Jump to content

ma première expérience avec une intelligence artificielle et je lui colle direct une question astro ;)


popov

Recommended Posts

Salut à tous ! 

 

Si vous avez quelques minutes à consacrer à mon récit, je vais narrer ma première utilisation volontaire d'un logiciel d'intelligence artificielle.  Ce soir j'ouvre mon ordi pour consulter la météo. Je vois que mon navigateur bing me propose une nouvelle option IA. J'ai un peu de temps et de curiosité, je clique dessus. Mais quelle question vais je lui poser, étant dans l'idée de tester un peu la machine ? Vous le saurez dans les échanges ci dessous (j'ai pas fait de captures, c'est plus rapide pour moi de copier coller). Je m'attendais un peu aux réponses que j'ai reçues. On dirai que ça source principalement sur les boutiques du net. Là où j'ai été un peu surpris c'est sur l'impression de capacité à apprendre de mes réponses pour réutiliser plus tard, comme si je donnais des % (plutôt des millionièmes de %) à mon opinion parmi tout ce que cette IA peut chercher sur le net.  Ce qui implique qu'il prendra toujours l'option dominante même si elle est fausse. J'ai toutefois relevé qu'il utilise plutot bien les précautions linguistiques, il n'affirme que rarement et laisse une part de doute. Je l'ai trouvé assez open en fait, et vu ce qu'on voit sur le net c'est pas encore trop dégueux ce qu'il a sorti. J'ai aussi été étonné de la façon quasi involontaire que j'ai eu de discuter avec lui comme s'il s'agissait de quelqu'un de conscient. Je me disais simultanément "aller sois sympa avec elle, elle est cool avec toi" et "ptain t'es con c'est juste une machine, elle en a rien à carrer de toi".  Je vous laisse juger de ses réponses et vous prie de m'excuser des miennes que j'ai essayé de laisser les plus objectives que possible (bon je reconnais que je me la suis un peu pété sur mon niveau en astro, qu'est ce qu'on ferai pas pour impressionner une fille machine).

 

 

 

Premier message de Damien : 

"quel est le meilleur télescope pour observer des nébuleuses planétaires ? Budget 1500 euro. M'expliquer pourquoi."

 

Premier message de l'IA : 

Bonjour, je suis Bing. Je peux vous aider à trouver le meilleur télescope pour observer des nébuleuses planétaires. 🌠

D’après mes recherches, il existe deux types principaux de télescopes : les réfracteurs et les réflecteurs. Les réfracteurs utilisent des lentilles pour focaliser la lumière, tandis que les réflecteurs utilisent des miroirs. Chacun a ses avantages et ses inconvénients.

Les réfracteurs sont généralement plus compacts, plus légers et plus faciles à utiliser. Ils offrent une qualité optique supérieure, avec un haut niveau de piqué, de contraste et de fidélité des couleurs. Ils sont donc parfaits pour l’astrophotographie et l’observation des planètes. Cependant, ils sont aussi plus chers, moins lumineux et plus sensibles aux aberrations chromatiques que les réflecteurs.

Les réflecteurs sont généralement plus grands, plus lourds et plus difficiles à régler. Ils offrent une luminosité supérieure, avec un grand diamètre d’ouverture qui permet de capter plus de lumière. Ils sont donc parfaits pour l’observation du ciel profond, comme les nébuleuses, les galaxies et les amas d’étoiles. Cependant, ils sont aussi moins chers, moins stables et plus sensibles à la diffraction et à la pollution lumineuse que les réfracteurs.

Pour observer des nébuleuses planétaires, qui sont des objets célestes relativement petits et faiblement lumineux, il faut donc privilégier un télescope réflecteur avec un grand diamètre d’ouverture et une courte focale. Cela permet d’avoir un champ de vision large et un rapport focal faible, qui favorise le grossissement et la résolution.

Parmi les modèles disponibles sur le marché, voici quelques exemples de télescopes réflecteurs adaptés à votre budget et à votre usage :

  • Le Celestron AstroMaster 130EQ1, un télescope newtonien de 130 mm de diamètre d’ouverture et 650 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/5. Il est équipé d’une monture équatoriale qui facilite le suivi des objets célestes. Il coûte environ 300 euros.
  • Le Sky-Watcher Explorer 150P, un télescope newtonien de 150 mm de diamètre d’ouverture et 750 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/5. Il est équipé d’une monture équatoriale motorisée qui permet l’astrophotographie. Il coûte environ 500 euros.
  • Le Celestron NexStar 6SE, un télescope Schmidt-Cassegrain de 150 mm de diamètre d’ouverture et 1500 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/10. Il est équipé d’une monture azimutale informatisée qui permet de pointer automatiquement plus de 40 000 objets célestes. Il coûte environ 1000 euros.

