bruno.dolet

Télescopes imprimé 3D version 2

Recommended Posts

Bonjour, suite aux modifications que j'ai apporté après mes tests aux nuits astronomiques de Touraine. J'ai amélioré la cage du secondaire pour qu'elle soit plus robuste, adapté les triangles sur des rotules pour qu'elles soient plus souples suite aux conseils de Serge Vieillard (petit clin d’œil pour Serge, j’ai soufflé dessus et ça bouge dans tous les sens), un système avec élastiques type expander pour la musculation pour compenser le basculement très efficace et un système avec des rotules toujours imprimées au bout des tiges carbone bien plus efficaces et plus rapide à monter et démonter. Reste à coller un morceau de couverture de survie au dessus du secondaire, info récoltée aussi au NAT. Je n’ai pas retenu le nom mais merci à lui. Pour revenir aux contraintes du PLA simple, il aura fallu que je laisse le télescope en plein soleil le vendredi au NAT pour constater un fléchissement au niveau du secondaire et un léger gondolement au niveau du socle. La veille, je l’avais laissé toute la journée à l’ombre et malgré une forte chaleur du moins pour un gars du Nord ça n’a pas bougé d’un poil !

 

31762-1497090539.jpg

 

31762-1497090704.jpg

 

31762-1497090789.jpg

 

31762-1497090829.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau télescope bravo !

 

j'imagine que tu as collé les pièces entre elles.

Quelle colle as tu utilisée ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu pourrais nous montrer l'imprimante au travail ?

Ca me travaille ces histoires...

(beau boulot !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yo !

joli-joli, tu fais parti des pionniers qui défrichent cette voie prometteuse. Super !

Ici, on voit combien la réalisation devient chose (relativement) aisée, la machine faisant le boulot et un assemblage style "lego" collé pour finir.

Tout cela doit amener à affiner l'étape à mes yeux essentielle qu'est la conception, avoir un plan qui tienne la route, totalement finalisé sans zone d'"ombre, de traiter TOUS les points singuliers, de mettre de la "belle mécanique" là où c'est essentiel, et sur nos engins, ben tout est assez essentiel pour disposer d'une bête de course.

 

et comme dit aux NAT, ayons à l'esprit cette ancien proverbe chinois :

"quand pète la mouche, d'osciller le barillet se doit ! "

 

Ya un bel avenir là dedans !

Edited by serge vieillard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo bravo.

Attends toi à une avalanche de demande des fichiers source pour faire pareil.

(A ta place j'ajouterai ton nom sur le côté de la base....). Tu seras probablement le père d'une jolie famille de telescopes....

Encore une fois bravo.

Je ne suis pas bricoleur pour deux sous (tu n'imagines pas à quel point), mais tes posts me donneraient presque envie....

 

Encore une foois bravo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très beau télescope bravo !

 

j'imagine que tu as collé les pièces entre elles.

Quelle colle as tu utilisée ?

 

bonjour j'ai utilisé de la colle époxy

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu pourrais nous montrer l'imprimante au travail ?

Ca me travaille ces histoires...

(beau boulot !)

 

bonjour l'imprimante qui imprime une partie du socle composé de 8 pièces et une autre photo qui imprime le système de roulement du socle puis une partie de hache et 1 des 6 triangles.

 

31762-1497189809.jpg

 

31762-1497189788.jpg

 

31762-1497189760.jpg

 

31762-1497189542.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tous cas, bravo pour cette réalisation exceptionnelle et tout à fait dans l'air du temps, un plus indéniable pour l'astro amateur !

Après le dobson, le strock (dont on voit là l'empreinte), il y aura le dolet !! :)

Je ne doute pas qu'il y aura encore des améliorations, mais c'est déjà du grand oeuvre.

Comme souligné ici, laisse ton nom gravé dans l'histoire ! ;)

Bref, c'est magnifique, je suis conquis (et cette petite dagoma me fait de l'oeil depuis des mois).

Avec le recul et l'usage, toujours aucun problème avec le PLA (je pense à l'humidité) ?

Combien de rouleaux (ou mètres ?) pour cette réalisation ?

