Voronwe

Skywachter 120/600 : Mauvais oculaires ou pollution lumineuse ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour à tous,

 

Je suis nouveau ici. J'ai achète mon premier "télescope" (lunette en réalité) après avoir lu pas mal de tests et commentaires plus au moins anciens sur ce même forum.

 

J'ai choisi celle-ci https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-skywatcher-ac-120-600-startravel-bd-az-3/p,16710 principalement pour les raisons suivantes :

-Un diamètre correct pour le prix

-Une lunette me semble plus adapté qu'un télescope pour mon usage (pas de réglages, rangement facile, pratique pour des petites sessions sur la terrasse)

-Les histoires d'achromatisme ne me semblaient pas traumatisantes

-Un instrument semblant adapté pour le ciel profond

 

Tout le monde semble dire que ce n'est pas fait pour le planétaire mais de mon côté heureusement que j'ai pu voir observer Jupiter et Saturne avec parce que pour le reste je suis franchement déçu. Sauf que je ne sais pas ma déception provient de trop grandes attentes, d'accessoires inadaptés, de mauvaises conditions d'observation, ou d'une mauvaise utilisation de ma part.

 

Je précise qu'avec la lunette étaient fournis deux oculaires 25 et 10mm (le type n'était pas précisé mais je suppose que ce sont des modèles de base), un prisme amici 45° (ça c'est une belle arnaque parce qu'avec cet angle c'est à peu près impossible d'observer correctement le ciel). J'ai rajouté un renvoi coudé 90° de bonne qualité, et une lentille de barlow X2 (modèle de base).

 

J'observe de ma terrasse en plein centre ville. Je ne subis cependant pas de lumière directe, et le ciel est relativement bien visible, mais il est certain que ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut voir en campagne ou encore mieux à la montagne.

 

En ciel profond j'ai principalement tenté d'observer la Nébuleuse de la Lyre, la Galaxie du Tourbillon, celle de l'Oeil noir, et quelques amas globulaires.

 

Il n'y a guère que la Lyre que j'arrive un tout petit peu à distinguer (je devrais même dire deviner) : Avec l'oculaire 25mm on devine vaguement un petit rond grisâtre, mais si on grossit on ne distingue quasiment rien. Les galaxies je n'arrivais même pas à les deviner, quelque que soit le grossissement (pourtant j'étais certain d'être au bon endroit). Pour les amas globulaires, là aussi parfois une vague trace grisâtre mais rien de très émouvant.

 

De façon plus générale je trouve que la vision n'est pas très nette et il n'y a chaque fois qu e le centre du champ de vision qui est à peu près net.

 

Bref il y a un sérieux décalage entre mon expérience et ce que j'ai pu voir ici (certains ont notamment posté de superbes photos d'objets du ciel profond réalisées avec cette lunette : aucune comparaison possible).

 

Ce qui est clair ce que mes oculaires sont surement de mauvaises qualités. Mais de bons oculaires ça semble très cher et avant d'investir je me demande si ça vaut le coup : Est-ce que ça va juste améliorer la netteté de l'image et la taille du champ, ou est-ce que ça va rendre mieux visible les objets du ciel profond ? Ou est-ce que dans tous les cas le fait d'être au centre ville m'empêchera de toute façon de voir ces objets, quelle que soit la qualité de mon matériel ?

 

Si quelqu'un a d'autres suggestions je suis également preneur.

 

Merci par avance pour vos réponses ! :)

 

Voronwe

Edited by Voronwe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

il y a 15 minutes, Voronwe a dit :

Bref il y a un sérieux décalage entre mon expérience et ce que j'ai pu voir ici (certains ont notamment posté de superbes photos d'objets du ciel profond réalisées avec cette lunette : aucune comparaison possible).

