paradise

Explore Scientific 16" : résumé et bilan.

Messages recommandés

Bonjour à tous ! :)

 

Vu l'intérêt que beaucoup portent sur cet instrument, je vais faire un résumé et un bilan des tests effectués, afin que chacun puisse faire le point sur l'opportunité, ou non, de se lancer dans l'achat de ce modèle.

 

Rappel :

 

Test n°1 :http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=139825

Test n°2 : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=140153

 

Trop tôt pour faire un bilan, avec trop peu de sorties ? Oui et non : le bilan sera forcément incomplet mais en même temps je pense qu'après quelques corrections il serait navrant de ne pas avoir d'opinion sur un instrument qui est censé donné rapidement satisfaction.

 

On peut faire tous les tests qu'on veut, il restera toujours une part de subjectivité, et chacun réagira à sa manière.

 

Certains trouveront certainement matière, au vu des tests et commentaires, à argument pour NE PAS acheter cet instrument, c'est leur droit, et tant mieux si cela leur évite de se retrouver avec un instrument qui ne leur convient pas. :cool:

 

IMPORTANT :

L'ES 16" est équipé pour une utilisation immédiate : miroirs, PO, canne de collimation, viseur point rouge, bague supplémentaire de PO, livret d'utilisation en français.

Mais il est livré sans oculaires.

 

 

A - AVANTAGES ET QUALITÉS :

 

1) La compacticité.

On a affaire à un Serrurier, mais pas seulement, la conception est celle d'une base compacte : la base est très réduite, on est à l'opposé de la conception des Orion XX, GSO, LB, et autres Flextube, à la base énorme, et à la cage du primaire enveloppante.

Bien sûr, l'ES n'est qu'un manuel.

Cela va sans dire, mais disons-le :be:, charger cet instrument dans une voiture est un régal, il prend une place minimum, c'est TRÈS appréciable pour moult raisons inutiles à énumérer.

 

2) Le poids.

Certes il y a le poids du miroir, mais on gagne dans l'ensemble dans la transportabilité, la manutention, pas de base énorme à déplacer, il y a juste la boîte à primaire, très réduite, qui est lourde à déplacer, c'est un moindre mal.

 

3) Les mouvements de la structure.

Le chapitre le plus subjectif d'entre tous, chacun ayant ses goûts et surtout habitudes ! :cool:

Je quitte un GSO très fluide, trop fluide, sensible à la moindre chiquenaude, pour un instrument possédant des mouvements que je trouve au juste milieu : ni trop durs ni trop mous, avec peut-être un peu trop de dureté quand le tube est levé haut.

Mais ça ne « colle » pas, moi ça me va, je peux changer d'oculaire sans l'inquiétude de faire pivoter l'instrument, un confort que je découvre.

 

4) La rigidité.

On est à l'opposé aussi de descriptions faites ci et là : c'est un régal de rigidité en observation, et cela a pu être vérifié par nombre d'astrams aux Estivales, appréciable à fort grossissement.

 

5) Le réglage de collimation.

La trouvaille géniale d'ES : une canne (un poil courte mais bon) permet de visser debout, l'œil dans le Cheshire, dans l'œilleton, ou autre, les vis de collimation.

 

6) Le tarif.

Il faut bien en dire un mot ! Pour le prix c'est une bonne affaire, je le dis tout net.

Si on additionne le prix des miroirs, du porte-oculaires, on arrive déjà à plus de 1 600€, calculez le reste, vous avez un 400mm qui fonctionne bien, pour un prix imbattable, manuel certes.

 

B - INCONVÉNIENTS ET DÉFAUTS :

 

1) Le PO du mauvais côté.

Ce détail sera peut-être sans importance pour certains, qui pourront donc passer outre ce chapitre.

Facilement corrigible, quelques coups de perceuse, quelques vis, et le problème est réglé, je l'explique plus en détails dans l'autre sujet n°2.

 

2) La collimation rétive.

Impérativement, investir dans un autre réducteur, celui d'origine ayant tendance à se loger de travers, source de souci pour aligner laser, Cheshire, etc...

