Jump to content
montmein69_2

NASA : Le retour sur la Lune se dessine

Recommended Posts

Une version minimale du LOP-Gateway est prévue pour servir de relais aux astronautes de la mission Artemis 3 (Boots on the Moon 2024).

 

Après le module de propulsion PPE attribué ) Maxar* , se posait la question de l'attribution à une société US du contrat de la construction d'une version minimale du module d'habitation (Minimal Habitation Module MMH).

Citation

* Maxar Technologies awarded a $375 million contract to build the PPE.

 

La NASA avait décidé en premier de lancer un appel d'offre en bonne et due forme auquel plusieurs sociétés pouvaient répondre. Cinq avaient été retenues dans le dernier lot.

Mais rapidement  la NASA a estimé/constaté que le processus serait trop long, et que la plupart des sociétés ne pourraient en cas d'attribution du contrat mener les travaux à bien pour permettre que cela soit prêt (et envoyé en orbite lunaire puis assemblé au PPE) pour respecter les impératifs fixés par D.Trump et relayés par J. Bridenstine l'administrateur de la NASA soit avant 2024)

C'est donc Northrop Grumman (NGIS) qui décroche la timbale, en proposant un module MMH dérivé du module de service du cargo Cygnus.

Ce module de longueur 6 m et diamètre 3 m pourra être réalisé dans les délais impartis (c'est du moins ce qui est espéré).

 

https://spacenews.com/nasa-to-sole-source-gateway-habitation-module-to-northrop-grumman/

http://www.parabolicarc.com/2019/07/23/nasa-awards-contract-to-northrop-grumman-for-lunar-gateway-habitat-module/

 

Le contrat n'est pas encore signé, Mais Northrop Grumman a déjà touché 18 millions de $ pour son projet et aura le complément d'un montant non encore dévoilé.

La NASA assure qu'elle veille au grain des picaillons publics et s'assurera que le montant final attribué est optimal, et bien entendu les délais de livraison respectés .... On y croit, on y croit 😜

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une double première prévue pour 2021 :

 

Le premier lancement de l'atterrisseur lunaire PEREGRINE de la société Astrobotic sera réalisé lors du vol test inaugural du lanceur VULCAN (d'ULA)

Citation

Astrobotic’s Peregrine lunar lander will launch on a Vulcan Centaur rocket from Space Launch Complex-41 at Cape Canaveral Air Force Station in Florida. The launch of this mission will serve as the first of two certification flights required for ULA’s U.S. Air Force certification process.  

 

C'est la NASA qui confie 14 charges à déposer sur la Lune à la société Astrobotic dans le cadre du programme Commercial Lunar Lunar Paylod Services (CLPS)

 

Citation

Astrobotic, the world leader in commercial delivery to the moon, was selected by NASA’s Commercial Lunar Payload Services (CLPS) program to deliver up to 14 NASA payloads to the Moon on its Peregrine lunar lander in 2021. With this $79.5 million CLPS award, Astrobotic has now signed 16 customers for lunar delivery on its first mission.

 

lander10.jpg

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

A vrai dire il y a peu d intérêts scientifiques à renvoyer un homme sur la lune ni même à en envoyer un sur mars si ce n est le sensationnel et une certaine irrationalité de la chose . 

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/08/2019 à 13:28, archange34 a dit :

A vrai dire il y a peu d intérêts scientifiques à renvoyer un homme sur la lune ni même à en envoyer un sur mars si ce n est le sensationnel et une certaine irrationalité de la chose . 

 

 

L'intérêt premier n'est pas scientifique mais technologique, la NASA prépare ainsi des vols habités vers des destinations plus lointaines. Il y a tout un savoir perdu suite aux missions Apollo qu'il faut réacquérir. Bon après sachant que chaque administration américaine parle de renvoyer des gens sur la Lune depuis 25 ans mais que ça ne débouche généralement sur rien, et que si on suit l'actualité économique, il devient encore moins probable que ça se concrétise, ça risque de n'être que du vent comme d'habitude. Il y a aussi un intérêt stratégique à y retourner, l'installation d'une base permanente sera l'un des grands enjeux de la conquête spatiale du futur et c'est théoriquement aujourd'hui que ça se prépare.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, RenardGris a dit :