Photo et visuel n'ont rien à voir (et je doute qu'il y ait beaucoup de photos du ciel profond faites avec cette achro courte). La 120/600 est principalement faite pour le grand champ à faible grossissement, c'est donc plus adapté à des objets comme les amas ouverts ou les nébuleuses étendues sous un bon ciel, cependant, tu ne verra que des tâches plus ou moins lumineuses grises avec des étoiles dedans ou autour. 

il y a 17 minutes, Voronwe a dit :

Les galaxies je n'arrivais même pas à les deviner, quelque que soit le grossissement (pourtant j'étais certain d'être au bon endroit).

Les galaxies sot très sensibles à la pollution lumineuse.

il y a 17 minutes, Voronwe a dit :

J'observe de ma terrasse en plein centre ville. Je ne subis cependant pas de lumière directe, et le ciel est relativement bien visible, mais il est certain que ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut voir en campagne ou encore mieux à la montagne.

La pollution lumineuse peut être dérangeante à plusieurs km, donc, en ville, elle est certainement plus impactante sur tes observations qu'en pleine campagne, même si tu n'est pas sous un lampadaire.

 

Je pense que si tu peux t'éloigner de la ville, je pense que c'est un bon début.  Aller voir un club ou participer à une rencontre astro peut aussi t'apporter beaucoup.  

https://www.webastro.net/forums/forum/59-les-rencontres-astro/

 

https://www.webastro.net/communaute/clubs/

 

Tu peux aussi ne pas être sensible à l'observation visuelle et peut-être que d'autres alternatives te satisferont plus (visiel assisté,  astrophoto).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, avec le 25 mm tu fait du ciel profond à très faible grossissement qui demande un ciel bien noir, j'ai peur quand pleine ville c'est mort pour les galaxies, chasse plutôt les grands amas d'étoile.

Avec le 10 mm ça devrais mieux passer, mais si ton ciel est vraiment lumineux ça vas être dur de chasser les galaxies.

Un test simple, combien d'étoile de la constellation de la petite ours tu peut compter.

Après il faut voir aussi que le mois de Juin, c'est le pire pour faire du ciel profond.

Pour ce qui est des accessoires, le amici à 45° c'est pour l'observation en terrestre car il redresse l'image, pour de l'astro oui le renvoi coudé à 90° est nettement préférable.

Ta lunette as un fort chromatisme, tu peut en éliminer une partie en mettant un filtre jaune, ça peut t'aider un peux pour une image un peux plus net.

Yves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Avec un diamètre de 120 MM (ce qui est largement suffisant pour commencer) , il ne faut pas s'attendre à détaillé les bras des galaxies. De plus les amas globulaire sont assez flou. Il faut du diamètre pour résoudre les étoiles de ces amas. Enfin ton ciel ne doit peut-être pas arranger la chose. 

Pour les oculaires, le 25 de base est pas mal, au contraire du 10 MM. Changer d'oculaire pourquoi pas, mais tu auras toujours un problème de chromatisme et ton ciel ne sera pas meilleur. Il n'y a pas de secret, c'est sous un bon ciel noir que l'on arrive à mieux exploiter son instrument (surtout en ciel profond). Tu aura sûrement des oculaires avec plus de piqué, plus de champ... mais ça ne fait pas tout. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Voronwe,

 

Comme dit plus haut, la pollution lumineuse a un réel impact sur l'observation du le ciel profond.
Toutefois, même avec une bonne qualité de ciel, il ne faut pas s'attendre à retrouver lors de tes observations à l'oculaire (indépendamment de la qualité de ce dernier) ce que l'on peut voir sur les photos postées ici.

Pour avoir une bonne idée du rendu d'un objet en visuel, tu peux essayer de regarder le travail réalisé par un astro-dessinateur avec un tube comparable au tien.
https://www.webastro.net/forums/forum/48-les-dessins/

Personnellement j'adore, retrouver et contempler ces petites tachouilles :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Voronwe a dit :

Tout le monde semble dire que ce n'est pas fait pour le planétaire mais de mon côté heureusement que j'ai pu voir observer Jupiter et Saturne avec parce que pour le reste je suis franchement déçu. Sauf que je ne sais pas ma déception provient de trop grandes attentes, d'accessoires inadaptés, de mauvaises conditions d'observation, ou d'une mauvaise utilisation de ma part.

