Jump to content
roger15

6 août 1945 : à quatre jours près…

Recommended Posts

6 août 1945 : à quatre jours près…

 

 

Bonjour à toutes et bonjour à tous,

 

Depuis que je suis tout petit chaque sixième jour du mois d'août j'ai un frisson en pensant à la puissance destructive de la première bombe atomique de l'histoire lancée le lundi 6 août 1945 sur Hiroshima à 8h 15m 19s (heure de Tokyo ; soit 23h 16m 02s le 5 août 1945 Temps Universel), 43 secondes plus tard, après une chute de 8 870 mètres, elle explosa à 8h 16m 02s. Le bilan humain fut terrifiant : sur une population de 256 300 personnes, 68 000 furent tuées instantanément et 76 000 blessées.

 

Trois jours plus tard, le jeudi 9 août 1945, la ville de Nagasaki fut à son tour ravagée atomiquement à 11h 02 (heure de Tokyo). Le bilan humain fut légèrement inférieur à celui d'Hiroshima : sur une population de 173 800 personnes, 38 000 furent tuées instantanément et 21 000 blessées. Précisons un point peu connu : Nagasaki n'était pas l'objectif principal de ce deuxième bombardement atomique, ce devait être la ville de Kokura. Seulement, celle-ci était noyée sous les nuages cette matinée là, et c'est l'objectif secondaire, Nagasaki qui reçut la bombe… Kokura a donc été sauvée par une mauvaise météo…

 

Mais, à quatre jours près, les États-Unis ont échappé de justesse au plus grand désastre militaire de leur histoire. Cet épisode est très peu connu, aussi je vais vous le raconter.

 

Le lundi 16 juillet 1945 les États-Unis firent exploser dans leur base secrète d'Alamagordo (Nouveau-Mexique) la première bombe atomique de l'histoire (l'essai "Trinity") à 05h 29 du matin, heure d'été du Nouveau-Mexique (11h 29 Temps Universel) d'une puissance de 19 kilotonnes de TNT (au plutonium). Ce même jour à 7h30 du matin le croiseur lourd Indianapolis reçoit l'ordre de quitter le port de San-Francisco pour l'île de Tinian (archipel des îles Mariannes). Les ordres de l'US Navy sont stricts : le croiseur doit naviguer tous feux éteints, loin des voies maritimes habituelles, sans aucun bâtiment d'escorte, et ne doit surtout pas rompre le silence radio. Le jeudi 26 juillet 1945 le croiseur lourd Indianapolis atteint Tinian et livre son précieux chargement : les bombes atomiques "Little Boy" (15 kilotonnes de TNT, à l'uranium), destinée à Hiroshima, et "Fat Man" (17 kilotonnes de TNT, au plutonium), destinée à Kokura (puis finalement à Nagasaki). Immédiatement après l'Indianapolis repart de Tinian, aussi discrètement qu'il y était arrivé…

 

Quatre jours plus tard, le lundi 30 juillet 1945 le croiseur lourd Indianapolis est torpillé par le sous-marin japonais I-58 en mer des Philippines, il sombra en un quart d'heure. Trois cents des 1 200 marins américains périrent lors du torpillage. Les 900 marins rescapés devront tenter de survivre, accrochés à des morceaux d'épaves flottantes, pendant trois longs jours, attaqués nuit et jour par des requins. L'US Navy s'étant enfin inquiété du silence de l'Indianapolis, enverra des navires à sa recherche. Il n'y aura finalement que 316 marins survivants recueillis le jeudi 2 août 1945 par un autre navire américain.

 

Que ce serait-il passé si le sous-marin japonais avait torpillé l'Indianapolis lors de son trajet entre San Francisco et Tinian ? Le cours de l'histoire du monde n'en aurait-il pas été modifié ?...

 

Roger le Cantalien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce rappel ô combien nécessaire Roger ;). En effet, si le navire Indianapolis avait été torpillé avant l'arrivée des deux bombes, on aurait pu craindre le pire pour la suite car les américains allaient s'engager vers un débarquement sur les côté japonnaises ce qui aurait eut pour effet de causer des pertes humaines aussi lourdes voire plus que celui de Normandie.