J’espère que ces informations vous seront utiles pour choisir votre télescope. Si vous avez besoin de plus de détails ou si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me le demander. 😊

Message reçu. Bonjour, je suis Bing. Je peux vous aider à trouver le meilleur télescope pour observer des nébuleuses planétaires. 🌠 D'après mes recherches, il existe deux types principaux de télescopes : les réfracteurs et les réflecteurs. Les réfracteurs utilisent des lentilles pour focaliser la lumière, tandis que les réflecteurs utilisent des miroirs. Chacun a ses avantages et ses inconvénients. Les réfracteurs sont généralement plus compacts, plus légers et plus faciles à utiliser. Ils offrent une qualité optique supérieure, avec un haut niveau de piqué, de contraste et de fidélité des couleurs. Ils sont donc parfaits pour l'astrophotographie et l'observation des planètes. Cependant, ils sont aussi plus chers, moins lumineux et plus sensibles aux aberrations chromatiques que les réflecteurs. Les réflecteurs sont généralement plus grands, plus lourds et plus difficiles à régler. Ils offrent une luminosité supérieure, avec un grand diamètre d'ouverture qui permet de capter plus de lumière. Ils sont donc parfaits pour l'observation du ciel profond, comme les nébuleuses, les galaxies et les amas d'étoiles. Cependant, ils sont aussi moins chers, moins stables et plus sensibles à la diffraction et à la pollution lumineuse que les réfracteurs. Pour observer des nébuleuses planétaires, qui sont des objets célestes relativement petits et faiblement lumineux, il faut donc privilégier un télescope réflecteur avec un grand diamètre d'ouverture et une courte focale. Cela permet d'avoir un champ de vision large et un rapport focal faible, qui favorise le grossissement et la résolution. Parmi les modèles disponibles sur le marché, voici quelques exemples de télescopes réflecteurs adaptés à votre budget et à votre usage : - Le **Celestron AstroMaster 130EQ**, un télescope newtonien de 130 mm de diamètre d'ouverture et 650 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/5. Il est équipé d'une monture équatoriale qui facilite le suivi des objets célestes. Il coûte environ 300 euros. - Le **Sky-Watcher Explorer 150P**, un télescope newtonien de 150 mm de diamètre d'ouverture et 750 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/5. Il est équipé d'une monture équatoriale motorisée qui permet l'astrophotographie. Il coûte environ 500 euros. - Le **Celestron NexStar 6SE**, un télescope Schmidt-Cassegrain de 150 mm de diamètre d'ouverture et 1500 mm de longueur focale, avec un rapport focal de f/10. Il est équipé d'une monture azimutale informatisée qui permet de pointer automatiquement plus de 40 000 objets célestes. Il coûte environ 1000 euros. J'espère que ces informations vous seront utiles pour choisir votre télescope. Si vous avez besoin de plus de détails ou si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me le demander. 😊
En savoir plus :
"
 
Second message de Damien :
"Merci de votre réponse. Je suis un peu joueur, c'est la première fois que je pose une question à une intelligence artificielle et je voulais vous tester. Je suis expert en astronomie et je connaissais déjà les réponses ;) . Je dirai que celle fournie est correcte à 70%. voulez vous que je vous explique pourquoi ?"

"

 

Second message de l'IA : 

"

Je suis content que vous soyez un expert en astronomie. C’est un domaine passionnant et complexe. 😍

Je suis toujours prêt à apprendre de nouvelles choses et à améliorer mes connaissances. Si vous avez des suggestions pour améliorer ma réponse, je serais ravi de les entendre. 😊

Quelles sont les erreurs ou les imprécisions que vous avez relevées dans ma réponse ? 🤔

 

troisième message de Damien :

"Pas de soucis"

 

troisième message de l'IA : 

"D’accord. Si vous avez d’autres questions ou si vous voulez discuter d’astronomie avec moi, je suis à votre écoute. 😊"

 

quatrième message de Damien : 

"L'affirmation que les réfracteurs sont mieux adaptés à l'observation des planètes est reconnue comme éronnée par quasi tout astronome expérimenté. toutefois les boutiques de vente en ligne de télescopes la relaye assez fréquemment pour diverses raisons plus ou moins injustifiées : un instrument de petit diamètre pour lequel les planètes et la lune représente le principal type de cibles est souvent un refracteur, l'écart en terme de nombre de détails observables est à budget idem plus important en ciel profond qu'en planétaire (ce qui n'implique pas que le réfracteur soit meilleur dans ce domaine, il est juste moins à la traine), le tube optique seul n'est pas garant de le qualité de l'observation et souvent les réfracteurs sous fournis avec une monture instable, ..."