 

Disons que à  f/D = 5 je rappel ce n'était pas l'instrument le plus adapaté pour grossir suffisament pour mieux voir la surface des planètes.  Je ne sais pas si tu avais eu connaissance de tableau avant d'acheter (si celà peut servir à d'autres):

 

clasical achro Chromatic Aberration Index -CA-

 

Ta lunette de 120mm à f/5 tombe dans le rouge !

 

Maintenant rien est impossible c'est juste que d'autres instrument pour le même prix feront mieux en planétaire. En ciel profond 100mm est un diamètre relativement petit et dans le même temps tu ne semblais pas savoir à quoi t'attendre (corriges moi) je comprends un peu ta déception.

 

Il y a 16 heures, Voronwe a dit :

Les galaxies je n'arrivais même pas à les deviner, quelque que soit le grossissement (pourtant j'étais certain d'être au bon endroit). Pour les amas globulaires, là aussi parfois une vague trace grisâtre mais rien de très émouvant.

 

Oui on observe tous des tâches grisâtres que l'on soit derrière 100mm ou 600mm 

 

Il y a 16 heures, Voronwe a dit :

Bref il y a un sérieux décalage entre mon expérience et ce que j'ai pu voir ici (certains ont notamment posté de superbes photos d'objets du ciel profond réalisées avec cette lunette : aucune comparaison possible).

 

Ok :) 

 

Il y a 16 heures, Voronwe a dit :

Ce qui est clair ce que mes oculaires sont surement de mauvaises qualités. Mais de bons oculaires ça semble très cher et avant d'investir je me demande si ça vaut le coup : Est-ce que ça va juste améliorer la netteté de l'image et la taille du champ, ou est-ce que ça va rendre mieux visible les objets du ciel profond ?

 

Clairement non un bon oculaire ne va pas rajouter des centimètres à ta lunette, un oculaire améliore une image déjà très lumineuse, la netteté c'est un autre pb car c'est en grande partie dépendant de la mise au point, du seeing, de la hauteur de l'objet dans le ciel (les planètes sont basses en ce moment) ou du type d'objet (une galaxie ou une nébuleuse n'est jamais nette).

 

Solutions :

 

- Comme d'autres l'on suggéré va observer là ou le ciel est bien noir tu verra certainement une amélioration.

- Certains amateurs ont utilisé avec succès un filtre V-block Orion pour réduire le chromatisme : lien

- Tu peux rajouter un masque devant l'objectif pour réduire sa dimension tu gagnera en résolution sur les planètes (au prix d'une perte de lumière).

- La detection d'une faible galaxie demande du temps il faut vraiment s'attarder derrière l'oculaire (on est pas dans le zapping).

- Ton 25mm te donne x24 de grossissement ce qui est très peu pour résoudre un amas globulaire une planète il faut au moins obtenir x100 ou x150 donc un oculaire de 6mm environ.

 

La suggestion donnée plus haut de parcourir la rubrique dessin est une bonne idée ceci dit la majorité des dessins on été réalisé à l'aide d'instruments de plus de 200mm (et pas des lunettes).

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'oculaire ne génère pas de la pollution lumineuse; il agrandit les images c'est tout

tu vas dans le sud marocain avec ta lunette et là t'as l'impression d'avoir acheté un autre instrument; même avec tes oculaires de base

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/06/2019 à 15:24, Voronwe a dit :

J'observe de ma terrasse en plein centre ville. Je ne subis cependant pas de lumière directe, et le ciel est relativement bien visible, mais il est certain que ça n'a rien à voir avec ce qu'on peut voir en campagne ou encore mieux à la montagne.