A noter sur Arté, une théma consacrée à "l'ère de la bombe" et particulièrement l'épisode de Hiroshima reconstitué dans ses moindres détails (enjeux politiques et chose rare, une vision de ce qui se passait chez ceux que l'on nommait auparavant les "ennemis" où les choses sont plus compliquées que l'on ne l'aurait cru).

C'est passé déjà deux fois mais il reste une session de rattrapage ce dimanche 10.

http://www.programme-tv.net/divertissement/r4592-hiroshima/

 

A noter que cette théma fut suivie d'un documentaire fort instructif sur les essais nucléaires français (avec le passage notamment sur l'épisode du Rainbow Warrior, que je trouve révélateur).

Plus d'infos ici http://www.arte.tv/fr/histoire-societe/histoire/Points-forts/L-ere-de-la-bombe/2132388.html

Edited by Fourmi103

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Roger pour cette page d'histoire, surtout la partie du torpillage de l'Indianapolis.

 

C'est mon directeur de thèse qui a connu un japonais qui racontait qu'il était né le jour et près de la bombe d'Hiroshima. Plus il buvait, plus le japonais disait qu'il était né près et à la fin, la bombe lui est tombé dessus. Bref c'était pour mettre un peu de légèreté par rapport à ces événements.

 

La morale de cette histoire est qu'un petit garçon fait plus de dégâts qu'un gros homme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Roger,

 

Je pense que Fourmi a raison. Les japonais étaient pendant ce conflit jusqu'auboutistes, rien ne les auraient arrêtés, si ce n'est la caputilation de leur empereur.

Si certains d'entre vous ont suivi les épisodes sur arte "The War", cela était très bien montré. Pour déloger les japonais sur des îles aux Philippines, les américains ont dû constatés que les japonais combattaient même s'ils n'avaient aucune chance, et comble de l'horreur, préféraient se suicider eux et leur famille (femmes et enfants) en se jetant du haut des falaises...

 

Dans ce cauchemard qu'ont été ces deux bombes atomiques, je pense que bien des vies des deux côtés) ont été épargnées ; la guerre se serait prolongée bien plus dans le temps, au prix de millions de victimes, militaires comme civiles, supplémentaires.

 

C'est mon opinion ! Elle n'engage que moi. Même si ces pauvres civils japonais, conditionnés par leur gouvernement de l'époque, ont payé le prix très fort...

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Ben la guerre aurait continué son petit train train quotidien. Il serait illusoire de préter une once d'intelligence à l'espèce humaine devant une telle situation.

Roger, tu excelles dans les hors sujet !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

La bombe, dans toute son horreur, a mis fin à des horreurs encore plus grandes.

 

N'oublions pas les crimes de guerre commis par l'armée japonaise, comme Nankin, (entre entre 100000 et 300000 victimes) par exemple.

 

Les japonais n'ont pas le coté chrétien des européens, qui aiment se flagéler de repentence. 60 ans après la guerre, ils ne reconnaissent pas les crimes commis. Les livres scolaires d'histoire sont muets sur ce thème, et ils continuent d'honorer les "héros de guerre" comme le général Tojo au sanctuaire de Yasukumi....

 

Combien de bombardements classiques pour le même résultat ?

Combien de mort dans tout un pays ?

L'alternative fut, "raser un pays ou raser deux villes..."

 

Que peut-on attendre d'un pouvoir militaire (l'empereur étant inéxistant sur le plan politique) qui précipite ses avions et ses pilotes sur des cibles navales ?

 

Bien sur que l'on doit le plus grand respect à toutes les victimes de ces bombes, mais l'on doit le même respect aux victimes de Dresde, de Berlin, de Londre, d'Oradour sur Glane ou d'ailleurs... Car se sont les victimes humaines de la folie des Hommes.

 

Et si un jour, cela devait recommencer avec d'autres fanatismes, j'espère que l'on économisera des vies en utilisant à nouveau ce genre de bombes.

Cinq minutes de guerre tuent moins que des années de conflit.

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
La bombe, dans toute son horreur, a mis fin à des horreurs encore plus grandes.

