Jump to content
Gontran

Test de la lunette 80 ED sur monture AZ4 (en visuel)

Recommended Posts

Bonjour,

 

Ce test à pour but de vous faire part de mes impressions en visuel sur la lunette Skywatcher 80 ED sur la monture AZ4. Un test en photo suivra plus tard.

On parlera donc d’impressions et de visions à l’oculaire, pas de Lambda ou de star test. L’achat a été fait suite aux réflexions dans le fil suivant : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=96965

 

Matériel acheté :

- Lunette Skywatcher 80 ED (80/600), le modèle Evostar, verre en FL53

- Renvoi coudé 2’’ Skywatcher

- Malette en alu Skywatcher

- Monture Skywatcher AZ4 avec trépide en alu

- Aplanisseur et réducteur x0.85 (pour la photo)

- Bague M48 – Canon EOS (pour la photo)

Le tout pour un peu moins de 900€, frais de port inclus. Fournisseur : Teleskop Service.

 

Première (bonne) surprise : La lunette est fournie avec un chercheur de 50 mm ! Ca n’était pas dans le descriptif, je pensais y mettre un point rouge. Réflexion faite, je garde le 50mm !

 

Deuxième (bonne) surprise : La monture AZ4 est fournie avec un adaptateur coudé pour qui veut y fixer de jumelles. Ca n’était pas non plus dans le descriptif.

 

Réception du matériel et montage :

 

Emballage impeccable ! Carton, gros plastibulle, lunette rangée dans sa caisse en alu. Livraison 1 journée après la commande ! Deux vis à visser pour que la monture soit opérationnelle, aucune doc n’est nécessaire pour monter la lunette sur le trépied.

Il y a une documentation avec photos pour l’aplanisseur photo. Elle explique comment visser :be: Je ne l’ai pas encore fait car je me concentre sur le visuel pour le moment.

 

Une fois montée, ça donne ça et je trouve ça plutôt beau :) :

19403-1344578704.jpg

 

La lunette 80ED – la mécanique :

 

C’est une lunette apochromatique en verre FL53. Diamètre 80mm, Focale 600m, ce qui donne un rapport F/D de 7.5. Elle n’est pas trop lourde (2.5 kg sans les colliers) mais est assez longue, surtout à cause de son pare buée qui n’est pas rétractable et de sa grande focale. Il lui faut donc une longue valise pour la transporter.

 

Le porte oculaire est un crayford avec microfocuseur, ce qui change des premières 80ED à crémaillère. Il est doux est précis, sans jeu. En lui fixant un renvoi coudé et un oculaire de 450 g, ça tient la route sans problème. Il est toutefois dommage que le serrage du porte oculaire (pas du renvoi coudé) se fasse avec 2 vis. Un serrage annulaire aurait été plus précis.

 

Le modèle evostar est fourni avec colliers et queue d’arronde. Celle-ci est bien grosse et solide.

 

L’ensemble donne une très bonne impression de stabilité et robustesse. Et en noir et blanc, elle est bien plus jolie que les anciennes couleurs de Skywatcher.

 

La monture AZ4 – La mécanique :

 

Concept minimaliste pour cette monture azimutale, mais ça marche : Un trépied alu, et une tête. Il y a un réglage de fermeté sur chaque axe (azimut et hauteur). Il suffit de tourner une grosse molette qui assouplira ou rendra le déplacement plus dur.

 

La queue d’aronde vient se fixer sur la tête et est serrée par une vis. Le système est très solide mais j’aurais aimé une vis de sécurité en plus comme sur d’autres montures. Il y a un bras qui permet de déplacer facilement la monture. Apparemment, il y a deux positions : une pour l’astro, une pour le diurne.

 

La fixation de la queue d’aronde est bien déportée du centre du pied. Grace à cela, la lunette peut accéder sans aucuns soucis au zénith. Etant donné qu’il est possible de faire coulisser la queue d’aronde sur une grande longueur l’équilibrage peut être réglé facilement, même avec un fort poids dans le porte oculaire. Dans ma config (renvoi coudé 2’’, oculaire 450g), j’ai encore un peu de marge. On peut donc mettre un peu plus de poids tout en gardant l’équilibre. Bon… faut pas exagérer non plus ! Avec une bino et 2 gros oculaires, l’équilibrage parfait ne sera sans doute pas possible. Dans ce cas, il faudra rendre l’axe de hauteur plus ferme.

 

Le trépied se règle en hauteur. Si on n’utilise pas le chercheur, la position basse avec une chaise est très confortable et stable. Si on veut utiliser le chercheur sans devoir ramper pour pointer au zénith, il vaut mieux le monter plus haut. Mon réglage n’est pas en butée mais permet un confort correct tout en ayant une bonne stabilité.

