Jump to content
kuasar

Telescope Planetaire

Recommended Posts

Salut tt le monde,

 

J'aimerais savoir quel est pour vous la meilleur formule optique pour faire EXCLUSIVEMENT du planétaire?

 

Dans le but d'un futur achat bien entendu!!!

 

Merci d’avance....

 

Pour le budget: Max 2500 euros

Edited by kuasar

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

 

si vous pouvez allonger 300 euros de plus :

 

http://www.apm-telescopes.net/en/product.html?info=2833&x13ee8=8113a9454a25517262ff15170d35660e

 

la resolution offerte de ce 180 mm est de O,66" d'arc soit de qui résoudre de fins details sans etre penalisé par la turbulence de facon excessive.

le piqué est digne des meilleur apo de meme que le contraste, ceci a diametre equivalent ( 14% d'obstruction seulement )

 

je reve d'un 250 mm de diametre mais la c'est monture titanesque et quasi poste fixe. de plus le budget est tres consequent au dela de 180mm de diametre

 

cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
la meilleur formule optique pour faire EXCLUSIVEMENT du planétaire

 

Visuel ou photo?

(bidon finalement cette question)

 

De toute façon faut du diamètre.

 

A priori je dirai une bonne grosse apo ou achro looooooooooooooongue.

 

A posteriori un C-le-plusgrosenvisageable.

 

Dommage de se limiter qu'au planétaire.

parfois on n'a pas le choix...

 

Alors c'est en poste fixe, où caisse comment?

Outre la "formule optique", ya d'autres facteurs à prendre en compte.

Même que ces facteurs priment sur la question formule optique.

On s'imagine difficilement une lunette 200 F/d 15 sur un balcon.

 

Patte.

Edited by syncopatte

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un newton d'artisan peut être (mais faut aimer les newtons) ?

Un C14 de bonne qualité ou une TEC 140, d'occasion, ça doit pas mal donner également :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon petit avis perso, il faut une qualité de haut vol.

Une lunette avec un F/D long (pour la facilité avec les oculaires en fort grossissement), APO si possible, et surtout du plus gros diamètre disponible.

 

Côté oculaires, Pentax XW pour le confort, et si le suivi est très bon, une série d'orthoscopiques du même tonneau (Pentax XO / Baader Genuine Ortho).

 

Prévoir quand même un grossissement dans les 200x pour les soirs où ça turbule.

Share this post


Link to post
Share on other sites
De mon petit avis perso, il faut une qualité de haut vol.

Une lunette avec un F/D long (pour la facilité avec les oculaires en fort grossissement), APO si possible, et surtout du plus gros diamètre disponible.

 

Côté oculaires, Pentax XW pour le confort, et si le suivi est très bon, une série d'orthoscopiques du même tonneau (Pentax XO / Baader Genuine Ortho).

 

Prévoir quand même un grossissement dans les 200x pour les soirs où ça turbule.

 

Les réfracteurs à longue focale n'ont plus leur preuve à faire en planétaire mais est-ce vraiment indispensable que l'objectif soit APO. Je ne le crois pas puisque la focale longue corrige le chromatisme, de plus cela augmente le coût considérablement. Un réfracteur f/d 15 ça prend de la place et demande une bonne monture (EQ6 minimum). On trouve aux USA de bons objectifs + barillet à f/d 15 de grand diamètre à prix intéressant. ils proposent aussi des tubes.

Je suis d'accord avec Arno 18 la formule Maksutov est excellente en planétaire, le poids là encore impose une bonne monture. En étant un peu patient on en trouve d'occaz sur les annonces.

Syncopatte, ta question est pertinente. en visuel si on veut se régaler il faudra un diamètre d'au moins 130 mm (réfracteur), par contre en photo les techniques d'acquisition et de traitement permettent de faire des images détaillées avec seulement 100mm de Diamètre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous conseillez une lunette... Pour faire du planétaire avec 2500€. Dans ce budget en vrai apo y a quoi ? 110mm... sans monture.

 

Moi je conseillerai un Newton ; y a le budget pour un 300mm retouché... Voire même les modèles dobson avec suivi, ce qui a son importance pour le planétaire.

 

Sans comparaison.

 

Amicalement, Vincent

Edited by Daube-sonne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors pour répondre a certaine de vos questions:

 

Oui pour faire du visuelle et de la photo mais disons: 70 ou 80% photo et le reste visuelle.