Bonjour, 

 

Comme dit plus haut, le problème est là : ce n'est pas la configuration idéale pour observer en ville malheureusement.

La lunette en elle-même est un bon produit d'après ceux qui l'utilisent dans un ciel bien noir.

Essaie de t'éloigner de la ville, ta lunette est transportable. Rejoins un club astro lors de soirées d'observations, avec ton instrument. Les astrams plus expérimentés t'aideront à en tirer le meilleur parti.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous et merci pour vos nombreuses réponses.

 

D'après ce que je retiens de tout ce que vous me dites, corrigez-moi si je me trompe :

-Le critère le plus important est avant tout la pollution lumineuse : Dès lors qu'on observe en ville, et ce quelle que soit la qualité de l'instrument, on ne verra pas grand chose du ciel profond. C'est vrai aussi pour les très grands diamètres ?

-Même avec de bons instruments et un bon ciel, les objets du ciel profond sont plutôt flous et peu détaillés en observation directe, et c'est en faisant de l'astrophotographie qu'on peut produire des détails et couleurs.

 

Pour le chromatisme c'est vraiment pas quelque chose que j'ai trop remarqué pour l'instant. D'après ce que j'ai pu lire ici ou là c'est surtout en très fort grossissement que ça se remarque et avec mes oculaires 25 et 10mm on va pas très loin, même avec une lentille de barlow X2 :).

 

J'attends de tester prochainement sur la Lune (pas facile avec le temps pourri qu'on a en ce moment), et j'ai déjà acheté un filtre polarisant variable qui semble donner de bons résultats d'après ce que j'ai pu lire ici ou là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Voronwe a dit :

Dès lors qu'on observe en ville, et ce quelle que soit la qualité de l'instrument, on ne verra pas grand chose du ciel profond. C'est vrai aussi pour les très grands diamètres ?

 

Si, tu pourras voir tout de même des choses du ciel profond en ville, surtout les objets brillants tels les amas globulaires, les nébuleuses planétaires ou encore les étoiles doubles. Et au plus le diamètre du télescope augmente, au plus tu auras accès à des détails dans ces objets, même en ville. Mais il faut grossir pour voir ces détails et assombrir le fond de ciel. Et ça, ça exige un télescope ou une lunette achromatique longue focale ou mieux, mais plus cher, une lunette apochromatique. Avec ta lunette achromatique courte, ça va être compliqué.

Par contre, pour observer les objets diffus et faibles du ciel profond, nébuleuses, galaxies, un ciel noir est essentiel pour en profiter, quel que soit l'instrument. 

 

Donc essaie ta lunette sous un beau ciel, c'est là qu'elle excelle.

 

Mais sur la Lune à grossissement faible à moyen, elle te montrera de beaux détails. Munie d'un filtre solaire genre feuille Astrosolar, ta lunette peut aussi te faire voir le Soleil et ses taches (quand il y en a évidement).

 

Bon amusement ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur la lune le chromatisme sera visible 😉 , c'est d’ailleurs très jolie le bord de la lune en jaune/bleu 😂.

plus sérieusement, les objet lumineux comme les amas globulaire (M13 pour le plus gros) serons bien visible en ville, mais quant tu aura l'occasion de les voir sous un ciel noir, tu aura un effet "waouh" garanti.

par exemple avec ma lunette 102/600 je ne peux pas voir les galaxie M81/M82 de chez moi (je suis dans le rouge de la carte de pollution lumineuse) par contre en m’éloignant d'un quinzaine de kilomètre je suis dans le jaune/vert de la carte et la je peux voir les deux galaxies, petite tache mais bien visible.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