 

N'oublions pas les crimes de guerre commis par l'armée japonaise, comme Nankin, (entre entre 100000 et 300000 victimes) par exemple.

 

Les japonais n'ont pas le coté chrétien des européens, qui aiment se flagéler de repentence. 60 ans après la guerre, ils ne reconnaissent pas les crimes commis. Les livres scolaires d'histoire sont muets sur ce thème, et ils continuent d'honorer les "héros de guerre" comme le général Tojo au sanctuaire de Yasukumi....

 

Combien de bombardements classiques pour le même résultat ?

Combien de mort dans tout un pays ?

L'alternative fut, "raser un pays ou raser deux villes..."

 

Que peut-on attendre d'un pouvoir militaire (l'empereur étant inéxistant sur le plan politique) qui précipite ses avions et ses pilotes sur des cibles navales ?

 

Bien sur que l'on doit le plus grand respect à toutes les victimes de ces bombes, mais l'on doit le même respect aux victimes de Dresde, de Berlin, de Londre, d'Oradour sur Glane ou d'ailleurs... Car se sont les victimes humaines de la folie des Hommes.

 

Et si un jour, cela devait recommencer avec d'autres fanatismes, j'espère que l'on économisera des vies en utilisant à nouveau ce genre de bombes.

Cinq minutes de guerre tuent moins que des années de conflit.

 

Ortog

d'accord avec toi ortog mais il faut bien se dire que le japon allait capitulé avant que les américains lancent leurs bombes atomiques.

ca n'est rien d'autres qu'une preuve de la puissance américaine face au Russe qui a engendré comme conséquence la guerre froide

Share this post


Link to post
Share on other sites

la bombe a été un mal pour un bien, d'aprés l'armée américaine l'invasion du japon aurait couté la vie à 500 000 à 1 millions de soldats US!!!!!!

 

 

si il n'y a pas eu de conflit majeur depuis 60 ans , c'est "grace" en partit à la dissuasion nucléaire

 

les combats sont tout autres maintenant, ils sont économiques et pas sur qu'ils fassent moins de mort :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
la bombe a été un mal pour un bien, d'aprés l'armée américaine l'invasion du japon aurait couté la vie à 500 000 à 1 millions de soldats US!!!!!!

 

 

si il n'y a pas eu de conflit majeur depuis 60 ans , c'est "grace" en partit à la dissuasion nucléaire

 

les combats sont tout autres maintenant, ils sont économiques et pas sur qu'ils fassent moins de mort :(

 

je ne pense pas que ca a été un bien pour un mal, comme j'ai dit plus haut le Japon était déjà prêt à déposé les armes. d'ailleurs les savants avaient proposé de lancé la bombe dans la baie de tokyo pour éviter de faire des victimes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
ca n'est rien d'autres qu'une preuve de la puissance américaine face au Russe qui a engendré comme conséquence la guerre froide

 

Combien de mort dans la guerre froide ?

Combien de mort avant la guerre froide ?

 

La dissuasion n'est pas un vain mot. Si les USA avaient voulu montrer leur puissance à l'époque, ils auraient suivi certains généraux qui voulaient attaquer l'URSS avant que celle-ci possède elle aussi la bombe. Ce qui aurait peut-être aussi évité un paquet de conflits larvés...

 

la bombe a été un mal pour un bien, d'aprés l'armée américaine l'invasion du japon aurait couté la vie à 500 000 à 1 millions de soldats US!!!!!!

 

 

si il n'y a pas eu de conflit majeur depuis 60 ans , c'est "grace" en partit à la dissuasion nucléaire

 

les combats sont tout autres maintenant, ils sont économiques et pas sur qu'ils fassent moins de mort :(

 

J'abonde à cette vision à 100%.

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

sauf que les russes mettaient aussi au point des ogives atomiques à cette époque grâce aux savants de Von braün qu'ils ont su récupéré et ainsi qu'au V2.

et je te rappelle que les Russes et les USA étaient encore alliés en août 45.

