• kiwi74

      Le retour du grand concours photo Webastro !   19/04/2018

      Oyé oyé braves photographes !!!
      L'heure du grand concours photo Webastro 2017 ne va plus tarder. Si vous souhaitez avoir tous les éléments, il vous faut cliquer ici : https://www.webastro.net/forums/topic/162668-le-retour-du-grand-concours-photo/ Message pour tout le monde : qui va détrôner Idir, le double vainqueur ?
hibou

50 galaxies aux 10x50: c'est le "TOP 50 GAL"

Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Observer 50 galaxies avec de simples jumelles 10x50: voici l'objet de ce petit guide d'observation.

 

C'est un petit objectif que j'ai fini par me fixer à force de traquer de petites taches, me demandant combien de galaxies étaient visibles avec une petite paire de jumelles et ne trouvant la réponse nulle part.

Il m'a fallu plusieurs mois pour parvenir à atteindre cet objectif depuis le fond de mon jardin, continuant en parallèle d'autres observations plus classiques avec télescope et lunettes. Et cette quête n'est pas terminée, j'ai le sentiment que l'on peut aller encore plus loin.

 

Les cibles sont présentées en trois chapitres suivant leur niveau de difficulté purement subjectif: Facile, Moyen ou Difficile, sauf lorsque la commodité veut qu'elles soient regroupées comme pour les satellites de M31 ou le Trio du Lion.

 

Un mot sur les conditions d'observation: elles ont toutes été réalisées depuis mon jardin, France, 43,8° de latitude Nord, dans un ciel de petite ville, parfois peu transparent mais toujours sans Lune. Je ne voulais pas que ces observations soient trop élitistes, mais accessibles au plus grand nombre.

 

Quelles sont les cibles que vous pouvez voir? Je me garderai bien de le dire, vous seul détenez la réponse, il faut pointer et essayer! :)

 

Un petit mot sur la technique: les jumelles sont fixées sur un trépied photo la plupart du temps mais pas que, il y a aussi eu des observations à main levée où le balayage est parfois d'un grand secours, bien sûr l'usage de la vision indirecte est nécessaire la plupart du temps.

Je reprend l'échelle utilisée par les extrémistes du ciel profond: VD pour Vision Directe et VI pour Vision Indirecte, avec un indice de difficulté de 1 (facile) à 5.

 

Même si vous n'avez pas de jumelles j'espère que ce guide pourra vous être utile, je crois qu'il constitue aussi un bon début pour attaquer les galaxies avec n'importe quel instrument dans la mesure où celles présentées ici sont les plus brillantes du ciel boréal, et donc en particulier dans les cieux plus affecté par cette satanée pollution lumineuse.

 

Bonne lecture et bon voyage.

 

Niveau de difficulté: Facile

 

Ces galaxies devraient se révéler sans trop de difficulté dans vos jumelles, et sont un passage obligé avant d'envisager d'aller plus loin!

 

M31

Constellation: Andromède

Magnitude visuelle: 3,4

Taille apparente: 191x62'

 

La plus brillante et la plus grande des galaxies, immense classique aux jumelles. Sans aucun doute la plus facile de toutes, presque hors catégorie. Déjà visible à l'oeil nu même dans des conditions imparfaites, c'est d'ailleurs un bon repère pour évaluer la qualité du ciel. 

Autour d'un noyau brillant s'étend un large halo ovale, sur plus de trois degrés de ciel. Elle sied à merveille aux jumelles qui l'accueillent dans son intégralité. Même si elle demeure parfaitement visible dans des conditions moyennes, un ciel sombre garanti de percevoir toute l'étendue du halo, ainsi que la limite plus tranchée de l'un de ses bords. Dans ces conditions le noyau arbore une brillance spectaculaire.

Deux galaxies satellites de cette géante, M110 et M32 sont visibles, plus difficilement suivant les conditions.

 

M110 - Niveau de difficulté: Moyen

Constellation: Andromède

Magnitude visuelle: 8,1

Taille apparente: 21,9x11'

 

Galaxie satellite d'Andromède et dernier objet du catalogue Messier, elle est dans de bonnes conditions aisément visible dès le premier niveau de vision indirecte -VI1- , largement séparée de M31 par une bande de ciel bien sombre. Elle même assez large, avec un centre plus brillant et un halo assez étendu en VI.

Si elle ne naviguait pas en compagnie de la plus grande galaxie du ciel, elle aurait pu être à elle seule une galaxie majeure.

 

M32 - Niveau de difficulté: Moyen

Constellation: Andromède

Magnitude visuelle: 8,1

Taille apparente: 8,7x6,5'

 

L'autre compagnon d'Andromède propose une variante bien différente de M110. Beaucoup plus proche du noyau de M31, elle arbore en VD1 un aspect quasi-stellaire, l'enjeu étant de l'identifier clairement parmi les étoiles brillantes à l'avant plan. En VI1 elle révèle sans équivoque sa nature galactique en s'empâtant tout en gardant un centre bien brillant, qu'on peut comparer avec la proche étoile de mV 9,2. Elle reste cependant largement noyée dans l'immense halo de M31, sans quoi elle aussi aurait pu être individuellement une galaxie remarquable. 

