tomhash

Profiter du ciel nocturne, en sécurité !

Recommended Posts

Bonjour à toutes et tous !


Pour certains, le premier message sur le forum est une question concernant la technique, d'autre concernant l'achat de matériel etc...
Je viens vers vous avec une question totalement différente: Pensez-vous à votre sécurité lors de vos sorties nocturnes ? Si oui, quelles sont les mesures que vous prenez ? 

 

La question peut paraître futile mais est pourtant importante, je m'explique : 

J'ai profité du beau temps samedi soir pour faire un peu de route et m'éloigner de la pollution lumineuse. Pour ceux qui pourraient connaitre, je suis partis de Toulouse pour aller en haut de la montagne Noire, à la chapelle de Dourgne.

Le problème c'est que une fois la nuit tombée, un fort sentiment d'insécurité s'est imposé. C'était une bonne nuit noire, perdu en haut de la montagne au milieu de nulle part, seul (là est ma première erreur). Pendant une bonne heure j'ai entendu des chiens (du moins j’espère) se battre ou quelque chose du genre. Pas très inquiétant aux premiers abords, mais il n'y a pas d'habitations aux alentours donc bon... De plus pas de solution de replis d'urgence dans la voiture, elle était garée à 500m.

Autre point pas rassurant : les troupeaux sont gardés nuit et jour par des gros chien de berger, ce qui laisse penser à la présence potentielle de prédateurs... BREF ;)

 

J'ai pas profité à fond de la soirée et j'ai vite plié bagage.

Vous êtes vous déjà retrouver dans des situations vous obligeant à plier le matériel et rentrer du fait de l'insécurité ? Ou peut-être que vous êtes équipé en conséquence (qui sait ?^^)

 

Merci pour vos réponses, 

Thomas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour, 

Sortir seul la nuit fait ressentir de l'insécurité surtout si c'est un lieu où l'on va pour la première fois, c'est pourquoi je pense qu'on a tendance à faire des sorties à plusieurs.

La sortie en groupe est rassurante et permet aussi d'échanger, de rire et de la transmission de savoir.

Certains je pense ont une âme solitaire et n'ont aucune difficulté à être seul au milieu de nulle part.

Mais je pense que la majorité préfère être accompagnée. 

 

Quoique ce n'est peut-être qu'une analyse personnelle...

Moi je bouge seul sur des lieux que je connais mais je préfère nettement être à plusieurs, c'est beaucoup plus sympa!

Une nuit j'étais proche d'un bois. Les animaux semblaient agités. J'ai cru entendre quelqu'un tousser. J'ai tout plié. On est vulnérable quand on est isolé!

Edited by Evanbourne

Share this post


Link to post
Share on other sites

pourquoi partir seul ? C'est bête.

il y a sur webastro peut-être des gens qui t'auraient accompagnés et tu aurais passé une belle soirée d'observation

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Evanbourne a dit :

Une nuit j'étais proche d'un bois. Les animaux semblaient agités. J'ai cru entendre quelqu'un tousser. J'ai tout plié. On est vulnérable quand on est isolé!

Début d'un film d'horreur.

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, sun a dit :

Début d'un film d'horreur.

ça se finit plutôt bien :) il est encore là , à la fin du film, pour nous le raconter 😋

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut !

Ben déjà ne pas dire où tu va, seul et avec ton matériel,  comme en haut de la page :refl:

 

Il y a 4 heures, tomhash a dit :

Autre point pas rassurant : les troupeaux sont gardés nuit et jour par des gros chien de berger, ce qui laisse penser à la présence potentielle de prédateurs

 Si i l y a des troupeaux et des chiens, moi cela me rassure encore plus, les chiens protège les bêtes, mais ne vont pas attaquer si tu ne t'approche pas d'eux. Proximité de la voiture pour s'allonger où s'abriter du froid, du vent, des boisson etc etc

 

il y a toujours des coins où l'on ai plus est plus en confiance et a l'aise que d'autre, bien les choisir de jour,  et de plus, bien souvent on est suffisamment concentrée pour ne pas faire attention au bruit, entre les oiseaux qui te frôle la tète, les renards, les sangliers, les chevreuils, les dahus et autre animaux qui passe et repasse, les insectes qui te monte dessus?  hé hé, ta pas fini  de flipper ! :laughing:

Edited by tictactoc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi il m'est arrivé de chercher des coins sombres (!!!) près de chez moi, installé au détour d'un petit chemin... je crois que c'est moi qui ai foutu la trouille aux touristes qui rentraient à leur gite ! ;)

Je ne sais pas si on est plus en danger dans le noir au milieu de nulle part qu'en pleine journée en ville... genre un samedi à Paris à surveiller les LBD "du coin de l’œil" ...