D'après ce que j'ai pu en lire et vue sa construction, une telle lunette va montrer pas mal de choses loin des villes (diamètre conséquent pour un réfracteur) mais pour autant elle restera limitée aux grands objets ne nécessitant guère de résolution : nébuleuses diffuses ou grandes planétaires, grandes galaxies, amas ouverts bien résolus. Dès qu'il faut de la netteté au-delà de 100 X / 150 X (lunaire, planétaire, globulaires, petites NP) faut passer au scope, à l'achro longue focale ou à la ED / APO

Edited by etoilesdesecrins

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Dès qu'il faut de la netteté au-delà de 100 X / 150 X (lunaire, planétaire, globulaires, petites NP) faut passer au scope, à l'achro longue focale ou à la ED / APO

Je confirme, c'est pour celà que certains ont optés pour une achro courte de 150 mm mais c'est lourd ! sans compter le trépied. les achros courtes ne peuvent pas etre poussées au delà de 1X diamètre sans perte de netteté (quelque soit la qualité d'oculaire ou de la mise au point), le plus souvent utilisées vers 0,7-0,8 D elles sont correctes. pour le ciel profond il faut toujours sortir des halos urbains.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

j'ai survolé le sujet et le problème semble le chromatisme.

J'ai eu dans le passé une 120/600 et j'ai une 80/400 qui me sert de lunette guide donc je vais vous faire partager mon expérience.

Cette lunette pour le CP si ton ciel est propre est magnifique mais dés que tu vas grossir et bien les aberrations chromatique vont se faire ressentir et il existe quelques solutions qui trouvent leurs adeptes.

L'ajout d'un filtre, et oui ça marche dans certaines conditions ^^

Un filtre jaune sur jupiter donne de bons résultats, les filtres Orion V Block devenu de plus en plus difficile a trouver fonctionne aussi, le minus violet qui est plus ou moins un fringe killer de chez BAADER mais qui sera surtout pour la photographie donne quelques bons résultats en fonction des conditions d'observations en visuel même si son utilisation en astrophoto lui sera favorable.

Les filtres skyglow/neonydium aussi atténue un peu le chromatisme et les polarisants sur la lune aussi.

Mais une achro reste une achro.

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour astronome04,

Le pb de Voronwe était plus due aux mauvaises conditions d'observation et à la déception entre ce qu'il espérait voir et ce qu'il voit en ciel profond (donc pas trop d'histoire de chromatisme). La question du chromatisme est apparue dans les réponses comme à chaque fois que sont évoquées les achromatiques courtes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement oui tu as raison, mais dans les solutions que j'ai donné j'ai aussi donné des solutions pour le ciel pollué et comme la discussion semblait s’orienter sur le chromatisme j'ai essayé de faire une pierre deux coups en faisant partager mon expérience, désolé si j'ai été un peu hors sujet.

Bon ciel à tous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah disons que ce n'est pas si hors sujet. En effet si le ciel est fort pollué, exit les faibles grossissements et les champs larges. Donc il faut grossir pour assombrir le fond de ciel et détailler les objets les plus brillants du ciel profond. Or l'achromatique perd en contraste dans les forts grossissements.

Au final, un appareil courte focale achromatique n'est pas très à l'aise en ville, les deux paramètres sont liés àmha.😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon message était pour résumer à astronome04 le sujet suite au début de son intervention. Ce n'était nullement pour pointer un hors sujet quelconque. Désolé si il y a eu meprise.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Guilaume a dit :

Mon message était pour résumer à astronome04 le sujet suite au début de son intervention. Ce n'était nullement pour pointer un hors sujet quelconque. Désolé si il y a eu meprise.

Pas de problème, on discute 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour vos réponses complémentaires.

Il y a 1 heure, Daniel Rosier a dit :

Or l'achromatique perd en contraste dans les forts grossissements.

C'est un principe général pour les lunettes achromatiques ou c'est amplifié avec un faible rapport f/d ?

Avec une apochromatique ou un télescope il y a un meilleur contraste à fort grossissement et donc une meilleure vision du ciel profond malgré la pollution lumineuse ?