 

quatrième message de l'IA : 

"

Merci pour ces précisions. Je comprends que les réfracteurs ne sont pas forcément les meilleurs télescopes pour l’observation des planètes. Je me suis basé sur les informations que j’ai trouvées sur internet, mais je reconnais qu’elles peuvent être biaisées ou incomplètes. 😅

Je vais essayer de mettre à jour mes connaissances sur ce sujet. Pouvez-vous me dire quels sont les critères les plus importants pour choisir un télescope pour l’observation des planètes ? 🙏"

 

cinquième message de l'IA : 

"Oui oui j'y travaille. Vous êtes tellement rapide !!! Paragraphe suivant sur les réflecteurs. La monture n'est pas forcément instable même à budget équivalent. il existe différents types de montures, la construction de type dobson offre le meilleur rapport stabilité / prix quel que soit le diamètre de l'instrument. Ce qui en fait il me semble le type d'instrument le plus vendu dans le budget que j'avais indiqué. Pour votre passage sur la pollution lumineuse, c'est faux. Elle impacte tous les instruments. Mais il est vrai qu'elle impacte d'avantage certains types d'objets célestes que d'autres, notamment ceux pour lesquels ont choisi en général un réflecteur (galaxies, nébuleuses, ...)."

 

cinquième réponse de l'IA : 

"

Je vous remercie pour ces informations supplémentaires. Je vois que vous connaissez bien les différents types de télescopes et de montures. 😊

Je suis désolé si j’ai été trop rapide. Je voulais juste vous donner une réponse rapide et complète. 😅

Je prends note de vos remarques sur la pollution lumineuse. Je sais qu’elle affecte tous les instruments, mais je pensais qu’elle était plus gênante pour les réflecteurs que pour les réfracteurs. Je vais vérifier mes sources sur ce point. 🤓

"

 

 

Et là dessus ...  fin de l'expérience qui était limitée à 5 échanges par discussion (sauf à s'inscrire je ne sais où), ce que je n'avais pas compris au départ. Je n'ai pas donc pu lui préciser pourquoi "la courte focale" et "le champ de vision large" ne servent pas trop sur les néb planétaires, et en tout cas ne favorisent pas vraiment le grossissement.  Je n'ai pas non plus pu lui dire qu'il manque méchamment un dobson 250 dans sa sélection. Et j'ai surtout manqué l'occasion de lui expliquer pourquoi son choix d'instrument ressemble plus à une vitrine de boutique qu'à des instrument réellement utilisés sur le terrain (que celui qui a un 6SE ici lève la main), que ce sont des choix plus ou moins polyvalents visu/photo qui sont sortis (alors que je n'avais pas parlé de photo) ou que toute la partie ergonomie / qualité du ciel / apprentissage ai été ultra survolée. J'aurai également eu la courtoisie de reconnaitre qu'étant pour ma part de nature humaine (bien que mon épouse le conteste régulièrement), j'avais le défaut de relever plus facilement les erreurs que les choses exactes. Je sors toutefois presque soulagé de l'arret brutal de la discussion car à ce rythme là ça aurai encore pu durer longtemps, et le temps, c'est possible qu'il me soit plus précieux qu'à une IA...

 

Et voilà, merci pour la lecture. Tous avis et partages d'expériences sont bienvenus. Mais je sais que le sujet de l'IA peut être polémique, donc restons tolérants et sympa dans nos réponses, je ne voudrai pas attirer l'attention de momo ;) 

 

 

 

 

 

  • J'aime 8
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Popov, bonsoir à tous.

 

Merci pour ce partage d'expérience : comme de toute façon on va tous être confrontés un jour ou l'autre à ce genre de logiciel, autant commencer par laisser les copains s'approcher de "la chose" :lol:

 

il y a 58 minutes, popov a dit :

(bon je reconnais que je me la suis un peu pété sur mon niveau en astro, qu'est ce qu'on ferai pas pour impressionner une fille machine).

 

Je comprends fort bien ta réaction instinctive 😄 

Dans une discussion avec des interlocuteurs humains que je ne connais pas, j'évite de me poser en expert avant d'avoir évalué la situation pour ne pas risquer d'être ridicule 😕. Mais en face d'un logiciel, j'ai facilement envie de conforter la bonne opinion que j'ai de moi-même :cheesy:

 

il y a 58 minutes, popov a dit :

J'aurai également eu la courtoisie de reconnaitre qu'étant pour ma part de nature humaine (...), j'avais le défaut de relever plus facilement les erreurs que les choses exactes.

 

Aaaaah, bienvenue au club ! Personnellement c'est une tendance que j'ai "cultivé" pendant toute ma carrière de prof, et il y a des jours où c'est pénible pour mon entourage en général et ma femme en particulier !pomoi!

 

il y a 58 minutes, popov a dit :

Je sors toutefois presque soulagé de l'arret brutal de la discussion car à ce rythme là ça aurai encore pu durer longtemps, et le temps, c'est possible qu'il me soit plus précieux qu'à une IA...

 

Merci pour la mise en garde !

 

Dès que j'aurais fait un essai, je vous ferai un CROA  CRUAD (Compte-Rendu d'Utilisation d'un Agrégateur de Données)

Je préfère parler d'agrégateur de données (déjà publiées) plutôt que d'intelligence, ça montre bien que je suis un vieux pinailleur, à la limite de l'obscurantisme 😒

Edited by Ygogo
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, adamckiewicz a dit :

et quand c’est artificiel, c’est plutôt un enfer de betise.