J'aime bien ça en fait cette solitude nocturne étrange et si rare, face au ciel immense, envie de le pratiquer plus souvent !

Ca reconnecte au monde je trouve.

Si tu crains les loups ou autres bestioles, c'est rarissime qu'elles attaquent les hommes, et si tu le crains munis toi d'un lampe torche super puissante, ça met à peu près tout en fuite je crois.

Bon, si c'est un grizli... t'es mal!

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 3
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, JMDSomme a dit :

si c'est un grizli... t'es mal!

Faut tenter de l'amuser avec un pointeur laser, pas dit que ça marche mais y'as pas beaucoup d'autres solutions 🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un ami un jour (on était plusieurs) qui a basculé dans le noir avec sa monture à la main, double salto et épaule en l'air. (aux urgences) La monture a rien eu c'est l'essentiel.

Par contre ton post me fait penser à la peur qu'on avait foutu en Lozère à un ami très courageux sous une nuit noire à ne pas voir sa main, en pleine clairière dans une forêt nous lui avions fait croire qu'une bête sauvage l'attaquait en grognant. Il a fini dans sa bagnole en klaxonnant.  On a bien ri. 

Mais j'avoue y être un jour allé seul, le gite étant très très isolé, quand tu passes la nuit dehors avec les chouettes dans une noirceur totale entouré de forêts, tu peux avoir un peu d'appréhension (surtout le jour ou j'avais entendu en pleine nuit un coup de fusil...ca braconne un peu dans le coin) , mais le seul bobo que je me suis fait c'est en oubliant la table en bois qu'il y avait dehors et que je ne voyais plus. 

Mais à part des renards, des sangliers (le vrai danger en voiture), des chevreuils et en montagne des isards ou des marmottes jamais de bêtes à la Lovecraft, même si à St Véran il parait qu'il y a pas mal de loups mais qui ne sont pas intéressés par les astrams bien que je n'irai pas camper avec ma monture tout seul dans les alpages.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sur que des fois on se fait de vrai frayeur !  hé hé hé ça fait des souvenirs !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a aussi le facteur connaissance des bruits de la forêt/campagne qu'un citadin ne connaît pas du tout. Alors que si tu as grandi à la campagne les bruits ne sont plus étrangers mais familiers et donc tu n'as pas peur.

Une nuit j'ai entendu passé un cerf, on aurait dit le bruit d'un chien enragé, un vacarme de fou! Même si on m'avait prévenu que c'était la saison ou ils faisaient ça je n'étais pas très rassuré!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, comme un cheval qui passe a côté !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Evanbourne a dit :

Une nuit j'ai entendu passé un cerf, on aurait dit le bruit d'un chien enragé, un vacarme de fou! Même si on m'avait prévenu que c'était la saison ou ils faisaient ça je n'étais pas très rassuré!

Surtout qu'il faut faire gaffe aux cerfs lors de la période du brame, ils sont complètement fou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui un Cerf qui brame ca peut foutre les jetons, mais j'ai croisé quelques sangliers de nuit , quand ils grognent, t as pas envie d'être à coté. J'ai plusieurs fois imagé avec des sangliers à quelques mètres chez moi et je n'étais pas tranquille, faut voir certains engins , c'est des ours.  

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les animaux nous éviteront toujours, nous les humains. 

 

Comme la plupart de mes camarades, je te dirais de ne pas sortir seul... tu auras un sentiment de sécurité et c'est bien plus sympa à plusieurs ;) 

 

Notre site, bien qu'isolé au milieu des champs, est connu des locaux. Quand des jeunes (ou moins jeunes) souhaitent s'isoler, ils y viennent. 
Quand ils nous voient, ils font demi-tour. Il est déjà arrivé que certains se stationnent non loin et restent dans leur voiture.