 

L'intérêt premier n'est pas scientifique mais technologique, la NASA prépare ainsi des vols habités vers des destinations plus lointaines. Il y a tout un savoir perdu suite aux missions Apollo qu'il faut réacquérir. Bon après sachant que chaque administration américaine parle de renvoyer des gens sur la Lune depuis 25 ans mais que ça ne débouche généralement sur rien, et que si on suit l'actualité économique, il devient encore moins probable que ça se concrétise, ça risque de n'être que du vent comme d'habitude. Il y a aussi un intérêt stratégique à y retourner, l'installation d'une base permanente sera l'un des grands enjeux de la conquête spatiale du futur et c'est théoriquement aujourd'hui que ça se prépare.

Les Romains avaient une phrase toute faite pour cela :

Si vis pacem, para bellum (« Si tu veux la paix, prépare la guerre » en français) est une locution latine. Elle représente le concept de paix armée.

(Wikipedia)

On n'est plus ici dans une logique d'exploration et de découverte des merveilles du monde.

Reste à savoir si l'on arrivera à faire rêver les braves gens sur la prochaine "der des ders".

 

La fin de l'empire romain a montré que cette logique avait ses limites : "quand un barrage cède, pas la peine d'ouvrir son parapluie (il y  a trop d'eau)".

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La NASA vient de publier un appel d'offres (Request for proposal) pour que des sociétés privées US lui soumettent des propositions pour effectuer des missions de ravitaillement du LOP-Gateway;

Cela sera l'équivalent lunaire des missions Commercial Resupply Services (CRS) qui ravitaillent depuis quelques années l'ISS (cargo Cygnus de Northrop Grumann et Dragon de Space X)

https://aviationweek.com/program-management-corner/nasa-seeks-lunar-gateway-resupply-proposals

 

On peut noter certains des requis imposés aux sociétés qui vont soumissionner :
- le cargo devra rester 6 mois amarré au LOP-G, et réaliser ensuite un départ automatique
- il faut donner les caractéristiques des capacités du cargo (zone pressurisée et non-pressurisée)
- indiquer la durée du transit pour rejoindre le LOP-G qui tournera sur son orbite NRHO

Ces services pourraient courir sur une période de 15 ans avec  a fixed-price basis  (base de prix fixe, donc je suppose ferme et non révisable ?).
La NASA mettrait jusqu'à 7 milliards (par contrat) pour assurer ces services. Chaque société retenue aurait l'assurance d'obtenir un minimum de deux missions.

Les contrats de ce type sont évidemment une bonne affaire pour les sociétés privées qui seront retenues.

 

Autre article de NSF sur le même sujet mais qui était antérieur (mi-juin) et qui est qualifié de brouillon (draft)

https://www.nasaspaceflight.com/2019/06/nasa-commercial-lunar-gateway-resupply/

Pas sûr donc que toutes les "directives" aient été intégrées dans le document final que les sociétés qui veulent soumissionner doivent compléter et retourner pour espérer être retenues.

Donc à ne considérer que comme des "intentions" . Cela comportait des détails notamment sur la nécessité de disposer d'un lanceur dont la fiabilité est assurée. Pour le lanceur, la NASA veut sans doute pas reproduire la pratique "d'évolution permanente" qu'ont adopté Space X avec la Falcon 9 ( avant que la Block B soit finalisée), et Orbital ATK avec le remplacement de la motorisation de l'Antarès (installation d'une nouvelle version des moteurs russes).

Citation

Included in the draft is a proposed NASA requirement that any selected launch vehicle have completed “one successful flight of a common launch vehicle configuration before each Standard GLS Mission,” notes the draft GLS document.

 

Il serait aussi envisagé des dispositions particulières pour un lanceur commercial devant assurer le lancement d'un module du LOP-G

Citation

 

Therefore, NASA is formally taking steps to define a set of parameters inside GLS missions to have Specialized Delivery Missions of Gateway elements/modules on commercial launch vehicles.