 

La monture AZ4 est bien adaptée à une lunette 80 ED, avec des mouvements suffisamment fluides pour un pointage. Plus l’instrument sera bien équilibré, plus on pourra adoucir le mouvement. Quand on approche du zénith, on n’échappe pas à une perte de précision mais ça reste largement exploitable en ciel profond. A fort grossissement, l’imprécision est bien sûr amplifiée mais encore une fois, rien de dramatique, et largement au dessus des montures de supermarché. Il est toutefois dommage de ne pas avoir un réglage fin comme sur les montures équatoriales et certaines montures azimutales.

 

Quand je regarde le rapport qualité prix de la monture (environ 150€ avec trépied), je me dis qu’il est doit être difficile de trouver mieux. Si je ne regarde que la qualité, il y a bien sûr beaucoup mieux, notamment au niveau fluidité et précision, mais plus cher. Cette AZ4 est bien adaptée pour une lunette de 80 mm mais on sent qu’on est proche de la limite. Donnée pour une charge maximale de 8kg, j’ai du mal à croire qu’on puisse observer confortablement avec ce poids. Dans mon cas, je suis à 4.5 kg en config normale (lunette, colliers, RC, oculaire, chercheur).

 

Le chercheur :

 

Je regrette la position du chercheur sur la lunette: il est très près de l’oculaire, donc, au zénith avec un chercher droit, il faut se baisser quoi qu’il arrive pour pointer. Il aurait suffit d’avoir la fixation plus au centre de la lunette pour ne pas avoir le problème.

19403-1344663764.jpg

La fixation sur la lunette est stable. L’alignement se fait avec deux vis, la troisième étant en fait un ressort. Il est donc très facile de le régler. Mais il est aussi très facile de le dérégler ! Un petit choc lors de l’observation et il bouge.

 

Optiquement parlant, il est bon. C’est un 50 mm suffisamment lumineux pour voir les étoiles repères et certains objets du ciel profond. M13 par exemple est immanquable.

 

La bague en avant du chercheur permet de faire la mise au point. En astro, on la fait sur l’infini. Curieusement, le réglage d’usine est très loin de l’infini ! Un débutant ne sachant pas que ça se règle risque d’être déçu de voir les images floues.

 

Sur le ciel :

 

Je préviens tout de suite : celles ou ceux qui pensent qu’une lunette de 80 mm apochromatique va vous donner des objets hyper lumineux, vous supprimer la pollution lumineuse et vous en montrer autant qu’un 200 mm, peuvent se mettre le doigt dans l’œil jusqu’à l’os :be: 80 mm, ça reste 80 mm, même en apo. C’est 84% de lumière en moins qu’un 200 mm !!! Voila, ça, c’est fait.

 

Par contre, comparée à un télescope possédant une obstruction centrale, la lunette donne une (impression ?) de netteté beaucoup plus importante. Alors bien sûr, le diamètre est aussi plus petit donc les effets de la turbulence seront moins visibles. Mais le résultat est là : pour le grand champ, même avec moins de luminosité, l’image a vraiment du peps.

 

J’ai pu d’ailleurs redécouvrir certains oculaires que je n’utilisais plus car mon autre matériel a un F/D beaucoup plus petit et ne les accepte pas. Avec la 80 ED et F/D de 7.5, un Antares W70 de 19 mm me redonne des images sans mouettes sur les côtés. Tous les autres oculaires passent très bien.

 

De toutes mes observations je n’ai pas noté de chromatisme. Avec un 30mm de 70°, j’obtiens un champ gigantesque de 3.5°. Avantage par rapport à mon 200 et 300 : comme le diamètre est plus petit, même à ce faible grossissement (20x), le ciel n’est pas encore trop clair et ça reste regardable malgré la pollution lumineuse.

 

Les objets faciles tels que M13, M27 ou M57 sont très agréables. Il faut cependant accepter de ne pas trop les grossir pour qu’ils ne soient pas trop sombres. Par exemple, M57 étant toute petite, on aimerait la voir plus grosse. Sur un 200mm, 200x passe sans problème. Sur la 80mm, je me suis arrêté 75x car l’image se dégradait vraiment.

 

Le lendemain matin, à l’aube, j’ai pu pointer la Lune. Alors là, chapeau ! Très belle comme d’habitude à faible grossissement, j’ai poussé le grossissement à 190x avec un 3.2mm. Image nickel ! Toujours pas de chromatisme, un excellent contraste et une bonne définition. On sent qu’on approche des limites de l’instrument au niveau de la luminosité (mais il y a encore de la marge sur la Lune…), mais malgré cela, l’image reste très nette. Je n’ai pas peur de m’avancer en disant qu’elle donne une meilleure image qu’un 150/750 de type Newton qui n’est pas parfaitement collimaté.

