Jump to content

Les causes du réchauffement climatique.


Pyrene
 Share

Recommended Posts

Les idées pour lutter contre le changement climatique ce n'est pas ce qui manque.

Ils sont nombreux à se pencher sur le problème.

Un exemple qui nous concerne : le plan "fit for 55" annoncé le 14 juillet par la commission européenne qui détaille un série de mesures/recommandations visant à réduire de 55% (base 1990) le émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 et la neutralité carbone "vers" 2050.

https://ec.europa.eu/info/strategy/priorities-2019-2024/european-green-deal/delivering-european-green-deal_fr

 

Par contre les banques ne semblent pas trop croire à notre capacité d'accélérer le mouvement. Elles continuent d'investir massivement dans les projets petrogazier, en Arctique en particulier. 

https://www.franceinter.fr/societe/bombe-climatique-le-monde-de-la-finance-continue-de-soutenir-les-projets-petro-gaziers-en-arctique

Et généralement elles savent compter et disposent de tous les experts pour évaluer les risques et les opportunités.

Elles anticipent donc à la fois l'accès à de nouvelles ressources en hydrocarbure à la faveur du réchauffement climatique, une demande qui ne va pas faiblir malgré toutes les contraintes réglementaires annoncées et une rentabilité garantie par des prix élevés.

 

Souhaitons qu'elles se trompent cette fois.

D'ailleurs le plan "fit for 55" il est pas mal du tout sur le papier.

Qu'en dites-vous ?

 

Link to comment
Share on other sites

Ca fait quand même de gros efforts : rénovation énergétique de 3% du parc immobilier par an! c'est énorme et on en est très loin.

et retaper du vieux c'est  3 à 5x plus cher que faire du neuf a performances égales. Va t on vers un pays "neuf" en terme architectural ? ca ferait drôle que dans 30 ans tous les bâtiments ou presque aient moins de 30ans...

 

le plan fit for 55 je l'ai déja dépassé. en gros je suis à 75% enr et 25% nucléaire et un peu de gaz de cuisson (mais pas d'ulm) mais faut voir aussi le résultat sur le plan industriel. un VE ca fait une bonne dose de carbone "gris" pour sa production. il ne s'agit pas de délocaliser ce carbone gris et faire les "Mr propre" ensuite...

 

Pour ce qui est du pétrole les investisseurs savent bien que si c'est pas nous qui le consommons d'autre le prendront et effectivement les prix sont à la hausse. La fin du gaz de schiste et de fracturation américain (qui est en baisse après avoir relancé de nombreux gisement) va faire un nouveau choc pétrolier.

Au niveau de l'uranium le stock est estimé a+/- 150ans de conso actuelle (4% du mix mondial)... si tout le monde s'y met et qu'on atteint un petit 40% du mix mondial  je vous laisse calculer la durée des réserves. on sera à sec bien avant la dernière goutte de pétrole. Bref c'est peut être pas "la solution" mais plutot une fuite en avant.

 

sinon effectivement il y a pas mal de gens qui brassent du vent autour de la transition (une dizaine d'assos sur mon agglo) mais a part de l'événementiel bon enfant / bobo / vélo il ne se passe pas grand chose de concret. Sinon pour la petite histoire je viens d'apprendre que Sandrine Rousseau est la fille d'un super ami de mon club astro. le monde la France est petite!

Edited by charpy
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, charpy a dit :

rénovation énergétique de 3% du parc immobilier par an! c'est énorme et on en est très loin.

et retaper du vieux c'est  3 à 5x plus cher que faire du neuf a performances égales. Va t on vers un pays "neuf" en terme architectural ? ca ferait drôle que dans 30 ans tous les bâtiments ou presque aient moins de 30ans...

 

 

Oui, avec les éoliennes par dizaines de milliers on peut aussi raser tout ce qui ressemble culturellement à quelque chose (excuse-moi pour cet adverbe qui sent la pensée glauque). Ainsi les grands rotors omniprésents seront en parfait accord esthétique avec la m.rde impersonnelle et sans racines qui sera dessous. Au diable les vieilleries qui entretiennent la pensée réactionnaire et rappellent les heures les plus sombres de notre histoire énergétique carbonée (là j'exagère, vu que ma longère rurale en granit a toujours été chauffée au bois avant que je ne le remplace par l'uranium).

