Jump to content

Un Dobson 350 ultra-léger et ultra-compact


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Comme certains d’entre vous le savent, j'ai commencé l'astro avec un Dobson Orion XT10 que je n’utilise plus que dans mon jardin.

Pour mes déplacements, j’ai construit un Dobson 250 de voyage sur base des plans de Pierre Strock. Ce télescope a été conçu pour prendre l’avion et il m’a déjà accompagné deux fois à Ténériffe et une fois dans le haut atlas marocain.

J’ai ensuite construit un Dobson 400 démontable. Je l’ai calculé pour pouvoir le prendre lorsque je pars en vacances avec la voiture. Une partie se glisse devant un des sièges arrière ; le miroir dans sa boite de protection se range dans le coffre avec les autres bagages.

(Voir : http://www.astrosurf.com/yves_piette/)

 

J’ai cependant un problème avec ce modèle. Le miroir pèse 13 Kg et, avec sa boite de protection (qui sert aussi de caisse du primaire), on atteint 18 Kg. Je suis partiellement paralysé aux membres inférieurs et la manipulation de cette boite, au moment du montage, est à la limite de mes capacités physiques.

 

Il y a quelques temps, j’ai découvert que teleskop express vendait des miroirs très fins (de marque Astroreflect). Ils commercialisent, entres-autres, un miroir de 355 cm de diamètre pour une épaisseur de 2,5 cm et un poids de 4,8 Kg. Après avoir fait des simulations de déformation avec le logiciel Plop, j’en ai conclu que, moyennant l’utilisation d’un barillet à 18 points, ce miroir était tout à fait utilisable.

(Voir discussion ci dessous)

 

 

J’ai alors décidé de construire un Dobson sur base de ce miroir avec un cahier des charges ambitieux : Tout comme le Strock 250, ce Dobson pourrait m’accompagner en avion (sans prendre de suppléments de bagages). Le miroir et les oculaires devraient tenir dans une valise cabine ; le reste du télescope devrait tenir dans une valise soute avec les autres affaires.

Hors voyages, pour mes petits déplacement locaux (Groupe Astronomique de Spa, ...), il resterait partiellement monté pour gagner du temps lors de l'installation (il n'y aurait que les tubes du serrurier à fixer).

 

Pour tenir les contraintes de poids, beaucoup d’éléments doivent être en composite avec une peau en tissu de carbone/résine époxy et une âme en polystyrène(ou en balsa) : cage du secondaire, rocker, tourillons, …

L’utilisation de ces matériaux permet d’obtenir des pièces très rigides et très légères mais nécessite un travail beaucoup plus important que l’utilisation de bois ou d’aluminium. Le chantier est donc très lent.

 

J'ai aussi perdu pas mal de temps car j'ai commencé le chantier sur base d'une architecture inspirée par le très impressionnant Slim 250  de Laurent Bourasseau

 

 

J'avais bien avancé sur le barillet ...

20201216_213934-mini.jpg.7673bff698e52dcd7c2782019c397579.jpg

... lorsque je me suis rendu compte que l'utilisation d'un socle de type flex-rocker (impératif pour ce modèle), impliquait une base un peu trop large (environ 53 cm) pour pouvoir rentrer à l'intérieur d'une valise soute (largeur maximum: +/- 47 cm).

 

Pour respecter cette contrainte, il fallait partir sur le principe d'une valise rectangulaire de type Strock.

J'ai donc recommencé en retenant :

 

La cage du secondaire (polystyrène/carbonne) est presque terminée.

C'est un mono anneau avec une araignée de type pyramidale haute à trois branches:

2016390390_T355-supportsecondairev11.thumb.jpg.a1f30bcdef1928a1a83d00f9bbd52d20.jpg

 

 

Comme le porte oculaire et l'araignée doivent être démontables, il y a des petits blocs en PET-G aux endroit où il y a des fixations. Dans ces blocs sont fixés des inserts en aluminium que j’ai fabriqué à la fraiseuse puis anodisés et teints en noir.