 

Comparée à un Newton, elle a aussi un avantage : pas de miroir secondaire, donc pas ce reflet en plein milieu à faible grossissement quand on observe en plein jour. C’est aussi un excellent instrument pour l’observation diurne et je pense aussi m’en servir comme téléobjectif.

 

Comparée à une lunette courte achromatique (une 80/400 skywatcher à 100€), elle ne sera pas plus lumineuse et, à faible grossissement, la 80 achromatique se défend plutôt bien si on accepte un peu de chromatisme. Mais la qualité optique de cette 80 ED, la possibilité de grossir plus et sa bonne mécanique la rendent beaucoup plus polyvalente et agréable. On peut même la trouver à 330€ sans microfocuseur.

 

Conclusion :

 

Que dire de plus sur cette 80/600 apochromatique ? Qu’elle est un peu longue, mais je l’ai déjà dit. J’avais hésité avec d’autres modèles, plus chers, ayant un pare buée rétractable. Je me suis finalement décidé pour ce modèle car elle possédait d’autres atouts :

- un rapport F/D assez grand, ce qui donne normalement une meilleur correction du chromatisme et permet d’utiliser pratiquement n’importe quel type d’oculaire

- un prix beaucoup plus bas (moitié prix à prestation égale)

- la possibilité de lui ajouter un aplanisseur et réducteur de focale pour la photo, ce qui la fait passer à F/D de 6.4

 

Je suis très satisfait de l’ensemble monture/lunette. Cela me donne un instrument très facile à sortir pour le visuel et qui me permettra en plus de faire de la photo grand champ. Je ne conseille cependant pas cette configuration à un débutant qui risque d’être déçu par la luminosité. A ce prix là (et même sans le correcteur), il est possible de trouver des dobsons de 250mm ou des Newtons de 200 mm sur monture équatoriale. En revanche, pour quelqu’un qui sait à quoi s’attendre d’une lunette 80 mm apochromatique, il ne sera pas déçu.

 

Les + :

- Le rapport qualité prix excellent

- la bonne qualité optique en visuel

- la facilité d’utilisation

 

Les - :

- le chercheur qui pourrait être mieux placé et qui devrait être plus stable

- le pare buée non rétractable

- Ca n'est "que" 80 mm

 

 

A bientôt pour le test photo ;)

Edited by Gontran

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n’ai pas peur de m’avancer en disant qu’elle donne une meilleure image qu’un 150/750 de type Newton qui n’est pas parfaitement collimaté.

 

 

Même certainement meilleure que certains 150/750 parfaitement collimatés!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heyyyy !!!! j'ai exactement la même lunette sur la même monture !

 

Oui, je suis d'accord avec toi, c'est (presque) que du bonheur !

 

Sous un bon ciel de campagne, cette lunette est capable de choses étonnantes, dans mes CROA je décris souvent des galaxies ou nébuleuse planétaires de mag 11 à 11.5 assez facilement vues (bien sûr sans aucun détail !).

Par contre pour le chromatisme je ne serais pas aussi catégorique que toi, quelquefois il m'arrive de voir au bord des planètes ou des étoiles très lumineuses un petit liseré, mais qui semble varier avec la turbulence. En planétaire j'utilise souvent 100 X, ça passe bien, quand la turbu est très faible l'image est d'une finesse extraordinaire ! On peut monter à 200 X sans trop de problème, mais on ne voit pas forcément plus de détails. ils sont juste plus gros. Au crépuscule, la vue de la Lune à 48 X est une véritable tuerie ! C'est d'une finesse et d'un contraste indescriptibles ! Idem sur les doubles et les amas ouverts résolus ! Le 28 mm d'origine (21 X) procure et champ terrible et une finesse des étoiles ...comment dire ...de la folie ! Par contre le fond de ciel est un peu lumineux, pour les galaxies j'ai de bien meilleurs résultats à 48 X (les très faibles sont souvent non vues à 21 mais décelées à 48 X)

 

Ok avec toi pour la monture, aucun jeu, aucun souci, c'est fluide et ça supporte bien le poids (4.5 kg avec tous les accessoires). Par contre perso j'ai enlevé la manette. J'ai juste eu un souci une fois avec la vis sous le tube au niveau de la molette qui se deserrait : du coup au zénith le porte oculaire reculait, mais c'est revissé et OK. Autre petit "défaut" : effectivement il n'y a qu'une vis de fixation à la queue d'arronde, du coup il faut serrer à fond car au zenith le tube peut glisser verticalement.

 

Et niveau encombrement, légèreté, inertie, montage, il n'y a rien à dire, c'est du facile et très rapide.