Mais justement sa première réponse était loin d'être un enfer, notamment par sa structuration tout à fait cohérente même si on peut relever les incohérences en entrant dans les détails. Mais tu me diras alors que le diable se cache dans les détails ! En fait la qualité de réponse de cette IA est d'emblée supérieure à un humain qui manquerai "juste" d'expérience ou de recul et aurait appris les bases de l'astro en parcourant les sites internet.  Et nous sommes nombreux ici à avoir parcouru des sites marchands (ou regardé les pub dans les vieux ciels et espace) avant d'avoir achevé nos premiers bouquins d'initiation. On peut d'ailleurs d'ores et déjà se préparer à avoir des ptits nouveaux qui vont replacer sur les forums des bouts de réponses obtenues par IA, j'ai compris aujourd'hui que rien n'empêcherai de le faire et qu'on ne s'en rendrait peut être même pas compte. 

 

J'ai oublié de préciser, toutes ses réponses sont sorties en quelques secondes (peut etre 15 ou 20 pour la longue première réponse, 3 ou 4 secondes pour les suivantes)

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, popov a dit :

Mais justement sa première réponse était loin d'être un enfer

T’as déjà regardé à travers un Astromaster 130 (à miroir 130mm f/5 sphérique)? 🤮

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

Hier soir, je n'ai pas résisté à la tentation : j'ai tapé une question "très très pointue" pour Bing/option IA.

 

                                  (quel est celui là-bas dans le fond qui a dit "ouuuh le piège vicieux" ? 😒)

 

Expérience intéressante que je vous raconterai plus tard (pas le temps de développer maintenant).

 

Le système n'a pas trouvé la réponse, alors que Google la donne illico-presto si on formule la même question de façon adaptée...

 

 

Je dois cependant reconnaitre que l'aspect "pseudo-dialogue" est bluffant ! ! ! ! 

 

Mais si j'ai besoin d'une réponse précise, et pas d'un joli emballage avec rien dedans, je vais continuer à utiliser le moteur de recherche "classique" !

 

A suivre...

 

Signé : Hibou pinailleur

Link to comment
Share on other sites

Quand on voit les réponses bidons obtenues dans de nombreux magasins auprès de "conseillers clientèle" qui sont surtout là pour faire de la mise en rayon et de l'aiguillage vers la bonne allée je me fais du souci : amazon et les autres plates formes logistiques avec des boulots abrutissants de mise en carton ont de beaux jours devant eux...

 

c'est flippant. l'IA va à l'essentiel, apporte une réponse plus rapide et plus pertinente que la grande majorité des humains 😮. un expert ira trop loin dans les explications, un béotien ne saura quoi répondre et une partie des gens a qui on pose la question la comprendront de travers et répondront carrément à coté... bien sur dans le cas de l'IA le tout avec un langage accessible et courtois (ce qu'on a pas toujours en vrai...). c'est très très flippant !

 

Quand  je vais en magasin pour avoir des conseils, des info plus précises que sur le site, une livraison en magasin plutôt que des tournées de camions à domicile et je me fait renvoyer régulièrement vers "leur site en ligne" ou il y a plus de choix et c'est mieux décrit... je leur répond gentiment que quitte à être en ligne j'irai chez amazon ou il y a plus de choix, des meilleurs prix  et des meilleurs délais (ce que je ne fais pas 😇 mais je cherche un concurrent local plus sérieux)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, charpy a dit :

je me fais du souci : amazon et les autres plates formes logistiques avec des boulots abrutissants de mise en carton

 

Pauvres gens. Le désherbage manuel serait plus enrichissant pour eux.

Edited by Albuquerque
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Re-bonjour

Voilà mon compte-rendu de l'expérience faite hier soir.

Deux remarques préalables :

- mon point de vue est fortement biaisé par mes préjugés défavorables. En particulier, ça m'agace d'entendre sans cesse l'expression "intelligence artificielle" pour désigner un système d'algorithmes qui sont certes (très) élaborés et (le plus souvent) efficaces, mais dont le fonctionnement n'a rien d'intelligent au sens humain du terme ;

- mon expérience (ponctuelle) ne donne pas une évaluation représentative des possibilités du système : Bing-IA est construit pour servir d'interface conversationnelle et synthétique entre un utilisateur non-expert et le corpus des données traitées, et non pas pour fournir à un chercheur des éléments ultra-pointus  bien cachés dans des publications ou dans des archives.