 

M81

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 6,9

Taille apparente: 26,9x14,1'

 

Il est difficile de placer une galaxie en "deuxième" position derrière M31, tant cette dernière est hors-norme. Toutefois, parmi les prétendantes aux rang de cibles les plus faciles, M81 constitue un choix de premier ordre. 

Pour illustrer la différence visuelle avec la géante Andromède, considérez que M81 derrière une paire de 10x50 a sensiblement le même aspect que M31 à l'oeil nu!

Différence à relativiser de part son éloignement bien plus important, à 12 millions d'années lumière.

Accessible immédiatement en vision directe, elle propose également un noyau brillant et dense, entouré d'un halo plus diffus s'étendant sensiblement en vision indirecte et s'ovalisant.

 

M82

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 8,4

Taille apparente: 11,2x4,3'

 

La compagne de M81 sans laquelle ce duo n'existerait pas offre une toute autre vision. Elle aussi visible immédiatement en vision directe, son aspect allongé dans un rapport 1/5 permet de l'identifier aisément. Sa brillance uniforme est sensiblement égale à celle du halo entourant M81.

Ce couple peut être agrémenté d'un troisième membre bien plus difficile, la fugace NGC 3077.

 

NGC 3077 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 9,9

Taille apparente: 5,4x4,5'

 

Ce membre du Groupe M81 demandera un très bon ciel pour être détecté faiblement, en VI3 sous la forme d'une petite nébulosité ronde et compacte très proche de l'étoile brillante servant de jalon. D'ailleurs la proximité de cette étoile joue sûrement un rôle majeur dans la possibilité de la localiser, en pointant là où la galaxie doit apparaître pendant que la vision périphérique balaye la zone. Ce phénomène a été vérifié sur d'autres galaxies comme NGC 4494 ou NGC 3184, tandis que d'autres comme NGC 2768 de même calibre mais sans étoile proche sont restées invisibles, perdues dans un champ désespérément vide. 

Ce n'est donc pas le cas ici puisque M81, M82 et NGC 3077 entrent aisément dans un joli champ ponctué d'étoiles brillantes, le challenge reste d'attraper les trois simultanément!

 

M51

Constellation: Chiens de Chasse

Magnitude visuelle: 8,4

Taille apparente: 11,2x6,9'

 

Une autre célébrité galactique aisément visible aux jumelles même dans des conditions moyennes. Pas question ici de bras spiraux, mais les détails se montrent sous la forme d'un coeur ponctuel et brillant entouré d'un large halo.

En usant de la vision indirecte, ce halo semble s'allonger sensiblement donnant à l'ensemble une forme de "poire", trahissant la présence de la compagne de M51.

 

NGC 5195 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Chiens de Chasse

Magnitude visuelle: 9,6

Taille apparente: 5,8x4,6'

 

La petite galaxie en train de se faire dévorer par la géante M51: c'est elle. Un tout petit noyau plus brillant se démarque en VI2 devant le fameux halo en forme de poire qui baigne le couple, offrant une vision toute en retenue et en subtilité du drame qui se noue à 8 mégaparsecs de notre monde...

 

M33

Constellation: Triangle

Magnitude visuelle: 5,7

Taille apparente: 70,8x41,7'

 

J'ai pris le parti de la classer parmi les galaxies "faciles", pour autant il ne faut pas se laisser abuser par sa taille immense -la deuxième plus grande après  M31- et sa magnitude visuelle élevée. C'est sa magnitude surfacique particulièrement faible de 14,2 qui pondère sa facilité, et pouvant la faire basculer dans la catégorie "difficile" voire impossible dès que la transparence ou la noirceur du ciel ne sont pas de premier ordre.

En revanche dans de bonnes conditions elle montre en vision directe un large halo d'une brillance uniforme et globalement rond, très étendu, qui convient parfaitement aux jumelles. Ce halo prend même ses aises en vision indirecte, s'élargit et s'ovalise légèrement, pouvant même laisser percevoir des zones d'une brillance plus soutenue.

Dans d'excellentes conditions, M33 peut être observée à l'oeil nu en vision indirecte!

 

M101

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 7,9

Taille apparente: 28,8x26,9'

 

Une galaxie qui propose sensiblement la même problématique que M33: un magnitude visuelle élevée pouvant la faire paraître facile, mais une grande taille et une magnitude surfacique très faible -14,8- pouvant la faire disparaître dès que le ciel est moins bon.

Dans de bonnes conditions, la vision directe de ce large halo parfaitement rond et d'une brillance uniforme est gratifiante. Toutefois si la galaxie n'apparaît pas spontanément dans le champ en balayant la zone, mieux vaut ne pas insister dans le cadre d'une première observation tant son aspect est déroutant et peut la faire passer totalement inaperçue, telle une petite M33 des mauvais soirs.

 

M106

Constellation: Chiens de Chasse

Magnitude visuelle: 8,4

Taille apparente: 18,6x7,2'

 

A mon sens une des galaxies les plus faciles et intéressantes aux jumelles, peut-être injustement éclipsée par des célébrités comme M81 ou M51.

Visible immédiatement en vision directe, elle saute aux yeux sans se faire désirer. Le noyau brillant est entouré d'un halo diffus dont l'allongement dans un rapport 1/3 est visible dès la VI1, la galaxie étant vue de profil. L'ensemble présente une taille respectable et une vision aussi plaisante que facile, celle d'une grande galaxie flottant sur un fond de ciel bien noir dans une zone plus pauvre en étoiles.