To this end, NASA is proposing a requirement that commercial launch vehicles have completed “three successful flights of a common launch vehicle configuration” before they are allowed to launch Gateway elements.

 

Le lanceur devrait avoir effectué trois vols réussis - dans une configuration comparable-  sans problème, avant d'être autorisé à lancer un élément du LOP-G.

Pas de place pour le bricolage ... la NASA voudrait du sérieux et de la fiabilité.

Ces exigences paraissent assez logiques .... mais mettent la pression sur ceux qui développent des lanceurs pas encore entrés en service (ULA pour le Vulcan, Blue Origin pour le New Glenn, Space X pour son Starship, par exemple) et pour ceux qui en ont .... il faut gérer le voyage lunaire et l'accès à l'orbite NRHO ( Delta IV Heavy d'ULA, Falcon Heavy de Space X par exemple)

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La NASA  a demandé que des sociétés spatiales privées américaines proposent un système d'atterrissage lunaire habité pour effectuer la mission Artemis 3 en 2024.

 

Dans le projet de base NASA, il partirait du Gateway et serait composé de plusieurs parties :

- un module de descente (MD) qui porterait le module d'ascension habité (MA)

- un module de transfert (MT) chargé de transférer l'ensemble MD+MA, du Gateway sur une orbite basse lunaire (LLO).

- le MD est alors chargé de réaliser l'alunissage de MD+MA

 

Pour le retour deux éléments remontent :

- le MT retourne "à vide" au Gateway de façon indépendante.

- en fin de mission au sol, le MA décolle et ramène l'équipage directement au Gateway

 

Le MD n'est pas récupérable et reste au sol.

Ce qui est résumé sur ce schéma (en rouge les phases de la descente, en blanc le retour "différencié)

552120419_schematransfertspourmissionArtemis3.jpg.2ef3719d5a6e89787e2381ec77c3e0db.jpg

 

Mais pour Artemis 3 la NASA a accordé une certaine souplesse :

- certains des modules proposés peuvent ne pas être récupérables, mais ils doivent être développés pour permettre de l'être ultérieurement.

- il est possible de proposer une solution sans utiliser le Gateway et en utilisant seulement le SLS (façon mission Apollo)

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

La date limite de dépôts des "dossiers" contenant les propositions des sociétés postulant pour le "Human Landing Competition" approche (1er novembre)

Citation

proposals are due to NASA for the Human Landing Services competition Nov. 1.

 

A ce jour on connait deux équipes (regroupant plusieurs sociétés) qui prétendent à la sélection :

 

  • Sous maîtrise d'oeuvre Blue Origin
     
    Citation

    Blue Origin will serve as the prime contractor and provide a descent stage developed for its Blue Moon lunar lander unveiled earlier this year. will serve as the prime contractor and provide a descent stage developed for its Blue Moon lunar lander unveiled earlier this year. will serve as the prime contractor and provide a descent stage developed for its Blue Moon lunar lander unveiled earlier this year. Lockheed Martin will build a crew-rated ascent stage, leveraging systems it developed for the Orion spacecraft. Northrop Grumman will build a transfer stage to move the lander from the lunar Gateway to low lunar orbit, based on its Cygnus cargo spacecraft. Draper will provide guidance systems and avionics for the lander.

    https://spacenews.com/blue-origin-lockheed-northrop-join-forces-for-artemis-lunar-lander/

     
  • Sous maîtrise d'oeuvre Boeing

    qui serait associé à Intuitive Machines (qui a déjà été sélectionné auparavant pour un lander automatique pour du transport de fret)
    https://www.intuitivemachines.com/post/intuitive-machines-selected-to-build-engines-for-boeing-s-human-lander-system-technology-development
     

 

On aura une liste plus précise des postulants après le 1er novembre.

Il devrait y en avoir deux de sélectionnés avant fin décembre qui recevront une subvention pour développer leurs prototypes.

 

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet sous maîtrise d'oeuvre Boeing pour réaliser la mission Artemis 3 (Boots on the Moon) entre dans la catégorie qui n'utiliserait pas le Gateway.

Il utiliserait le SLS bloc 1B comme lanceur qui transporterait Orion et l'équipage, un lander et son étage de remontée.