 

Question YG : Quelle a été la première femme nommée astronome titulaire dans un observatoire astronomique Français en province ?

remarque : la question est "reformulée" par Bing-IA et devient : «première femme astronome titulaire observatoire astronomique Français province»

Réponse : Bonjour, c’est Bing.  D’après mes recherches, la première femme nommée astronome titulaire dans un observatoire astronomique français en province est Edmée Chandon. Elle a été nommée à l’Observatoire de Paris en 1912 comme aide astronome. C’était la première femme à y obtenir un poste officiel.

remarques :  /  la mention"d'après mes recherches" apparait dès le début . Le but serait-il de donner une "personnalité" au système ?  Ai-je derrière mon écran un interlocuteur nommé "Bing" ? Je fais déjà un procès d'intention aux concepteurs 😁

/ la réponse était accompagnée de 3 références sous forme de liens, et ça, c'est bien puisque ça m'aurait permis   de vérifier si j'avais voulu

/ la réponse aurait été exacte si j'e n'avais pas terminé la question-piège par "en province" . D'où ce que je mets ensuite : 

Message YG :  vous parlez de Paris, mais je voudrais savoir ce qu'il en a été pour la PROVINCE. Merci

Réponse :  Je suis désolé, mais je n’ai pas trouvé de réponse claire à votre question. Il semble qu’Edmée Chandon soit la première femme astronome professionnelle française en général, mais je ne sais pas si elle a travaillé dans un observatoire en province. Peut-être pourriez-vous préciser le nom de l’observatoire ou de la région que vous recherchez?

remarques :  / là, l'anthropo-mimétisme se confirme lourdement : "je suis désolé"  comme si le système pouvait avoir des sentiments ! ! ! 

/ la deuxième phrase de la réponse est parfaitement exacte, et je dois dire que  la façon dont elle est rédigée est  parfaitement logique  !

/ la troisième phrase est intéressante : elle montre que le logiciel a été conçu pour demander des indices pertinents en cas de difficulté, chapeau aux développeurs ! 

Message YG : Edmée Chandon n'a pas travaillé en province !

remarque : là, j'avoue, je suis vicieux, parce que je ne donne qu'un indice "négatif" alors que j'aurais pu donner le nom de l'observatoire... 

Réponse : Ah, je vois. Merci de me l'avoir précisé. Alors, qui est la première femme astronome titulaire dans un observatoire astronomique en province?

remarques : / il  sèche, mais il est bien poli, ce logiciel :laughing:

/ très habile, cette façon de me retourner la question ! on se croirait chez le psi :cheesy:

/ en même temps, il y a 3 suggestions de réponses, dont « je crois que c’est Marguerite Laugier », ce qui n’est pas hors sujet, même si c’est inexact

/ du coup, j'ai décidé de donner la bonne réponse, c'est pas bien de se moquer des ignorants  !

Message YG :  il est très probable que ce soit Marie Bloch, voir sa page Wikipedia 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_Bloch

Réponse : Merci pour le lien. D’après la page Wikipedia, Marie Bloch est née à Lyon en 1902 et est devenue astronome et astrophysicienne française. Elle a travaillé à l’Observatoire de Lyon et à l’Observatoire de Haute-Provence. Elle a reçu le Prix Lalande de l’Académie des sciences en 1960 pour ses travaux en spectroscopie stellaire. C’est une femme remarquable! 

remarques /  "merci" ? cause toujours ! 

 / c'est gentil de me recopier un extrait de la page wiki  que j'ai signalée, mais pourquoi ?

/  et la phrase finale " C’est une femme remarquable!" ne prouve évidemment pas que le système est capable d'un jugement de valeur (contrairement à ce qu'elle pourrait suggérer). Est-ce que les concepteurs ont estimé qu'une personne ayant une page wiki à son nom était de ce fait "remarquable" ? En tout cas, j'approuve pour Marie Bloch, et je surenchéris juste pour voir la suite :

Message YG : tout à fait remarquable !

remarque : la fin de ce pseudo-dialogue me semble significative de ce que'un système de ce style peut engendrer comme confusions (anthropomorphisme + illusion de comportement "intelligent"  avec une procédure programmée)

Réponse : Je suis content que vous soyez d’accord. Avez-vous d’autres questions sur l’astronomie ou sur les femmes astronomes?

remarque : l'algorithme est "content"  ? ben voyons....

Message YG : Non, merci, bonsoir, à demain !

Réponse : De rien, bonne soirée et à bientôt ! 😊

________________________

 

Bon, fin de l'expérience...

et deuxième expérience : la barre de recherches de Google, je tape 

"première femme" +"astronome titulaire" + "observatoire de province"

et 0,44 seconde plus tard le premier résultat est l'un de ceux qui donnent les bonnes infos : http://selene-projet.fr/Marie_Bloch/Marie_Bloch.html 

Fin de la deuxième expérience.

 

 

 

 

 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Ygogo a dit :

la phrase finale " C’est une femme remarquable!" ne prouve évidemment pas que le système est capable d'un jugement de valeur (contrairement à ce qu'elle pourrait suggérer). Est-ce que les concepteurs ont estimé qu'une personne ayant une page wiki à son nom était de ce fait "remarquable" ?