Pour la place sa ya pas de problème, peut être que sur le long termes il sera sur un poste fixe.

 

Voici les 2 télescopes que j'avais vue au début:

 

http://www.astroshop.de/fr/telescope-skywatcher-n-304-1500-pds-explorer-bd-eq-6-pro-synscan-goto/p,19173

 

http://www.astroshop.de/fr/telescope-dobson-skywatcher-n-355-1600-skyliner-flextube-bd-synscan-dob-goto/p,21287

 

Je préfère pour le moment le Newton pour sa faciliter de manipulation surtout pour la collimation!!

 

Enfin voila quand pensez vous?

 

Le problème c'est que j’hésite vraiment entre un newton et un Schmidt-Cassegrain....

Edited by kuasar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oups, pendant que je répondais, trois messages ont été tapés... du coup ce que j'ai dit est redondant, je recommence...

 

En planétaire il faut du diamètre et de la qualité optique. Pour un budget donné, c'est donc un Newton. Toute autre formule optique ne se justifie que sur la base de critères pratiques (genre : il faut un télescope transportable) ou sentimentaux (genre : j'aime les lunettes). Kuasar semble avoir une approche plutôt rationnelle, donc poursuis dans ce sens.

 

Si réellement un 300/1500 chinois est utilisable sur une EQ6, c'est à mon avis le meilleur choix optiquement parlant. Il restera à le faire retoucher pour avoir une optique tip top, par exemple chez Mirro-Sphère (ça revient à 990 €) : OK, on dépasse le budget, mais ça peut attendre un peu. Ou alors on achète un Dobson 300/1500 (750 €) et on procède à la retouche (990 €), ce qui laisse 760 €, presque de quoi acheter une EQ6 (il faudra aussi les colliers et un ou deux contrepoids en plus).

 

Important : Kuasar, quelles seront les conditions d'observation ? Dans le jardin, avec le télescope rangé dans un local à côté (genre garage) ? Là, un 300/1500 équatorial, ça colle. Par contre si tu habites un immeuble et dois emmener le télescope en voiture jusqu'au site d'observation, ça ne va plus aller, il est trop gros... N'empêche, un 300/1500 équatorial, c'est quand même énorme, en particulier le porte-oculaire sera souvent inaccessible. Ce n'est pas un problème en imagerie, mais pour le visuel, avoir en plus une monture Dobson pourrait simplifier les choses...

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention, les deux que tu présentes sont des newtons. L'un sur équatoriale, l'autre en dobson.

Même si ce sont d'excellents matériels, ce n'est certainement pas le fin du fin pour de l'observation planétaire amha.

Une lunette apo de 120 ou 130 en montrera sinon plus, du moins mieux et plus souvent.

Un bon C 11 sur Eq6 en occasion peut également entrer dans ton budget.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une lunette apo de 120 ou 130 en montrera sinon plus, du moins mieux et plus souvent.

Ce que tu dis contredit les lois de l'optique, de plus tu oublies que Kuasar compte faire beaucoup de photo, or en photo la loi du diamètre est encore plus implacable qu'en visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux critères importants à en prendre en compte : LA TURBULENCE. Les tubes fermés (réfracteurs, Maksutov, SC) y sont moins sensibles, Les Newtons à gros diamètre y sont très sensibles donc ce qu'on gagne en diamètre est souvent perdu par les effets de la turbulence. LA COLLIMATION n'est plus à régler sur les réfracteurs et Maksutov par contre elle est à faire avec un SC avant chaque observation si on veut en tirer la quintessence.

Un comparatif : mon C8 des années 70, aluminure neuve, n'arrive pas à la cheville de mon réfracteur 110mm f/d 15 de la même époque, les images de Jupiter sont très détaillées avec la lunette et empâtées au C8. Le diamètre est pourtant du simple au double.

Autre formule intéressante les Dall kirkham (mewlon 180, 210) donnent d'excellentes images en planétaire. Mon 180 fait souvent l'unanimité à l'occasion des rassemblements ASTRAM et même des soirées grand public. Ces instruments gardent bien la collim Et se mettent bien en température grâce à leur tube court

Me concernant j'éviterai les newtons pour le planétaire excusivement

Edited by bosgi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bosgi, tu parles juste de la turbulence instrumentale, or c'est la turbulence atmosphérique qui est la plus gênante (au sens où on ne peut rien faire contre elle), et elle "frappe" de la même façon tous les types de télescope.