1747511419_insertsanodissmini.jpg.827b9118f002cdb2c570342929857f5b.jpg

 

Voici cette cage lors des réglages pour que le faisceau d’un collimateur laser soit bien parallèle au plan de l’anneau.

 

470089492_POreglage.thumb.jpg.8e62f5a4f7239d40a3108c69458650a8.jpg

 

 

Je me suis ensuite attaqué au support du miroir secondaire.

Voici l’état d’avancement de ce support. Il s’agit principalement d’une impression 3D en PET-G recouverte de carbone. Une rotule sert d’articulation entre la plaque et le support. La tige filetée reliant la plaque à l’articulation permettra de régler la hauteur du miroir. Cette opération ne devra être faite qu’une seule fois pendant la construction.

Un ressort et 2 vis moletées permettront d’effectuer la collimation du secondaire et je dois encore insérer un système de chauffage anti-buée au dos de la plaque (fil résistif inséré entre 2 couches de tissus de fibre de verre).

539471791_support2aire.thumb.jpg.4788e623bc5cb70a9a8b3b93adf8f7f1.jpg

 

J'ai commandé une plaque de carbone pour faire l'araignée mais elle n'est pas encore arrivée.

 

En attendant, j’ai fabriqué un capot de protection pour le miroir ainsi qu’une « caisse » de transport « avion ». Ils sont tous deux en carbone / polystyrène / fibre de verre.

Le capot pèse 125 grammes et la caisse 165 grammes. Sur les 10 kg autorisés pour les valises cabines, le miroir et ses protections prendrons donc 5,1 Kg.

1822038957_boitemiroirmini.jpg.89ab28488626458be7835bdb42c32ee7.jpg145352842_boitemiroiretmiroirmini.jpg.1c274c7568acd95681810b8c42266596.jpg1875480690_boitemiroiretvalisemini.jpg.7cfdac1de747e4525553096f2a3537e1.jpg

 

Enfin, je suis en train de construire le barillet. Comme pour le 400, j’ai utilisé des profilés en aluminium pour le cadre extérieur. La fabrication en est facilitée et l’utilisation d’écrous qui se glissent dans les fentes des profilés permet divers assemblages sans débordements sur les profilés.

 

818225920_barilletmini.jpg.6fc4c9c9c260980491c115e6bee788c2.jpg

 

Les deux fixations à 60° sont réalisées par des pièces (noire) en PET-G massif imprimées en 3D. Elles sont insérées dans les tubes et seront collées à l'araldite.

811677421_T355-Barilletjonction30degrsv3.jpg.aac293d7be308c2aba342c640f019f06.jpg

 

J’ai également fait les 6 triangles de support pour le miroir. Je les ai imprimés en PET-G avec l’imprimante 3D puis les ai recouverts de carbone et les ai montés sur les petites rotules de modélisme.

Comme pour le Dob 400, ces triangles seront montés, deux par deux, aux extrémités de trois balanciers, eux-mêmes fixés sur le barillet.

1805575071_barillettrianglesmini.jpg.b8ba58d285c5e53742f19ff5f1492eb0.jpg

 

Il y a encore beaucoup de travail à faire (valise en carbone, tourillons, tubes du serrurier, …) mais çà avance doucement ….

 

Yves Piette

 

  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 8
Link to post
Share on other sites

Deux constructeurs déclarés la même soirée Damien Astro et vous ! Waouououou ! Vous maitrisez parfaitement le sujet, en partageant votre aventure vous allez aider les "Débutants" constructeurs.

 

Courage, belle aventure et merci pour le partage.

 

Ney

Edited by 22Ney44
Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

ce télescope semble bien parti pour être une réussite avec quelques idées innovantes qui m'amènent à poser quelques questions :

- j'ai lu à plusieurs reprises que les colles en général adhéraient très mal au PETG. Or il semble que la stratification d'une pièce en PETG avec du carbone et résine époxy fonctionne. Est-ce que tu as fait des essais en tirant un peu dessus pour voir à quel point l'adhésion est bonne ?