Edited by m104

Share this post


Link to post
Share on other sites
comme j'ai dit plus haut le Japon était déjà prêt à déposé les armes

 

Heuu!!!! çà je ne crois pas ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

si les services secrets américains de l'époques avaient recu des messages comme quoi le Japon allait rendre les armes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
sauf que les russes mettaient aussi au point des ogives atomiques à cette époque grâce aux savants de Von braün qu'ils ont su récupéré et ainsi qu'au V2

 

Lorsque Truman annonce à Staline qu'il possède une nouvelle arme destructrice, Staline lui dit de l'utiliser et sort de la pièce. Truman est surpris du manque d'intérêt de Staline, il s'attendait à ce que ce dernier lui pose des questions sur le type d'arme...

 

En fait, malgrè toutes les précaussions autours du projet Manhatan, l'URSS (et non les Russes) savait très bien la nature de l'arme, le KGB avait renseigné le Kremlin (y sont fort ces mecs là)

 

La C.I.A savait également, et les politiques et généraux U.S., que l'U.R.S.S. n'avait pas la bombe et qu'elle avait quelques années de retard.

 

Rien ne s'opposait donc à ce type de conflit, sinon la difficulté de faire comprendre au peuple U.S. qu'après la guerre, il fallait encore la guerre.

 

Le problème du vecteur intercontinental ne viendra que 12 ans plus tard. De plus, l'URSS avait les Girds de Moscou et de Léningrad qui avaient une grande connaissance des fusées et des propergols, donc pas spécialement besoin des savants allemands (d'autant que les plus capés avaient choisi l'amèrique).

 

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

M104, les japonais étaient loin de vouloir capituler !!! Bien au contraire... D'où la nécessité de ces deux saletées de bombes.

 

Mais il faut aussi avouer que les américains ont trouvé à cette époque un prétexte pour s'imposer comme force militaire face aux russes avec qui ils seraient certainement rentrés en conflit peu de temps après.

 

Nous étions rentrés dans l'ère de la dissuasion nucléaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que l'histoire n'aurait pas été fondamentalement changée si ce bateau avait été coulé avant... ou plutôt si: il y aurait eu une tâche de moins sur l'histoire de la seconde guerre mondiale.

 

Les historiens sont partagés sur le fait que la bombe a précipité la capitulation et a ainsi évité un nombre de morts encore plus important. Les recherches montrent que l'empereur Hirohito été résigné à une capitulation dès juin 1945, mais que dans le même temps l'état major était prêt à en découdre jusqu'au bout... mais auraient-ils été jusqu'à désobéir à l'empereur si celui-ci avait décidé d'une capitulation sur sa seule autorité? A cela nous ne saurons jamais la réponse. Le Japon était de toute façon battu militairement, la guerre n'aurait duré que quelques mois de plus, et les chiffres des pertes humaines liées à cette "prolongation" sont hautement hypotétiques, quand les morts d'Hiroshima et Nagazaki sont bien réels

 

Ce qui est clair, c'est qu'une société démocratique et développée a décidé sciemment et en connaissance de cause de bombarder avec une bombe dévastatrice un objectif civil: une population de femmes, d'enfants et de vieillards... et ça, aucun objectif militaire ne peut le justifier, à mon avis... De plus, qu'aurait-on dit si les régimes nazis ou japonais avaient développé eux-même l'arme atomique et l'avaient utilisée sur la population civile européenne ou américaine? Je pense que l'on aurait appelé ça un crime contre l'humanité.

 

Il se trouve que ceux qui ont balancé la bombe étaient "les gentils" (et je ne vise pas spécifiquement les USA par ce terme, mais l'ensemble des alliés qui n'ont rien trouvé à y redire)... La fin justifie les moyens, diront certains. Je ne partage pas ce point de vue

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

 

Ce qui est clair, c'est qu'une société démocratique et développée a décidé sciemment et en connaissance de cause de bombarder avec une bombe dévastatrice un objectif civil: une population de femmes, d'enfants et de vieillards... et ça, aucun objectif militaire ne peut le justifier, à mon avis... De plus, qu'aurait-on dit si les régimes nazis ou japonais avaient développé eux-même l'arme atomique et l'avaient utilisée sur la population civile européenne ou américaine? Je pense que l'on aurait appelé ça un crime contre l'humanité.