 

M63

Constellation: Chiens de Chasse

Magnitude visuelle: 8,6

Taille apparente: 12,6x7,2'

 

Encore une observation galactique facile et gratifiante, à mi-chemin entre Cor Caroli et M51. Une autre galaxie un peu isolée, qui se détache immédiatement en vision directe et propose un allongement dans un rapport 1/4, mais d'une brillance uniforme. Notez la petite étoile faible de mV 9,3 proche du bord N-E de la galaxie qui ré-hausse le tableau.

 

M64

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 8,5

Taille apparente: 10x5,4'

 

La galaxie de "l'oeil noir" ne révèlera pas son trait caractéristique mais propose une observation très facile, dans un champ esthétique relevé d'étoiles brillantes l'encadrant. Facile à localiser entre la pointe de l'amas de Coma et l'étoile Alpha COM, elle se retrouve un peu isolée dans une zone du ciel où les cibles galactiques se bousculent. Son noyau rond et brillant se révèle en vision directe, tandis que le premier niveau de vision indirecte suggère un faible halo. 

 

M49

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 8,4

Taille apparente: 10x8'

 

Très facile à localiser dans une zone qui foisonne de nébulosités, située au milieu d'un segment de deux étoiles de magnitude 6. Par chance c'est aussi l'une des plus faciles du secteur, puisque la vision directe permet immédiatement de l'identifier. Large et ronde au premier abord, la vision indirecte laisse percevoir un faible allongement tandis que son halo diffus s'étend. 

 

M60

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 8,8

Taille apparente: 7,4x6'

 

Autre prétendante au titre de galaxie la plus facile de la Vierge avec M49, à vous de trancher! Vision directe facile pour cette galaxie plus compacte d'une brillance uniforme. Sans étoile brillante pour l'encadrer contrairement à M49, par contre il est très possible qu'en usant de la vision indirecte pour essayer d'élargir ce halo diffus vous attrapiez quelques tachouilles dans les parages! 

 

M59 - Niveau de difficulté: Moyen

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,6

Taille apparente: 5,4x3,7'

 

1 degré à l'Ouest de la brillante M60, elle se fait plus discrète, vue en VI1 d'aspect quasi-stellaire.

 

M58 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,7

Taille apparente: 5,9x4,7'

 

En poussant encore un peu plus à l'Ouest du couple M60-M59 on peut trouver cette discrète galaxie, peu d'intérêt visuel, vue en VI3 à VI2 en balayage.

 

M66

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 8,9

Taille apparente: 9,1x4,2'

 

Membre du fameux "Trio du Lion" le plus évident et qui devrait donc se révéler en premier.

Le groupe est facile à localiser, à mi-chemin entre Theta LEO (Chertan) et Iota LEO, regroupé autour d'une étoile de 7e grandeur.

Facile en vision directe, M66 propose un aspect diffus d'une brillance uniforme, bien allongée dans un rapport de 1/3 en VI1, s'étirant sur un axe N-S. Cette même vision indirecte devrait permettre de révéler sa plus proche compagne.

 

M65 - Niveau de difficulté: Moyen

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,3

Taille apparente: 10x3'

 

Deuxième membre le plus brillant du Trio, M65 se trouve plus proche de la petite étoile de mV 7, semblant pointer vers celle-ci. C'est en VI2 qu'elle devient évidente, plus discrète que M66 donc, mais avec le même aspect allongé dans un rapport de 1/3 et la même orientation, un peu comme si elle était l'ombre de cette dernière.

 

NGC 3628 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,5

Taille apparente: 15x3'

 

Le troisième membre qui fait de l'ensemble un Trio se fait encore plus discret, malgré une magnitude à peine plus faible que celle de M65. La vision indirecte voire la méthode du balayage sont de rigueur pour la percevoir, ce qui est fait en VI3.

Elle montre alors un pâle halo uniforme un peu allongé dans un rapport de 1/2 et perpendiculaire aux deux autres Messiers brillantes en-dessous. Ce n'est donc qu'une petite partie du bulbe central qui est vue ici, alors qu'une photographie révèle un tout autre aspect puisque c'est en fait la plus étendue du groupe.

Une fois chacun des membres observé attentivement individuellement, il devient plus facile d'embrasser les trois dans une vision d'ensemble, en fixant par exemple la petite étoile de mV 7 au centre du groupe, c'est là tout l'intérêt d'observer ce Trio en très grand champ.

 

NGC 2403

Constellation: Girafe

Magnitude visuelle: 8,5

Taille apparente: 21,9x12,3'

 

Il est de notoriété publique que nombre de galaxies absentes du catalogue Messier ont tout d'une grande.

C'est sans aucun doute le cas de cette belle galaxie de la Girafe, loin des sentiers battus et qui gagne pourtant à être connue, en particulier aux jumelles. 

Comme sa position ne le laisse pas deviner, elle est membre du groupe de M81 et donc proche de nous à seulement 8 millions d'années lumière.

Vue facilement et immédiatement en vision directe, étendue et allongée dans un rapport 1/3. Le centre est un peu plus brillant. Elle s'inscrit dans un fort joli champ d'étoiles brillantes qui l'encadrent. 

