• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
JM24

Communiquer avec des extra-terrestres

Messages recommandés

Bonsoir,

 

 

Je me pose plusieurs questions ces temps-ci depuis qu'on découvre de nombreuses exoplanètes dans notre environnement proche.

 

 

- est-ce possible que des êtres vivants captent nos ondes radio émises depuis l'invention de la radio et de la télé?

Je suppose que ces émissions sont faibles en puissance et peut être inadaptées en fréquence pour être perçues à quelques dizaines d'années lumière.

 

 

- Existe t'il des projets d'envoyer une communication radio vers les exo planètes découvertes afin de leur faire connaître notre présence?

 

 

- Dans l'autre sens, si certaines exo planètes découvertes abritaient une vie intelligente, comment expliquer que leurs habitants n'aient pas encore envoyé de signaux en notre direction s'ils ont les moyens de détecter que notre planète est habitable?

 

 

Donc j'en déduits que les exo planètes environnantes n'abritent pas de vie au même niveau d'intelligence que nous ou qu'ils ont décidé de ne pas communiquer.

 

 

Mon raisonnement est-il déconnant ou plausible?

 

 

 

-

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le petit lien qui va bien: https://fr.wikipedia.org/wiki/Message_d'Arecibo

 

;)

 

 

Pour capter une émission en provenance de quelques années-lumière il faudrait des antennes énormes, mais aussi que les ET utilisent des émetteurs gigantesques.

 

Le projet SETI tente de capter un signal extraterrestre mais ses moyens sont limités: https://fr.wikipedia.org/wiki/Search_for_Extra-Terrestrial_Intelligence

 

comment expliquer que leurs habitants n'aient pas encore envoyé de signaux en notre direction

 

Tout d'abord il faut voir la distance. Si les ET sont à quelques dizaines d'années-lumière c'est foutu car le temps que leur message arrive et qu'on réponde, ils auraient oublié depuis longtemps qu'ils ont appelé. Même l'étoile la plus proche se trouve quand même à 8 ans aller-retour au téléphone... ;)

 

Et puis j'imagine que tous les extraterrestres n'ont pas forcément l'envie de se faire remarquer. Si ça se trouve, c'est même très dangereux... Et puis ça coûte très cher de fabriquer un émetteur assez puissant. Tout ça pour recevoir éventuellement une réponse des années après les élections... Il n'y a pas un politicien dans tout l'univers qui pense à si long terme. :rolleyes:

Modifié par OrionRider

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

- est-ce possible que des êtres vivants captent nos ondes radio émises depuis l'invention de la radio et de la télé?

Je suppose que ces émissions sont faibles en puissance et peut être inadaptées en fréquence pour être perçues à quelques dizaines d'années lumière.

C'est peu probable étant donné qu'un signal radio décroît en intensité selon l'inverse du carré de la distance : par exemple l'étoile connue la plus proche, Proxima du Centaure, est trop faible pour être visible à l'œil nu alors qu'elle n'est qu'à un peu plus de 4 années lumières. Mais ça n'est pas impossible.

 

- Existe t'il des projets d'envoyer une communication radio vers les exo planètes découvertes afin de leur faire connaître notre présence?

Oui, comme l'a dit OrionRider il y a eu le message d'Arecibo, et plus généralement le projet Active SETI (en anglais, la page n'a apparemment pas été traduite). Certains considèrent cependant que c'est inconsidéré, argumentant que notre coin de galaxie peut tout aussi bien être une jungle peuplée de prédateurs ou une île déserte.

 

- Dans l'autre sens, si certaines exo planètes découvertes abritaient une vie intelligente, comment expliquer que leurs habitants n'aient pas encore envoyé de signaux en notre direction s'ils ont les moyens de détecter que notre planète est habitable?

Cette question porte un nom, le Paradoxe de Fermi.

 

Donc j'en déduits que les exo planètes environnantes n'abritent pas de vie au même niveau d'intelligence que nous ou qu'ils ont décidé de ne pas communiquer.

 

Mon raisonnement est-il déconnant ou plausible?

Ça m'a l'air plausible, mais ça n'est pas la seule possibilité - gardons-nous des conclusions hâtives :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On pourrait balancer un signal bien puissant en direction des exoplanetes "vivables" et non pas vers un amas situé à quelques dizaines d'année lumière comme pour Arecibo.

Sur une distance de 50 années lumière ça fait un paquet de planetes avec une reponse possible dans 100 ans ce qui nest pas énorme à notre échelle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en anglais, la page n'a apparemment pas été traduite

 

Si déjà ça pourrait poser des soucis parmi des terriens francophones, j'imagine le mal qu'auraient les Zities à comprendre la langue de Shakespeare.