A la fin de la mission au sol (durée environ 8 jours)  l'étage de remontée serait capable de rejoindre le vaisseau Orion resté en orbite lunaire pour le retour sur Terre.

Un dispositif plus simple et moins coûteux de réaliser cette mission qui est programmée pour 2024.

https://boeing.mediaroom.com/2019-11-05-Boeing-Proposes-Fewest-Steps-to-the-Moon-for-NASAs-Human-Lander

 

Citation

“Using the lift capability of NASA’s Space Launch System (SLS) Block 1B, we have developed a ‘Fewest Steps to the Moon’ approach that minimizes mission complexity, while offering the safest and most direct path to the lunar surface,” said Jim Chilton, senior vice president of Space and Launch for Boeing Defense, Space & Security.

 

Boeing met en avant le fait que la réduction de la complexité de la mission minimise les risques et qu'elle offre plus de garanties que cela sera prêt pour la date butoir de 2024. Une partie importante des technologies de guidage, de RdV et d'amarrage étant empruntés à la nouvelle capsule CST-100 Starliner

Citation

This approach reduces the complexity and risk of sending multiple segments to orbit on multiple launches, enabling a crewed lunar surface landing with only five mission critical events instead of the 11 or more required by alternate strategies.

Citation

The design includes innovations in its engines, composites, and automated landing and rendezvous systems. Key technologies are based on the Boeing CST-100 Starliner spacecraft

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi qui a vécu le programme Apollo (même si j'étais très jeune) et qui l'ai étudié plus tard tout ça me semble un peu dérisoire pour l'instant.

Sachant les énormes moyens mis en place a l'époque on ne peut être que dubitatif face a ce qui a été "mis sur la table" pour l'instant.

Pour mémoire le budget annuel consacré au programme apollo a atteint jusqu’à 40-50 milliards d'euros (valeur actualisée, coût global 288 milliards de dollars US), la Nasa avait 375.000 employés ...et on a attendu presque  9 ans jusqu'au succès. Bien sûr les techniques ont évolué mais beaucoup a également été perdu...

 

Je reste donc attentiste même si bien sûr je rêve d'un nouveau programme lunaire et si je suis avec attention les développements récents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La NASA vient de proposer un contrat dit "Gateway Logistics Services" pour acheminer du fret à la future station lunaire.

 

Le premier à en bénéficier est SX qui utilisera une capsule cargo dite Dragon XL. Elle sera créée en se basant sur l'expérience acquise avec le Dragon et le Dragon 2. Le lanceur utilisé sera le Falcon Heavy.

 

Comme la NASA s'achemine vers un scénario pour le lancement de la mission Artémis 3 en 2024 n'utilisant pas le Gateway ...  le premier vol pour Space X sera après cette date, une fois les premiers modules du Gateway assemblés.

 

Citation

With NASA’s decision to take the Gateway out of the critical path for the Artemis 3 mission, the first logistics delivery could be delayed.

 

Pour le moment on ne voit pas quelle autre société US pourrait vouloir participer à ce programme Gateway Logistic Services. Peut-être Blue Origin une fois son lanceur lourd New Glenn opérationnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La NASA a sélectionné trois  sociétés ayant proposé leur solution pour le contrat "Human Landing System"

  • |*]Projet National Team sous la direction de Blue Origin qui propose un atterrisseur - Descent Vehicle -  (basé sur le Blue Moon) surmonté d'un étage de remontée - Ascent Vehicle - qui sera développé par Lockheed Martin. Seront aussi associés Northrop Grumman pour un véhicule de transfert et Draper pour l'avionique.

    1021347163_HumanBluemoonlander_reduit.jpg.067703475a58b2e418d6c1ac1358820a.jpg

     
  • Projet Dynetics dont le projet comporte aussi un Descent Vehicle et un Ascent Vehicle avec une disposition différente.