N'hésitez pas à faire le détour dans ce coin du ciel juste pour elle!

 

 

Niveau de difficulté: Moyen

 

On entre là dans la catégorie des galaxies qui se révèleront plus ou moins difficilement, le succès n'est pas garanti suivant les conditions. Un ciel suffisamment noir et une transparence correcte seront nécessaires. Voire les 7 étoiles de la Petite Ourse en vision indirecte me paraît le strict minimum pour s'aventurer ici!

 

M94

Constellation: Chiens de Chasse

Magnitude visuelle: 8,2

Taille apparente: 11,2x9,1'

 

Sa magnitude visuelle pourrait laisser penser qu'elle mérite sa place dans la catégorie "facile", pourtant derrière une paire de jumelles elle n'est pas si évidente à identifier à cause de son aspect.

Semblant facile à localiser entre Cor Caroli et Chara, il y a peu d'étoiles repères proches, le fond du ciel est bien clairsemé par ici et M94 peut très bien passer inaperçue à première vue.

La faute à un aspect très compact, ramassé autour d'un noyau brillant d'aspect stellaire en vision directe.

Il faut user de la vision indirecte pour discerner un petit halo diffus baignant timidement ce centre ponctuel, donnant à l'ensemble une forme ronde -la galaxie est vue de face- et compacte comme une étoile empâtée.

 

M104

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 8

Taille apparente: 8,7x3,5'

 

Si elle n'était pas si basse dans le ciel elle aurait sans doute sa place dans le top 10. Malheureusement l'absorption atmosphérique faisant son oeuvre, l'éclat de la "galaxie du Sombrero" se voit largement atténué, bien que laissant percevoir relativement facilement en VI1 un bulbe central allongé dans un rapport 1/3 sur un axe E-O, encadré de quelques étoiles faibles et d'autres brillantes.

Pour se consoler, notez les deux jolis astérismes Stargate et Jaws qui l'accompagnent pour former un champ remarquable.

 

NGC 3115

Constellation: Sextant

Magnitude visuelle: 8,9

Taille apparente: 7,2x2,5'

 

Une autre victime d'une position trop basse. Elle reste visible relativement facilement, en VI2 avec un coeur plus brillant d'aspect stellaire, et plus difficilement un début d'allongement du halo dans un axe NE-SO.

 

NGC 2841

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 9,2

Taille apparente: 8,1x3,5'

 

Un autre exemple typique d'une galaxie absente du catalogue Messier et pourtant plus brillante que certaines de la même constellation, et donc à ce titre visible plus facilement aux jumelles.

Qui plus est facile à localiser dans la "patte avant" de l'Ourse.

Vue en VI2, faible mais uniforme et allongée dans un rapport 1/2 à 1/3, contre une étoile proche à l'E et un peu au-dessus de mV 8,5. En utilisant la méthode du balayage elle est vue plus facilement en VI1.

 

M85

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,1

Taille apparente: 7,1x5,5'

 

Facile à localiser au milieu du segment reliant 24 COM -jolie double serrée possible à séparer aux jumelles par ailleurs- et 11 COM.

Vue immédiatement en VD2 à VI1, plutôt large et légèrement ovale, s'allongeant sur un axe NE-SO, uniformément diffuse. Vue par la suite en VD1, assez facile.

 

M88

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,6

Taille apparente: 6,9x3,7'

 

Vers la limite Sud de la constellation de Coma Berenices, là où les nébulosité galactiques se confondent avec celles de la Vierge.

Vue en VI1, allongée rapport 1/3 à 1/4 sur un axe N-S, repérage et identification facilité par une étoile de 7e magnitude 1 degré à l'Ouest.

 

NGC 4725

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,4

Taille apparente: 10,7x7,6'

 

Avant de se lancer sur les difficiles NGC 4494 et 4565, abordées plus loin, il est plus sage de tenter NGC 4725, la plus à l'Est sur une même ligne que les deux précédentes.

Plus facile des trois, vue immédiatement en VI1. Ovale, rapport 1/2, diffuse et uniforme.

 

M96

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,3

Taille apparente: 7,6x5,2'

 

Galaxie la plus brillante du "Groupe M96", sous le ventre du fauve.

Plus difficile à pointer, moins d'étoiles repères dans ce secteur.

Elle est vue en VI1, avec un noyau plus dense et un halo qui semble irrégulier, un possible allongement est perçu plus difficilement. Une fois centré sur elle, trois autres membres accessibles aux jumelles pourront être localisés selon la qualité du ciel.

 

M95 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,7

Taille apparente: 7,4x5'

 

Un peu plus d'un degré à l'Est de M96, perdue dans un ciel noir sans étoiles, elle est plus délicate à mettre en évidence. Vue d'abord en VI3 en balayage, puis en VI2 fixe. Semble s'allonger? Etoile faible de mV 10,2 très proche à l'Est, presque en sur-impression devant le halo et formant un couple serré avec le petit noyau brillant difficile. 

 

M105 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,3

Taille apparente: 5,4x4,8'

 

Un gros degré au NE du couple M96-M95 peut être trouvé un autre membre du groupe, un peu plus facile que M95 grâce à une taille plus ramassée et donc une magnitude surfacique plus élevée. Vue d'abord en VI3, faible et petite, elle est vue ensuite en VI2 puis VI1 en balayage, s'élargissant un peu.