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Apparemment ac le Radio télescope chinois Fast le plus puissant au monde , qui vient d etre mis en route en Septembre 2016, on serait capable de détecter un téléphone portable sur Mars. Apres reste a voir si une civilisdation E.T intelligente , si elle existe , utilise les ondes radios pr communiquer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un jour, des astronomes voient un signal extraterrestre arriver sur leur moniteur disant :

"Comment ça va, vous?"

Ils réunissent la communauté scientifique mondiale et prennent la décision de répondre :

"Pas mal, et vous?"

Quelques temps après, ils reçoivent la réponse

"C'est PAS A VOUS QU'ON PARLE!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si déjà ça pourrait poser des soucis parmi des terriens francophones, j'imagine le mal qu'auraient les Zities à comprendre la langue de Shakespeare.

 

Patte.

 

Je suis allé sur le site proposé par Rigelorion et peux affirmer que dans l'auberge espagnol qu'est l'univers, les zitis se sentiront comme chez eux.

 

Je me pose plusieurs questions ces temps-ci depuis qu'on découvre de nombreuses exoplanètes dans notre environnement proche.

 

- Existe t'il des projets d'envoyer une communication radio vers les exo planètes découvertes afin de leur faire connaître notre présence?

A notre niveau, ce serait comme un ver de terre se demandant comment signaler sa présence à une intelligence se promenant dans le jardin.

 

Il est plausible que l’intelligence est pourvu de sens bien plus sophistiqués que ceux du ver de terre, l'a vu déjà et même pris la précaution de ne pas l'écraser avec le pied. En pensant un moment qu'il y a cinquante ans nous croyions infaisable la détection d'une planète autour d'une étoile et que maintenant, nous en avons trouvé 3000 à l'aide de juste deux méthodes de détection rustiques. Dans les dix années à venir, nous pensons avoir les moyens pour détecter de fins détails de quelques-unes de ces planètes. Une intelligence avec mille ans d'avance sur nous n'aura peut-être pas attendu l’invention de la radio chez nous pour détecter la faible pollution au plomb des industries romaines ou les feux de camp de la néolithique.

 

 

Si une intelligence communicante faisait le choix de transmissions électromagnétique, se serait peut-être en modulant la lumière de son étoile ou des interventions relevant de l'astro-ingénierie. Voir aussi essaims de Dyson. Donc contrairement à quelques réponses, la loi inverse carré n'est pas rédhibitoire.

 

On a déjà eu l'occasion de mentionner sur d'autres topics WA que la détection électromagnétique n'a rien d'un choix évident. Notre choix électromagnétique est peut-être en rapport avec notre stade actuel de développement technologique.

 

De même, le fait d'entamer d'une conversation entre intelligences est peut-être un choix culturel humain. D'autres cultures pourraient se contenter de transmettre un message sur des milliers d'AL sans s'attendre à un message en retour. De notre côté, on peut se contenter de le recevoir.

 

Ceci dit, un message n'est pas neutre. Il peut comporter une intention, et avant de se lancer, on sera bien avisé de réfléchir sur cet aspect des choses.

Modifié par Paul_Wi11iams

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Désolé... parti,avant d'être commencé.:be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai essayé de faire de ... de la statistique.

 

Mais comme google fait glouglou parfois j'ai pas envie de le suivre de couler.

 

Voila mon propos:

 

Paul_Wi11iams dit :

 

Une intelligence avec mille ans d'avance sur nous...

 

J'ai aussi utilisé plusieurs fois ces "mille ans d'avance" dans les deux cas,même pour nous...

 

J'ai perdu 10 lignes:cry:

 

Bref,que sera notre physique dans 1000 ans ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Hollandais seront de longues asperges, les Américains petits et gros, les Belges sentiront la frite.

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Les Hollandais seront de longues asperges, les Américains petits et gros, les Belges sentiront la frite.

 

Patte.

 

:D

 

 

Et les Français ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu viens de réinventer le Paradoxe de Fermi ! :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sur toute ces questions je reste persuadé que nos théories sont beaucoup trop subjective à notre condition d'homme, et que nous sommes absolument incapable d'appréhender une forme de vie hors de notre propre monde, seul chose que nous connaissons réellement, la terre.

 

Pour reprendre l'exemple de Paul, Entre un homme et un ver de terre :

 

-je suis incapable de communiquer avec lui

-il n'est pas capable de communiquer avec moi

-je n'ai aucune envie de communiquer avec un ver

-il n'a aucune envie de communiquer avec moi (sans doute)

 

à la limite, pourquoi pas un jour détecter des signaux radios qui ne nous était pas destiné ? Mais définitivement une communication me laisse perplexe.