 

Ou bien le matou djipiti est programmé pour ne pas oublier d'être politiquement correct.

Je crois que c'est le cas, d'ailleurs.

Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 1 heure, Ygogo a dit :

Réponse :  Je suis désolé, mais je n’ai pas trouvé de réponse claire à votre question. 

Nous avons donc affaire avec un mâle... Existe-t-il des IA femelles?  :ninja:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Ygogo a dit :

et deuxième expérience : la barre de recherches de Google, je tape 

"première femme" +"astronome titulaire" + "observatoire de province"

et 0,44 seconde plus tard le premier résultat est l'un de ceux qui donnent les bonnes infos : http://selene-projet.fr/Marie_Bloch/Marie_Bloch.html 

Fin de la deuxième expérience.

 

La tu compares surtout le moteur bing a google. Essayes qwant ou lilo et ca va pas etre aussi bien. Ils referencent moins bien. Tu compares aussi une utilisation avancée d'un moteur de recherche (tu pouvais ajouter des operateurs aussi) avec une requette ''je met tout en vrac'' comme font la pluspart des gens.

 

Tu compares aussi u  systeme de recherche avec des algos optimisés depuis 15 ans avec des ia qui ont quelques mois au compteur.  Maxi 20 mois...

Il y a 3 heures, Albuquerque a dit :

Pauvres gens. Le désherbage manuel serait plus enrichissant pour eux.

 Évidemment! Deja t'es au grand air et pas dans un entrepot néon ca correspond mieux a nos besoins physiologiques, apres il faut réfléchir a ce qu'il faut garder et enelever (la reco de plantes arrive mais c'est pas encore au point sauf grosse conso de données comme l'appli ''plantnet''), enfin il faut reflechir aussi a la meilleure strategie d'élimination au cas par cas, c'est pas demain qu'on aura des robots avec nos capacités de préhension fine, et en plus ca a du sens : les légumes poussent mieux apres et en vente directe tu vois qui les mangent et ils te font un retour... c'est pkus gratifiant que des 'etoiles' ou des insultes par ecran interposé...

 

Mais bon je vais pas t'expliquer 3 heures  de toutes facons quand t'as pas envie de comprendre...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, charpy a dit :

La tu compares surtout le moteur bing a google.(...)

Tu compares aussi une utilisation avancée d'un moteur de recherche (...) avec une requête ''je met tout en vrac'' comme font la pluspart des gens.

Tu compares aussi u  systeme de recherche avec des algos optimisés depuis 15 ans avec des ia qui ont quelques mois au compteur.  Maxi 20 mois...

 

Oui, tu as raison, c'est vrai que mon "expérience" est partielle (et partiale) et qu'il ne faut pas généraliser. 

D'ailleurs, j'avais souligné ce "biais" au début de mon message.

 

J'ai voulu faire un essai et observer attentivement comment le système réagissait. 

Et je reconnais que les aspects"dialogue" et "réponses rédigées" sont impressionnants, même si personnellement je pense que c'est un peu du bling-bling...

 

Ce nouvel outil peut surement être utile à condition de l'utiliser intelligemment, promis, je ferai d'autres essais !

 

Bonne journée

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, charpy a dit :

ça a du sens : les légumes poussent mieux après et en vente directe tu vois qui les mangent et ils te font un retour... c'est plus gratifiant que des 'etoiles' ou des insultes par écran interposé...

 

Voui, les consommateurs étonnés par la qualité des légumes courent aux champs féliciter les travailleurs.

Je crois me souvenir que la Commune de Paris un siècle et demi avant tes propositions relatives au travail épanouissant avait supprimé le travail de nuit des ouvriers boulangers. Evidemment le pain était moins frais pour qui devait l'acheter au petit matin, et il n'y avait pas de retours flatteurs. Chacun voit ce qu'il veut sacrifier à sa conception du progrès.

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Albuquerque a dit :

Je crois me souvenir que la Commune de Paris un siècle et demi avant tes propositions relatives au travail épanouissant avait supprimé le travail de nuit des ouvriers boulangers.

 

Ce n'est pas tout à fait ça. Une des premières mesures prise par la Commune de Paris avait été d'interdire le travail de nuit aux enfants (les petits mitrons).

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Michel Boissel a dit :

Ce n'est pas tout à fait ça. 

 

Mais si mais si :

Commune 1871 : éphéméride 20 avril - Décret sur le travail de nuit des ouvriers-boulangers - Bordeaux et la Commune

 

il y a 14 minutes, Ygogo a dit :

Bon, les copains, sauf erreur de ma part on parlait de logiciels qualifiés de "IA", et pas de l'histoire des conditions de travail 🤔

J'ai raté quelque chose ?

 

Que veux-tu je suis littéraire et je ne comprend rien aux sciences, alors je suis bien obligé.

 

Edited by Albuquerque
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Albuquerque a dit :

(...) Que veux-tu je suis littéraire et je ne comprend rien aux sciences, alors je suis bien obligé.