 

Une autre possibilité, là comme en toute chose : se contenter de bons résultats sans tomber dans la maladie du perfectionnisme. Que tout ce qui est déjà construit soit remis au niveau énergétique de la maison passive, mais on s'en tamponne, du culte des modèles idéaux.  

 

C'est l'ennui avec l'uranium : cette facilité risque de nous faire perdre le sens du sacrifice pourtant indispensable à la gloire de l'écologie chaste et pure, seule digne de la grandeur humaine. Sur un autre forum j'ai même lu que gaspiller l'uranium pour faire de l'énergie n'est pas permis puisque nous priverions les hommes du futur d'emplois plus utiles de ce métal, même si nous ignorons lesquels. Et c'est un astrophysicien, en plus. Alors, hein !

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Albuquerque a dit :

Que tout ce qui est déjà construit soit remis au niveau énergétique de la maison passive

 

Oui, l'idée c'est de rénover pour réduire la consommation, éviter le gaspillage sans sacrifier le confort. On ne rase pas pour faire du neuf on améliore et on réduit la facture énergétique e les émissions au passage. Ça semble une réponse adaptée, non?

 

Il y a 8 heures, Albuquerque a dit :

mais on s'en tamponne, du culte des modèles idéaux.

 

Pas sûr de comprendre le sens là 😉

Link to comment
Share on other sites

Raser non seulement les pavillons insipides du siècle dernier (1), mais aussi le patrimoine provincial typé ou le Paris haussmannien, parce qu'en rebâtissant tout de zéro on économiserait un peu plus d'énergie, c'est ce que j'entends par un modèle idéal, une rêvasserie nocive sur un plan global. Idéal ici ne veut pas dire optimal, mais échafaudé par la pensée qui flotte dans le vide. 

 

Ce n'est d'ailleurs pas une idée nouvelle ; seul change le prétexte.

Le Corbusier  voulait entre les deux guerres raser la moitié de Paris pour la rebâtir à son goût : prétexte d'illuminé.  

A la même époque on a songé à raser toutes les villes pour les reconstruire en tours chapeautées de béton, afin de réduire l'emprise au sol de l'habitat, et partant l'efficacité des bombardements aériens (mon compatriote creusois l'écrivain naval et aéronautique Camille Rougeron démontrait alors  immédiatement par quelles tactiques d'attaque on obtiendrait à moyens égaux sur ces tours bien plus de destructions qu'en pilonnant une ville classique.)

 

(1) En fait il faudrait les garder, parce que leur isolation par l'extérieur, la meilleure si on recherche par principe la performance extrême, est bien plus acceptable que pour le bâti typé. 

 

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

La jeune génération peut s'inquiéter, si l'on en croit cette étude de Science dont le Guardian se fait l'écho : un enfant de 2020 verra dans sa vie une trentaine de vagues de chaleur, soit sept fois plus qu'un "vieux" natif de 1960. Et deux fois plus de sécheresses et d'incendies, trois fois plus d'inondation et de famines...

Avec bien entendu des variations géographiques, les Africains étant encore plus mal lotis que les Asiatiques.

S'ils restent chez eux, bien entendu.

:doa:

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 26/09/2021 à 22:02, charpy a dit :

et retaper du vieux c'est  3 à 5x plus cher que faire du neuf a performances égales. Va t on vers un pays "neuf" en terme architectural ? ca ferait drôle que dans 30 ans tous les bâtiments ou presque aient moins de 30ans...

 

mais raser tout pour reconstruire du neuf émets beaucoup plus du CO2 bien que moins performant du point vue de l'isolation (ie impossible de supprimer compléterment les ponts thermiques liés à la structure du bâtiment). Le bilan est pourtant meilleur vis à vis de l'urgence climatique.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Albuquerque a dit :

Je suis triste ; la candidate de mon coeur n'a pas été choisie.

 

Tout le monde ne semble pas de l'avis de négawatt ou de l'ademe :

https://www.lemondedelenergie.com/electricite-2050-souci/2021/09/28/

Je suis vert, j'ai perdu 1 billet. Pour une fois que je pariais sur une primaire. Dégoûté, je suis. 