Astronomiques cordialités.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'interroge aussi sur la solidité à long terme du PLA. L’histoire repasse les PLA? :be: Trêves de plaisanteries, les questions:

- trempage dans la résine possible (avec emballage tissu carbone le cas échéant?) pour éviter la vulnérabilité à l'humidité?

- à quand l'impression 3D directe personnel pour du carbone ou assimilé?

Les plans c'est bien ... mais conceptuellement ce qui me gêne (enfin pas bcp car la réalisation est belle! :wub:) c'est que la genèse d'un télescope se fait désormais en escamotant la phase de prototypage "de l'idée vers la construction"... ce que je veux dire est que si l'impression 3D s'impose, l'étape obligée est forcément de passer par un plan aux petits oignons... alors qu'avant le plan était une chose (en général pour ma part c'est juste un service minimum càd l'implantation de la cage secondaire et de la cage du primaire/barillet) et la réalisation pouvait laisser libre court à des adaptations de construction... Bien sur on peut revenir sur le plan et imprimer autant qu'on veut mais bon....

Share this post


Link to post
Share on other sites
En tous cas, bravo pour cette réalisation exceptionnelle et tout à fait dans l'air du temps, un plus indéniable pour l'astro amateur !

Après le dobson, le strock (dont on voit là l'empreinte), il y aura le dolet !! :)

Je ne doute pas qu'il y aura encore des améliorations, mais c'est déjà du grand oeuvre.

Comme souligné ici, laisse ton nom gravé dans l'histoire ! ;)

Bref, c'est magnifique, je suis conquis (et cette petite dagoma me fait de l'oeil depuis des mois).

Avec le recul et l'usage, toujours aucun problème avec le PLA (je pense à l'humidité) ?

Combien de rouleaux (ou mètres ?) pour cette réalisation ?

Astronomiques cordialités.

 

Merci pour tous ces compliments. Alors pour l’instant pas de problème avec l’humidité mais à voir dans le temps. Il existe des PLA de haute qualité du genre PLA HD qu’il faut mettre au four à 80° afin de cristalliser le tout, ce qui lui confère une plus forte résistance à la chaleur (environ 110 à 130° selon les fournisseurs) et à l’humidité. Puis je pense qu’avec le temps de nouveaux matériaux vont voir le jour. Pour la réalisation le projet a consommé pour la version 2 : environ 1000 Mètres de fils PLA 1.75 mm, 3 Kilogrammes de PLA. Plus de 100 heures de réflexion de modélisation et environ 250 heures d’impression.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je m'interroge aussi sur la solidité à long terme du PLA. L’histoire repasse les PLA? :be: Trêves de plaisanteries, les questions:

- trempage dans la résine possible (avec emballage tissu carbone le cas échéant?) pour éviter la vulnérabilité à l'humidité?

- à quand l'impression 3D directe personnel pour du carbone ou assimilé?

Les plans c'est bien ... mais conceptuellement ce qui me gêne (enfin pas bcp car la réalisation est belle! :wub:) c'est que la genèse d'un télescope se fait désormais en escamotant la phase de prototypage "de l'idée vers la construction"... ce que je veux dire est que si l'impression 3D s'impose, l'étape obligée est forcément de passer par un plan aux petits oignons... alors qu'avant le plan était une chose (en général pour ma part c'est juste un service minimum càd l'implantation de la cage secondaire et de la cage du primaire/barillet) et la réalisation pouvait laisser libre court à des adaptations de construction... Bien sur on peut revenir sur le plan et imprimer autant qu'on veut mais bon....

 

Bonsoir pour exemple dans le LMS (course automobile le Mans séries) on parle de prototype alors que la voiture existe depuis bien longtemps. C’est simplement l’évolution d’une création et de l’utilisation de nouveaux matériaux comme le carbone par exemple. Pour moi le terme prototype, c’est plus l’évolution d’une création. Ainsi comme Pierre Strock qui a révolutionné le télescope de voyage, dans ce cas il a bien développé une idée. Donc pour moi l’impression 3D a été une révolution ayant des problèmes de santé et ne pouvant plus travailler par exemple le bois. L’impression 3D m’a permis de pouvoir réaliser ce télescope et de poursuivre ma passion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben justement Eric !

ce chemin IMPOSE un travail de conception achevé, et pas un truc qui avance au grès des boulons qui s'assemblent.