Dans de très bonnes conditions, il devient possible de discerner une petite galaxie très proche de M105.

 

NGC 3384 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9,9

Taille apparente: 5,5x2,5'

 

Très proche au N-E de M105, à peine séparée de cette dernière et encore plus petite et plus faible. Vue en VI4 et en balayage, une cible très difficile donc qui se laisse désirer, mais la vision de se couple serré est intéressante.

 

NGC 2903

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9

Taille apparente: 12,6x6'

 

Proche de la tête du Lion et très facile à localiser, cette galaxie est plus aisément observable que nombre de galaxies du catalogue Messier.

Vue facilement en VD2 à VI1, déjà observée à main levée dans un ciel moyen. D'une brillance uniforme. De meilleures conditions devraient laisser deviner son orientation NE-SO.

 

NGC 3521

Constellation: Lion

Magnitude visuelle: 9

Taille apparente: 11x5,1'

 

Galaxie la plus australe du Lion visible aux jumelles, si elle n'était pas si basse elle supplanterait sûrement beaucoup de Messiers de cette constellation.

Vue immédiatement en VI1 à VD2. Noyau brillant, et halo allongé sur un axe SE-NO et dans un rapport 1/3.

Elle est plus facile que les galaxies du groupe de M96.

 

M86

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 8,9

Taille apparente: 8,9x5,8'

 

Membre le plus facile de la fameuse "Chaîne de Markarian". En fait de chaîne aux jumelles l'histoire se résume à une paire de nébulosités dont M86 est la plus évidente. Vue facilement en VI1, large et d'une brillance uniforme, globalement ronde. Très proche à l'Ouest est visible l'autre membre de la Chaîne accessible aux jumelles.

 

M84 - Niveau de difficulté: Difficile

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,1

Taille apparente: 6,5x5,6'

 

Très proche de M86 mais sensiblement plus difficile, ne s'est révélée qu'en VI3 et en balayage. Lorsque c'est chose faite la vision de ce couple d'aspect semblable, rondes et diffuses, est intéressante.

 

M87

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 8,6

Taille apparente: 8,3x6,6'

 

Plus isolée au sud du couple M86-M84 tout en étant relativement plus facile que M86 bien que moins étendue. Vue facilement en VI1. Ronde et uniforme. Ces trois dernières peuvent être observées simultanément à grand renfort de vision périphérique.

 

M61

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,6

Taille apparente: 7,2x4,7'

 

Facile à localiser à mi-chemin entre 16 VIR et 17 VIR. Vue en VI2 à VI3, diffuse et uniforme, ronde, à l'Est d'une étoile de mV 8.

 

Niveau de difficulté : Difficile

 

Bienvenue dans le monde de l'infime nébulosité, à l'extrémité des capacités des 10x50. Ici la vision décalée est de rigueur, la balayage souvent utilisé et les visions souvent peu gratifiantes, hormis la satisfaction de détecter des cibles très difficiles.

La qualité du ciel est primordiale, voire les 7 étoiles de la Petite Ourse nettement en vision directe me semble le strict minimum pour s'y aventurer.

 

M109

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 9,8

Taille apparente: 7,6x4,7'

 

Très facile à localiser juste en-dessous de Phecda. Pourtant cette dernière avec sa grosse magnitude de 2,4 représente une gêne et mieux vaut la sortir du champ après avoir repéré les trois petites étoiles alignées à son S-E.

De ces trois petites étoiles, celle du centre paraît suspecte et pour cause, M109 se trouve juste en-dessous, donnant à cette étoile un aspect empâté sur son S-E en VI3 trahissant la présence de cette timide galaxie.

 

M108

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 10

Taille apparente: 8,7x2,2'

 

Une autre membre du catalogue Messier très délicate malgré un pointage facile depuis Merak. 

Vue en VI4, montrant malgré tout un allongement sensible pointant grossièrement vers Beta UMA dans un rapport de 1/3.

Juste au Sud, et prolongeant le segment qui relie M108 à une étoile de 7e magnitude, la nébuleuse planétaire M97 est bien plus facile à observer, et sa validation devrait être un préalable avant de s'attaquer à  M108.

 

NGC 3184

Constellation: Grande Ourse

Magnitude visuelle: 9,8

Taille apparente: 7,4x6,9'

 

Moins difficile que d'autres galaxies Messier de la Grande Ourse, NGC 3184 aurait pu sombrer dans l'anonymat si elle ne s'était pas trouvée dans un champ remarquable aux jumelles avec les brillantes Tania et dans une configuration proche d'une étoile de 6e magnitude la rendant aisée à localiser. Vue en VI2, relativement large, ronde et diffuse.

 

NGC 2683

Constellation: Lynx

Magnitude visuelle: 9,8

Taille apparente: 9,3x2,2'

 

La galaxie la plus brillante du Lynx est à l'image de la constellation qui l'héberge: discrète.

Pourtant le champ est remarquable avec les brillantes Sigma LYN. Son repérage est facilité par la présence de deux étoiles de mV 6 et 7, NGC 2683 formant un triangle rectangle avec ces dernières. Vue en VI3 et en balayage, attention à ne pas la confondre avec un petit groupe d'étoiles faibles de magnitudes 9 à 10 juste à l'Est.