 

D'ailleurs l'auteur renseigne toi sur le signal "whaou !" ça va t'intéresser :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En revanche il y a des paramètres qui sont totalement objectifs : Si la vie sur terre n'est pas universelle dans sa forme, les lois de la nature le sont, c'est peut être déjà un bon début pour commencer à réfléchir.

Exemple : le carbone est le 2eme élément le plus abondant dans l'univers (hydrogène et hélium mis à part) : ce n'est pas totalement délirant de considérer que d'autres formes de vie soient aussi basées sur cet élément.

De même avec la communication : il est probable qu'ils communiquent par ondes électromagnétiques (car rapides). Si on les capte, qu'elles nous soient destinées ou pas, on devrait être capable de les discriminer d'autres sources naturelles, à défaut de les comprendre.

Modifié par Smith

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cet article répondra surement à tes questions, si tu en comprends bien le sens tu verras que nous même nous pourrions disparaître avant de pouvoir faire quoique ce soit dans la galaxie. D'ailleurs au rythme ou vont les choses...et nous n'avons hélas pas 6 planètes habitables dans notre système solaire ou nous pourrions aller chercher des ressources afin de poursuivre notre développement dans le siècle à venir...

http://www.liberation.fr/terre/2015/02/05/le-paradoxe-de-fermi-et-les-extraterrestres-invisibles_1196456

Modifié par archange34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En revanche il y a des paramètres qui sont totalement objectifs : Si la vie sur terre n'est pas universelle dans sa forme, les lois de la nature le sont, c'est peut être déjà un bon début pour commencer à réfléchir.

Exemple : le carbone est le 2eme élément le plus abondant dans l'univers (hydrogène et hélium mis à part) : ce n'est pas totalement délirant de considérer que d'autres formes de vie soient aussi basées sur cet élément.

De même avec la communication : il est probable qu'ils communiquent par ondes électromagnétiques (car rapides). Si on les capte, qu'elles nous soient destinées ou pas, on devrait être capable de les discriminer d'autres sources naturelles, à défaut de les comprendre.

 

Oui pour le carbone et pour l'apparition chimique de la vie, c'est indépendant de notre subjectivité. Mais c'est à nouveau centré sur l'homme de parler de moyen de communication, puisque ces derniers découlent d'une suite d'évènement (développement d'un cerveau, apparition progressif du raisonnement scientifique, création de la science moderne par gallilé, compréhension de l'électromagnétisme par maxwell, développement de moyen de communication).

Et on ignore si cet enchainement de situation, c'est à dire de faire de la science tout simplement, apparaît forcement dans une population en pleine évolution ou bien si c'est du pur hasard qu'une des espèces de la terre ait suivit ce processus. Sur terre sur des millions d'espèces, une seul à procédé aussi.

 

C'est précisément là que ça devient subjectif, de croire qu'il est normal pour des espèces qu'on qualifierait de """autant ou plus évolué""" d'avoir ce cheminement de pensé, et donc de communiquer avec l'électromagnétisme, et donc d'être décelable... c'est en ça que je n'ai jamais vraiment été d'accord avec le paradoxe de fermi. Et même cet avis je suppose qu'il est encore subjectif... c'est comme de vouloir prendre assez de recul pour voir la voie lactée en entière, c'est impossible ;)

 

Tu noteras que j'ai mis des guillemets insistant à "évolué" parce qu'on se trompe souvent sur son terme. C'est une question de temps et non de capacité. Nous sommes très exactement aussi évolué qu'une bactérie ou que du plancton puisque nous avons suivis exactement le même temps d'évolution depuis LUCA notre ancêtre commun.

Modifié par AstronomieLorraine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le paradoxe de Fermi ne parle que de la vie capable de communiquer ! Il n'est pas question de fourmis (pourtant intelligentes) ou autre espèce incapable de se projeter au delà de la terre.

 

Je crois que tu n'as pas bien cerné le paradoxe. Il n'est pas question de vie mais de vie "intelligente" au point de se projeter au delà de sa planète, et aussi de l'hypothse du voyage interstellaire.

 

Si le voyage interstellaire est possible, alors il suffit de quelques milliers d'annees à une forme de vie technologique pour coloniser la galaxie entière (de proche en proche). Manifestement ce n'est pas le cas, donc où sont ils ? Les bactéries n'ont rien à voir au schmilblik...

 

Maintenant, si le voyage interstellaire est impossible, on ne peut exclure que les civilisations comme les notre sont banales dans la galaxies, mais que les distances rendent l'interaction quasi impossible.