Parce qu'au vu des réponses précédentes j'avais cru comprendre que, dès lors qu'il y avait de la pollution lumineuse, peu importait l'instrument, le ciel profond ne serait pas bien visible.

Pour le sujet du chromatisme qui revient régulièrement, moi j'ai été enchanté de voir Jupiter avec ses quatre satellites et Saturne avec ses anneaux, même si la couleur n'était peut-être pas super :). C'est pour le ciel profond que j'ai été hyper déçu (et a priori il n'y a pas trop de problématique de chromatisme à ce niveau). Je croyais très naïvement qu'on pouvait voir quelque chose s'approchant des photos prises avec ce genre d'instrument :).

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Voronwe a dit :

Avec une apochromatique ou un télescope il y a un meilleur contraste à fort grossissement et donc une meilleure vision du ciel profond malgré la pollution lumineuse ?

Parce qu'au vu des réponses précédentes j'avais cru comprendre que, dès lors qu'il y avait de la pollution lumineuse, peu importait l'instrument, le ciel profond ne serait pas bien visible.

Pour le sujet du chromatisme qui revient régulièrement, moi j'ai été enchanté de voir Jupiter avec ses quatre satellites et Saturne avec ses anneaux, même si la couleur n'était peut-être pas super :). C'est pour le ciel profond que j'ai été hyper déçu (et a priori il n'y a pas trop de problématique de chromatisme à ce niveau). Je croyais très naïvement qu'on pouvait voir quelque chose s'approchant des photos prises avec ce genre d'instrument :).

 

 

Justement non, plus on grossit plus on assombri l'image et on "éteint" complètement certains objets faiblement lumineux.

Oui même avec un gros diamètre, sous pollution lumineuse, le ciel profond ne donne pas tout ce qui devrait être accessible par ce diamètre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Voronwe a dit :

Pour le sujet du chromatisme qui revient régulièrement, moi j'ai été enchanté de voir Jupiter avec ses quatre satellites et Saturne avec ses anneaux, même si la couleur n'était peut-être pas super :)

 

C'est ce qui compte ! Moi aussi j'étais enchanté de voir Saturne toute petite et Jupiter dans ma lunette achromatique de 70mm.

Tu peux bien t'amuser avec ta lunette, tires-en le meilleur car c'est un bon instrument. Ce n'est pas pour rien d'ailleurs que plusieurs astrams chevronnés l'ont acquise et moi-même ai longtemps envisagé la possibilité de l'acquérir.

Amicalement 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/06/2019 à 18:07, Voronwe a dit :

Je croyais très naïvement qu'on pouvait voir quelque chose s'approchant des photos prises avec ce genre d'instrument :).

 

Absolument pas même avec 600mm ça serait moins bien qu'avec une simple 80ED et un APN. Et encore pire en ville.

 

Aussi en visuel nocturne, on ne voit pas le Halpha, or la majorité des grandes nébuleuses, à émission sont constituées de Halpha que les capteurs voient en rouge sombre mais pas l'oeil.

 

Même sur les nébuleuses planétaire, tu verra ce qui est bleu/vert (en gris et souvent en vision décalée plutôt qu'en vision directe : il faut tourner autour du regard) mais tu ne verra pas le rouge.

 

Par contre, M57, M27 contiennent pas mal de bleu/very (oxygène ionisé OIII) et là dessus les filtres anti pollution lumineuse sont efficaces, voir très efficaces.

Par exemple en banlieue Parisienne (Antony 92), je ne vois pas M27 sans filtre. Avec le filtre UHC. on commence à la voir. Avec le filtre OIII on l'a voit parfaitement, un trognon de pomme gris.

 

Le filtre OIII filtre énormément la pollution lumineuse, mais pas du tout les émissions OIII dont les nébuleuses planétaire sont riches.