 

NGC 4125

Constellation: Dragon

Magnitude visuelle: 9,7

Taille apparente: 5,8x3,2'

 

Le seule représentante du Dragon dans cette liste m'a pris un peu au dépourvu en se révélant plus facile qu'escompté, surgissant immédiatement en VI2 à VI1 en balayage -très bonnes conditions lors de l'observation. Très diffuse et un peu allongée, rapport 1/3. Une faible étoile de mV 10 très serrée est vue en sur-impression en VI3, une autre de mV 9,2 à 13' à l'E est utile au repérage.

La distance de cette galaxie est à confirmer, mais les 71,8 millions d'années lumière annoncés selon les sources en font potentiellement l'objet le plus lointain observé avec mes 10x50. La lumière en serait ainsi partie tandis que des dinosaures broutaient dans mon jardin…

Si elle se dérobe consolez vous avec le champ remarquable du groupe d'étoiles autour de Kappa DRA tout en variation de luminosités et de teintes.

 

NGC 4494

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,8

Taille apparente: 4,8x3,5'

 

Proche de l'amas de Coma Melotte 111 dont la pointe 17 COM -jolie double aux jumelles- donne la direction. Elle est facile à localiser juste en-dessous d'une étoile de magintude 7,9 et se révèle en VI2 sous la forme d'une petite boule diffuse.

 

NGC 4565

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,6

Taille apparente: 15,8x2,1'

 

En prolongeant dans la direction indiquée par 17 COM et NGC 4494, la galaxie de "l'Aiguille" ne montrera que le centre de son bulbe brillant en VI2. L'allongement peut être porté jusqu'à un rapport 1/4 en VI4, elle est difficile à localiser avec l'absence de jalons.

 

NGC 4697

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,2

Taille apparente: 7,2x4,7'

 

4 degrés au sud de Porrima et un peu à l'écart des zones plus denses en galaxies des parages, elle n'en reste pas moins au niveau de certaines Messiers. Vue en VI3 et balayage, diffuse et allongée sur un axe E-O.

 

M90

Constellation: Vierge

Magnitude visuelle: 9,5

Taille apparente: 9,5x4,4'

 

Vers le centre de l'amas Virgo, un peu isolée donc difficile à identifier, d'autant que l'intérêt visuel est très limité, faible nébulosité vue difficilement en VI4 et balayage.

 

M99

Constellation: Chevelure de Bérénice

Magnitude visuelle: 9,9

Taille apparente: 5,4x4,7'

 

Tout au Sud de la Chevelure de Bérénice, pointage facilité par 6 COM et une étoile de 6e magnitude qui la borde au N-E, sans quoi elle aurait pu passer parfaitement inaperçue. Vue en VI3 à VI2 en forçant un peu, ronde.

 

M74

Constellation: Poissons

Magnitude visuelle: 9,4

Taille apparente: 10,5x9,5'

 

Bien basse, déjà intrinsèquement discrète avec sa faible magnitude surfacique -14,4-, elle est très diffuse, son halo rond est confondu avec une étoile de magnitude 6,4 à l'avant plan.

 

M83

Constellation: Hydre

Magnitude visuelle: 7,5

Taille apparente: 12,9x11,5

 

Très très -trop- basse sous nos latitudes métropolitaines, sans quoi elle aurait pu figurer dans le top 5!

L'absorption atmosphérique fait de gros dégâts, même lors de cette observation au méridien à 20° au-dessus de l'horizon Sud.

Il en reste une pâle lueur ronde et uniforme mais très étendue, vue en VI2 à VI1.

 

-------------------------------------------

 

 

Galaxies ayant été observées mais absentes de la liste, très difficiles:

M89, M91, M100. 

 

Galaxies suspectées, devant être observées à nouveau pour confirmation:

M98, NGC 2768, NGC 2976, NGC 4526, NGC 1023.

 

Echec cuisant:

NGC 891

 

Galaxies non observées mais au programme, candidates à l'entrée au Top 50 en remplacement d'une autre en fonction de leur intérêt:

NGC 6946, M102, NGC 3607, NGC 4631, NGC 4449, NGC 5005, NGC 4490, NGC 4699, NGC 4636, NGC 4753, NGC 4429, NGC 5846, NGC 247, M77, NGC 1407, NGC 7331, NGC 253, NGC 288.

 

Ce guide est donc amené a évoluer au fil des semaines, mois ou années, j'espère pouvoir le faire vivre et pourquoi pas l'agrémenter de quelques illustrations.

 

Et maintenant pour aller plus loin?

