Jump to content
loye

au acro de l'ortho et les fana de la gramma...

Recommended Posts

je tient à signalé que toute les fote aparante de ce message son volontaire

 

À voir vos précédents écrits, permettez-moi d'en douter. :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Serait-ce possible d'avoir du respect? Pour ses lecteurs, pour soi-même, pour les gens qui éprouvent des difficultés à s'exprimer en écrit?

 

Du respect (mutuel), tout simplement.

 

Ah...j'oubliais! Cela demande des efforts.

 

Personnellement, j'apprécie des gens qui font des efforts; et je conchie ceux qui délibérément n'en font pas.

 

J'apprécie également les quelques garde-fous, qui veillent à ce que ce forum ne sombre pas dans une médiocrité consternante style fanzine machin truc.

Malheureusement, c'est le prix à payer pour garder un juste équilibre.

Pas facile le respect mutuel, pas évident le bon sens apparemment...

 

Pourtant les efforts ne sont pas insurmontables: d'une part il y a des outils, d'autre part on pourrait faire preuve de pédagogie.

 

Baille!

 

Patte.

Edited by syncopatte

Share this post


Link to post
Share on other sites
Serait-ce possible d'avoir du respect? Pour ses lecteurs, pour soi-même, pour les gens qui éprouvent des difficultés à s'exprimer en écrit?

 

Du respect (mutuel), tout simplement.

 

Ah...j'oubliais! Cela demande des efforts.

 

Personnellement, j'apprécie des gens qui font des efforts; et je conchie ceux qui délibérément n'en font pas.

 

J'apprécie également les quelques garde-fous, qui veillent à ce que ce forum ne sombre pas dans une médiocrité consternante style fanzine machin truc.

Malheureusement, c'est le prix à payer pour garder un juste équilibre.

Pas facile le respect mutuel, pas évident le bon sens apparemment...

 

Pourtant les efforts ne sont pas insurmontables: d'une part il y a des outils, d'autre part on pourrait faire preuve de pédagogie.

 

Baille!

 

Patte.

 

Tu as raison Patte donc il me semble que le minimum consisterait à utiliser le correcteur orthographique.:-_-:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu ce nouveau "post" ... on voit que la météo est vraiment mauvaise lol

Sur ce sujet, il est certain que lire un sujet sans faute c'est nettement plus agréable !

je ne jette pas la pierre, moi le premier j'en fais facilement,

Et je triche ... pour être sûr d'en laisser un minimum, je passe sur 2 correcteurs différents,

Après y'en à toujours une ou deux qui passe au travers :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'en utilise un luc cioni et passe un certain temps à me relire:p

mais malgré tout certaine m'échappe comme les étoiles :rolleyes:

 

Il est vrai que cet outil ne fonctionne pas avec 100% d'efficacité et que commettre quelques fautes n'a rien de dramatique dès lors qu'elles ne créent pas de contre-sens rendant le texte confus voire incompréhensible. :)

Edited by Luc Cioni

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que j'apprécie avec toi Loye, c'est ta volonté manifeste de vouloir faire bien, de passer du temps à rédiger, chercher des phrases, mettre un peu de poésie!

 

Bravo en tout cas (j'ai lu un croa et un test)!

 

Je comprends que tu sois déçu par la réaction de certains.

 

Qu'à cela ne tienne!

 

C'est en forgeant qu'on devient forgeron n'est-ce pas?

Et laisse béton!

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
serait-ce possible d'avoir du respect? Pour ses lecteurs, pour soi-même, pour les gens qui éprouvent des difficultés à s'exprimer en écrit?

 

Du respect (mutuel), tout simplement.

 

Ah...j'oubliais! Cela demande des efforts.

 

Personnellement, j'apprécie des gens qui font des efforts; et je conchie ceux qui délibérément n'en font pas.

 

J'apprécie également les quelques garde-fous, qui veillent à ce que ce forum ne sombre pas dans une médiocrité consternante style fanzine machin truc.

Malheureusement, c'est le prix à payer pour garder un juste équilibre.

Pas facile le respect mutuel, pas évident le bon sens apparemment...

 

Pourtant les efforts ne sont pas insurmontables: D'une part il y a des outils, d'autre part on pourrait faire preuve de pédagogie.

 

Baille!

 

Patte.

 

+1000

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, il en aurait fallu de peu pour faire un tube sur mesure.

 

On verra avec les finances.

 

Alors entre-temps, un petit truc pédagogique pour distinguer quand qu'il faut utiliser un infinitif (verbe en entier comme ici "contrarier") ou un "particpe" trucmuche.

 

Remplacer le verbe par "finir".

Si dans la phrase, "finir" semble mieux correspondre que "fini", hop, mettre le verbe en entier!

 

Exemple:

 

il faut plus que ça pour me contrarié

 

Donne:

il faut plus que cela pour me finir.

Ou:

il faut plus que cela pour me fini.

 

La première phrase sonne juste.

Il faut donc utiliser le verbe "à l'infinitif", soit "contrarier" et non "contrarié".

