et est pourtant à F/D 7.4.

De plus c'est une mécanique Taka avec des lentilles Canon. i.e. dans les règles de l'art.

 

Alors que l'APM fait 140mm mais le F/D est plus court. C'est la différence.

 

Plus le diamètre est grand, plus il faut un F/D long pour limiter l'impact du chromatisme/sphérochromatisme.

 

Si tu regardes du coté de Skywatcher, la 120 FPL53 est aussi à F/D 7.5. Et là on est un peu à la limite de l'exercice aussi.

 

Et une 140 F8 ne ferait que 1120 de focale, ça reste compact.

 

Ce qui me pose question est que sur le papier ça le fait pour du visuel, mais sans aucune marge.

Or, à mon avis, il en faut un minimum avec les productions "main stream" / low cost.

 

Chez Astrophysics, il y a eu la volonté de faire des F/D les plus courts possible. Mais ça entrainé énormément de contraintes pour y arriver, surtout avec un triplet huile. (asphérisation d'une lentille, mécanique et optique hors pair) au final ça revient très cher à fabriquer, d'où le prix de vente.

 

Se mettre le même genre de contraintes sur un produit qu'on veut faire pas cher, ne me parait pas une bonne idée et le but va être très difficile, voir impossible à atteindre à mon avis.

 

Donc pour moi idée bonne, innovation interessante, mais pas très réaliste avec les moyens de production envisagés. Mais c'est que mon avis...

 

J'aimerais y croire, mais j'ai des doutes...

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

3200€... Comme le dit un très bon ami avec qui je déguste de grandes bouteilles lorsqu'on lui amène un vin un peu quelconque : la vie est trop courte pour boire cela :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce soir sur la Lune ma SW Evo 120ED d'occas a fait bien mieux que mon C8 Edge

 

Fracastorius M et L, ainsi que Posidonius C (plus difficile) bien vus à 180x et pas du tout dans le Edge (pourtant collimaté pile-poil, mais peut être un peu "chaud", sorti de 5° à -2° 50 minutes avant observation )

 

Certes l'image est plus claire et naturelle dans le C8 (lunette un peu jaune à ces grossissements) mais quel piqué :)

 

Du coup je ne sais pas si l'APM ferait beaucoup mieux pour 3 fois plus cher....:wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce soir sur la Lune ma SW Evo 120ED d'occas a fait bien mieux que mon C8 Edge

 

Fracastorius M et L, ainsi que Posidonius C (plus difficile) bien vus à 180x et pas du tout dans le Edge (pourtant collimaté pile-poil, mais peut être un peu "chaud", sorti de 5° à -2° 50 minutes avant observation )

 

Certes l'image est plus claire et naturelle dans le C8 (lunette un peu jaune à ces grossissements) mais quel piqué :)

 

Du coup je ne sais pas si l'APM ferait beaucoup mieux pour 3 fois plus cher....:wub:

 

Je n'avais pas vu ton témoignage, il me rassure, je pensais être un peu fada car j'ai fait un constat quasi identique entre mon ES 127 et mon C8 en observant les Pleiades.

Certaines étoiles de faible magnitude étaient perceptibles dans la lunette et pas dans le C8, ce que je ne pensais pas possible avant d'en avoir fait moi même le constat...

D'ailleurs je t'avoue avoir du mal à me l'expliquer, comment est ce possible ?

Est ce que l'obstruction centrale réduit l'intensité et la concentration lumineuse des étoiles ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est juste que plus le diamètre est important et plus le seeing l'est aussi. Sans parler des alignements souvent médiocre des télescopes.

Mais un bon télescope de 200 sous un bon ciel mettra toujours une fessée à une lunette de 130, aperture rules.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est juste que plus le diamètre est important et plus le seeing l'est aussi. Sans parler des alignements souvent médiocre des télescopes.

Mais un bon télescope de 200 sous un bon ciel mettra toujours une fessée à une lunette de 130, aperture rules.

 

Donc j'imagine que dans ces conditions avec un diamètre plus important ça aurait été encore pire. Le problème c'est que des bonnes soirées il n'y en pas légion dans mon coin, alors peut être que la lunette est le meilleur compromis pour moi.

Sinon l'obstruction doit bien jouer un role quand même et pas seulement sur le contraste ? Tu ne peux pas avoir un tel obstacle sur le chemin des photons sans incidence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit up du sujet pour savoir si des personnes ont sauté le pas sur cette lunette?