Je conseille d'emblée le Parallizer Howie Glatter qui se loge parfaitement dans le coulant 2". :cool:

Le PO a son coulant 2" à serrage par anneau, curieusement avec trois vis : attention de ne serrer qu'avec la vis se trouvant à l'opposé de l'endroit où l'anneau se resserre : il est facile de faire tourner au doigt l'anneau pour le placer en face (de l'autre côté) de la vis de son choix, les deux autres vis restant à visser juste en appoint.

 

IMPORTANTES INFOS CONCERNANT LA COLLIMATION DE L'ES ICI : http://www.webastro.net/forum/showth...=1#post2381760

 

3) La collimation qui bouge après les transports.

Un défaut marqué qu'on retrouve dans la plupart des Serrurier de série.

Sur les ES, le secondaire est difficilement réglable, les vis n'offrent pas un réglage précis et pérenne, il faut modifier le système, je n'ai pas encore la solution idéale au moment où j'écris ces lignes (26 Avril 2017).

 

4) Le viseur point rouge inutilisable.

Tout est dit, c'est de la camelote, prévoir un autre viseur de marque efficace, point rouge ou un Telrad, un Quickfinder, selon ses préférences.

 

5) Les traces rapides d'usure au niveau peintures.

La peinture noire et jaune a très facilement tendance à s'écailler au bout de quelques montages/remontages.

Nous n'avons pas affaire à un Sud-Dobson, un Dobson Factory, à un Skyvision, c'est sûr !

 

Très important : suis-je content de cet instrument ? OUI.

 

Cela signifie qu'une bonne partie des futurs acquéreurs le seront aussi ! :be:

 

** Mais je ne conseillerais pas cet instrument à un débutant, à cause de la collimation délicate notamment, et à cause de la structure Serrurier qui demande prudence et habitude, les miroirs étant à l'air libre, et qui demande attention également quant aux divers serrages. **

 

Il est toujours possible de récupérer un beau jour miroirs et PO pour acheter une structure artisan, ce qui serait le top, mais en attendant on peut parfaitement profiter ce qu'on a, sans budget pour mieux.

 

Voilà, en espérant que ces indications aient pu aider certains, comme je le disais pour décider d'acquérir cet ES ou au contraire pour l'éviter. :cool:

Modifié par paradise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

Le principal c' est que tu sois content de ton Dob manuel.

Par contre pour les 5 minutes pour faire la collime, je suppose que ça

comprend l' appéro et le fumage de clope inclus.

Le PO de l' autre côté , es-ce vraiment une contrainte?

JM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour

Le principal c' est que tu sois content de ton Dob manuel.

Par contre pour les 5 minutes pour faire la collime, je suppose que ça

comprend l' appéro et le fumage de clope inclus.

Le PO de l' autre côté , es-ce vraiment une contrainte?

JM

Salut !

 

Je me suis mal exprimé : je ne voulais pas dire que la mise en T° du miroir mettait 5 minutes également ! :D

 

Mais passer 5 minutes (plus ou moins) à procéder à la collimation est peu de chose, comparé au temps que met le miroir à se mettre en T°, voilà.

 

Question PO, en tout cas moi je le voulais du côté auquel j'étais habitué.

 

Il aura fallu juste retourner le PO fixé par des vis, et déplacé le porte-viseur qui, lui, est riveté, pas grand chose.

Modifié par paradise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

comme dit plus haut, l'essentiel est que tu en sois pleinement satisfait. Tu soulignes quelques défauts. L'instrument parfait n'existe pas de toute façon. Il y aura toujours (allez j'ose même chez Takahashi !) un ptit truc à améliorer. Pour moi, le hic et qui aura été énorme dans la balance, dobson/C11, c'est le poids de la plus grosse pièce du dobson. Le C11 tout monté bien sûr est aussi lourd mais le tube seul ne pose pas ce souci.Mais la passion permet de surmonter bien des poids lourds ! :D

L'autre inconvénient pour moi j'entends,aurait été sans doute le suivi manuel mais là encore c'est vrai une table équatoriale et hop roulez jeunesse ! Et puis 450 mm...Ben j'aimerais bien zieuter les dentelles avec ça au volcan moi !:wub:

 

Bonnes observations à toi et on attend plein de CROAS et dessins !