 

Concernant les Mewlon, je suis entièrement d'accord avec tes impressions. Dommage que le 180 mm ne soit plus construit, car le 210 mm dépasse le budget de Kuasar (vérifier son prix a été la première chose que j'ai faite avant de répondre). Cela dit, si ces télescopes donnent de bonnes images en planétaires, ce n'est pas dû qu'à la formule mais surtout à la qualité de fabrication des optiques.

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce que tu dis contredit les lois de l'optique' date=' de plus tu oublies que Kuasar compte faire beaucoup de photo, or en photo la loi du diamètre est encore plus implacable qu'en visuel.[/quote']

 

Les lois de l'optique, certes, mais avec des matériels optiquement parfaits, et hors toutes contingences extérieures (turbulence interne, mise en température, etc...). Ce qui n'est jamais le cas.

En pratique, un tube fermé (réfracteur ou mak) donne souvent une image plus fine qu'un newton de diamètre supérieur. En tout cas, c'est ce que j'ai expérimenté.

D'autant qu'il est difficile en montant en diamètre d'avoir un miroir "qui assure".

D'où ma première suggestion pour un newton d'artisan (si on accepte les contraintes de ce type de télescope : mise en température, turbulence interne, collimation, etc...). A défaut, une lunette apo ou un bon SC.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi il est évident que Kuasar doit viser un miroir d'artisan (je lui parlais de retouche de miroir chinois) s'il opte pour un Newton. Il a le budget pour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque tu veux faire en gros 2/3 photo, 1/3 visuel je te conseillerais un insrument polyvalent (entre photo et visuel s'entend hein) donc un SC ou encore mieux un MAK de gros diamètre...idéal pour la photo planétaire avec une bonne barlow x2 apo et avec un F/D élévé favorisant les forts grossissements en visuel. Un newton est plus polyvalent en terme de possibilités d'exploration (planétaire et CP), mais moins efficace, amha, en pur planétaire

 

Après, il faut savoir ce que ton budget de 2500 € comprends exactement :

- le tube seul si tu as déja une monture et du matos astrophoto? alors la c'est quasiment open bar

- a l'inverse le setup complet, incluant une bonne caméra pour faire de l'imagerie? auquel cas c'est un poil plus compliqué, puisqu'il va falloir que tu arbitres entre trois paramètres : le tube, la monture et la cam.

Edited by Bison

Share this post


Link to post
Share on other sites
En pratique, un tube fermé (réfracteur ou mak) donne souvent une image plus fine qu'un newton de diamètre supérieur

 

Comme 'Bruno j'ai un peu de mal avec cette affirmation, comme tous ici je sais que la théorie infirme cette proposition (le point image est plus petit avec le diamètre augmentant) mais j'ai pu aussi juger en pratique la différence entre une lunette et de gros diamètres et en particulier mon dobson de 450mm complètement ouvert et ce qui m'a frappé la première fois c'est la finesse extrême des étoiles dans le champ de l'oculaire, cela a été pour moi une expérience sidérante, je n'avais jamais vu ce niveau de finesse même dans une lunette (APO ou pas) de diamètre inférieur. Après c'est vrai il faut comparer ce qui est comparable. :)

 

Donc pour moi le débat ne s'articule pas autour du choix lunette ou miroir mais sur le diamètre et après seulement il faut prendre en compte les autres aspects (f ratio pour la photo, encombrement, poids, facilité de mise en oeuvre/préparation, transportabilité etc ...)

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, juste en passant, si le Mewlon 180 (que je connait pas) est facile :?: à se mettre en température, c'est loin d'être le cas pour le 210 (que je possède), mais une fois fait c'est miam miam :wub:.

 

Bref le mot patience est de rigueur avec le 210, mais on lui pardonne car il sait se faire pardonner le bougre, tant en planétaire qu'en ciel profond, car il diffuse très très peux, (voir pas du tous), ce qui est plutôt bon pour le contraste et pour distinguer les plus subtiles nuances.

 

Bon après reste quand même deux soucis.

- Le 210 est déjà au-dessus du budget.

