quetzalcoatl

Observation d'une première comète interstellaire ?

Messages recommandés

Bonsoir,

 

Nicolas Biver, astronome Français spécialiste des comètes, vient de poster sur le forum Astrosurf l'éventualité sérieuse que nous ayons détecté la première comète en provenance d'un autre système stellaire que le notre.

 

http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K17/K17UI1.html

 

Si ses paramètres orbitaux étaient confirmés, ce serait véritablement un évènement d'importance.

 

D'après de rapides vérifications faites par Nicolas, il serait envisageable que cette comète nous soit arrivée en provenance de Véga...

 

Mais tout cela reste à confirmer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparrement, ce qui a poussé les astronomes à de telles suppositions serait "l'orbite fortement hyperbolique". Ils veulent parler de l'excentricité ?

 

Quoi qu'il en soit, ce serait formidable si cela venait à être confirmé !

 

"Si tu ne va aux étoiles, les étoiles iront à toi". :cool:

 

Sinon tu aurais le lien sur le forum d'Astrosurf ?

Modifié par AlphaCentaury

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

 

(...) "l'orbite fortement hyperbolique". Ils veulent parler de l'excentricité ? (...)

 

Oui, c'est bien la valeur de l'excentricité qui est étonnante.

Si e>1 l'orbite est hyperbolique. Et là, on parle de e=1.1897018, c'est vraiment très supérieur à 1 :o

 

Jusqu'à présent, très rares étaient les comètes pour lesquelles on avait la certitude que e>1.

Dans plusieurs cas, c'était dans le genre 1,001 +/- 0.002, compte tenu de la marge d'incertitude ça pouvait être aussi bien une ellipse très très allongée ou une parabole qu'une hyperbole.

Et si c'était une hyperbole, ça pouvait être mis sur le compte d'une "pichenette" gravitationnelle de Jupiter ou de Saturne, qui avait pu transformer l'ellipse très allongée d'une comète à très longue période pour l'éjecter du système solaire, avec une vitesse résiduelle plutôt faible.

 

Là, "the unusual nature of this orbit" fait penser que la cas est nettement différent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une comète avec de telles caractéristiques orbitales peut-elle se maintenir autour du Soleil ? Ou (re)partirait-elle vers l'espace interstellaire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Z'ont pas perdu de temps sur Wiki ! :be:

 

https://en.wikipedia.org/wiki/C/2017_U1_(PANSTARRS)

 

Avec une telle orbite, je doute qu'elle puisse boucler son orbite. A mon avis, elle pourrait repartir ailleurs.

 

Dommage, on a peut-être manqué le coche avec une grande voyageuse pour y envoyer une sonde... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Une comète avec de telles caractéristiques orbitales peut-elle se maintenir autour du Soleil ? Ou (re)partirait-elle vers l'espace interstellaire ?

 

Par définition, si son orbite est hyperbolique, elle va nécessairement repartir vers l'espace interstellaire.

Pour qu'elle reste autour du Soleil il faudrait que son orbite soit fortement perturbée, en passant à proximité d'une planète par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bref, c'était RAMA III ... dommage

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bref, c'était RAMA III ... dommage

 

:)

 

HAHAHA, j'ai failli la dire celle-là !

 

Non, c'est le premier Rama, y'en aura 2 autres. Par contre, faudra pas qu'on rentre dans le Grand Chaos entre-temps... :b::be::be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salutations,

 

Je me permets de citer un message du jour de la discussion initiale ouverte sur Astrosurf.

 

De BIVER :

 

"L'objet a été reclassé en asteroide du fait qu'il apparait ponctuel sur des images à longue intégration.

D'un côté cela expliquerait mieux comment un si petit objet (moins de 200m ?) ne se serait pas complètement volatilisé en passant à 0.25 UA du Soleil, d'un autre cela renforce encore sa nature interstellaire puisqu'il n'aurait pas pu subir de forces non-gravitationnelles dûes au dégazage. Reste juste des erreurs systématiques et importantes (6") dans l'astrométrie pour le garder dans le système solaire, mais c'est peu probable."

Modifié par quetzalcoatl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

 

Comme indiqué dans un topic-doublon sur cet objet interstellaire, j'ai consulté l'article du Figaro qui lui est consacré, et qui mérite effectivement d'être lu. L'animation qu'il contient est très parlante :

 

http://www.lefigaro.fr/sciences/2017/10/27/01008-20171027ARTFIG00287-pour-la-premiere-fois-un-objet-venu-d-ailleurs-traverse-le-systeme-solaire.php

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
si c'était une hyperbole, ça pouvait être mis sur le compte d'une "pichenette" gravitationnelle de Jupiter ou de Saturne, qui avait pu transformer l'ellipse très allongée d'une comète à très longue période pour l'éjecter du système solaire, avec une vitesse résiduelle plutôt faible.
On a certainement pu vérifier sans trop de difficulté (si la trajectoire ne passe pas près d'une grosse planète) que ce n'était pas le cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un spectre de A/2017 U1 a été obtenu avec le 4.2m WHT à La Palma

Ce corps (comète ou astéroïde) serait rouge comme beaucoup d’objets de la Ceinture de Kuiper, c’est-à-dire couvert de matière organique !