Modifié par Gildas974

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et puis 450 mm...Ben j'aimerais bien zieuter les dentelles avec ça au volcan moi !:wub:

 

Heu... ce sont 400mm, c'est déjà pas mal ! ;)

 

Pour moi, le hic et qui aura été énorme dans la balance, dobson/C11, c'est le poids de la plus grosse pièce du dobson.

Disons qu'il faut comparer à diamètre égal, pour être juste.

Et dans ton cas, un C11 est un 280mm, tu prends l'ES même en 300mm, le poids de la boîte à primaire n'est vraiment pas terrible, loin de celui du 400 !

Et si tu montes en diamètre, le C14 devient affreux en poids, plus la fourche, le trépied, et tu n'as encore qu'un 350mm, impossible à monter en solo, alors que l'Orion ou le Flextube restent encore pas trop-trop énormes.

 

L'autre inconvénient pour moi j'entends,aurait été sans doute le suivi manuel mais là encore c'est vrai une table équatoriale et hop roulez jeunesse !

Tout à fait !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous

Qu'en est il de la qualité et conception du du barillet sur l'es 400 ou ou 300 ?

car sur le descriptif il est écrit :

 

Cellule moderne du miroir primaire - le miroir du télescope peut être collimaté à partir du font du télescope et est supporté par un système de flottaison moderne avec des roulements radiaux à billes

Modifié par Micmouss

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous

Qu'en est il de la qualité et conception du du barillet sur l'es 400 ou ou 300 ?

car sur le descriptif il est écrit :

 

Cellule moderne du miroir primaire - le miroir du télescope peut être collimaté à partir du font du télescope et est supporté par un système de flottaison moderne avec des roulements radiaux à billes

Je te dirais que je ne suis pas allé voir comment était fichu le barillet, il faudrait ôter le primaire et pour l'instant je n'y touche pas. :be:

 

D'autres ont déjà certainement ôté le primaire ne serait-ce que pour le nettoyer, s'ils lisent ce sujet ils te répondront à ma place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour à tous ! :)

 

Vu l'intérêt que beaucoup portent sur cet instrument, je vais faire un résumé et un bilan des tests effectués, afin de faire que chacun puisse faire le point quant à l'opportunité, ou non, de se lancer dans l'achat de ce modèle.

 

Trop tôt pour faire un bilan, avec trop peu de sorties ? Oui et non : le bilan sera forcément incomplet mais en même temps je pense qu'après quelques corrections il serait navrant de ne pas avoir d'opinion sur un instrument qui est censé donné rapidement satisfaction.

 

On peut faire tous les tests qu'on veut, il restera toujours une part de subjectivité, et chacun réagira à sa manière.

 

Certains trouveront certainement matière, au vu des tests et commentaires, à argument pour NE PAS acheter cet instrument, c'est leur droit, et tant mieux si cela leur évite de se retrouver avec un instrument qui ne leur convient pas. :cool:

 

 

A - AVANTAGES ET QUALITÉS :

 

1) La compacticité.

On a affaire à un Serrurier, mais pas seulement, la conception est celle d'un strock : la base est très réduite, on est à l'opposé de la conception des Orion XX, GSO, LB, et autres Flextube, à la base énorme, et à la cage du primaire enveloppante.

Bien sûr, l'ES n'est qu'un manuel.

Cela va sans dire, mais disons-le :be:, charger cet instrument dans une voiture est un régal, il prend une place minimum, c'est TRÈS appréciable pour moult raisons inutiles à énumérer.

 

2) Le poids.

Certes il y a le poids du miroir, mais on gagne dans l'ensemble dans la transportabilité, la manutention, pas de base énorme à déplacer, il y a juste la boîte à primaire, très réduite, qui est lourde à déplacer, c'est un moindre mal.