 

Un beau produit effectivement pour cette gamme de prix !

 

Bonnes observations (pour ma part dès ce soir je vais m'en remettre plein les mirettes !):wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut!

 

Très très bon test que tu nous as fait!

J'hésitais à l'époque avec l'AZ4 et il y avait de quoi!

Content pour toi!

 

Bon ciel!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par contre pour le chromatisme je ne serais pas aussi catégorique que toi

Est ce que ça pourrait venir de ton oculaire ?

De mon côté, je n'ai pas testé les planètes, juste la lune avec un ciel du matin qui était déjà clair.

On peut monter à 200 X sans trop de problème, mais on ne voit pas forcément plus de détails. ils sont juste plus gros

Tout à fait puisque qu'on dépasse le grossissement résolvant :) Je trouve cepedant que cette capacité à dépasser le grossissement résolvant est plus "facile" sur cette lunette que sur un Newton, même quand la collimation est parfaite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Merci et respects pour ce test bien intéressant et agréable à lire: même si pour certains, elles peuvent manquer de diamètre, les petites 80 ED, elles en ont dedans :).

Il ne manque plus qu'une petite tête bino maintenant ;); et pour l'équilibre, il n'y aurait qu'à prendre une queue d'aronde plus longue pour pouvoir avancer un peu plus la lulu dans la monture, ou alors l'avancer dans ses colliers :).

Bonnes observations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce test !!!!

Ah lala ca donne envie cette lulu !!!!!

moi qui ne jure presque que par les lulu !!!!!!!! :wub::wub::wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut !

 

attention je réalise que mes croas sont souvent réalisés sous très bon ciel, cela peut fausser un peu pour ceux qui ne bénéficient que de conditions urbaines. Dans ce cas il est certain que le diamètre sera un peu limite. Mais la qualité des images sur la amas ouverts brillants et les doubles : souvent ahurrissant, notamment avec le 28 mm grand champ livré avec !:wub::wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon test effectivement, et je confirme tes impressions, je suis équipé depuis une semaine de cette lunette.

Et malgré le diamètre, la qualité est au rendez-vous.

Je possède la 120ED de la même marque, et la qualité est identique.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a pas, une p'tite lulu apo c'est le top, qualité d'image, rapidité de mise en place, encombrement:wub:

 

Par contre pourquoi avoir acheté les adaptateurs photos, sur une alt-az ça va être compliqué non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec l'alt-az, c'est pour la photo diurne.

Dans la deuxième ligne du test, il y a un lien vers la réflexion qui m'a amenée à choisir ce matos dans le but de faire du visuel avec l'alt-az de de la photo avec mon équatoriale ;)

Les critères de choix du matos étaient:

- critère numéro 1, le visuel, grand champ (sur monture AZ4)

- pas ou très peu de chromatisme

- appareil compact avec pare buée rétractanle (donc pas les SW 80 ED standard) => J'ai finalement abandonné ce critère.

- un peu de photo sur monture type EQ5 donc avec F/D petit

- 700€ max

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai une petite question, qui concerne cette lunette apo 80ED que je possède maintenant (je l'avoue, grace a ce présent fil) j'ai pu lire qu'il y avait une mise en température à faire. Est-ce qu'on me le confirmer ?

 

bon j'ai la 120/600 achro SW et la 80ED/600 j'ai pu a nouveau faire le test de comparaison entre la 120 et la 80, effectivemet certains objets sont nettement plus clairs dans la 120 ce qui est normal, mais la qualité entre l'achro et l'apo fait que franchement c'est quand meme plus beau dans l'apo et tanpis pour la luminosité...

J'ai même poussé le vice (ceux qui me connaissent savent que pour moi cette action est un vice) de monter à 100x et ouah même a ce grossissement les objets restent magnifique....

A 60x le nuage d'Orion est..... désolé je ne trouve pas de mot pour le décrire...

 

Je garde toutefois la 120 lorsque j'ai du monde avec moi pour qu'ils puissent aussi manipuler !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi j'ai une petite question, qui concerne cette lunette apo 80ED que je possède maintenant (je l'avoue, grace a ce présent fil) j'ai pu lire qu'il y avait une mise en température à faire. Est-ce qu'on me le confirmer

Tout instrument a besoin d'une mise en température. Elle est plus ou mons longue suivant le diamètre et la formule optique. Les lunettes ont une conception qui fait que ce temps est court (instrument fermé), d'autant plus qu'elles ont en général un petit diamètre. Avec 10° C dehors (et 20°C dedans), le temps de sortir de préparer et de regarder, mon image est déjà bonne avec la 80ED. C'est loin d'être le cas avec le 300mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

oui, la mise en température d'une petite lunette est très courte (de l'ordre de quelques minutes), même avec un grand différentiel de température entre l’intérieur et l’extérieur.