- Malgré toutes c'est qualités et c'est défauts, il peut bouder :be: et refuser les forts grossissements (état de la turbulence / humidité ambiante / mise en température), ce n'est qu'un 210mm, il ne peut pas montrer plus que son diamètre, mais il est souvent utilisé aux max de ce qu'il est possible, voir du déraisonnable, le 2,3xD ne lui fait pas peur, même sur une cible peux contrasté comme Jupiter :), à condition que la turbulence et la transparence du ciel s'y prête (ce qu'y est quand même rare), le plus sauvent je tourne entre 245 - 345x en planétaire.

 

 

Ps: Pourquoi 2,3D ?, car c'est la max que je peux grossir, j'ai pas d'oculaire de focale plus courte que 5.

 

Ps 2: Arrgg, le temps de répondre au message 13, il y en a 7 de plus, grilled de chez grilled moi :p.

 

Ps3: Oui la qualité d'image ne dépend pas de la formule optique (tant que l'on reste dans une obstruction pas trop importante), mais de la qualité des optiques / mécaniques pour un diamètre donnée.

Yves.

Edited by Alarcon yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, juste en passant, si le Mewlon 180 (que je connait pas) est facile :?: à se mettre en température, c'est loin d'être le cas pour le 210 (que je possède), mais une fois fait c'est miam miam :wub:.

 

 

Pour le 180, il faut compter 3/4, une heure de mise en température, moins si on le stock au frais.

Etant en appartement, je le mets sur le balcon quand je prévois une sortie.

 

Pour le reste, Yves a tout dit sur les mewlons.

 

Maintenant, pour de la photo, faut prendre le plus gros diamètre possible...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On grossis souvent beaucoup plus avec un C11 ou un C8 qu'avec une APO de 100~120mm. D'où cette fausse impression car ce faisant on grossis plus la turbulence aussi !

 

Avec 2500€ je partirais sur un C11 ou un Newton de 300mm. La solution lunette ne me semble pas sérieuse car même avec une APO de 150~180mm (déjà complètement hors budget), le C11 est toujours très largement devant en planétaire. Ce sera aussi le cas avec un Newton de 300mm (voire encore plus même). Et je parle de différence en visuel, en photo c'est bien pire (le double du diamètre pensez donc).

 

Coté mak, le poids devient complètement rédhibitoire au dela de 180~200mm (on parle de plusieurs dizaines de kg un tube de 300). Là c'est une G11 au minimum (et encore) voire la gamme au dessus ; Titan, AP1200, ... donc au bas mot 3 ou 4 fois le budget pour le tout !

Et si c'est pour se contenter de 200mm, on peut mieux faire !

 

Maintenant il n'existe pas beaucoup de pur cassegrains sur le marché, les DK sont très bons mais aussi très chers. Du coup à ce tarif, on se cantonne à des petits diamètre (200mm) là où sur le marché un newton de 250mm fera nettement la différence.

 

Pour du planétaire la monture (EQ6) suffit largement pour le C11 et doit passer aussi pour le Newton de 300 (attention au porte à faux quand même).

Est-ce que le budget de 2500€ compte pour l'instrument complet (tube, monture, oculaires, caméra, filtres) ou c'est seulement le tube ?

Si c'est seulement le tube de quelle monture est-ce que tu dispose ?

Ce serait dommage d'avoir une optique "de course" et d'y coller derrière une Toucam pro seulement et de faire porter le tout sur une EQ5 !

 

 

Sinon les bonnes ficelles à tirer pour du planétaire c'est ;

Du diamètre (le plus possible), avec un minimum de qualité bien sur.

L'obstruction est un faux problème et même à 33% ca marche bien. Réduire l'obstruction permet d'avoir une image plus flatteuse en visuel (en photo on compensera le contraste perdu au post traitement). Il ne faut pas tout de même, qu'en cherchant à réduire l'obstruction on en vienne à réduire le diamètre total.

 

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Et pourquoi pas un Dob 400mm motorisé sur table équatoriale (ou sans pouur le visuel ou pour commencer avec des films plus courts afin d'éviter la rotation de champ)?

@+

Sébastien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seb le monsieur te dit qu'l veut faire du planétaire : exit donc la table équatoriale, reste que ta proposition fait sens oui...si il a de la place pour manoeuvrer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Il ne faut pas oublier que la pseudo mauvaise réputation des newton en haute résolution ( hors qualité optique et collimation) vient du fait qu'ils sont souvent à court F/D et présentent une obstruction assez importante.

