Jump to content
roger15

Les perles du bac.

Recommended Posts

il y a 1 minute, gehelem a dit :

il fallait effectivement écrire

"...professeur·euses ..."

..? Beudi varseur va !

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, kerozene a dit :

..? Beudi varseur va !

selbstverständlich nicht

je voulais vraiment taquiner

je trouve le sujet de l'écriture égalitaire et/ou inclusive assez intéressant 😉

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, gehelem a dit :

il fallait effectivement écrire

"...professeur·euses ..."

J'espère que tu n'es pas sérieux quand tu dis ça...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Toutiet a dit :

J'espère que tu n'es pas sérieux quand tu dis ça...?

Si, si

Chouette,  allons y pour les taquineries, sortez le popcorn.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, gehelem a dit :

il fallait effectivement écrire

"...professeur·euses ..."

J'espère que tu n'es pas sérieux quand tu dis ça...?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Toutiet a dit :

J'espère que tu n'es pas sérieux quand tu dis ça...?

donc, comme je l'ai écrit plus haut : si.

 

J'ai découvert ces histoires par l'intermédiaire de ma tendre épouse qui est chargée de communication.

A ce titre, elle a suivi une formation assurée par Eliane Viennot sur cette question de la grammaire, de la France, de l'histoire, et de femmes.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Éliane_Viennot

 

Et bien surprise, c'est pas un truc juste technique.

C'est un sujet truffé de choses intéressantes, bien au delà du "ça fait chier de mettre des points médians"

En gros, juste...

Pourquoi le boulanger a-t-il toujours son féminin boulangère,

alors que le médecin n'a pas de médecine ?

Hein ?

Cherchez un peu pendant que je vais promener la chienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, sebb916 a dit :

A ce propos, on dit professeure (ça choque au début !)

Moi je préfère dire maîtresse 😜

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, sebb916 a dit :

A ce propos, on dit professeure (ça choque au début !)

d'après ce que j'ai compris, c'est beaucoup plus subtil (et surtout assez lourd d'histoire)

Donc en fait, si tu te cantonnes à ce que l'on "doit' dire : ce mot n'existe tout simplement pas.

Mais si tu cherches à savoir ce que tu "pourrais" dire,  alors tu peux employer les deux :

  • Professeure,
  • Professeuse.

La seconde option était couramment employée jusqu'au 18ème siècle, et ne choquait alors personne.

Puis l'académie française (oui, oui), a décidé de la mettre minable aux bonnes femmes, en masculinisant systématiquement la langue française et les noms de métiers dits "nobles".

Soyons clairs, c'était aussi un élan de la société de l'époque, l'académie n'en étant alors que le porte parole.

Aujourd'hui, alors que certains cherchent à remettre un peu d'équilibre dans tout ça, on invente de nouvelles formules par exemple en ajoutant ce "e" à la fin de professeur sur notre première option.

L'académie française d'aujourd'hui, dans sa grande mansuétude, nous indique qu'elle tranchera lorsque l'usage aura tranché.

Dans 40 ans nous indique-t-elle.

Les fourbes, ils sont malins, parce que tous les journaux en ont fait leurs choux gras en vantant la souplesse et toute la beauté de la démarche en oubliant un peu vite le passé...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Étant dans l'EN, je peux te dire qu'on utilise 'professeure', 'proviseure'.

 

Je n'ai jamais vu ni entendu 'professeuse' ou 'proviseuse', même si cette forme peut se rencontrer.

 

Ne pas confondre avec une pro-visseuse, pas le même emploi 😁

Edited by sebb916

Share this post


Link to post
Share on other sites

Çi l’ÉN (avèc 1 axent aiguë) été une refairance, sa ce sorais ...

 

enfin ses la ke g apprit se que je c’est.

 

:mdr:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/07/2019 à 14:05, sebb916 a dit :

 

Malheureusement, non...

les perles du bac surfent sur le sentiment de la supposée décadence de la jeunesse.