A la volée, 100 galaxies me paraît envisageable si on ajoute le ciel astral, un spot à 4000m d'altitude, des 10x50 de compétition à 6K€ ... Large. :be:

 

 

Un mot sur les ressources utilisées:

-Pocket Sky Atlas

-Interstellarum Deep Sky Atlas

-Les excellentes rubriques d'@Alexandre Renou :  "Au méridien" dans feu Astronomie Magazine et

"Balade dans le ciel" dans le génial Astrosurf Magazine

-Logiciel Stellarium

-Wikipedia 

-"Binoculars Highlights" de Gary Seronik

-"Touring the Universe Through Binoculars" de Phil Harrington

-"J'observe le Ciel Profond avec une lunette de 60mm ou un télescope de 115mm" (et pourquoi pas des jumelles de 50mm) de J.R Gilis

-Les excellents catalogues de notre @'Bruno national que je remercie chaleureusement:

Vous y trouverez les coordonnées et les magnitudes surfaciques des cibles présentes ici:

http://www.astrosurf.com/bsalque/cpselect1.txt

 

Bonnes observations à toutes et à tous.

 

:)

 

Modifié par hibou
Coquiilettes
  • Merci / Quelle qualité! 6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Ahhh !!!!! Joli, Hibou !!

 

Déjà j'étais en handicap par rapport à toi avec mes 10X50, car non stabilisées tenues à bout de bras étendu sur une chaise de jardin, mais d'un autre côté mon ciel de hameau sans lumière peut-être meilleur que le tien (sans compétition aucune, hein)

Faudra que je regarde, je n'ai pas mes notes sous les yeux pour ce que j'avais vu.

Quelques commentaires pêle-même :

je crois que l'indice de difficulté CP varie de 1 à 3 pour la VD (et 1 à 5 pour VI).

 

Attention : je ne veux en aucun cas discréditer tes appréciations, juste donner un avis qui pourrait peut-être varier un peu.

M110, c'est chaud.

NGC 3077 je ne crois pas l'avoir vue

Oui, curieusement M33 et M101 sont assez faciles, et très sensibles à la qualité du ciel : évidentes en montagne et presque contrastées vu le faible Gr

NGC3628, d'accord avec toi, difficile ! Faut du ciel !

Tu as mis moyen pour M94, sûrement à cause de sa petite taille j'imagine ? Car l'éclat est conséquent

J'aurais tendance à juger M104 comme facile

Je me rappelle d'une recherche du fameux duo M95 / M96 pas facile effectivement !

J'avais souvenir des grosses mémères M84-86-87 comme pas trop difficiles.

NGC 2683 pourrait peut-être se voir plus facilement, car haute en général ? Je ne me souviens plus. Par contre 4565 est effectivement décevante car limitée à son bulbe.

Tu parles de M74 comme étant basse, réessaie l'an prochain plus haute, car elle est un peu comme M33 et M101, pas si diaphane que ça sous ciel très noir.

Je me souviens effectivement de M61 ou M91 comme un challenge extrême aux 10X50 !

Je pense que tu dois pouvoir attraper NGC1023, car haute et contrastée. Par contre l'échec sur NGC891 ne m'étonne pas du tout : même à L80 ou L100 c'est sombre !

 

Pour les non observées : NGC6946 il me semble que ça le fait, mais très ténue. NGC 253 un peu moins. M77 est très brillante, donc en stabilisé ça devrait aller.

NGC7331 j'avais longtemps galéré, notamment pour le repérage. Mais je crois que ça avait été confirmé.

 

Un soir de mai sur les plateaux très purs de Haute-Loire j'avais halluciné de pouvoir observer toute la série des Messier (à peu de choses près je pense) de la Vierge et la Chevelure. Mais comme je t'avais dit, je butais sur celles de mag 9.5 à 10, typiquement sur des trucs comme NGC4494. C'était la limite avec une absence de stab, ça se confondait avec de faibles doubles. C'est pour ça que je suis passé à la 80ED après

Modifié par etoilesdesecrins

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sympa ce challenge Hibou, ça donne envie de ressortir les jumelles ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut @etoilesdesecrins merci pour tes commentaires ! 

C'est bien pour ça que l'on partage nos observations, heureusement qu'on ne voit pas tous la même chose sinon de quoi on blablaterai ? 

Il est fort possible également que tu aies un meilleur ciel, je m'en rend bien compte à te lire souvent. 

Mais ça m'étonnerait quand même. :be:

 

Il me semble que quelques cibles méritent de nouvelles observations dans d'autres conditions pour préciser ce niveau de difficulté, qui encore une fois est purement subjectif. Je pense comme tu l'as souligné aux Messiers de Virgo et Coma. 

J'essaie de rester cohérent aussi, d'où la volonté de tout faire depuis le même site. 

 

J'attends de pied ferme la saison de celles qui me manquent, fort de tes conseils. 

 

Encore merci à toi et bon ciel ! :)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, kiwi74 a dit :

Hello Hibou !

 

Très beau "challenge" !!!

 

Je me suis permis de l'intégrer à la Noctua (sauf si tu n'es pas d'accord) :

https://www.webastro.net/noctua/observation/50-galaxies-aux-10x50-cest-le-top-50-gal-r174/

 

Encore bravo :) 

 

Waouh merci Kiwi quel honneur tu me fais ! :)

 

Par contre juste une question peut être idiote, si je le modifie ici ça le modifie dans la Noctua automatiquement ? 

 

Bon ciel à vous euh à toi ! 

 

Il y a 2 heures, teddelyon a dit :

Sympa ce challenge Hibou, ça donne envie de ressortir les jumelles ;)

Merci Teddy ! 

Mais pourquoi vous dites tous que c'est un challenge ?