 

Orion, tu fais bien de garder la 120. Autant pour un objet relativement brillant il est facile de préférer la 80, autant avec un objet étendu et peu lumineux comme les Dentelles du Cygne ou Hélix, la 120 serait devant. Sinon, pour remplacer les 2 instruments il y a quelqu'un sur les PA qui vends une Vixen 102/660 ED pour 650 euros...

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui je confirme, il faut une petite mise en température mais elle est très courte. A coté une taka FS102 a une mise en température beaucoup plus longue, au moins 2 ou 3 fois. La 80ED donne donc des images plus piquées que la taka 102 pendant presque une heure ! J'ai quelques collègues qui on été surpris...

 

Par contre les lunette oil spaced (AP105, 130,155, TEC) ont une mise en température très rapide, c'est étonnant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut,

 

oui, la mise en température d'une petite lunette est très courte (de l'ordre de quelques minutes), même avec un grand différentiel de température entre l’intérieur et l’extérieur.

 

Orion, tu fais bien de garder la 120. Autant pour un objet relativement brillant il est facile de préférer la 80, autant avec un objet étendu et peu lumineux comme les Dentelles du Cygne ou Hélix, la 120 serait devant. Sinon, pour remplacer les 2 instruments il y a quelqu'un sur les PA qui vends une Vixen 102/660 ED pour 650 euros...

 

Merci Bruno pour ton info !

J'ai été assez étonné de voir les dentelles dans la 80ed !!! alors je ne sais pas si c'est normal ou pas mais j'en reste sur le C:oL ! Je les avais déjà vu avec la 120 mais alors dans la 80... je ne m'y attendais pas !

Par contre alors au 400 c'est un enchantement !!!! et je pèse mes mots...

Pour Helix... honte à moi (allez hop 3 coups de fouet) je n'ai jamais reussi à la choper !

que ce soit a la 120, à la 80 ou même avec mon ancien stéthoscope 200... je n'ai toujours vu qu'un espèce de tâche grisatre mais alors tellement peu lumineuse que j'ai un doute... :b: enfin plutôt :confused:

 

pour la 102 merci de l'info !!! mais j'ai pris cette lulu 80 justement car elle est de bonne facture (à mes yeux alors que certain la dénigre) et qu'elle ne tient que peu de place ! Elle est donc pour moi assez pratique a emporter partout avec moi ! Je crois qu'une journée sans la voir me rendrait malade... :b::b::b: je sais pas si cela se soigne docteur !!!

 

La 120 je la conserve biensur c'est ma toute première lunette astronomique, c'est sentimental je pense et si y'a du monde avec moi ca leur fait un instrument pour regarder le ciel.

 

Pour la mise en T° je pensais que c'etait une con***rie au niveau des lunettes... je note donc dans mon carnet cette information.

 

 

 

 

oui je confirme, il faut une petite mise en température mais elle est très courte. A coté une taka FS102 a une mise en température beaucoup plus longue, au moins 2 ou 3 fois. La 80ED donne donc des images plus piquées que la taka 102 pendant presque une heure ! J'ai quelques collègues qui on été surpris...

 

Par contre les lunette oil spaced (AP105, 130,155, TEC) ont une mise en température très rapide, c'est étonnant...

 

Merci Olivier pour ta confirmation... je ne connais pas TAKA (si tu veux bien éclairer ma lanterne...

pour le Oil Spaced je comprends ce que cela signifie en english... mais ne sais pas ce que cela représente niveau matériel astronomique... (s'il te reste une allumette... j'ai fait le plein de pétrole dans ma lanterne :rolleyes:)

 

 

Bruno & Olivier : Merci pour vos conseils multiples, comme je le disais, c'est en lisant vos nombreux messages que j'ai appris plein de choses, et même si je suis souvent rester dans l'ombre, en tant que simple "spectateur" quant aux explications que vous donnez ici et là sur le forum, j'apprends énormément grâce à vous et je tenais à vous en remercier.

 

Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout instrument a besoin d'une mise en température. Elle est plus ou mons longue suivant le diamètre et la formule optique. Les lunettes ont une conception qui fait que ce temps est court (instrument fermé), d'autant plus qu'elles ont en général un petit diamètre. Avec 10° C dehors (et 20°C dedans), le temps de sortir de préparer et de regarder, mon image est déjà bonne avec la 80ED. C'est loin d'être le cas avec le 300mm.