- quelle est la section de l'anneau supérieur ? et comment as tu procédé pour la stratification : en une ou plusieurs bandes de tissu ? utilisation du vide ? Faire une pièce ronde comme ça me tente bien, mais je n'ai pour l'instant fait que des formes plates. La partie intérieure en particulier me semble compliquée pour bien plaquer la fibre sur une partie concave.

 

Eric

Link to post
Share on other sites

Bonjour Eric

 

Pour l'adhérence de la résine sur le PET-G, je trouve qu'elle est bonne. J'ai une imprimante basique (Alphawise U20) qui me sort des pièces assez rugueuses qui accrochent bien la résine. Par exemple, les triangles de support du miroir sont en PET-G, 2mm d'épaisseur recouverts de 2 couches de carbone 200 gr/m². Je n'ai pas essayé de les briser mais, en forçant pour essayer de les plier, ils ne bougent pas. 

 

La section de l'anneau est de 2cm sur 2cm (avant stratification).

 

J'ai d'abord tapissé l'intérieur de l'anneau avec retour sur les faces inférieures et supérieures. J'ai utilisé des petites bandes d'adhésif de masquage pour entourer l'anneau (en serrant bien) pendant la stratification. Après stratification, le plus gros de l'adhésif s'enlève bien mais j'ai quand même dû enlever des petits fragments à la pince à épiler. 

(Une autre possibilité aurait été d'utiliser des petites bandes de film étirable qui se serait mieux enlevé mais qui fait vite des plis qui marquent le tissu). 

 

Après ponçage, j'ai fait la même chose avec la face extérieure. 

 

Enfin, j'ai terminé avec une couche sur les faces supérieure et inférieure. 

 

En résumé, il y a un U interne, un U externe puis une couche de finition sur les faces supérieure et inférieure. 

 

Link to post
Share on other sites

Sur la vue 3D de ta cage secondaire, j'ai l'impression que ton araignée est démontable. Une cage secondaire entièrement démontable  est plus fragile , plus y a de pièces et plus y a de jeux, de temps de montage et surtout de risques de perdre des morceaux dans les graviers la  nuit avec les moufles. La démonstration de Laurent aux RCE m'avait laissé perplexe mais je suis curieux d'avoir ton retour d'expérience.

Pour réduire la compacité de la cage dans ton cas , un mono anneau avec un araignée 4 branches en X avec PO démontable et miroir démontable ou basculant me semble plus efficace.

 

Yannick

 

 

Edited by yannick78
Link to post
Share on other sites

Bonjour Yannick. 

 

Tu as sans doute raison mais je suis trop loin dans la construction pour changer cette partie. 

 

L'idée de départ était de pouvoir ranger l'anneau autour du miroir pour gagner de la place en hauteur dans un mode de transport "valise contenant le miroir" que je pourrais utiliser pour partir en vacances avec la voiture. 

 

Cependant, si les risques de fragilité et de jeux sont réels, les risques liés au montage/démontage me semblent négligeables dans la mesure où l'araignée et le PO ne seraient démontés que lors des transports en avion et en voiture avec beaucoup de bagages. Arrivé sur place, ils seraient remontés jusqu'au retour. 

 

Pour le stockage chez moi et lors de mes déplacements en voiture avec peu ou pas de bagages, ils resteraient montés. 

Link to post
Share on other sites

Merci pour ces précisions. J'ai commandé une bobine de PETG pour faire des essais. Cette technique de stratification de pièces imprimées en 3d ouvre de belles possibilités, étant donné qu'on peut facilement imprimer des pièces complexes avec une structure interne en nid d'abeille.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, eroyer a dit :

Merci pour ces précisions. J'ai commandé une bobine de PETG pour faire des essais. Cette technique de stratification de pièces imprimées en 3d ouvre de belles possibilités, étant donné qu'on peut facilement imprimer des pièces complexes avec une structure interne en nid d'abeille.