 

Résultat: il faut plus que ça pour me contrarier.

En général les correcteurs ne décèlent pas ce genre d'erreurs, d'où l'utilité du truc de penser à "finir".

 

Patte.

Edited by syncopatte

Share this post


Link to post
Share on other sites
je me pairmait de fère ce petit post pour que tou les acro de l'ortografe et les fana de la gramère puisse venir ce soulagé sur ce post et insi évité de venir polué les messages dans les otre rubrique.

je tient à signalé que toute les fote aparante de ce message son volontaire afin de leurs doné de coi tergiversé durent leur longue soirée d'enuit:p

alors alé zi ce si ai pour vous......:D

 

cé paine perdueu

tu ne pourrra pas zempécher les aiatolla d'intervenir sur des posts où ils n'ont rien à faire (caisse à dire mâle ta propos)

cé plus fort qu'eux

ils n'ont souvent rien à dire mais tiennent à imposer leur point de vue

il faut leur pardonai :be:

de tou keur avque toit :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
je me pairmait de fère ce petit post pour que tou les acro de l'ortografe et les fana de la gramère puisse venir ce soulagé sur ce post et insi évité de venir polué les messages dans les otre rubrique.

je tient à signalé que toute les fote aparante de ce message son volontaire afin de leurs doné de coi tergiversé durent leur longue soirée d'enuit:p

alors alé zi ce si ai pour vous......:D

Bonjour Loye, :)

 

Tu sais, même les plus grands ayatollahs de l'orthographe et de la grammaire française font des fautes ou commettent des inexactitudes. ;)

 

Je vais profiter de ton sujet pour soumettre aux cracks de la langue françaises une interrogation que je me pose depuis très longtemps (je vous assure que je ne connais pas la bonne réponse). Remarquez, ce n'est pas une questions existentielle, mais elle me turlupine depuis près d'un demi-siècle.

 

Voici il n'y a pas très longtemps j'ai eu une discussion avec JLD37 au sujet des premières chansons de Sheila (http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669&page=1142

). Et Sheila, lors de son 5ème disque (sorti en 1965) parmi les quatre titres il y en a eu qui n'a eu aucun succès, mais qui cependant passait assez souvent à la radio (du moins dans les deux mois après sa sortie), simplement pour permettre aux "speakers" d'annoncer avec une certaine satisfaction : « voici maintenant une chanson de Sheila, qui comme vous le constaterez comporte une faute de français : "La Chorale" ».

 

12559.jpg

39474.jpg

 

Et au collège notre professeur de français s'était fait un plaisir de ridiculiser lui aussi les paroles de cette chanson qui selon lui était vraiment la preuve que les adolescents que nous étions étaient des nuls en langue française pour apprécier une chanteuse dont les paroliers n'étaient même pas capables d'écrire en français correct !... :confused:

 

Et quelle était l'erreur des paroles de cette chanson ? Eh bien, c'était d'avoir commencé cette chanson ainsi :

 

« Te rappelles-tu ?

Wap dou wap, dou wap,

De cet air connu,

Wap dou wap, dou wap,

Que l'on fredonnait,

Chaque semaine,

Ensemble à la chorale. »

 

ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

 

Pour cette chanson : pas d'erreur, le parolier de cette chansonnette de Sheila aurait pu s'en apercevoir, et même son producteur...

:mad:

 

Et puis, je me suis alors remémoré que deux années auparavant, en 1962, Françoise Hardy avait sorti son deuxième disque, dont le titre le plus célèbre fut "C'est à l'amour auquel je pense" et là aussi j'ai entendu dire à la radio que cette phrase n'était pas correcte !... Eh bien, 51 ans après je l'avoue : je n'ai toujours pas compris en quoi cette phrase était rédigée dans un français incorrect...

:?: Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus ? :)

 

« Lorsque sa bouche à mon oreille vient murmurer,



Mille mots tendres, mille merveilles, mille secrets,

C'est à l'amour auquel je pense,

Et que j'espère et que j'attends. »

 

 

7371.jpg

 

 

 

ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Roger,

 

J'y comprend rien, je sais pas où est le problème dans ces chansons.

Pour la Françoise c'est une drole de tournure mais ça peut vouloir dire quelque chose...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Loye, :)

 

Tu sais, même les plus grands ayatollahs de l'orthographe et de la grammaire française font des fautes ou commettent des inexactitudes. ;)

 

Je vais profiter de ton sujet pour soumettre aux cracks de la langue françaises une interrogation que je me pose depuis très longtemps (je vous assure que je ne connais pas la bonne réponse). Remarquez, ce n'est pas une questions existentielle, mais elle me turlupine depuis près d'un demi-siècle.

 

Voici il n'y a pas très longtemps j'ai eu une discussion avec JLD37 au sujet des premières chansons de Sheila (http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=58669&page=1142

). Et Sheila, lors de son 5ème disque (sorti en 1965) parmi les quatre titres il y en a eu qui n'a eu aucun succès, mais qui cependant passait assez souvent à la radio (du moins dans les deux mois après sa sortie), simplement pour permettre aux "speakers" d'annoncer avec une certaine satisfaction : « voici maintenant une chanson de Sheila, qui comme vous le constaterez comporte une faute de français : "La Chorale" ».