    1652711651_Humanmoonlander_reduit.jpg.4537308d0c44000979a94c962c45dfdc.jpg

     
  • Moon Starship dérivé du Starship que Space X a commencé à développer sous forme de prototypes SN. C'est un vaisseau tout en un, qui fera la navette entre le Gateway et le sol lunaire (donc restera dans la banlieue lunaire)

    L'image ne tient pour l'instant pas compte des évolutions en taille et dispositions qui pourront être apportées au  vaisseau initialement prévu pour Mars.

    1638425460_SpaceX(MoonStarship).jpg.6c512dea4cd550bdf9f3446f1936e33a.jpg
     

 

Le modèle proposé par chacun des concurrents doit convenir pour réaliser la mission Artemis III Boots on the Moon (2024) , mais être aussi susceptible (avec d'éventuelles adaptations) de convenir pour faire les missions suivantes qui utiliseront le Gateway.

Deux seront finalement retenues pour Artemis III.

 

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui a motivé les américains ... c'est le challenge avec les russes 

La chine a fait de sacrés progrès durant cette dernière décennie :D

dans tous les domaines nécessaires: militaire, technologiques, spatial ...

Une petite humiliation à la chinoise et hop ... ca repart

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Mathed a dit :

Evidemment que les hommes n'ont jamais mis les pieds sur la Lune ….puisque la Lune n'existe pas.

C'est une image projetée depuis la Terre…..

 

Parce que tu crois vraiment que la Terre existe ??? :b:

 

Bref :be:

 

Pour relancer le sujet, il y a aussi le p'tit rover qui va être balancé sur place pour trouver de l'eau, afin que les lunaunotes puissent se faire des Mojitos sur place. La NASA a sélectionné le concept la semaine dernière:

 

 

 

  • Merci / Quelle qualité! 1
  • Snif, c'est trop triste 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@montmein69_2 Merci pour ce sujet très intéressant et documenté 😊

 

Le problème est plus du côté de la volonté politique que budgétaire. L'argent il y en a, mais pour la science beaucoup moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Même si chacun a le droit d'avoir ses opinions, nous sommes sur un forum scientifique où la moindre des choses est de citer ses sources et ne pas affirmer sans preuve!

 

Aussi, pour rester dans le sujet initial, nous avons masqué les interventions hors sujet.

 

Merci à tous les intervenants qui sont restés "fairplay" et courtois.

 

Bien à vous

La Modération

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 18/06/2020 à 20:03, kaelig a dit :

@montmein69_2 Merci pour ce sujet très intéressant et documenté 😊

 

Le problème est plus du côté de la volonté politique que budgétaire. L'argent il y en a, mais pour la science beaucoup moins.

Il semble qu'on puisse revenir "on topic" ....

 

De l'argent dédié au retour sur la Lune .. les USA ont prévu d'en allonger.

Pour ce seul secteur du Human Landing System presque 1 G$ seront distribués aux trois sociétés, afin qu'ils affinent leur projet d'atterrisseur lunaire et détaillent leurs plans dans les 10 mois à venir.

Citation

The total combined value for all awarded contracts is $967 million for the 10-month base period.

 

La répartition de cette première enveloppe :

Le complément pour le développement complet, accordé aux deux sociétés finalistes qui seront sélectionnées pour la construction du HLS destiné à la mission Artémis III atteindra plusieurs centaines de millions supplémentaires (cela sera précisé dans la demande de budget 2021 qui devra être voté par le Sénat Congrès)

 

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

...budget 2021 qui devra être voté par le Sénat

Il faudrait plutôt dire le congrès, soit la chambre des représentants et le sénat. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est corrigé 👍

Un aperçu de l'enveloppe qui pourrait être votée pour finaliser ce programme HLS (donc s'ajoutant au ~1G$ déjà versé) et construire les  premiers exemplaires* .

Citation

The White House requested more than $3.3 billion for the human-rated lander program in fiscal year 2021, which begins Oct. 1.

 

* on ne sait pas encore précisément si un test complet en automatique - donc alunissage non habité - sera réalisé an amont d'Artemis III (genre répétition générale)

seule précision trouvée : NASA didn’t require it, but all three prospective lunar lander builders plan to conduct unpiloted test flights of their moonships before astronauts fly them. (source : https://tinyurl.com/ych73cdx)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.