Modifié par Smith

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le paradoxe de Fermi ne parle que de la vie capable de communiquer !

 

Oui et c'est précisément ce que j'expliquais, que c'est clairement tournée sur l'homme de dire qu'une civilisation intelligente et avancé (même si pour moi ça ne veux rien dire parce qu'avancé selon quoi ? Nos propres critères ?) va :

-avoir envie de coloniser des planètes

-avoir eu le processus intellectuel permettant la communication par ondes électromagnétique

 

Donc la seul chose que le paradoxe de fermi dit c'est que finalement si vie intelligente il y a autour de nous, c'est qu'elle n'est pas basé sur nos critères de "civilisation avancé" (voyage, colonisation, communication, science,...) et je trouve que c'est tout sauf un paradoxe. Le vrai mystère aurait été justement que les E.Ts soit tellement similaire à notre espèce... je rappel que même sur terre (alors que toute les espèces ont suivit une évolution parallèle et finalement plutôt semblable) sur des millions d'espèces, seul une à eu sans doute par hasard ces envies et ces raisonnements qu'on prête pourtant aux E.Ts :?:

 

C'est très tourné sur nous finalement... en même temps c'est difficile de prendre du recul sur quelque chose comme ça, ça nous semble "évident" pour nous autre humain de retrouver des comportement similaire chez d'autres espèces/forme de vie... on appel ça de l'anthropomorphisme :rolleyes:

Modifié par AstronomieLorraine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les extraterrestres existent. Leur représentante pour la francophonie est Arielle Dombasle. Les frères Bogdanov viennent aussi d'une autre planète mais ils se sont mieux intégrés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Donc la seul chose que le paradoxe de fermi dit c'est que finalement si vie intelligente il y a autour de nous, c'est qu'elle n'est pas basé sur nos critères de "civilisation avancé" (voyage, colonisation, communication, science,...) et je trouve que c'est tout sauf un paradoxe.

 

Si le voyage interstellaire est impossible, d'autres vies intelligentes peuvent avoir les mêmes aspirations que nous, et il n'y a pas de paradoxe. Elles peuvent nous ressembler sans qu'il y ait paradoxe.

 

je rappel que même sur terre (alors que toute les espèces ont suivit une évolution parallèle et finalement plutôt semblable) sur des millions d'espèces, seul une à eu sans doute par hasard ces envies et ces raisonnements qu'on prête pourtant aux E.Ts :?:

 

Tu te trompes : Il y a à peine quelques dizaines de milliers d'années il y avait encore plusieurs espèces "humaines". Il n'en reste qu'une, peut être parce qu'il n'y a de la place que pour une seule espèce de ce type sur la planète.

 

Mais on pourrait imaginer une histoire géophysique de la planète qui aurait permis l'émergence de plusieurs espèces "avancées" (sur des continents éloignés), des mammifères sur l'un, des reptiliens sur un autre :be:

 

Une autre remarque : Le caractère exploratoire de l'Homme n'est pas propre à l'Homme ! Revenons aux bactéries dont tu parles. Elles ont bien colonisé quasi tous les milieux sur terre, y compris les plus hostiles. Coloniser le milieu (pour survivre) est peut être tout de même un caractère intrinsèque au vivant, il ne serait pas étonnant que passer un certain stade de développement, une civilisation avancée songe à la colonisation de l'espace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

très intéressant ce débat :)

 

Si le voyage interstellaire est impossible, d'autres vies intelligentes peuvent avoir les mêmes aspirations que nous, et il n'y a pas de paradoxe. Elles peuvent nous ressembler sans qu'il y ait paradoxe.

 

le problème ici c'est le mot "peuvent" parce que nous avons ces aspirations on le lie directement à toute forme de vie. Ce "peuvent" là n'est pas un "il y a de bonne chance que" mais est totalement arbitraire et est aussi hasardeux qu'un "les extraterrestre peuvent être physiquement comme georges clooney".

 

Tu te trompes : Il y a à peine quelques dizaines de milliers d'années il y avait encore plusieurs espèces "humaines". Il n'en reste qu'une, peut être parce qu'il n'y a de la place que pour une seule espèce de ce type sur la planète.

 

Oui c'est trompeur je suis d'accord mais je parlais du genre "homo". D'ailleurs quand je parlais du développement du cerveau puis de l'esprit scientifique d'analyse je ne visais pas homo sapiens mais l'Homme au sens très large du terme.

 

"peut être parce" => encore une fois c'est arbitraire. Rien ne laisse penser que deux espèces ayant un raisonnement qu'on pourrait qualifier de "scientifique" ne peuvent pas se côtoyer, à partir du moment ou chacune à sa niche écologique nutritive, reproductive et géographique. Et on a encore moins de raison de penser que c'est cette façon de voir le monde DOIT apparaître au moins une fois.