 

Il se trouve que ceux qui ont balancé la bombe étaient "les gentils" (et je ne vise pas spécifiquement les USA par ce terme, mais l'ensemble des alliés qui n'ont rien trouvé à y redire)... La fin justifie les moyens, diront certains. Je ne partage pas ce point de vue

 

Je crois pas que ce soit une histoire de gentils et de méchants, de bons ou de mauvais... Il y a juste une vérité : Le japon comme l'Allemagne étaient les agresseurs, les autres étaient les agressés.

 

La différence est tangible non ?

 

Les militaires mettent souvent leurs casernements près des civils ou des prisonniers de guerre, qui deviennent des boucliers humains. Faut pas croire que les militaires ont attendu Saddam pour ça !..

 

Peut-être qu'une guerre plus longue aurait fait moins de victimes que ce que disent certains, tu as peut-être raison, mais que dire aux personnes qui auront perdus leurs enfants ? "On avait un autre moyen, mais on a préféré celui là ?"

 

Si les Nazi ou le Japon avait eu l'arme atomique, avec ce qu'ils avaient déjà commis de crimes contre l'Humanité, ils l'auraient utilisé sans retenue, et probable que l'on en parlerait même pas entre nous.

Le japon, comme je l'ai déjà écrit, ne se pose même pas la question de ses crimes...

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette bombe a eu une effet bénéfique sur le Japon, ils n'ont jamais développes l'arme nucléaire alors qu'ils ont développés le nucléaire civil.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour éviter de sombrer dans le "ils ont tué des femmes et des enfants" il faut savoir qu'au Japon, l'industrie militaire se situait dans les villes, côtoyait les grands centres urbains, donc il était difficile de faire tomber les forces militaires japonaises sans faire de victimes dites "civiles". Pourquoi ces guillemets? Parce que la plupart des japonais était prêt à aller affronter l'ennemi (aveuglé qu'il l'était par le pouvoir en place). De plus, le Japon n'avait alors connu aucune défaite et il lui était difficile voire impossible d'imaginer de se rendre, c'était du moins la position de la junte militaire, alors que l'empereur lui était lassé de cette guerre et voulait discuter d'une reddition avant même que Little Boy et Fat Man ne tombent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sombre nulle part (comme le fit Leonardo sur son bateau) :be::p, je dis ce qui est : s’il s’était s’agit d’objectifs militaires, la bombe n’était d’aucune utilité pour cela. Les bombardiers conventionnels étaient parfaitement adaptés à ce genre de mission, et ont très largement détruit le potentiel militaro-industriel japonais bien avant Août 45. Les alliés ne se sont d’ailleurs jamais cachés que leur objectif était principalement civil.

 

On ne peut prévoir ce qu’aurait été le bilan final de la guerre sans ces bombardements : ce qui est sûr, c’est que 150 000 civils ont été sciemment exterminés en quelques secondes. Et le fait que leur gouvernement ait été un agresseur ne change rien à leur statut de civils. Ce genre d’action est aujourd’hui considéré comme crime de guerre, et définit tel quel par la convention de Genève.

 

En Août 45, les japonais étaient totalement défaits militairement : la flotte impériale était détruite à 90% ; l’armée de l’air n’était plus fournie en avions ou en carburants et -pardonnez moi l'expression - battait plus que sèrieusement de l'aile ; seule restait en mesure de combattre l’armée de terre, mais les approvisionnements défaillants en armes et munitions ne lui aurait pas permis de tenir plus de quelques mois et bien sûr pas de renverser le cours de la guerre. Quand à leurs alliés, ils n’en avaient plus un seul. Ca, les chefs militaires et surtout l’empereur le savaient très bien malgré leur fierté mal placée.

 

Si les japonais ou les allemands avaient eu la bombe, ils l’auraient effectivement utilisé… mais dans les faits nous avons fait exactement la même chose.

 

Quand au gouvernement japonais, il a reconnu plusieurs fois avoir commis des crimes de guerre et présenté ses excuses depuis 1945.