 

Gontran, merci a toi pour l'info !!!

effectivement le 400 que j'ai est plutot long aussi !

donc je profite de la 80ed pour mater ce qui se passe en dessus de nos tetes et au bout d'une heure environ je commence a mettre l'oeil dans le 400...

Samedi dernier j'ai vu un truc aux alentours du grand chien (sirius m'indiquant la route) mais je ne sais pas ce que c'etait

on dirait un amas d'étoiles un peu comme le double amas de persée MAIS avec un truc un peu comme le donuts de la lyre...

je l'ai repéré à la lulu et ai vérifié au 400 ensuite

 

...................

....................

.............o......

....................

..................

 

J'adore me "promener" dans le ciel et découvrir des choses, je cherche ensuite sur une carte mais ce soir là j'ai du rentrer assez rapidement car une très mauvaise crise de migraine m'a pris... et ensuite j'ai complétement zappé de chercher.... et je ne saurais pluss du tout dire ou c'etait exactement, je ne me rappelle que de sirius qui n'était pas tres loin....

 

 

Merci

Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

...

 

Par contre les lunette oil spaced (AP105, 130,155, TEC) ont une mise en température très rapide, c'est étonnant...

 

Aha, ce n'est pas la première fois que je lis ça :), et même certaines doublets ED à lame d'air sont dits à la traîne (bon, faut aussi comparer des diamètres comparables). Par contre, j'ai aussi lu il y a quelque temps des avis relatant des soucis sur du oil-spaced: bulles, fuites ... làaussi, les provenances ou marques doivent jouer un rôle non négligeable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Merci Olivier pour ta confirmation... je ne connais pas TAKA (si tu veux bien éclairer ma lanterne...

pour le Oil Spaced je comprends ce que cela signifie en english... mais ne sais pas ce que cela représente niveau matériel astronomique... (s'il te reste une allumette... j'ai fait le plein de pétrole dans ma lanterne :rolleyes:)

 

 

Bruno & Olivier : Merci pour vos conseils multiples, comme je le disais, c'est en lisant vos nombreux messages que j'ai appris plein de choses, et même si je suis souvent rester dans l'ombre, en tant que simple "spectateur" quant aux explications que vous donnez ici et là sur le forum, j'apprends énormément grâce à vous et je tenais à vous en remercier.

 

Laurent

 

Merci Laurent, ça fait toujours plaisir.

 

TAKA = takahashi.

La FS102 est une 102mm, un doublet air avec un verre en fluorite à F/D8. Formule similaire à la 80ED (le verre en vrai cristal de fluorite CaF2 est très légèrement meilleur que le verre ED FPL53, surtout aux extrémités du spectre visible) mais la formule est assez similaire. (verre ED = Extra low Dispersion)

Taka, c'est du haut de gamme, super qualité de fabrication, tu peux monter à x235 en planétaire sans problème avec un oculaire pentax XW3.5 par ex.

La FS102 a été remplacée par la TSA102 qui est un triplet air à verre ED FPL53. La correction dans le bleu est maintenant parfaite ce qui est utile sur les CCD modernes. (la FS102 existait du temps de l'argentique)

 

La 80ED comme la FS102 sont des doublets à air : les 2 lentilles sont séparées par une lame d'air.

L'intérêt est que au changement de matériau verre-air, il y a un changement d'indice de réfraction, et donc une déviation des rayons, ce qui donne un degré de liberté en plus à l'opticien pour la correction.

Par contre le défaut, est qu'il faut traiter chaque surface au contact de l'air par un traitement anti reflet et il faut aussi que le polissage soit parfait, sinon on a de la diffusion et aigrettes.

 

l'optique oil spaced, a un film d'huile très fin entre les lentilles. tellement fin que ça fait ventouse. L'intérêt est que le polissage n'est pas aussi critique, l'huile rempli les aspérité et comme elle a quasiment le même indice de réfraction que les lentilles, il n'y a pas de déviation parasite des rayons sur ces aspérités. Aussi, comme il n'y a pas de saut d'indice, il n'y a pas de réflexion, pas besoin de traitement antireflet.

Donc seules les 2 faces externes du triplet qui sont au contact de l'air, doivent être polies parfaitement et traitées anti reflets.

Par contre la correction est un chouïa moins bonne, (en théorie) du moins plus compliquée à faire.

 

En visuel on a des images un peu plus contrastées avec les triplet oil. En photo ce qui est étonnant, avec les astrophysics du moins, c'est qu'il n'y a pas du tout de diffusion ni d'aigrettes autour des étoiles.

Mais AP est quand même passé au triplet air sur les dernières grosses lunettes et a un peu augmenter le F/D ce qui permet une correction chromatique top.

 

TEC de son coté a vraiment des optiques spéciales : ils ont gardés une lentille en vrai fluorite sur sa série FL monté dans un triplet à huile. L'intérêt est que le fluorite permet une excellente correction chromatique pour les F/D courts.