 

c2A8k6f2_o.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une agence spatiale enviagera-t-elle l'envoie d'une sonde ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sa vitesse est telle que ce n'est même pas la peine d'y penser !

 

Il n'y a que dans les films qu'on peut rattraper une Ferrari avec une mobylette...

 

(sans même parler du temps de développement d'une mission spatiale, qui se chiffre en années)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sa vitesse est telle que ce n'est même pas la peine d'y penser !

 

Il n'y a que dans les films qu'on peut rattraper une Ferrari avec une mobylette...

 

(sans même parler du temps de développement d'une mission spatiale, qui se chiffre en années)

 

===>

 

Tu disais ? :be::be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques éléments de plus :

 

Les données spectrométriques suggèrent que Oumuamua est assez différent des objets de la ceinture de Kuiper (qui ont tendance à être beaucoup plus rouge que lui). Son spectre se rapprocherait plutôt de celui qu'une surface rocheuse aurait après avoir été «altérée» par une très longue exposition aux rayonnements spatiaux.

 

Des astronomes ont aussi tenté d'enregistrer la courbe de lumière de l'objet pour déterminer sa période de rotation. Les observations de Matthew Knight (Université du Maryland) montrent des variations de la luminosité apparente d'environ 1,2 magnitude. Knight et son équipe soupçonnent que l'objet est très allongé, au moins trois fois plus long que large, et tourne sur lui-même avec une période de 3 à 5 heures.

 

Le Hubble Space Telescope pourrait encore mieux nous renseigner sur les caractéristiques de 1I/2017 U1. On a accordé à une équipe d'astronomes, menée par Karen Meech (l'Université d' Hawaï) le temps d'observation pour étudier le visiteur interstellaire avant qu'il ne disparaisse rapidement dans les profondeurs de l'espace . "Nos travaux n'ont pas encore commencé," dit Meech, ils doivent se faire en trois séries d'observations, la dernière, en fin d'année."

 

Il y a naturellement eu une vague de spéculations sur l'origine d'Oumuamua. Eric Mamajek (du Jet Propulsion Laboratory) a déclaré que la vitesse d'entrée de l'objet dans le système solaire (26 km par seconde) diffère de moins de 5 km/s de la vitesse moyenne des étoiles se situant à moins de 25 parsecs (80 années-lumière). En tout état de cause, cette vitesse ne correspond pas à la vitesse relative des étoiles les plus proches de notre Soleil (quelques années-lumière). Toutes ces caractéristiques suggèrent que "Oumuamua" a dérivé pendant un temps très long parmi les étoiles, probablement plusieurs milliards d'années.

 

http://www.skyandtelescope.com/astro...ject-oumuamua/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

 

Il faudrait mieux comparer les orbites. Il me semble que RAMA (le premier, les "suites" sont...dispensables) est détecté avant son passage près du Soleil.

Ici, la bestiole arrivait face au Soleil et n'a été détectée qu'après son passage au périhélie. Ceci dit, les coïncidences sont amusantes

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

http://www.eso.org/public/france/news/eso1737/?lang

 

eso1737fr — Communiqué de presse scientifique

Des observations de l’ESO témoignent de l’étrange nature du tout premier astéroïde interstellaire détecté à ce jour

Le VLT dévoile un objet de couleur rouge foncé et de forme allongée

 

Des astronomes ont pour la toute première fois étudié un astéroïde en provenance de l’espace interstellaire lors de sa traversée de notre Système Solaire. Des observations effectuées au moyen du Very Large Telescope de l’ESO au Chili et d’autres observatoires disséminés à la surface du globe ont montré que cet objet particulier a voyagé dans l’espace des millions d’années avant de pénétrer à l’intérieur de notre système stellaire. C’est un objet de couleur rouge foncé, de forme très allongée, de composition métallique ou rocheuse, qui ne ressemble en rien aux composants habituels du Système Solaire. Les résultats de cette étude paraîtront au sein de l’édition du 20 novembre 2017 de la revue Nature

 

 

L’épave d’un gigantesque vaisseau spatial ?

 

vgsvIrkU_o.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est certain que cette forme intrigante et inattendue pose des questions?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'astéroïde a été nommé Oumuamua par ses découvreurs, le "messager" en hawaïen.

C'est moins classe que Rama quand même :confused:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Préciser que les images qui ont été publiées dans les posts précédents sont des vues d'artiste ne serait pas un luxe.

C'est d'ailleurs clairement indiqué dans la page de l'ESO citée

oumuam10.jpg

 

La vue réelle de l'objet par combinaison d'images du VLT et du Gemini South Telescope.... c'est plutôt çà (dans le petit rond bleu)

 

oumuam11.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.