 

Mais bon, j’arrête le débat ici, l’histoire du Japon est passionnante mais un peu hors sujet sur Webastro :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pourquoi on est dans le rayon "hors-sujet" ! ;);)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et bonjour à tous, :)

 

Merci pour vos ombreux commentaires.

 

Lorsque j'ai dit dans le message n° #1 :

 

Que ce serait-il passé si le sous-marin japonais avait torpillé l'Indianapolis lors de son trajet entre San Francisco et Tinian ? Le cours de l'histoire du monde n'en aurait-il pas été modifié ?...

 

Je ne pensais pas seulement aux conséquences politiques, mais également aux conséquences environnementales…

 

Les États-Unis auraient bien entendu gardé le "black out" sur ce torpillage, et personne n'aurait su que deux bombes atomiques gisaient quelque part au fond de l'océan… Les parois métalliques de "Little Boy" et de "Fat Man" auraient-elles résisté longtemps à la pression énorme des profondeurs de l'océan ? N'auraient-elles pas fini par s'éroder et laisser s'échapper l'uranium et le plutonium dans l'eau ?… Cet uranium et ce plutonium n'aurait-il pas fini par s'évaporer et se retrouver dans des nuages, donc dans l'eau de pluie qui aurait progressivement contaminé toutes les sources d'eau potables du monde ?…

 

A noter sur Arté, une théma consacrée à "l'ère de la bombe" et particulièrement l'épisode de Hiroshima reconstitué dans ses moindres détails (enjeux politiques et chose rare, une vision de ce qui se passait chez ceux que l'on nommait auparavant les "ennemis" où les choses sont plus compliquées que l'on ne l'aurait cru).

C'est passé déjà deux fois mais il reste une session de rattrapage ce dimanche 10.

http://www.programme-tv.net/divertissement/r4592-hiroshima/

 

Merci Damien pour nous avoir indiqué cette "session de rattrapage" dimanche prochain 10 août à 14 heures sur ARTE.

 

En effet, si le navire Indianapolis avait été torpillé avant l'arrivée des deux bombes, on aurait pu craindre le pire pour la suite car les américains allaient s'engager vers un débarquement sur les côté japonnaises ce qui aurait eut pour effet de causer des pertes humaines aussi lourdes voire plus que celui de Normandie.

 

Tu es très en-dessous de la vérité, Damien. Si les Américains avaient voulu conquérir par des débarquements nombreux les îles de l'empire du Japon, et si l'Empereur Hiro-Hito avait dit à ses sujets de résister à l'envahisseur en se faisant tuer sur place plutôt que de se rendre, tous les Japonais, hommes, femmes, enfants, vieillards et vieillardes se seraient sacrifiés et les pertes humaines dans les deux camps, se seraient comptés par des dizaines de milliers de morts pour les Américains et des dizaines de millions de morts pour les Japonais. Il faut bien comprendre que l'Empereur était un demi-Dieu et que tout le monde lui aurait obéi !… D'ailleurs, durant sa longue histoire, jamais le Japon n'avait perdu une guerre, et le mot "capitulation" était inconnu des militaires japonais.

 

Il faut donc louer l'initiative de l'Empereur Hiro-Hito d'avoir imposé la capitulation à son peuple. Et pour cela il a pris l'initiative la plus osé qui soit : s'adresser directement à son peuple par un discours radio-diffusé. Jamais aucun japonais n'avait jusqu'alors entendu la voix de son Empereur. Le Mardi 14 août 1945 (donc 5 jours après la bombe atomique sur Nagasaki) Hiro-Hito a enregistré en fin d'après-midi son message pour ses sujet dans lequel il leur demande de cesser le combat car « bien que chacun ait donné le meilleur de soi-même, que les forces terrestres et navales aient combattu bravement et que nos cent millions de sujets nous aient servi avec dévotion, l'évolution de la guerre n'est pas favorable au Japon. L'ennemi a commencé à déployer une bombe nouvelle et très meurtrière, dont la puissance est réellement incalculable. Si nous continuons à combattre, le seul résultat sera l'effondrement et la disparition non seulement de la nation japonaise, mais aussi de toute civilisation. »

 