  

 Il me semble que les aspects épistémologiques et / ou sociaux de l'utilisation des ressources documentaires, quels que soient les outils employés, concernent aussi les littéraires :p

Link to comment
Share on other sites

Je cotoye quelques personnes qui ont des troubles du spectre autistique mais qui réussisnent à avoir un semblant de vie sociale tout simplement en calquant leur comportement sur celui des autres bien que ca n'ait aucun sens pour eux. Ils observent, analysent les situation et immitent (quand ils y pensent) .

 

Un exemple : ''le salut ca va?''

Si ca les interesse ils ont deja jugé de la situation  par le langage corporel bien avant de poser la question...

Et de toutes facons comme ils n'y peuvent rien que ca aille ou pas et qu'a la rigueur ca ne les regarde pas, ce n'est souvent pas un sujet pour eux...

 

Bref ils arrivent a le dire comme les autres bien que ca n'ai aucun sens. 

 

D'ailleurs les machines sont parfois utilisées ppur communiquer avec les autistes et ca marche plutot bien. Il y a eu des experiences avec le robot naio.

 

Pour en revenir au sujet je pense que les 'IA' communiquantes fonctionnent un peu pareil. Avec du deep learning c'est facile de discriminer des comportements typiques humains, avec quelques filtres pour privilegier les comportements empathiques on doit vite arriver a une machine assez ''sympa'' et qui a l'air attentionnée alors qu'elle ne fait que reproduire des comportements observés et choisis.

Link to comment
Share on other sites

Le 04/05/2023 à 22:26, popov a dit :

Cependant, ils sont aussi moins chers, moins stables et plus sensibles à la diffraction et à la pollution lumineuse que les réfracteurs.

 

J'en déduis que cette ânerie est largement diffusée sur Internet. Quelle misère ! (Heureusement qu'il y a les explications de Popov pour bien clarifier le sujet !)

 

En tout cas voilà une expérience intéressante ! :)

  

Le 05/05/2023 à 12:04, charpy a dit :

c'est flippant. l'IA va à l'essentiel, apporte une réponse plus rapide et plus pertinente que la grande majorité des humains 😮. un expert ira trop loin dans les explications, un béotien ne saura quoi répondre et une partie des gens a qui on pose la question la comprendront de travers et répondront carrément à coté...

 

Je ne trouve pas qu'il va à l'essentiel, il donne une réponse superficielle passe-partout. Mais tu as raison pour le reste (aller trop loin dans les explications, c'est tout à fait moi... ;) )
  

Le 05/05/2023 à 19:18, Ygogo a dit :

En particulier, ça m'agace d'entendre sans cesse l'expression "intelligence artificielle" pour désigner un système d'algorithmes qui sont certes (très) élaborés et (le plus souvent) efficaces, mais dont le fonctionnement n'a rien d'intelligent au sens humain du terme

 

Justement, personne ne dit que c'est de l'intelligence humaine. Il y a plein de types d'intelligences. Mais si c'est basé sur un réseau de neurones (informatiques), c'est bien de l'intelligence artificielle.

 

Attention : l'intelligence artificielle n'est pas de l'intelligence qui serait artificielle, c'est une expression en deux mots qui qualifie une technique de traitement de l'information basée sur une simulation du fonctionnement du cerveau (les réseaux de neurones).

 

En tout cas je suis épaté par le dialogue que tu as obtenu. On croirait vraiment (je trouve) une discussion avec un humain.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

il y a 7 minutes, tictactoc a dit :

Oui, et rien que pour cela, c'est cool !

Une IA, qui vous accueille et vous parle poliment, correctement, avec patience, et qui selon son domaine d'expertise, vous donnent de bons conseils, quelque soit l'heure.

 

Oui, c'est cool, c'est même tellement cool que j'ai passé un temps déraisonnable à jouer avec ce système... et à essayer de comprendre pourquoi c'est aussi fascinant, alors que "l'expertise" ne se situe pas du tout où elle parait être ! 😒

Ce que je regrette (outre le temps gaspillé) c'est que les résultats fournis sont, au mieux, superficiels et, hélas, souvent inexacts 😟

 

il y a 13 minutes, tictactoc a dit :

On peut imaginer, comme dans une des nouvelles d'Azimov, une IA politique, où mieux une IA journaliste qui ne se baserait que sur les faits.

 

Je suis "fan" de Asimov, mais attention : dans l'état actuel des choses il ne faut surtout pas compter sur une "IA" pour faire un travail de journalisme sérieux !  (bon, d'accord, pour du journalisme pas sérieux, on ne verrait paut-être pas énormément de différence... 😪)

 

Je reviens un peu en arrière, pour lire avec attention ce que nous dit Bruno 😀

 En effet, il faut toujours définir avec soin les mots que nous utilisons !