Mais le fluorite est très fragile, cher (1.5x ou 2x plus que le FPL53) et difficile à polir. Donc en le mettant au centre du triplet à huile, il est à la fois protégé par l'huile et ses surfaces ne nécessitent pas un polissage trop critique.

Comme toutes les lentilles sont en contact la mise en température est très rapide.

TEC fait aussi des triplet à verre ED (140ED, 160ED, 200ED) qui ont un F/D plus long.

 

Dans un doublet air comme la taka, la fluorite est beaucoup plus contraignante à utiliser...elle doit être protégée de l'air par un revêtement étanche et le polissage est très couteux.

 

Concernant la durée de vie des oil spaced, il y a un petit risque, mais Astrophysics a amélioré l'étanchéité en cours de production, plus trop un problème. En fait il y a très peu d'huile et les lentilles tiennent pas capillarité. l'huile se change facilement, chez AP ça doit couter moins de 100eur (surtout du transport). Pas besoin de recollimater précisément chaque lentille, ça s'aligne tout seul. Alors que dans un triplet air, l'alignement de chaque lentille est critique.

 

Le cas extrème du triplet air est la série takahashi TOA : triplet à formule de cooke avec 2 lentilles en verre ED FPL53 (les autres triplets n'en n'ont que 1). Elle sont séparées par une grande lame d'air. La correction chromatique est top, et en plus il n'y a pas de sphérochromatisme (comme un télescope) i.e. la correction est la même pour toutes les longueurs d'ondes. Alors que dans les triplets classique il y a du sphérochromatisme : c'est optimisé pour le vert, mais le bleu et le rouge sont moins bien corrigés. La TOA est nettement meilleure dans le bleu, utile quand ont fait de l'imagerie dans la raie calcium du solaire.

Par contre les lames d'air épaisses se comportent comme un double vitrage : ça isole et le temps de mise en température est très long.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Gontran !

 

Bravo pour ce test que j'avais rapidement survolé au moment de sa parution.

 

Aujourd'hui, un peu plus d'un an après, es-tu satisfait de ta monture AZ4 ?

 

Lors des promos chez OU, j'ai acheté une Vixen 80/600 ED et je voulais prendre également la Vixen Porta II qui était à 120€... au lieu de 300...

 

Je cherche donc une petite monture pour porter cette lunette (surtout en mode voyage voire rando...) et la AZ4 me parait être un excellent rapport qualité prix.

 

Est-ce donc un bon choix ?

 

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Le Kiwi

Ecoute j'ai eu cette ensemble pendant quelques mois 80ED sur AZ4. C'est très bien, comme l'avait d'ailleurs aussi souligné Syncopatte. Ceci dit attention au trépied. Celui en acier est bien plus stable mais aussi plus lourd que le trépied classique, et donc du coup pour une utilisation en nomade....??????

Autre point. Si tu veux grossir (planétaire), là j'ai trouvé l'AZ4 manquant quelquefois de souplesse et j'aurais alors apprécié un réglage plus fin, que propose d'ailleurs une autre monture alta, mais je ne sais plus laquelle.......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Ces discussions sont des mines d'informations, techniques, d'usage. Merci à tous, Gontran, Olivier et tous les autres.

Quand je vois ce qui se dit sur les Triplet 80, il faudrait les conseiller à tout débutant. Maintenant que j'en ai une, je peux confirmer quand visuel c'est un vrai plaisir à utiliser.

Gontran, j'ai une info à te demander, car j'ai un doute sur les infos trouvées en spécifications à droite ou à gauche. Quel est le poids du trépied alu sur lequel est ta monture?

Edited by dudugaz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Dudugaz,

 

je me permets de répondre car j'ai exactement la même lunette sur la même monture.

Je n'ai pas pesé la monture mais elle doit tourner autour des 7-8 kg. C'est surtout la partie du haut (bras) qui est lourde, les trépieds alu étant beaucoup plus légers.

Je confirme pour la lunette 2.5 kg tube seul et 4,5 tout équipé. La monture supporte aisément tout ce beau monde.

Le seul souci que j'ai eu sur la lunette est que les vis sous le porte-oculaire se sont desserrés, le tube oculaire ayant donc tendance à glisser quand la lunette pointe vers le zénith.

Sinon optiquement c'est bon pour ce diamètre, comme indiqué dans les posts précédents !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut Dudugaz,

 

je me permets de répondre car j'ai exactement la même lunette sur la même monture.

Je n'ai pas pesé la monture mais elle doit tourner autour des 7-8 kg. C'est surtout la partie du haut (bras) qui est lourde, les trépieds alu étant beaucoup plus légers.