Tout à fait... 

Link to post
Share on other sites

Où la ! J’avais pas vu ce post, félicitations Yves, je vais suivre.

J’adore toutes ces idées, une question quand même car le travail du carbone m’intéresse as tu crée une étuve pour le durcissement et te sert tu d’une pompe à vide avec les sacs de pression ?

Link to post
Share on other sites

Bonjour Yves,

 

Super boulot ! J'ai hate de le voir fini.

 

Pour ton cadre de primaire, il est possible que tu ais besoin d'ajouter des triangles dans les coins pour assurer une bonne rigidité.

J'ai du faire cela sur le mien car les équerres internes ne suffisaient absolument pas leur empattemet étant trop petit.

 

Cyrille

Link to post
Share on other sites

Je découvre aussi ! Bravo Yves ! Je vais suivre ça avec attention car j'ai un projet dans le même diamètre mais plutôt astrographe. Et comme à cause de Sol'ex j'ai maintenant une imprimante 3D, j'attends ton test et celui d'Eric pour la compatibilité pour stratifier ces matériaux... Passionnant et motivant, merci

Christophe

Link to post
Share on other sites

il y a qques années, sur webastro il y a eu un post sur la construction d'un superbe  dobson (cf. image ci-dessous, je ne trouve plus le post).  Toute la  structure de la cage secondaire avait été imprimée en 3D par tronçons ( je ne sais plus avec quel matériau :(, PLA, PTEG,...?), le résultat de la stratification  était plus que probant. 

 Le PLA est suffisant  pour la stratification  carbone sur  nos usages (mécaniquement mieux que le PTEG), si on craint des pb avec  des montées en température, il y a des PLA avec recuit qui tiennent bien la température.

On avait fait quelques tests jusqu'à 90°c  avec du PLA Volcano  ici au milieu de la page pour les triangles du T400  :

http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/T400_Club/T400_V4.htm

 

 

22d164f6-c2c0-45a9-bd3f-e91ea9e884e3.thumb.jpg.9723913d173c27856f4837695e73fbe7.jpg

 

Yannick

Edited by yannick78
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Le 21/02/2021 à 18:56, eroyer a dit :

Bonsoir,

- quelle est la section de l'anneau supérieur ? et comment as tu procédé pour la stratification : en une ou plusieurs bandes de tissu ? utilisation du vide ? Faire une pièce ronde comme ça me tente bien, mais je n'ai pour l'instant fait que des formes plates. La partie intérieure en particulier me semble compliquée pour bien plaquer la fibre sur une partie concave.

 

Eric

J'ai retrouvé des photos de la stratification de l'anneau et je m'aperçois que je n'ai pas répondu tout à fait correctement à ta question.

 J'ai bien utilisé de l'adhésif de masquage mais je me suis aussi servi des chutes de polystyrène comme moule / contre moule ...

(on voit aussi les bloc de PET-G dans lesquels se placeront les inserts en alu)

 

20210104_212638.thumb.jpg.6f5f443af32eca0c481fb5950f49991e.jpg

 

20210104_211710.thumb.jpg.5c043a185b3fa259a4da084dd072002b.jpg

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Le Den a dit :

Où la ! J’avais pas vu ce post, félicitations Yves, je vais suivre.

J’adore toutes ces idées, une question quand même car le travail du carbone m’intéresse as tu crée une étuve pour le durcissement et te sert tu d’une pompe à vide avec les sacs de pression ?

Bonjour,

 

Je n'ai pas de pompe à vide. J'utilise les moyens du bord: Adhésif de masquage, papier sulfu, film étirable, couverture adhésive de cahier scolaire, sachets remplis d'eau, ....

 

J'utilise une résine qui peut se stratifier à température "normale" (>= 22°) mais, bien que le vendeur m'ait dit que ce n'était pas nécessaire, je me suis bricolé une étuve très "artisanale" avec une boite en carton retournée (contenant une grille posée sur 4 briques), une chaufferette et un contrôleur de température (acheté pour trois fois rien chez Ali...). Dans la boite la température oscille entre 50 et 55° ce qui permet à la stratification de se faire en 3 heures (au lieu de 24 heures à température ambiante).