 

Voila ce que l'on peut lire à ce sujet  qui confirme mes doutes d'autant plus que la plupart des perles n'ont pas grand chose à voir avec le programme :

https://www.konbini.com/fr/tendances-2/perles-du-bac-ecrites-bac-arnaque/

 

Voici une authentique que j'ai trouvé dans la copie d'un de mes etudiants:

"Il faut avoir des temps très courts sinon les temps sont trop longs." et ce n'est pas faux !

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a aussi les Perles de la CAF, les Perles de Pôle emploi, les Perles des Impôts, les Perles du SDIS, et ... les Perles de Webastro !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, sebb916 a dit :

Ne pas confondre avec une pro-visseuse, pas le même emploi 😁

T' as les pros vicieuses aussi, mais ce n' est pas, mais alors pas du tout le même emploi ! :ninja:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Sobiesky a dit :

Voici une authentique que j'ai trouvé dans la copie d'un de mes etudiants:

"Il faut avoir des temps très courts sinon les temps sont trop longs." et ce n'est pas faux !

J'ai trouvé ceci dans une copie cette année : "le mouvement de la fusée est horizontal, du bas vers le haut".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Après tout , La terre est bleue comme une orange ..

 

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Message supprimé.

 

Edited by roger15
  • Gné? 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, roger15 a dit :

le mercredi 8 novembre 2017 où j'ai découvert Éliane Viennot .

Extrait de sa fiche Ouiquipédia : "Dans son livre Non, le masculin ne l'emporte pas sur le féminin ! Petite histoire des résistances de la langue française, Éliane Viennot démontre comment les règles de la langue française — en particulier la règle « le masculin l'emporte sur le féminin » — ont été imposées au terme de vifs et longs débats témoignant plus d'un rapport de force défavorable aux femmes que d'une démarche linguistique scientifique".

 

Ouf, le titre dit bien que le masculin ne l'emporte pas sur le féminin, donc il n'y a rien à modifier, tout est déjà pour le mieux dans le meilleur des mondes égalitaires possible.

Quant à la "démarche linguistique scientifique" au XVIIè siècle, on se tient les côtes tellement c'est ridicule. On a beau être agrégé et docteur ès Lettres, ça n'évite pas de sortir une hénaurmité en plaquant les modes de pensée du XXè siècle (oui, ils existaient avant l'an 2001) sur le XVIIè.

 

Quant l'écriture "inclusive", c'est la création d'une agence de communication, et ça rend les choses illisibles (essayez de la faire à voix haute). Et je n'ai jamais vu dans les production "militantes" (feuilles de chou syndicales, tracts, etc.) cette "écriture" appliquée sans faute, il y avait toujours un emploi partiel, voire plusieurs variantes au sein du même texte, comme quoi ça brouille les esprits plus qu'autre chose, y-compris parmi ses partisans, incapables eux-mêmes d'écrire selon des règles cohérentes. Étant donné par surcroît que ça ne fera pas progresser la condition féminine (ça ne rendra pas moins cons les gros cons sexistes), que ça émane d'une obscure officine aux motifs inavoués, tout ce qui me passe entre les mains dans ce code inepte va directement aux oubliettes.

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi on dit langue maternelle et pas langue paternelle ?

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Sobiesky a dit :

Et pourquoi on dit langue maternelle et pas langue paternelle ?