Et j'va te dire, même si on voit des choses bien sympas,

un truc issu de plans parachevés dispose d'un bonus certain - et reconnaissable.

 

Il est vrai que nos engins s'accordent sur des bricollouillages, du moment que c'est solide, que ça ne fléchi pas, que ca ne vibre pas et que les réglages soient assurés.

 

Tiens un exemple très concret : tu joues au Lego.

Ben ya peu de chance que tu sortes le bon truc dès le départ. Il faudra déconstruire-reconstruire un grand nombre de fois pour finaliser au top un montage. Mais c'ets du Lego et s'est fait pour être démonté-remonté.

La réciproque est vraie chez Monsieur Lego : les supers modèles sophistiqués sont aujourd'hui probablement tous issus de plans.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben justement Eric !

ce chemin IMPOSE un travail de conception achevé, et pas un truc qui avance au grès des boulons qui s'assemblent.

Et j'va te dire, même si on voit des choses bien sympas,

un truc issu de plans parachevés dispose d'un bonus certain - et reconnaissable.

 

Il est vrai que nos engins s'accordent sur des bricollouillages, du moment que c'est solide, que ça ne fléchi pas, que ca ne vibre pas et que les réglages soient assurés.

 

Tiens un exemple très concret : tu joues au Lego.

Ben ya peu de chance que tu sortes le bon truc dès le départ. Il faudra déconstruire-reconstruire un grand nombre de fois pour finaliser au top un montage. Mais c'ets du Lego et s'est fait pour être démonté-remonté.

La réciproque est vraie chez Monsieur Lego : les supers modèles sophistiqués sont aujourd'hui probablement tous issus de plans.....

 

Bien dit Serge ! En effet, je suis un débutant dans le milieu de la création de télescope et j’ai tout à apprendre avec des conseils constructifs comme tu m’en as donné aux NAT. Je suis ouvert à toutes idées constructives car je pense que c’est pour nous le moyen de partager des idées et de véhiculer l’envie de faire évoluer notre passion. Pour ma part, je trouve que c’est essentiel d’écouter les personnes qui ont une expérience forte comme moins forte car toute idée est bonne à prendre pour faire avancer les choses. En fait, c’est comme dans la vie. Dans tous les cas je continuerai à faire évoluer mon projet et j’espère que ça permettra également à des personnes en situation d’handicap de lever des barrières et de réaliser un rêve en créant eux-mêmes leur télescope sans trop de tâches manuelles

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je suis fan ! Elle marche bien cette Dagoma.

 

Bonjour, oui elle fonctionne bien quand elle est bien réglée dans l’axe Z.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réciproque est vraie chez Monsieur Lego : les supers modèles sophistiqués sont aujourd'hui probablement tous issus de plans.....

 

Oui c'est issus de plans... mais cela relève à bien des égards d'un fonctionnement professionnel que d'une construction artisanale ... Pour ma part je sépare bien les deux conceptions, et si je n'ignore rien de l'un et de l'autre mais je préfère garder un peu de poésie dans la fabrication :) Ce qui ne veut pas dire que techniquement et sur les concepts de construction que je ne suis pas intransigeant... voire dogmatique :be:

Lego??! C'est quoi? M'aurait-on oublier de me dire dans mon enfance qu'il y avait des jeux de construction plus sérieux que le Meccano ? :be::be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'a pas de lit chauffant ce dagoma il me semble...c'est son gros point noir je trouve.

Sinon belle réalisation ! du sacré boulot :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il n'a pas de lit chauffant ce dagoma il me semble...c'est son gros point noir je trouve.