20210224_105614.thumb.jpg.77bc3de7d64dd74e9764539fce7736d9.jpg

 

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Cyrille Thieullet a dit :

Bonjour Yves,

 

Super boulot ! J'ai hate de le voir fini.

 

Pour ton cadre de primaire, il est possible que tu ais besoin d'ajouter des triangles dans les coins pour assurer une bonne rigidité.

J'ai du faire cela sur le mien car les équerres internes ne suffisaient absolument pas leur empattemet étant trop petit.

 

Cyrille

Merci pour l'info !

 

Je n'ai pas eu ce problème avec mon 400 mais c'est un cadre complet (plus la traverse) et la section des profilés est de 4cm x 2 cm (au lieu de 2 x 2 comme ici).

En plus des vis, avais-tu renforcé le montage en le collant à l'époxy ?

 

Je viens d'essayer de déformer le cadre et çà ne bouge pas. Aurais-tu une idée de tests à faire pour vérifier que la rigidité est suffisante ?

(Il vaut mieux que je le sache maintenant car, une fois que j'aurais collé les profilés, le problème sera plus compliqué à résoudre dans la mesure où il ne sera plus possible d'insérer facilement des écrous dans la plupart des fentes...)

 

Yves

Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, yannick78 a dit :

il y a qques années, sur webastro il y a eu un post sur la construction d'un superbe  dobson (cf. image ci-dessous, je ne trouve plus le post).  Toute la  structure de la cage secondaire avait été imprimée en 3D par tronçons ( je ne sais plus avec quel matériau :(, PLA, PTEG,...?), le résultat de la stratification  était plus que probant. 

 

Bonjour Yannick

 

Très bien la 2ème refonte de votre 400. Je ne l'avais pas encore vu. 

 

Concernant les propriétés des plastiques, on trouve tout et son contraire sur le net. Le PLA se dégrade avec le temps, ramolli avec la température, ....

Le PET-G est-il mécaniquement moins résistant que le PLA  ? (j'avais vu un site You Tube où un gars faisait des tests de rupture entre différents plastiques et qui disait le contraire).

En fait, je n'ai pas vraiment trouvé un site "de référence" sur le sujet. En aurais-tu un ?

 

Le gros avantage de l'impression 3D c'est la réalisation de pièces complexes avec une très bonne précision (par rapport à ce qu'on peut faire avec des outils "ordinaires").

Ces pièces peuvent être utilisées telles quelles, être stratifiées ou servir de moule/contre-moule (par exemple pour faire des pièces en carbone plein)

 

Cependant, ce n'est pas une panacée:

  • On ne peut faire que des pièces assez petites ou alors faire des assemblages et il faut beaucoup de temps pour imprimer une pièce (parfois plusieurs jours !).
  • Les plastiques sont beaucoup moins solides que l'alu et il faut les stratifier si on on a besoin d'une forte résistance.
    Cependant, stratifier une pièce complexe sans matériel particulier n'est généralement pas simple et les résultats ne sont pas toujours à la hauteur des espérances ...
  • Les plastiques sont relativement lourds (densité à peu près équivalente à cette de l'alu).
    Lorsque c'est possible, il ne faut pas faire des pièces pleines mais utiliser un taux de remplissage "raisonnable" (par exemple 10 ou 20 %) dès que la pièce est un peu épaisse.
    Attention, ce n'est pas toujours souhaitable selon les propriétés mécaniques recherchées (par exemple si une forte résistance à la pression est nécessaire) 

 

Yves

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, yves piette a dit :

En fait, je n'ai pas vraiment trouvé un site "de référence" sur le sujet. En aurais-tu un ?