 





 

Et au collège notre professeur de français s'était fait un plaisir de ridiculiser lui aussi les paroles de cette chanson qui selon lui était vraiment la preuve que les adolescents que nous étions étaient des nuls en langue française pour apprécier une chanteuse dont les paroliers n'étaient même pas capables d'écrire en français correct !... :confused:

 

Et quelle était l'erreur des paroles de cette chanson ? Eh bien, c'était d'avoir commencé cette chanson ainsi :

 

« Te rappelles-tu ?

Wap dou wap, dou wap,

De cet air connu,

Wap dou wap, dou wap,

Que l'on fredonnait,

Chaque semaine,

Ensemble à la chorale. »

 



 

 

Pour cette chanson : pas d'erreur, le parolier de cette chansonnette de Sheila aurait pu s'en apercevoir, et même son producteur...

:mad:

 

Et puis, je me suis alors remémoré que deux années auparavant, en 1962, Françoise Hardy avait sorti son deuxième disque, dont le titre le plus célèbre fut "C'est à l'amour auquel je pense" et là aussi j'ai entendu dire à la radio que cette phrase n'était pas correcte !... Eh bien, 51 ans après je l'avoue : je n'ai toujours pas compris en quoi cette phrase était rédigée dans un français incorrect...

:?: Pouvez-vous me donner votre avis là-dessus ? :)

 

« Lorsque sa bouche à mon oreille vient murmurer,



Mille mots tendres, mille merveilles, mille secrets,

C'est à l'amour auquel je pense,

Et que j'espère et que j'attends. »

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

Bonjour,

 

Pour F. Hardy, je dirais plutôt : "c'est à l'amour que je pense" (je pense à quoi ? -> à l'amuuûr, pardi). Sauf à considérer que l'amour est personnifié. Si l'amour en question s'appelle Jacques D. (au hasard), la phrase est bonne... ("c'est à Jacques D. à qui je pense" ou encore : "c'est à l'autre olibrius auquel je pense". Ça marche aussi avec n'importe quel substantif : camion, steack frites, auvergnat et astronome amateur, notamment...)

 

Pour la miss avec les couettes, je cherche encore, sauf à considérer qu'il y a une sorte de pléonasme à se dire être "ensemble" dans une chorale, ce qui va de soi... ou alors j'ai rien compris au principe même d'une chorale :?:

Edited by kona87

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au choix :

Je me rappelle cet air connu

Je me souviens de cet air connu.

 

Par cohérence :

C'est à l'amour que je pense,

Et que j'espère et que j'attends

 

et si goût prononcé pour les agressions sexuelles caractérisées sur les diptères, voir la dictée de Mérimée. :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au secours ! Alerte ! Le temps est déjà pourri, si en plus on se met à chanter :b::be::D

 

Il ne manquerait plus que le retour de...

 

images?q=tbn:ANd9GcQz2WUw-pmF4K1IoUmZCjQCQO0C0GnUOuv_vUiQ5vJSnXAWDnsIK-OZl5b9pw

Share this post


Link to post
Share on other sites

Syncopatte : quand j'étais à l'école primaire, on m'a appris comme "truc" le verbe mordre. Depuis je l'utilise toujours, et pas qu'un peu. Je le recommande, parce que la différence entre mordre et mordu saute à l'oreill.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Te rappelles-tu ?

Wap dou wap, dou wap,

De cet air connu ?"

 

 

"C'est à l'amour auquel je pense" :

Au choix :

- C'est l'amour auquel je pense

- C'est à l'amour que je pense

 

C'est qu'est-ce que je pense !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai été quant à moi très froissé en 1972 par Ringo : "...pour l'emporter, l'aimer et vivre ensemble ! " ("Elle je ne veux qu'elle"). On "emporte" une personne ?

 

(Bah, comme il a emporté Sheila, peut-être bien !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous oubliez la "liberté poétique" tolérée en chanson: les paroles doivent coller à la partition.

 

Chantez l'air sans mettre le "à" (redondant gramaticalement avec le "au"). Ce n'est pas évident car il manque une syllabe.

Ou alors faut dédoubler le "ou" d'amour" par exemple, voire allonger le "pense".

Ou carrément changer de texte...(ou de mélodie)

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Syncopatte : quand j'étais à l'école primaire' date=' on m'a appris comme "truc" le verbe mordre. Depuis je l'utilise toujours, et pas qu'un peu. Je le recommande, parce que la différence entre [i']mordre[/i] et mordu saute à l'oreill.
+1

Moi aussi j'ai appris avec le verbe "mordre"... en plus, c'est plus marrant à mettre dans les phrases :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
+1

Moi aussi j'ai appris avec le verbe "mordre"... en plus, c'est plus marrant à mettre dans les phrases :p

 

 

j'ai interdit a ma femme de le faire avec le verbe mordre.... :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.