Bonjour Mon Cher Sobiesky,   :)

Eh bien, parce que le plus souvent c'est la maman qui apprend à son petit enfant (fille ou garçon) ses premiers mots, et ce petit enfant imitera toute sa vie la langue de sa maman.   :be:

Il y a un exemple célèbre : le roi d'Angleterre Édouard III (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Édouard_III )  ne parlait, parait-il, pas un mot d'anglais, mais ne s'exprimait à la Cour de Londres qu'en français, sa langue maternelle   :be:   :be:   :be:   . Pourquoi cela ? Eh bien, parce que sa mère était la princesse Isabelle de France (fille du roi de France Philippe IV dit "le bel") qui l'avait élevé uniquement en lui parlant français. Donc pour Édouard III d'Angleterre le français était bien sa langue maternelle.   ;)

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

C'est vrai qu'il y a beaucoup d'hypocrisie , tantôt l'on encense la femme ; Lucie , Marie Curie , l'on peut même l'élever au rang de Sainte ; la Vierge Marie , ste Thérese de Lisieux , mais la diaboliser aussi ; les sorcières , Mata Hari , Diams ..

À croire que l'homme se cherche , n'arrive pas encore à gérer ses neurones , en se permettant l'irréparable , sous couvert d'une immaturité même pas assumée , le machisme , la convoitise , le despotisme , tout ça à cause du fait que les adultes ..disons les ex-enfants , ne sont en fait jamais veritablements sortis de la cour de récréation , où sans relâche , ils élaboraient des tactiques , soit pour attaquer ceux du Cm1 , (car plus faibles) , ou faire des misères aux filles en leur volant leur cordes a sauter , en leur disant "t'ès pas belle ! " 😊

 

 

Edited by kerozene
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Kerozene, je me reconnais pleinement dans tes propos :fume:

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Excuse-moi @roger15 mais j'attendais plus de ta part qu'une attaque directe ad-hominem-personam (ad-femina) 

Schopenhauer conseille d'ailleurs de l'utiliser en tout dernier recours.

Et quand bien même serait-elle effectivement mal baisée et n'aurait jamais participé à un vêlage, qu'il n'en demeurerait pas moins que :

- la conduite de l'académie française est avérée

- on a le droit d'essayer de réfléchir aux impacts

- on a le droit d'avoir envie de changer ça

 

Je suis donc un peu déçu :

A moins que tu ne reviennes là-dessus, je n'interviendrai plus sur ce sujet.

C'est dommage, ça m'aurait bien plu.

Edited by gehelem
Message élagué des citations car retirées par leur auteur.enons.
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Message supprimé.

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, roger15 a dit :

Message supprimé.

ok 🙂

 

Plus calmement, je vais tout de même aller voir cet interview, 

et surtout lire le bouquin de la dame

(ma femme l'a lu, c'est le moins que je puisse faire pour intervenir dans son sens...)

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etape 1

Visionner le reportage = Fait

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/314-professeurs-ne-veulent-plus-enseigner-que-le-masculin-l-emporte-sur-le-feminin-1000665.html

Franchement, j'ai l'impression qu'elle passe au tribunal

Effectivement, à la fin elle finit par "donner ses diplômes" 

Mais elle le fait suite à une espèce de sommation de la part de la journaliste (du Figaro...), piquée d'entendre que l'académie française n'est pas qualifiée pour cette question

(et je trouve que son point de vue est intéressant : ce sont des écrivains, pas des linguistes, ni des "grammaticiens/ennes")

L'argument d'autorité... toujours Schopenhauer

Cet échange n'est pas équilibré selon moi

La contradictrice n'en est pas une, elle est bien présentée en tant que journaliste et j'ai du mal à me dire qu'elle est vraiment légitime sur cette question.

Et puis l'attitude du présentateur est typique, à poser des questions sans laisser répondre

C'est un sujet de fond, à mon avis le format de BFMTV n'est pas du tout adapté à l'approfondissement que ce sujet mériterait

A ce propos, je crois qu'on trouve quelques autres interviews sur france inter

je vais aller voir (écouter) ça.

 

Etape 2

Valise

20190725_112845.thumb.jpg.58e1d17dc110525e1df61e7a7e8f0da2.jpg

 

Je vous promets de le lire avec du recul 🙂

Mais avec un petit verre de rosé au bord de la piscine si vous permettez.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.