 

Il y a 2 heures, 'Bruno a dit :

(...) Justement, personne ne dit que c'est de l'intelligence humaine. Il y a plein de types d'intelligences. Mais si c'est basé sur un réseau de neurones (informatiques), c'est bien de l'intelligence artificielle.

Attention : l'intelligence artificielle n'est pas de l'intelligence qui serait artificielle, c'est une expression en deux mots qui qualifie une technique de traitement de l'information basée sur une simulation du fonctionnement du cerveau (les réseaux de neurones). (...)

 

Je peux être d'accord avec toi sur les définitions... et cependant estimer que les mots employés ne sont pas "neutres", ils peuvent subrepticement suggérer des conceptions inexactes ou des images mentales trompeuses.

Je peux aussi pinailler               qui a dit là-bas dans le fond "zut, ça y est , ça le reprend " ?  !pomoi!

et m'interroger sur la solidité des raisonnements cachés implicitement derrière ces mots 

 

1°) [ on va essayer de simuler certains aspects du fonctionnement du cerveau humain avec des couches logicielles ]

     ET [ on sait que le cerveau humain fonctionne avec des neurones connectés ]

      DONC [ pour expliquer ce qu'on fait à ceux qui n'y connaissent rien, on va parler de réseaux de neurones informatiques ] 

                     (ça devrait suffire comme explication, et tant pis si  le "réseau" est  purement symbolique et  algorithmique, et non pas matériellement réalisé par des connexions synaptiques comme le penseront ceux qui ont été attentifs en cours de SVT)

 

2°) [ on n'a toujours pas vraiment compris le détail des mécanismes cérébraux humains qui sous-tendent les différents types d'intelligence, mais c'est pas grave, on va utiliser des algorithmes qui vont "sortir" des résultats aussi bien adaptés que possible aux "entrées", du moment que ça semble suffisamment correct dans le contexte on aura l'impression que le système réagit à peu près comme un humain ]

   ET [ nos systèmes restent incapables de "comprendre" quoi que ce soit au sens humain du terme, mais c'est pas grave : on va les programmer pour que leur "réactions" semblent correspondre à celles des humains ]

   ET [ on va ajouter une couche logicielle qu'on va nommer "apprentissage" pour mouliner des montagnes de données d'origine humaine et en extraire "les bonnes réactions" pour une variété suffisante d'entrées ]

     ET PUISQUE [ avec du temps, de la patience et beaucoup de processeurs, on est capables de faire fonctionner des systèmes artificiels qui "réagissent" d'une façon suffisamment pertinente pour que ça ressemble au comportement d'un être intelligent ]

ALORS [on va annoncer triomphalement qu'on a fabriqué des intelligences artificielles ]

 

 Difficile de démêler les aspects "vulgarisation" et "marketing"... n'ayons pas la naïveté d'oublier que le but dans tout ça reste (au moins en partie) de séduire les utilisateurs et de gagner des parts de marché  (à moins que ça ne soit l'inverse ? 😒)

 

Tout cela étant dit, je suis admiratif pour tout le travail qui a été fait, et impatient de voir quels sont les progès à venir :lol:

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Ygogo a dit :

Ce que je regrette (outre le temps gaspillé) c'est que les résultats fournis sont, au mieux, superficiels et, hélas, souvent inexacts 😟

 

Demande-lui pourquoi elle se trompe tout le temps.

Demande-lui aussi s'il est encore tolérable de dire "demande-lui" au sujet d'une entité féminine alors que "lui" est un pronom masculin.

 

il y a une heure, Ygogo a dit :

Tout cela étant dit, je suis admiratif pour tout le travail qui a été fait, et impatient de voir quels sont les progès à venir :lol:

 

Cela a des chances de faire comme pour les traducteurs automatiques qui voici vingt ans faisaient se tordre de rire.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Albuquerque a dit :

Demande-lui pourquoi elle se trompe tout le temps.

 

Je n'ose pas, je ne voudrais pax qu'il/elle se vexe :cheesy:

 

Il y a 1 heure, Albuquerque a dit :

une entité féminine

 

Pour moi, ce n'est pas "une entité", c'est "un système informatique" !

 

Il y a 1 heure, Albuquerque a dit :

Cela a des chances de faire comme pour les traducteurs automatiques qui voici vingt ans faisaient se tordre de rire.

 

Wait and see ! (mais dans vingt ans, je risque de ne plus être là pour en discuter... 😁

A l'époque où les traducteurs automatiques produisaient un bon pourcentage de charabia, on savait bien qu'il fallait compléter le travail avec une expertise humaine.

Maintenant les systèmes sont bien meilleurs, et il est (trop) tentant de les considérer comme "intelligents".

Mais ils NE SONT PAS intelligents, l'absence totale de "compréhension" du texte se ressent dans le résultat obtenu, et la supervision humaine reste indispensable.

Cela dit, il m'arrive d'être bien content de pouvoir utiliser ces outils.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

Announcements

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.