Sinon belle réalisation ! du sacré boulot :)

 

Non il n’y a pas de lit chauffant. Mais apparemment sur Internet il y a des personnes qui en ont installé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui c'est issus de plans... mais cela relève à bien des égards d'un fonctionnement professionnel que d'une construction artisanale ... Pour ma part je sépare bien les deux conceptions, et si je n'ignore rien de l'un et de l'autre mais je préfère garder un peu de poésie dans la fabrication :) Ce qui ne veut pas dire que techniquement et sur les concepts de construction que je ne suis pas intransigeant... voire dogmatique :be:

Lego??! C'est quoi? M'aurait-on oublier de me dire dans mon enfance qu'il y avait des jeux de construction plus sérieux que le Meccano ? :be::be:

 

Il me semble que tu sois coutumier des commentaires non constructifs vu par-ci par –là sur le forum. Je pense que tu ne connais pas grand-chose à l’impression 3D et au plaisir que ça peut apporté de voir la pièce mûrement réfléchie et modélisée se construire couche par couche. Il y a certainement plus de poésie dans tout ça que tu ne le penses. Tout est affaire de perception

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il me semble que tu sois coutumier des commentaires non constructifs vu par-ci par –là sur le forum. Je pense que tu ne connais pas grand-chose à l’impression 3D et au plaisir que ça peut apporté de voir la pièce mûrement réfléchie et modélisée se construire couche par couche. Il y a certainement plus de poésie dans tout ça que tu ne le penses. Tout est affaire de perception

 

.

Edited by bruno.dolet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je m'interroge aussi sur la solidité à long terme du PLA. L’histoire repasse les PLA? :be: Trêves de plaisanteries, les questions:

- trempage dans la résine possible (avec emballage tissu carbone le cas échéant?) pour éviter la vulnérabilité à l'humidité?

- à quand l'impression 3D directe personnel pour du carbone ou assimilé?

Les plans c'est bien ... mais conceptuellement ce qui me gêne (enfin pas bcp car la réalisation est belle! :wub:) c'est que la genèse d'un télescope se fait désormais en escamotant la phase de prototypage "de l'idée vers la construction"... ce que je veux dire est que si l'impression 3D s'impose, l'étape obligée est forcément de passer par un plan aux petits oignons... alors qu'avant le plan était une chose (en général pour ma part c'est juste un service minimum càd l'implantation de la cage secondaire et de la cage du primaire/barillet) et la réalisation pouvait laisser libre court à des adaptations de construction... Bien sur on peut revenir sur le plan et imprimer autant qu'on veut mais bon....

 

Un petit supplément de réponse. Sais-tu à qui l’impression 3D peut profiter pour la création d’objet, par exemple d’un télescope? Aux personnes en situation d’handicap comme dans mon cas. Si ça c’est pas de la poésie ou encore mieux de la magie ! En tout cas, c’est mon projet que j’aimerai continuer à faire partager pourquoi pas auprès d’associations d’aides aux handicapés

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 ! C'est marrant, je viens justement de revendre ma seconde imprimante 3D à un copain qui est en fauteuil roulant...

 

Ça fait 6 ans que j'imprime, et il m'arrive de rester encore 1/2h scotché à l'imprimante pour voir 'pousser' la pièce. Quand on a jusqu'ici fait du copeau (bois, plastique, métal), c'est vraiment magique de voir quelque chose se créer comme ça !

 

Concernant la création, pour ma part je prend autant de plaisir à cogiter sur mon logiciel de CAO que d'imprimer/assembler le résultat. Et se faire plaisir, c'est bien le principal, non ?

 

Bruno, chapeau pour ton projet, c'est de la belle ouvrage. J'adore !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Bruno,

L impression 3 d c'est l'avenir, merci de nous montrer tes projets!

Ca donne des idées

Cordialement

Pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'impression 3D je n'y vois pas moins de poésie la dedans, c'est un peu ce qu'a apporté l'informatique dans la majorité des métier en 25 ans, c'est à dire plus de temps accordé à la créativité pour faire faire les basses besognes par des machines. Je trouve cette techno bien complémentaire de ce qui se fait actuellement diy ou artisanat. On n'a pas tous des mains en or capable de sortir des chef d'oeuvre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.