 

3) Les mouvements de la structure.

Le chapitre le plus subjectif d'entre tous, chacun ayant ses goûts et surtout habitudes ! :cool:

Je quitte un GSO très fluide, trop fluide, sensible à la moindre chiquenaude, à un instrument possédant des mouvements que je trouve au juste milieu : ni trop durs ni trop mous, avec peut-être un peu trop de dureté quand le tube est levé haut.

Mais ça ne « colle » pas, moi ça me va, je peux changer d'oculaire sans l'inquiétude de faire pivoter l'instrument, un confort que je découvre.

 

4) La rigidité.

On est à l'opposé aussi de descriptions faites ci et là : c'est un régal de rigidité en observation, et cela a pu être vérifié par nombre d'astrams aux Estivales, appréciable à fort grossissement.

 

5) Le réglage de collimation.

La trouvaille géniale d'ES : une canne (un poil courte mais bon) permet de visser debout, l'œil dans le Cheshire, dans l'œilletion, ou autre, les vis de collimation.

 

6) Le tarif.

Il faut bien en dire un mot ! Pour le prix c'est une bonne affaire, je le dis tout net.

Si on additionne le prix des miroirs, du porte-oculaires, on arrive déjà à plus de 1 600€, calculez le reste, vous avez un 400mm qui fonctionne bien, pour un prix imbattable, manuel certes.

 

B - INCONVÉNIENTS ET DÉFAUTS :

 

1) Le PO du mauvais côté.

Ce détail sera peut-être sans importance pour certains, qui pourront donc passer outre ce chapitre.

Facilement corrigible, quelques coups de perceuse, quelques vis, et le problème est réglé, je l'explique plus en détails dans l'autre sujet n°2.

 

2) La collimation rétive.

Impérativement, investir dans un autre réducteur, celui d'origine ayant tendance à se loger de travers, source de souci pour aligner laser, Cheshire, etc...

J'ai opté pour un click-lock APM qui se loge parfaitement dans le coulant 2".

Le PO a son coulant 2" à serrage par anneau, avec trois vis : attention de ne serrer qu'avec la vis se trouvant à l'opposé de l'endroit où l'anneau se resserre : il est facile de faire tourner au doigt l'anneau pour le placer en face (de l'autre côté) de la vis de son choix, les deux autres vis restant à visser juste en appoint.

 

3) La collimation qui bouge après les transports.

Un défaut qu'on retrouve dans la plupart des strocks, mais je relativise ce défaut, de toute façon après un transport on doit bien souvent procéder à un petit réglage, alors plus ou moins...:cool:

Et puis on a bien le temps, le temps que le miroir se mette en T°. Avec l'habitude l'opération prend 5 minutes, ce n'est pas la mer à boire.

 

4) Les traces rapides d'usure au niveau peintures.

La peinture noire et jaune a très facilement tendance à s'écailler au bout de quelques montages/remontages.

Je m'attends au bout d'un, deux ans, à devoir repeindre les parties usées, nous n'avons pas affaire à un Sud-Dobson, un Dobson Factory, à un Skyvision, c'est sûr !

 

Très important : suis-je content de cet instrument ? OUI.

 

Cela signifie qu'une bonne partie des futurs acquéreurs le seront aussi ! :be:

 

Il est toujours possible de récupérer un beau jour miroirs et PO pour acheter une structure artisan, ce qui serait le top, mais en attendant on peut parfaitement profiter ce qu'on a, sans budget pour mieux.

 

Voilà, en espérant que ces indications aient pu aider certains, comme je le disais pour décider à acquérir cet ES ou au contraire pour l'éviter. :cool:

6) Le tarif.

Il faut bien en dire un mot ! Pour le prix c'est une bonne affaire, je le dis tout net.

Si on additionne le prix des miroirs, du porte-oculaires, on arrive déjà à plus de 1 600€, calculez le reste, vous avez un 400mm qui fonctionne bien, pour un prix imbattable, manuel certes.