Je confirme pour la lunette 2.5 kg tube seul et 4,5 tout équipé. La monture supporte aisément tout ce beau monde.

Le seul souci que j'ai eu sur la lunette est que les vis sous le porte-oculaire se sont desserrés, le tube oculaire ayant donc tendance à glisser quand la lunette pointe vers le zénith.

Sinon optiquement c'est bon pour ce diamètre, comme indiqué dans les posts précédents !

 

Merci,

je vise une EQ3-2 goto sur trépied alu pour faire assez léger avec ma 80/480 quand je pars en montagne ou setup basique chez moi (il y en avait une en solde qui met passée sous le nez chez OU). Souvent elle est vendue avec trépied acier. Selon les différentes données glanées l'alu serait plutôt à 3,8kg et l'acier à 5,1kg, et l'alu serait plus compact en longueur 71cm au mini. Avec l'eq3 dessus, le poids ferait 9,8kg (6kg pour la monture) sans CP (1,8kg), pour une longueur de 1m10. Je cherche donc à valider ces infos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces infos! :)

 

Gontran, toi qui as connu les deux, j'aimerais ton avis 'subjectif'.

 

Sachant ce que tu sais, si tu devais garder un seul instrument (sans considération de masse ou de format, juste l'image): la 80ED ou un Dob 200?

 

Merci d'avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'ayant jamais eu de Dosbon 200, j'aurai du mal à te dire si c'est mieux :be:

J'ai un 200/900 sur monture skyview pro (je vais d'ailleurs revendre la svp car je viens d'acquérir une NEQ6).

 

Un 200 mm prend quand même de la place si on veut le protéger un minimum. Ma 80 tient dans sa valise alu avec tous les accessoires (je regrette toutefois de ne pas avoir prix une 80 avec pare buée rétractable). Le trépied alu plié ne prend pas beaucoup de place. La monture AZ4 (sans le pied) tient dans le petit compartiment à "outil"s de mon coffre de série 1 (là où il y a le gilet et cie...). Donc, niveau place, avantage indéniable pour la lulu. A y réfléchir, un Mak 100 voir 130 pourrait très bien aller aussi (pas pris car je me sers de la 80 pour la photo).

 

Si j'avais un Dob 200 et une 80, je garderais toutefois le 200 sans hésitation. Il y quand même une grosse différence entre les deux. 80 mm, même si c'est bien précis, piqué et toussa, ça reste du 80 mm. N'utilisant la 80 en nomade que 3-4x par an, je préfère observer au 200 régulièrement.

 

Une 80 apo est pour moi un instrument secondaire. Je ne me vois pas avec elle comme seul instrument. Par contre, ce qu'elle doit faire, elle le fait très bien: grands champs, promenades lactées, lunaire et planétaire pas trop gros. Dès que tu veux toucher de la petite nébuleuse ou de la petite galaxie, elle montre ses limites. Si on achète ce genre d'instrument il faut être conscient de cette limitation.

Edited by Gontran

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'envisage depuis un bout de temps de passer une bonne semaine (sans lune) sur l'Azourki (3700m d'altitude).

 

Quel instrument m'accompagnera?

 

La 120/600 achro? La 80/500 apo? L'Intes M603? Le dob 200? Le dob 300?

 

Ben ce sera le dob (maison) T200: bon compromis champ/grossissement, compact et léger.

Bien sûr qu'il s'agit d'un dob "valise".

Sinon ce serait la 80ED.

(la 120/600 est trop lourde pour le voyage bivouac)

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, la 120 est sensiblement plus lourde que la 80 ED ?

Ou plutôt elle n'offre pas le compromis poids / polyvalence du Dob !

Oui pour le Dob, si tu peux monter le 200 là-haut sans trop de problème ce serait couillon de se limiter à 80 mm, vu l'état des ciels là-bas j'imagine !!

 

Le sommet de l'Azourki n'est-il pas trop accidenté ?

En tous cas le Toubkal et le MGoun risquent d'être trop fréquentés ...

 

1 semaine à 3700, tu vas nous revenir en pleine forme !

 

Sinon pour affiner les évidences, certes la 80ED est idéale pour les grands champs, mais pour peu que la transparence soit très bonne elle permet de détecter d'innombrables objets plus petits et plus faibles (nébuleuses planétaires, galaxies), et parfois de façon évidente même au-delà de la mag 11. Les exemples sont légion. Après, il ne faut pas attendre des détails, ça reste des tâches floues ;)

En tout cas, il y a bien plus à faire avec que ce que le nombre de ciels clairs actuels nous permet en Rhône-Alpes (le problème ne se posera pas au Maroc !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.