 

Bonjour,

 

Cet après midi à la FNAC pour m'acheter un livre "Fusion 3D Initiation à la modélisation 3D et créations appliquées" (je suis en train de m'y mettre en partant de zéro), j'ai vu le livre "Impression 3D le guide complet pour vos impressions 3D" Plus de 300 pages très détaillées et techniques. Le chapitre 12 répond aux questions que vous vous posez. Il passe en revue les trois matériaux principaux en analysant leurs propriétés. Il poursuit avec les poudres, les frités, les matériaux chargés métal etc.

 

De mémoire :

 

PLA : Résistance mécanique faible, sensible aux chocs, sensible à la déformation à partir de 55 °C, sensible aux UV, Très sensible à l'humidité. Le compostage est la méthode de recyclage de ce matériau. Exit je pense le PLA  pour notre activité extérieure.

 

ABS : Meilleur en résistance mécanique, sensible à la déformation à partir de 85 °C (je crois), produit des aérosols dangereux à la fusion, résiste mieux à l'humidité. Personnellement c'est exit aussi.

 

PET-G : Résistance mécanique forte, insensible à l'humidité, Déformation thermique à partir de 95-105 °C selon la variété. Je pense que je vais m'intéresser à ce matériau.

 

Chaque produit fait l'objet de 2/3 de page de données.

 

Voir couverture ci dessous. Il coûte 34 €, c'est peut-être le prix de la connaissance et de sa fiabilité, c'est en tout cas la réputation difficilement discutable de l'éditeur ENI. On doit aussi le trouver dans toutes les bonnes médiathèques.

 

Ney

 

 

Impression_3D_M.jpg

Edited by 22Ney44
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, yves piette a dit :

J'ai retrouvé des photos de la stratification de l'anneau

Merci pour le complément. On voit bien mieux sur les photos la méthode utilisée. Je vais peut-être m'en inspirer pour la cage secondaire de mon futur bino600, mais il faut que je teste à plus petite échelle d'abord.

Link to post
Share on other sites

ok pour le PLA < PTEG, j'avais pas du voir la bonne vidéo de test de traction sur youtube :(.  Par contre mes impressions PLA sont toujours plus propres qu'en PETG,  les nouveaux PLA avec recuit  sont bien meilleurs que les PLA de base, tiennent la chaleur  exemple vidéo en dessous.  Si  le matériau est plus facile  à imprimer, tient  la température  et est utilisé  comme âme pour une stratification, la résistance mécanique étant apportée par le carbone et la compression sera plus liée au remplissage (toujours mieux que le balsa),  je ne rejetterai pas de suite le PLA avec recuit ;-).

 

 

Yannick

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, 22Ney44 a dit :

Bonjour,

 

Cet après midi à la FNAC pour m'acheter un livre "Fusion 3D Initiation à la modélisation 3D et créations appliquées"... 

Merci pour les infos qui correspondent bien à ce qu'on lit le plus souvent. 

 

La sensibilité du PLA à l'humidité est peut-être à relativiser. Il faut conserver les bobines au sec car le PLA humidifié s'imprime très mal.

(Sulun vend d'ailleurs un boîtier chauffant qui asséche le PLA avant son impression).

Par contre, il pas certain que les propriétés des pièces imprimées en PLA soient altérée par l'humidité... 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, yves piette a dit :

Par contre, il pas certain que les propriétés des pièces imprimées en PLA soient altérée par l'humidité... 

Bonjour Yves,

 

Bah si un peu quand même. Pour ce que j'ai lu dans la partie réservée au mode de recyclage, concernant le PLA la principale méthode est le compostage car il est très hydrophile.

 

C'est peut-être moins vrai avec un PLA pré traité comme celui montré dans la vidéo ci dessus. Une école d'ingénieur, un FabLab ou une fac scientifique pourra vous donner des réponses plus précises sans doute.

 

Cordialement

 

Ney

Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde te bonjour Yves :be:

 

Je viens de découvrir ton post, connaissant ton projet depuis quelques temps !

 

Tout mes encouragements pour cette nouvelle aventure, et chapeau bas pour ce travail du carbone qui n'est pas simple à travailler !