 

bonjour,

merci pour votre test,

mais une question me taraude:

Il faut commander un miroir en plus? ou est ce qu'il y en a un d’origine que vous avez remplacé?

bonne observation

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'étais en train de comparer les dobsons et j'avais pas remarqué que le PO et le chercheur était dans l'autre sens sur celui là.

 

Je pense que c'est un avantage pour ceux qui visent avec l’œil gauche comme moi.

 

En fait ce sont les autres qui sont inversés :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

grosse baisse de prix : il vient de passer à 1700 eur.

 

Est ce que ES prépare un nouveau modèle ? en Quartz comme le 500 GSO ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grosse baisse de prix : il vient de passer à 1700 eur.

 

Est ce que ES prépare un nouveau modèle ? en Quartz comme le 500 GSO ?

Je viens d'apprendre la nouvelle, voilà qui rend l'ES 400 particulièrement intéressant si on le trouve à ce prix en France !!

Alors là, il n'y a plus à hésiter !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A ce prix-là, ça commence à me faire réfléchir… :rolleyes:

 

Pour le barillet, TS en donne une image sur son site :

 

explore-scientific-16z-dobson-hauptspiegelzelle-1000.jpg

 

J'ai été surpris de voir la forme très étroite des triangles. C'est presque un 6 points ! Il faudrait vérifier cela avec Plop.

 

Paradise, pourrais-tu donner l'épaisseur du miroir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si on prend trois anneaux (dont deux avec le même rayon) et qu'on laisse les angles varier en PLOP, on arrive bien à un barillet qui y ressemble très fort:

 

21044-1476805327.jpg

21044-1476805358.jpg

 

C'est nickel (erreur RMS 1,6nm sur la surface, Strehl à 0,998x de la valeur pour un barillet parfait). À noter qu'il faut que la distance entre les points extrêmes des triangles soit légèrement plus grande que celle entre les points de deux triangles adjacents, sinon le miroir s'affaisse plus entre les triangles qu'au dessus d'un triangle (c'est une erreur que j'ai d'abord faite...)

 

Mais même avec des triangles plus petits de ce type, avec les 6 points extérieurs équidistants (c'est à dire en faisant l'erreur que j'avais fait avant), on arrive pour un 406mm/45mm f/4,5 à 3,5nm d'erreur RMS sur la surface, ce qui n'est pas un drame. Au zénith, ça équivaut à multiplier le rapport de Strehl avec 0,993. Si ça, ce n'est pas couper les cheveux en quatre, alors les miroirs commerciaux sont devenus très bons ;-).

Modifié par sixela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[doublon]

Modifié par sixela

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour cette analyse. Comme je ne suis pas un grand spécialiste de Plop, je préfère que quelqu'un d'autre que moi ait fait la vérification.

 

On voit bien sur l'image que les 6 points sur le grand cercle ne sont pas équidistants. On est donc bien dans le cas le plus favorable que tu as évoqué, ce qui montre que le barillet a visiblement été correctement dimensionné. Si on ajoute à cela les appuis sur la tranche à 90°, et non 120° comme le veut la tradition, plus les roulettes pour épouser les flexions du bord, on a sur le papier un barillet quasi-parfait.

 

Par contre, j'aimerais bien avoir confirmation de l'épaisseur du miroir, juste pour savoir.

C'est bien 45 mm ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite remarque, il est important de fixer les trois insert de réglage de collimation à la colle epoxy sinon risque de jeu du barillet. Chose étrange ils sont libres et ne reposent dans leur trou que par la pression des ressorts situés entre eux et la patte noire supérieure ou passe la vis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Paradise pour ce compte-rendu précis.

 

Outre la table équatoriale, pensez-vous que ce scope pourrait recevoir un système goto ?

Oui, j'assume j'aime mon goto. Autant le suivi que la recherche de cible.

En voyant la différence de coût par rapport un SW 458 goto, je me pose des questions pour ma future bestiole.

 

nico

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour faire plus simple et moins cher :

Table équatoriale avec butée lors du reset et systeme intelliscope ou autres cercles digitaux pour le pointage. C'est la solution que je vais mettre en œuvre.