 

Plus l'obstruction est importante, plus les anneaux de la figure de diffraction sont renforcés au détriment du pic central. Hors, l'obstruction joue un rôle considérable lorsque qu'il y a de la turbulence atmosphérique.

 

Un petit rappel de Jean Texereau parlant de l'obstruction ≥ 0,4 des télescopes photographiques

 

"le premier anneau (de la figure de diffraction) est tellement renforcé que la moindre aberration zonale ou la moindre turbulence aidant, ce n'est plus le premier anneau noir mais celui du second qui sera représentatif du pouvoir résolvant ; ainsi, un télescope de 400 mm à obstruction 0,5 ne sera guère meilleur qu'un 210 mm entièrement libre, il sera même très inférieur si la turbulence devient notable"

 

Au Pic, j'utilise un newton 508 à 0.16 d'obstruction et un SC de 406 à 0.32. Lorsqu'il y de la turbulence moyenne, le 406 est très inférieur au 508. Même les personnes n'ayant jamais mis l'oeil à l'oculaire de leur vie, constatent la différence.

Puis la turbulence se calmant, l'écart se réduit considérablement. Par ciel parfait, le 406 est évidemment un cran en dessous du 508, mais là, il faut avoir l'oeil exercé pour s'en rendre compte.

 

Le newton idéal pour faire du planétaire doit être à F/D 5 ou mieux 6, afin d'avoir le plus petit secondaire possible. Je pense que cela serait une bonne solution, pas trop spécialisée pour Kuasar. En plus, rien ne lui interdirait de faire un peu de CP, et ce, sans correcteur de champ obligatoire.

 

Pour moi, l'instrument à surfaces planétaires idéal, doit être un DK ou un vrai cassegrain à F/D 25 ou 30 (obstruction inférieure à 0.15) avec lame de fermeture. Là, on a quasiment l'équivalent d'une Apo de même diamètre, mais pour beaucoup moins cher.

L'avantage du vrai cassegrain, c'est qu'avec un primaire ouvert à 4 ou 3.5, en changeant le secondaire, on a aussi un newton parfait pour faire du CP.

Bon, là, on n'est plus dans le même budget:cry:.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Seb tu me fais ch...;) avec tes remarques physiquement incontournables...tu me forces à réfélchir à l'heure de l'apéro...(tu prends quoi?)

 

Sur une monture azimutale (ça je connais :p) la rotation de champ est visible dès que tu dépasses la dizaine de secondes...or nous sommes nombreux à réussir à faire des films de 2 à 3 minutes (voir les productions Ricounet, Fisac et associés) avec ce type de monture sans avoir de souci.

 

Pourquoi? parce que logiciels comme REGISTAX, IRIS et autres savent ré-aligner et compenser cette rotation de champe en utlisant des détails de la planète pris en points de repère. Comme ce ré-alignement est global , il marche aussi pour des objets ponctuels qui sont dans l'image (ex : des satellites). En fait ca fonctionne tant que chaque image unitaire de la vidéo n'est pas affectée par la rotation de champ...A la limite on pourrait imaginer de faire des films à 1 ou 2 images/seconde pour choper des objets faibles (Uranus?) mais là on chope aussi tout le bruit et la turbu..

 

Slurp...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seb tu me fais ch...;) avec tes remarques physiquement incontournables...tu me forces à réfélchir à l'heure de l'apéro...(tu prends quoi?)

Slurp...

 

A la tienne Bison ;-)

Attention plus tu augmentes en diamètre et plus la résolution augmente...

Donc plus tu es sensible à la rotation de champ!

Après avec un 400 même sur jupiter, on doit pouvoir aller jusqu'à 30s de film par couche et ensuite WinJupo corrige la rotation entre chaque prise ;-)

Bon Apéro

Sébastien

Edited by sebastien95

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur Jupiter avec un 400 et le niveau de détail qui va bien ce qui peut aussi limiter c'est la révolution de la planète elle-même (10h) car là les logiciels d'aligenement ne s'y retrouvent plus : la géométrie des détails change..certains apparaissent d'autre disparaissent.

 

Il me semble avoir lu quelque part qu'il fallait donc mieux ne pas aller au-delà de la minute de toutes façons et sans doute moins avec un 400 !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.