 

Pour ce que tu dis ici :

Le 21/02/2021 à 21:22, yves piette a dit :

J'ai d'abord tapissé l'intérieur de l'anneau avec retour sur les faces inférieures et supérieures. J'ai utilisé des petites bandes d'adhésif de masquage pour entourer l'anneau (en serrant bien) pendant la stratification. Après stratification, le plus gros de l'adhésif s'enlève bien mais j'ai quand même dû enlever des petits fragments à la pince à épiler. 

Si j'ai bien compris le problème, tu peux essayer d'utiliser ce que l'on appelle un "tissus de délaminage" ou "tissus d'arachage" dans le jargon du métier.

Il se trouve dans le commerce en bande de différentes largeur. Tu peux l'enrouler autour de ta pièce ou le placer sur ta pièce, couper au ciseaux et rabattre les bords sur la pièce.

Les gros avantages, c'est qu'il s'enlève "assez" facilement et pompe le surplus de résine ou d'époxy. Une fois enlevé il donne un aspect mat et il faut poncer à la main avec du papier très fin, puis passer une couche de vernis incolore.

 

Bravo pour tes astuces pour étuver et ton travail très soigné :pou:

 

Bon ciel

Pat

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

 

Il y a 20 heures, Patcubitus a dit :

Si j'ai bien compris le problème, tu peux essayer d'utiliser ce que l'on appelle un "tissus de délaminage" ou "tissus d'arachage" dans le jargon du métier.

Il se trouve dans le commerce en bande de différentes largeur. Tu peux l'enrouler autour de ta pièce ou le placer sur ta pièce, couper au ciseaux et rabattre les bords sur la pièce.

 

Merci pour le tuyau. Je vais en commander et j'essayerai çà !

 

S'agit-il bien de type d'article ?

https://shop.hp-textiles.com/shop/en/Vacuum-Technology/Peelply/

 

Yves

Il y a 20 heures, Patcubitus a dit :

Bravo pour tes astuces pour étuver ....

Je n'ai pas de mérite, c'est @OrionRider qui m'avait donné le truc !

 

Link to post
Share on other sites

De rien Yves

 

C'est du tissus comme celui là.

En rouleau ou en bande de tissus plus petites, mais plus facile à utilisé sur les petites pièces.

https://www.boutique.resines-et-moulages.com/materiel-pour-la-stratification-sous-vide/377-tissu-d-arrachage-pa85-en-1-m-de-large.html

https://www.boutique.resines-et-moulages.com/materiel-pour-la-stratification-sous-vide/602-rouleau-de-tissu-d-arrachage-pa85.html

 

Compare les prix des différentes boutiques parce que l'écart peut être assez incroyable.

 

Tu pourras quand même mettre du scotch par dessus pour bien le plaquer au cas ou ! Car avec le carbonne on ne voit pas toujours bien où il y a des "bulles".

Mais l'arrachage du tissus et du scotch sera plus facile et la finition normalement meilleur.

 

Pat

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, José9 a dit :

Je me réjouis de te voir péter le score de mon 350. Content de voir que ça avance.

 

Bonjour José,

 

Péter le score de ton 350 !

En élégance et en qualité de finition, c'est pratiquement mission impossible.

En poids, probablement, mais ce sera uniquement grâce au miroir ultraléger .... et gare au vent.

En compacité, probablement avec le PO et l'araignée démontable .... mais j'espère que cela n'entraînera pas de fragilité et de jeu.

 

(Je te demanderai certainement de nouveaux conseils prochainement. Particulièrement sur les presse-étoupes que tu as imprimé en 3D pour l'assemblage de tes tubes ...)

 

Au plaisir de te revoir lorsque cette saloperie de virus nous le permettra.

 

Yves 

 

Link to post
Share on other sites

Salut Yves,

 

félicitations pour ce nouveau projet,

 

comme tu le sais je fais aussi le mien et en ce moment je réfléchi aussi à imprimer entièrement ma cage de secondaire... donc ton post et tes travaux m'intéresse beaucoup ! 