Le plus dur est de trouver le kit intelliscope d'occasion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour faire plus simple et moins cher :

Table équatoriale avec butée lors du reset et systeme intelliscope ou autres cercles digitaux pour le pointage. C'est la solution que je vais mettre en œuvre.

Le plus dur est de trouver le kit intelliscope d'occasion.

 

Autre solution: cannibaliser ceci:

http://www.omegon.eu/alt-azimuth-without-goto/omegon-mount-push-/p,48277

 

Ou, bien sûr, acheter un StarBlast Intelliscope et le rendre moins intelligent (et le revendre sans Intelliscope, ou le garder comme "chercheur" et télescope grand champ.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Paradise,

 

Ce 400 d'ES me semble intéressant. En fouillant sur le net pour trouver des tests, je suis tombé sur cette vidéo d'un américain qui date de novembre 2015. A priori, il y a quelques adaptations américaines. La vidéo est un peu longue (30 min):

 

"https://youtu.be/1jAFiJ98ipA" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

On y retrouve quelques défauts de conceptions que, me semble t il, tu évoquais: traces de rouilles (4'49"), absence du centre (8'10"), déchet de coupe (10'), frottements boite (18' / 19'), positionnement du PO, ...

Par contre l'optique semble bonne pour ce prix.

 

Je voulais avoir ton avis sur cette vidéo. Si il y avait des progrès, des différences, si tu avais rencontré les mêmes problèmes.

 

Merci d'avance.

 

JC

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

 

Paradise,

 

Ce 400 d'ES me semble intéressant. En fouillant sur le net pour trouver des tests, je suis tombé sur cette vidéo d'un américain qui date de novembre 2015. A priori, il y a quelques adaptations américaines. La vidéo est un peu longue (30 min):

 

"https://youtu.be/1jAFiJ98ipA" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

On y retrouve quelques défauts de conceptions que, me semble t il, tu évoquais: traces de rouilles (4'49"), absence du centre (8'10"), déchet de coupe (10'), frottements boite (18' / 19'), positionnement du PO, ...

Par contre l'optique semble bonne pour ce prix.

 

Je voulais avoir ton avis sur cette vidéo. Si il y avait des progrès, des différences, si tu avais rencontré les mêmes problèmes.

 

Merci d'avance.

 

JC

Salut !

 

Je connais cette vidéo, je retrouve quelques défauts, mais pas tous, et pas aussi marqués.

 

Tout d'abord, le 16" dispose d'un œillet sur le primaire.

Je n'ai pas de soucis de frottements au niveau des mouvements de la structure.

Le PO est du mauvais côté, bien évidemment ça n'a pas changé.

Ce qui n'est pas évoqué dans la vidéo sont les soucis à régler dans mon résumé plus haut que je ne vais pas répéter, notamment au niveau du réducteur qui est à changer, et la collimation pas évidente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec quels oculaires est vendu le explorer scientific 16?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avec quels oculaires est vendu le explorer scientific 16?

Aucun.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite question, quel jupe peut-on mettre sur ce beau dobson?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Petite question, quel jupe peut-on mettre sur ce beau dobson?

Aucune idée.

Je pense qu'il faut en faire une sur mesure, vu la forme un peu spéciale de la structure de cet ES.

Et en plus c'est bien moins cher que d'en acheter une toute faite.

 

Je te dirais qu'à la finale je n'en ai toujours pas, je suis étonné de constater qu'avec ce Serrurier, ouvert à tous les vents par rapport à mon ancien tube, je ne chope pas davantage la buée sur les miroirs... :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est surtout pour limiter les lumières parasites et augmenter le contraste.

 

Je n'ai jamais pu faire un comparo avec/sans, mais je me suis bien fait remonter les bretelles quand mes potes ont appris que j'avais une jupe mais que je ne la mettais pas (en même temps, au sommet de la montagne, de nuit, à quoi bon se mettre en tenue de soirée, me suis-je dit :p)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.