Ayant appris, par un traître au souverain, que l'Empereur avait enregistré un message de capitulation qui devait être diffusé à la radio le lendemain, près de mille soldats japonais fanatiques (très hostiles à l'idée que leur souverain puisse demander à son peuple de capituler), sous les ordres du major Kenji Hatanaka, ont osé franchir le Rubicon et ont pris d'assaut à 23 heures le palais impérial pour détruire l'enregistrement (l'Empereur, prudemment, l'avait déjà fait parvenir très discrètement à un responsable de Radio-Tokyo chez lui, et avait lui-même secrètement quitté le Palais impérial pour une destination inconnue...). Le Chef de la garde impériale, fidèle à son souverain, a été tué par les soldats rebelles, mais les hommes de la garde ont réussi à repousser cet assaut qu'on croyait impensable contre le Palais de l'Empereur !… Le chef des conjurés a refusé de se rendre et s'est suicidé…

 

Le lendemain, mercredi 15 août 1945, à midi heure de Tokyo, tous les Japonais se sont prosternés devant leur poste de TSF pour entendre pour la première fois la voix de leur Empereur. Et puisque ce demi-dieu le leur demandait ils ont accepté de cesser le combat contre les ennemis du Japon.

 

De nombreux militaires, surtout des gradés, qui ne voulaient pas désobéir à leur souverain, mais qui refusaient de se rendre aux Américain, se sont alors suicidés…

 

On peut penser ce qu'on veut de l'Empereur Hiro-Hito, mais par ce courageux message radio-diffusé il a sans doute sauvé son peuple d'une hécatombe certaine…

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

salut,

 

Très bon résumé de ce qu'était la mentalité japonaise de l'époque, Roger.

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et bonjour à tous, :)

 

Si vous avez le câble ou le satellite je vous signale que la chaîne "Discovery Channel" diffusera ce soir, vendredi 6 août 2010, à 20h45 un documentaire très long (1h50 !!!... :o :o :o ) "L'océan de la peur" (titre original : "Worst Shark Attack") qui évoquera les suites du torpillage du croiseur lourd américain "Indianapolis" le 30 juillet 1945 après avoir livré les deux bombes atomiques qui devaient exploser sur le Japon, à Hiroshima le 6 août 1945 et à Nagasaki le 9 août 1945.

 

 

1050289-1.jpg

 

 

Voici un extrait, en anglais, de ce documentaire :

 

 

"http://www.youtube.com/watch?v=RYMUXISGWOk" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Roger pour toutes ces infos!

 

Mais alors, si la bombe d'Hiroshima peut se justifier (question de point de vue), celle de Nagasaki parait être de trop, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais alors, si la bombe d'Hiroshima peut se justifier (question de point de vue)

 

Ah ? Elle peut se justifier ? :b:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis attéré des propos tenus ici, sur le bien fondé de l'utilisation de ce truc là.....

Vraiment, l'histoire, sa perception ou du moins son écriture et bel est bien une question d'opinion et n'est décidement pas neutre.

Foutre diou, je conchie cette immondice !!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quelques mois sur ARTE, nous avions eu droit à 2 films d'animation Gen D'Hiroshima (épisodes 1 et 2) racontant la vie d'un garçon suite à la bombe de Hiroshima. Tourné dans les années 80, ce "dessin animé" pour adultes est vraiment spectaculaire et touchant. Je ne suis pas un adepte des VOs mais là j'ai été vraiment pris par l'histoire et la façon tragicomique de la raconter.

 

Je conseille vivement, même à ceux n'étant pas fans de dessins animés occidentaux ou japonais.

 

Un extrait pour voir les personnages

http://www.canalplay.com/pages/movies/detail.aspx?aid=297&said=305&mid=4843&mkid=134

Edited by Newton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est pour ça que j'ai mis "question de point de vue", chacun ayant donné ses arguments pour la justifier ou non.

Mais ces arguments ne tiennent plus pour celle de Nagasaki suite aux faits que nous relate Roger message 23, c'est tout ce que je voulais relever.

 

Les faits m'intéressent beaucoup plus que les avis, opinions et levers de bouclier, parce que la guerre c'est mal et la paix c'est bien, ça on sait...

Edited by Zapa

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.