 

j'ai déjà réalisé quelques plan "jetable" mais j'hésite a ma lancer ... 🤔

 

 

1335351872_Sanstitre.thumb.jpg.5c8b7fa9a1c2bace3afe621be340ed69.jpg

 

 

1240817812_Sanstitre.png.e231bced31f5dad80302abae68d33f5b.png

 

 

Ton travail sur le carbone m'impressionne et je ne sais absolument pas comment l'ont réalise cela. Moi je sais juste imprimer ... 

 

Le PETG carbone n'est pas suffisant selon toi pour la rigidité de nos télescope ? il faut rajouter des feuilles de carbones ?

 

bonne continuation en tout les cas, je suivrais ton post avec intérêt. 

 

Edited by damien-astro
Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, damien-astro a dit :

 

Le PETG carbone n'est pas suffisant selon toi pour la rigidité de nos télescope ? il faut rajouter des feuilles de carbones ?

Difficile à estimer sans avoir la pièce terminée. A mon avis, ta cage, ne sera pas assez rigide sans carbonne mais une couche sur la surface inférieure et sur la surface supérieure devrait déjà augmenter considérablement cette rigidité... 

 

En outre, il faudra probablement imprimer avec un fort taux de remplissage ce qui rendra la pièce lourde. 

 

Ceci dit, deux surfaces plates, ce n'est pas fort difficile à stratifier:

 

Utiliser une résine époxy à prise lente + stratification à température ambiante ainsi qu'une feuille de carbone sergé à +/- 200 gr/m². 

 

Préparer un coupon de tissu environ 5 cm plus grand que la pièce à recouvrir. (Pour éviter l'effilochage, coller d'abord un adhésif de masquage à l'endroit de la découpe puis couper dans l'adhésif). 

 

Ensuite une couche de résine sur la pièce à recouvrir. 

 

Puis déposer le coupon et le recouvrir d'une couche de résine en tapotant avec le pinceau pour qu'elle pénètre bien. 

 

Enfin, une feuille de papier sulfu puis une planche (pour être sûr qu'il ne se forme pas de grosses bulles sous le tissu) 

 

Une nuit dans une pièce chauffée à 24° et l'affaire est faite... 

 

(Éventuellement, pour améliorer le rendu, remettre une couche de résine le lendemain...) 

 

Nettoyage du pinceau à l'alcool méthylique (d'abord l'essuyer au Sopalin, puis le tremper dans un peu d'alcool en mélangeant bien, essuyer au Sopalin, retremper dans un peu d'alcool propre, réessuyer au Sopalin) 

 

Link to post
Share on other sites

Damien, ton dessin est une conception façon mécano-soudé / liant des éléments rigides entre-eux (ex: skyvision) , pas adapté à un dessin destiné au composite. il y a bcp trop de faces pour appliquer une peau/bande en carbone sur tous les montants, seule les faces sup et inf me semblent faisables. Sans fibre, dans va étre trop fragile même en faisant du monolithique PETG+carbone, tu sembles avoir choisi une araignée en tension dans ça va fléchir. y a pas d'interet de faire du monolithique  en composite, avec ce dessin un realisation  en CTP est plus simple et plus sur regarde le dessin de la cage du T600 de Cyrille, mais pour un 400 faire une grosse cage secondaire c'est franchement pas l'optimum, un peu old school, on a fait mieux depuis.

 

le but du composite est d'avoir la raideur d'un section monolithique/ pleine mais avec une masse très faible, on remplace ce qui sert à rien par un matériau léger (mousse, balsa, impression 3D faible remplissage) et on fait une coque en carbone pour conserver l'inertie/raideur de la section. le dessin le plus efficace  sera celui qui aura un continuité de fibre. l'exemple de cage secondaire que tu prenais dans ton poste était une conception en adéquation avec le process choisi.

 

Yannick

 

 

Edited by yannick78
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.