C'est pas une compétition, à la rigueur une simple épreuve éliminatoire avant d'avoir un 200 si vous voulez. :D

 

Bon  ciel à toi. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, hibou a dit :

Par contre juste une question peut être idiote, si je le modifie ici ça le modifie dans la Noctua automatiquement ? 

 

 

Non, mais si tu me signales les modifs, je peux mettre à jour le texte dans la Noctua ;) 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Excellent petit guide d'observation,merci du partage !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, iserois a dit :

Excellent petit guide d'observation,merci du partage !

 

Merci iserois, bonnes observations à toi. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Hibou ! je n'ai que des 10X50 pour observer( ce soir super ciel étoilé, le pieds ! ). Je voulais dire également (si ce sujet n'a pas été abordé, je suis nouveau !) que les daltoniens ( en fait tu partie ? c'est mon cas) nous avons une chance inouïe, car notre acuité visuelle nocturne est nettement plus développée que les autres ! :) Bon ciel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Si tu observes NGC 253 tu ne chercheras plus quoi mettre en troisième après M31 et M33. Mais basse sur l'horizon pour moi. Depuis le sud elle est magnifique.

Modifié par chatbleu54

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

merci pour ce partage

je reste en admiration devant toutes tes observations aux simples jumelles; Chez moi, ciel du Nord avec pas mal de pollution lumineuse, la plupart de ces cibles sont déjà difficiles au télescope, alors aux jumelles...

bon ciel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très beau sujet bien développé!

 

Merci pour le partage,

 

Patte.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, carabi41 a dit :

Merci Hibou ! je n'ai que des 10X50 pour observer( ce soir super ciel étoilé, le pieds ! ). Je voulais dire également (si ce sujet n'a pas été abordé, je suis nouveau !) que les daltoniens ( en fait tu partie ? c'est mon cas) nous avons une chance inouïe, car notre acuité visuelle nocturne est nettement plus développée que les autres ! :) Bon ciel !

 

Salut Carabi41, merci pour ton petit mot.

Je ne suis pas daltonien, j'ignorais que c'était bon pour l'acuité nocturne.

Bonnes observations avec tes jumelles et très bon ciel à toi! :)

 

Il y a 14 heures, chatbleu54 a dit :

Si tu observes NGC 253 tu ne chercheras plus quoi mettre en troisième après M31 et M33. Mais basse sur l'horizon pour moi. Depuis le sud elle est magnifique.

 

Salut Chatbleu, j'en prends bonne note et je l'attends de pied ferme alors, même si mon horizon Sud n'est vraiment pas génial.

Bon ciel à toi!

 

il y a une heure, triton a dit :

merci pour ce partage

je reste en admiration devant toutes tes observations aux simples jumelles; Chez moi, ciel du Nord avec pas mal de pollution lumineuse, la plupart de ces cibles sont déjà difficiles au télescope, alors aux jumelles...

bon ciel

 

Salut Triton!

Il doit bien y en avoir quelques-unes jouables, il faut essayer!

Sinon j'ai pas mal de doubles aux 10x50 si ça t'intéresse ;) je pourrais même faire un Top 10x50 Doubles!

Le petit ES 6,7 a fait connaissance avec la 80ED et ils s'entendent très bien.

Bon ciel à toi, au plaisir!

 

il y a 58 minutes, syncopatte a dit :

Très beau sujet bien développé!

 

Merci pour le partage,

 

Patte.

 

 

 

Merci à toi majesté Patte,

Bon ciel même si ça ne devrait pas te poser de problème!

 

-----------------------------------------

J'ai édité le sujet pour ajouter trois ressources qui m'ont été précieuses et que j'ai oublié de mentionner honteusement:

-les "Au méridien" et "Balade dans le ciel" d'Alexandre Renou

-Le Gilis.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

EXCELLENTISSIME mon Hibou une bien belle initiative pour la communauté .

Super dossier :1010:.

Ouki  

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens seulement de tout lire en détail, quel festival de taches floues ! ;) Je ne pensais pas qu'on pouvait en voir autant depuis un ciel pas tip top (j'imagine que l'utilisation du trépied aide beaucoup), par exemple j'ai déjà vu plusieurs fois M51 aux jumelles mais sans jamais remarquer NGC 5195 − il est vrai que je n'ai jamais pensé à la chercher. C'est d'ailleurs l'intérêt de cette liste : nous donner des idées de challenges !

 

Quand tu ne sauras pas quoi faire, je te suggère de refaire le même boulot avec les amas globulaires...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci @'Bruno, festival de taches floues tu l' as dit c'est exactement ça. Il y en a quand même de toutes les tailles et de toutes les formes ce qui relève un peu l'intérêt de la chose.

 

Le trépied joue beaucoup en effet, en particulier pour les "difficiles" et pour deux raisons :

-stabilité parfaite requise pour la détection, et pauses dans l'observation sans perdre l'objet, 

-mains libres pour tenir la carte de champ indispensable (le PSA n'est souvent plus suffisant). 

 

Les amas globulaire pourquoi pas, pas sûr (mais alors pas du tout) d'en trouver 50 par contre... 

Je pense aux amas ouverts là par contre il y a de la matière ! Il va même falloir faire un tri drastique. 

 

Bon ciel à toi. :)

Modifié par hibou

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   1 membre est en ligne