Edited by philou31
Link to comment
Share on other sites

A part @Albuquerque, peu de gens connaissent Gernot Wagner.

Ce type a passé une bonne partie de sa vie sur un sujet délicat : la géoingénierie climatique, il conduit avec David Keith le programme de recherche à l'Université de Harvard aux USA. Et il vient même d'écrire un bouquin pour donner son avis sur la question : "it's nuts", ce que je propose de traduire par "ce sont des billevesées".

Il traite essentiellement des écrans solaires par aérosols, qu'il qualifie de "rapides, bon marché, et fortement inefficaces". Ses modélisations, et les données récoltées lors d'émissions volcaniques, indiquent qu'il serait possible de baisser les températures globales pendant quelques semaines, ou mois, pour quelques milliards de dollars ; il cite l'éruption du Pinatubo (1995) qui fit chuter les températures de 0.5°C pendant une année. Apparemment, pour lui, les éruptions volcaniques sont donc de bons analogues... 🤔

En regard, il faut attendre des conséquences sur les pluies, avec sécheresses et famines entraînant des millions de morts, des effets sur la couche d'ozone, l'acidification des océans, la déforestation et -last but not least- une forte nébulosité... 😒😒😒

Et surtout, la perspective d'un outil miracle est susceptible de rassurer les décideurs sur les mesures douloureuses de réduction des émissions. Alors que pour Wagner, il ne peut au mieux s'agir que d'un recours d'urgence pour gagner un peu de temps.

Quand à sa plus grande angoisse, c'est l'état de la recherche sur le sujet : il craint qu'on recoure à la technique sans avoir fait le travail fondamental en amont.

J'aimerais pouvoir le rassurer.

 

Link to comment
Share on other sites

Chic, on aura un "bouclier tarifaire".

Ainsi l'électricité domestique, au lieu de suivre avec 12% d'augmentation le gaz, comme si l'uranium avait rien à voir avec le gaz sinon dans des constructions artificieuses, l'électricité n'augmentera que de 4% cet hiver, et une baisse des taxes absorbera la différence. Mais baisse de quelles taxes ? 

 

De la TVA ? L'état doit déjà se préparer à voir le revenu que lui assure l'essence fondre au fil des ans en passant dans la poche des batteristes automobiles, car il sera difficile de faire payer à l'automobiliste à la fois le surcoût des accumulateurs et de lui demander autant en taxes sur l'électricité pour la voiture qu'il en paie sur l'essence. 

 

De la taxe qui finance les moulins à vent, alors ? Mais ce serait un scandale écologique absolu ! :grr 

 

 

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

Le 26/09/2021 à 22:02, charpy a dit :

je suis à 75% enr.....................(mais pas d'ulm)

 

Ce qui est rigolo c'est que je n'ai jamais pris l'avion commercial, du moins volontairement.

(un aller-retour Paris-Lorient sur ordre de mon employeur et deux retours simples de Londres à Paris en évacuation sanitaire parce que j'avais été deux fois blessé sur la route)

Ceux qui ont déjà 68 ans et n'ont jamais pris l'avion commercial volontairement, levez le doigt !

 

PS : oui, oui, les deux fois je roulais à gauche ; vous pouvez vous épargner la plaisanterie.

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

Le 01/10/2021 à 04:52, Albuquerque a dit :

Ce qui est rigolo c'est que je n'ai jamais pris l'avion commercial, du moins volontairement.

 

 

Bonjour: on s'ennuie (pour être polit) en avion, mais je pense que l'on ne pourrait pas prendre l'avion dans la France. Les trains sont très bien développés.

 

Link to comment
Share on other sites

On va nommer un haut fonctionnaire comme médiateur des éoliennes.

Je suppose qu'il écoutera patiemment les riverains hostiles en attendant qu'ils reprennent leur respiration, pour leur dire alors qu'ils ne se fassent pas de souci et qu'ils ne seront pas privés d'éoliennes.

D'après ce que j'ai entendu la croissance prévue de la consommation dans les décennies qui viennent fait de la place à tout le monde : réacteurs nucléaires et éoliennes, parce qu'on ne pourrait se passer ni des uns ni des autres. On sera inclusif.