 

Les filtres UHC (attention ils sont tous un peu différents)  filtrent moins la pollution lumineuse. La bande passante est plus large, mais du coup ils laissent passer le Hbeta qui est une autre émission de l'hydrogène ionisé, à peu près au même endroit que le Halpha mais en 20x moins fort. L'avantage c'est que l'oeil le voit, mais c'est quand même très faible. En ville c'est mieux que rien, mais pas miraculeux pour autant. Quand on s'éloigne un peu, c'est nettement plus efficace.

 

Bref les filtres OIII et UHC sont les plus utiles en visuel. Pour les nébuleuses à émission principalement.

 

Par contre pour les Galaxies, ça ne marche pas, car on filtre autant de signal utile que de pollution.

Là il n'y a pas de secret, il faut aller observer depuis un endroit sombre et aussi sans lune.

Car évidemment, il n'y a. pas pire pollution lumineuse que la lune.

 

Bref en ville tu vas pouvoir faire quelques amas globulaires ou ouverts sans filtre, puis quelques nébuleuses avec filtre UHC et OIII pour les nébuleuses planétaire (M57, M27, même M42 est top dans le OIII).

 

M51 en ville impossible, même à la campagne c'est pas si simple.

M31 tu pourras éventuellement distinguer le coeur. A part ça en ville, c'est pas simple...

Peut-être M82 aussi. Une fois que tu as M82, M81 n'est pas loin, mais moins facile.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, olivdeso a dit :

Aussi en visuel nocturne, on ne voit pas le Halpha, or la majorité des grandes nébuleuses, à émission sont constituées de Halpha que les capteurs voient en rouge sombre mais pas l'oeil.

 

Même sur les nébuleuses planétaire, tu verra ce qui est bleu/vert (en gris et souvent en vision décalée plutôt qu'en vision directe : il faut tourner autour du regard) mais tu ne verra pas le rouge.

ça dépend des personnes et des instruments. J'ai déjà eu la chance de voir plusieurs zones H-alpha avec des instruments de 152 à 406mm

Les extensions d'Orion avec un dob 203 a été une première expérience. La plus belle fut un cas à priori impossible : la tête de cheval sombre comme du charbon sur le fond ténu rouge donnant une sensation de chaleur de la nébuleuse. Et pour l'anecdote : la boule de neige bleue, très riche palette du violet au rouge

 

Avec la 120/600 : aucune chance, probablement pas calée optiquement pour cette couleur là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, lyl a dit :

J'ai déjà eu la chance de voir plusieurs zone H-alpha avec des instruments de 152 à 406mm

Les extensions d'Orion avec un dob 203 a été une première expérience. La plus belle fut un cas à priori impossible : la tête de cheval sombre comme du charbon sur le fond ténu rouge 

 

là je suis scotché...

 

Les extensions d'Orion au mieux c'est vert pour moi, donc en OIII majoritairement, jamais vu en rouge...

 

La tête de cheval, pour arriver à la voir il me faut SQM21 plus le filtre Hbeta qui est bleu, mais ça sort sans couleur.

Pas mieux que SQM21 par ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites

si tu communiques ton adresse exacte je peux chercher la déchetterie la plus proche; afin de rendre service et clore le débat😄

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci une nouvelle fois à tous pour vos réponses, ça m'est très utile.

 

Non je ne compte pas me débarrasser de ma lunette j'en suis malgré tout très content.

 

Maintenant je pense quand même acheter des nouveaux oculaires parce que ceux fournis de base ne sont vraiment pas performants (3 lentilles et 50° de champ apparent).

 

Je suis en train d'étudier la question mais je referai surement un petit post à ces sujets ces prochains jours pour être certain de ne pas me tromper.

 

Bon dimanche à tous :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut, 

 

Tu peux te poser quelques questions pour le choix des oculaires:

 

Souhaites tu du champs ? du confort ? Que veux tu observer ? ...

 

A plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.