 

Et même si on part du principe que l'évolution Darwinienne est une loi universelle on ne peut pas dire que donc l'évolution à eu la même progression ailleurs : ce serait méchamment négliger l'impact de l'environnement (propre à chaque planète) sur l'évolution... par exemple les extinctions par météore ou volcan, la capacité d'accueil d'une planète, les nutriments disponibles, etc... qui n'ont aucun lien avec le principe de l'évolution.

 

 

Une autre remarque : Le caractère exploratoire de l'Homme n'est pas propre à l'Homme ! Revenons aux bactéries dont tu parles. Elles ont bien colonisé quasi tous les milieux sur terre, y compris les plus hostiles. Coloniser le milieu (pour survivre) est peut être tout de même un caractère intrinsèque au vivant, il ne serait pas étonnant que passer un certain stade de développement, une civilisation avancée songe à la colonisation de l'espace.

 

Mais pour les bactéries il n'y a pas de volonté, c'est simplement de la multiplication à outrance, une méthode sélectionné par l'évolution de DARWIN (qui est par définition involontaire) pour conquérir un maximum de niche écologique. Mais aucune bactérie ne cherche à aller à un endroit précis, c'est simplement qu'elles se multiplie tellement qu'elles finissent un peu dans tout les milieux.

 

Et chez l'homme la conquête spatiale n'est pas vraiment un instinct de survie... la preuve, les astronomes qui sont en générale les premiers à rêver de ce genre de chose sont aussi les premiers à calmer les fantasmes des non initiés sur la réalité de la conquête d'autres planètes. Même toi je suppose que tu ne pense pas en premier à la survie de ton espèce quand tu parles d'exo planètes habitables puisque tu sais que ça n'arrivera peut-être jamais ou au moins pas avant un futur lointain

Modifié par AstronomieLorraine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personellement, je ne pense pas que l'intelligence soit si rare dans l'Univers... Rien que sur Terre, il y a plusieurs espèces partageant des caractéristiques que l'ont croyait jusqu'ici propre à Homo Sapiens, comme les dauphins par exemple. Toutefois, les dauphins ne construisent pas de fusées... Peut-être parce qu'ils n'en éprouvent pas le besoin ?

 

Seulement, c'est tellement difficile de traverser les espaces interstellaires que ça doit en rebuter plus d'un... Ne sommes nous pas non plus dans ce cas là ? Nombreux ont été ceux qui ont critiqué le Breakthrough Starshot par exemple, parce que l'objectif à atteindre parait inatteignable..?

Modifié par AlphaCentaury

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Personellement, je ne pense pas que l'intelligence soit si rare dans l'Univers... Rien que sur Terre, il y a plusieurs espèces partageant des caractéristiques que l'ont croyait jusqu'ici propre à Homo Sapiens, comme les dauphins par exemple. Toutefois, les dauphins ne construisent pas de fusées... Peut-être parce qu'ils n'en éprouvent pas le besoin ?

 

Seulement, c'est tellement difficile de traverser les espaces interstellaires que ça doit en rebuter plus d'un... Ne sommes nous pas non plus dans ce cas là ? Nombreux ont été ceux qui ont critiqué le Breakthrough Starshot par exemple, parce que l'objectif à atteindre parait inatteignable..?

 

L'intelligence oui, ce qui a vraiment fait la différence avec l'homme je pense c'est l'esprit et la démarche scientifique. Théorie et hypothèse > expérimentation > conclusion et discussion. Et découvrir des choses fondamentales pour ensuite en trouver des applications totalement différentes du sujet de départ... ces démarches là me semble-il que c'est ce que nous avons vraiment de différent avec le reste des espèces et c'est pourquoi un dauphin est intelligent MAIS ne peuvent pasconstruire pas de fusée même s'ils le voulaient.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais pour les bactéries il n'y a pas de volonté, c'est simplement de la multiplication à outrance, une méthode sélectionné par l'évolution de DARWIN (qui est par définition involontaire) pour conquérir un maximum de niche écologique. Mais aucune bactérie ne cherche à aller à un endroit précis, c'est simplement qu'elles se multiplie tellement qu'elles finissent un peu dans tout les milieux.

 

Tu peux remplacer "bactérie" par "Homme" et ton paragraphe reste sensé. La colonisation de tous les milieux n'est pas un choix de l'Homme, c'est dans sa nature, c'est donc un comportement qui a aussi été sélectionné par évolution Darwinienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.