Pas belle, la vie ? 

 

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

Je suppose que tout le monde a vu que le Nobel de physique est allé à Syukuro Manabe, Klaus Hasselmann and Giorgio Parisi, pour leur travaux sur les systèmes complexes, et notamment l'application aux modèles climatiques, permettant de quantifier la variabilité et d'assurer la fiabilité de la prédiction du réchauffement.

Par ailleurs, et en prévision de la COP26 à Glasgow, L'ONG Carbon Brief vient de publier un classement des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre, incluant la déforestation et la fabrication de ciment. Ce qui permet au Brésil et à l'Indonésie d'intégrer l'équipe de tête.

emetteurs.JPG.df824440eabc03528e01d504f59a8054.JPG

Il ne manquerait plus que les deux leaders échangent des claques dans le Pacifique pour compléter le tableau... :eek:

Link to comment
Share on other sites

A propo des "hostiles" aux éoliènes , qui avancent entre autre l'argument du danger qu'elles représentent pour les oiseaux , qu'en est-il réellement ? 

J'ai du mal à croire que la rotation , plutôt lente des pales , trompent a ce point des volatiles qui , pour la plupart sont plutôt aptes à esquiver ..a moins qu'il s'agisse d'un problème de contraste , dans un pareil cas il serait bon de se pencher sur une apparence plus marquée , des couleurs voyantes ..🤔?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, kerozene a dit :

, des couleurs voyantes ..🤔?

oui oui oui des éoliennes partout et peintes en rouge vif et jaune, çà ce sera beau ! les oiseaux...? HEU...on s'en fout un peu, Z'ont qu'à s'adapter...comme les insectes et ces cons de papillons...au nom du progrès avançons ! un p'ti médiateur par çi par là pour faire croire au peuple qu'on l'écoute...et c'est plié !

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Une rotation plutôt lente ? Je vois souvent des éoliennes faire un tour en 6 secondes, ce qui pour un disque de par exemple 75 m de diamètre nous met le bout de pale à 140 km/h.

Les oiseaux se jettent couramment dans la calandre de voitures qui vont à la moitié, tout simplement parce qu'ils calculent leur trajectoire sans se rendre compte du mouvement relatif. Il est plausible qu'un oiseau de proie habitué à capturer d'autres oiseaux au vol soit plus habile. 

De toute façon l'argument oiseau ou l'argument recyclage problématique des pales, c'est quantitativement de la gnognote.

J'espère avoir le moins d'éoliennes possible mais je constate que leurs adversaires médiatiques font comme les antinucs : des arguments sans valeur appréciable sont bons pour eux à employer face à l'homme de la rue, qui ne se prend pas la tête avec des raisons techniques et physiques. 

 

"des couleurs voyantes"  

Heu... J'ai vu des éoliennes gris clair que j'ai trouvées moins laides que les blanches. Alors les couleurs voyantes, laissons-les aux clowns. 

 

Edited by Albuquerque
Link to comment
Share on other sites

En effet, @Albuquerque a raison, mais il semble que les risques des éoliennes soient moins liés aux pales qu'à la dépression qui les suit, notamment à l'extrémité vu leur vitesse. Les chauve-souris, notamment, qui les distinguent parfaitement, sont en particulier incapables d'anticiper cette dépression qui les fait littéralement exploser. Il se trouve que nombre de chauve-souris sont migratrices, et sont décimées par vagues entières, avec des conséquences sur les populations d'insectes. On n'en parle guère, vu que c'est moins glamour que les zoizeaux, et que Bram Stoker a laissé des traces jusque chez ceux qui ignorent son nom.

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Comme elles se dirigent par echolocalisation si elles se prennent un gros coup de pression ca doit les rendre sourdes plus ou moins longtemps comme apres une explosion. Donc complètement désorienté et incapables de voler.

 

Sinon pour les oiseaux il vaudrait mieux éradiquer les chat que les éoliennes 

spacer.png

Link to comment
Share on other sites

Les pesticides sont certainement les premiers facteurs de mortalités et pas que pour les oiseaux.

En fait si on regarde bien le premiers a décimer la biodiversité reste quand même "l'homme"

directement ou indirectement puisque les principaux facteurs sont lié a lui.  

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.