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas de mensonge sur le site teleskop express

strehl > 0.9 entre 510 et 615nm

çà va baver un peu dans le bleuprofond/violet

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une très bonne lunette qui ne bave pas en grand champ, c'est un doublet semi-apo.

calée très haut pour le chromatisme comme tout doublet au lanthane.
 

mise au point neutre (jaune 575). Je ne sais plus exactement mais je crois que c'est un doublet créé par Massimo Riccardi ou Gerd Düring. C'est une évolution vers l'apochromatisme de la 152-1200, un peu trop longue et un peu insuffisamment corrigé photo pour certains. On couvre un peu plus vers les raies cyan Oiii et le bleu Hbeta

Strehlkurve140-980.jpg

Spots :

http://atom.lylver.org/AstroSurf/Design Optique/DOUBLETS/APMetSkyW/APM_Doublet_SD_Apo_Spotdiagramm_140mm.pdf

Le reducteur photo est très adapté, vu que c'est du Massimo aussi.

https://www.apm-telescopes.de/media/files_public/pocpviof/ApoDoublet 140_980 small reducer.pdf

Une revue de l'an dernier sur Cloudy Nights : https://www.cloudynights.com/articles/cat/user-reviews/apm-140mm-doublet-apo-refractor-r3161

 

Les premiers livrés, l'objectif n°6 n'est pas parfait, mais la qualité attendue est atteinte entre 0.94 et 0.95 à 543nm depuis 02/2017, après la vente d'une cinquantaine. (source APM). C'est une réussite bonne pour une réalisation automatisée sans finition manuelle.

Interfero%20140%20SD%20006%20serialnumbe

 

Chromatisme sur Vega : Wega%20Umgebung.jpg

APM a fait modifier le calage dans la cellule de l'objectif car le fabricant chinois est trop simpliste et induit des contraintes sur les verres. Après la phase de mise au point elle est passée d'une qualité équivalente à la SkyW 150mm à sa qualité régulière qui est un cran au-dessus, et donc elle la dépasse en grossissement effectif et capacité photo (meilleur flux car f/7 de base et correction essentielle).

 

Il faut attendre le prochain test et article dans Astrosurf pour confirmation de tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je disais :"çà bave" mais pas en grand champ

démonstration sur véga

sur l'interféro on voit quand même une grosse bosse centrale!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Lyl pour les informations, j'ai eu quelques contacts avec certains propriétaires qui m'ont confirmé les informations ci-dessus de lyl. Par contre Il semblerait que certains vendeurs de ce modèle opèrent un tri assez sévère avant la mise en vente sur leur site. Confirmé par un des propriétaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, astrocg a dit :

sur l'interféro on voit quand même une grosse bosse centrale! 

C'est un peu caractéristique des doublets lanthane ça, l'aberration sphérique est rarement top.

Le plus proche que j'ai calculé c'est celui de la Stellarvue en 125mm. Le front d'onde a deux bosses, le centre et la couronne qui remonte. C'est pas censé se rabattre non plus...

On peut arranger ça en rendant asphérique, ça lui permettrait de gagner .02 ou plus sur le strehl.

Je vous raconte pas pour le calage d'un truc pareil le bazar que c'est. On diaphragme pour le calage chromatique et on refait plein cadre pour vérifier l'aberration sphérique.

SXV125D.JPG.bbd5fc29805bad0f079750b7ca582647.JPG

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un des propriétaires que je connais a démonter la cellule pour nettoyage et en a profité pour m'envoyer des photos détaillées de celle-ci et le test report. Je vous les joins. Pour infos la cellule pèse 3.5kg!!! 

 

 

 

 

IMG_20190725_002158.jpg

IMG_20190725_003652.jpg

IMG_20190725_002209.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau bébé en effet cette 150 et pour une fois le prix n'inspire pas instantanément la terreur !

Moins de 3000 Euros,  pas mal.

 

Quid de la qualité en comparaison de  150 ED Skywatcher qui elle est à moins de1900 Euros ?

Logiquement meilleure ???

 

Albéric

Edited by xs_man

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin le test report. Sur la deuxième série de photos ont voit bien la modification de calage cité par lyl. Pour résumer ses impressions, il s'agit d'un des meilleurs doublet visuel pour son qualité/prix qu'il est eu entre les mains et pour bien le connaître il a vu passer quelques lunettes. Il a également pu jeter un œil dans la 152, les impressions qu'ils m'a donné été nettement plus négative notamment la gestion du chromatisme.

IMG_20190726_170249.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le front d'onde est similaire avec l'autre, c'est caractéristique de la formule optique à f/7

140APMIMG_20190726_170249_2.thumb.jpg.a4277dcba0c22623729a5e55f303f163.jpg

Par contre l'astigmatisme aussi mauvais, c'est un problème de vibration ou de réglage de l'outil de polissage.

lambda/5.3 d'astigmatisme c'est vraiment beaucoup.

La coma est corrigée : .037 (négligeable)

La SA à 0.078 : c'est la formule ça, on ne peut rien améliorer.

Conclusion sans appel : défaut du à la fabrication. Forme astigmate pour 4 points/100 du strehl, 1 à 2 points pour le design max de la formule.

astig140APMIMG_20190726_170249_2.jpg.ff7f403cbe4f562041630c984873010d.jpg

Avec ce n°66, ça aurait du être celle de la série "prod. bien réglée" avec des strehl entre .94 et .95. Je le redis, faut attendre le test dans Astrosurf, ça serait plus pertinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

fabriqué autour de lambda/4

réaliste mais "diffraction limited" ras les paquerettes

rapport qualité/prix moyen à mon goût

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.