Mais en plusieurs années, nous n'avons jamais déploré le moindre incident, ni vol, ni agression... que ce soit des animaux que de nos congénères :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement, j'observe seul dans un coin hyper sécurisé

 

dino.thumb.jpg.e8a0013c31a10d44ee90dbbe47765466.jpg

 

jamais un bruit, même les feuilles d'arbres ne tressaillent pas, elles tremblent un peu c'est tout

tout est sous contrôle :lu:

  • J'aime 1
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,
Merci à tous pour vos réponses, certaines m'ont bien fait rire ! :lol:

J'en retiens que la prudence est la meilleure des mesures à prendre suivi de la sortie en groupe :)
 

A bientôt peut-être pour d'éventuelles sorties, et bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai bien plus peur en pleine journée en ville qu'à 3h du mat' seul dans un lieu isolé!😗

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎10‎/‎04‎/‎2019 à 19:01, RIGEL33 a dit :

Les animaux nous éviteront toujours, nous les humains. 

Pas les sangliers. C'est particulièrement con un sanglier. Et encore plus en groupe car celui de devant avance à cause de ceux qui sont derrière et ceux qui sont derrière suivent celui qui est devant… Les loups ça ne me fait franchement pas peur par contre je ne me poserai jamais dans un lieu de passage de sangliers (faciles à reconnaitre).

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

+ 1

Les sangliers sont de plus des bestioles qui voyagent beaucoup, et vite. Et en l'absence de prédateurs naturels, les chasseurs ne sont plus en capacité de réguler les populations. J'en vois couramment dans ma campagne, et j'en ai bousculé de nuit en voiture, au grand dam de ma carrosserie...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut acheter des oculaires  hypérions, ils sont pas trop chers et une fois qu'un sanglier, un cerf ou un quidam quelconque en a reçu un sur la truffe, il ne vient pas demander son reste   :be:

 

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des fois la série complète n y suffirai pas même si on a une bino...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut balancer un ethos 21 ou nagler 31, c'est plus lourd

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai toujours deux ou trois C11 dans le coffre pour effrayer les sangliers  :laughing-smiley-012

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/04/2019 à 17:10, albireo_oc a dit :

pourquoi partir seul ? C'est bête.

il y a sur webastro peut-être des gens qui t'auraient accompagnés et tu aurais passé une belle soirée d'observation

 

 

C'est comme ça que ça commence dans Kalifornia

Kaliforniaposter.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/04/2019 à 16:24, popov a dit :

Pas les sangliers. C'est particulièrement con un sanglier.

Sur notre site, on est entouré de champs de maïs et champs de légumes en tout genre... ça grouille de sangliers... la seule crainte que j'ai, c'est pour la chienne qui aurait tendance à aller les voir. Et depuis des années qu'on y observe, jamais un seul n'est venu jusqu'à nous, se contentant de rester caché dans le maïs.

Pourtant ils viennent régulièrement sur notre site d'observation... du côté des fossés, c'est régulièrement labouré.

 

 

Le 15/04/2019 à 18:59, Pyrene a dit :

les chasseurs ne sont plus en capacité de réguler les populations.

Pour info, ce sont eux qui maintiennent les populations de sangliers en les nourrissant afin qu'ils n'aillent pas voir ailleurs et ainsi garder quelques cibles potentiels.

C'est une pratique connu par chez nous. Je trouve cela déplorable, d'autant qu'ensuite les agriculteurs accusent les bestioles de leur détruire les champs :confused:

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne crois pas, Rigel : à une époque, il y avait des élevages clandestins dans certains endroits. Mais depuis des années, les populations explosent au point que les sangliers sont souvent classés nuisibles (par les préfets). De plus alors que les chevreuils sont sédentaires (mais encore plus nombreux et dangereux pour ma bagnole et mes arbustes, f.. le camp sale bête...), les nourrir ne les sédentarise pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Le nourrissage : Le nourrissage et l’agrainage sont également l’une des principales causes de l’augmentation des populations de sangliers. En effet, chaque année, les chasseurs mettent à disposition des sangliers plusieurs milliers de tonnes de maïs, pommes, parfois melons. Toujours selon l’enquête menée par l’ANCGG en 2009 auprès des chasseurs, ces derniers ont classé le nourrissage/agrainage, réalisé par eux-mêmes, comme étant la première cause des fortes densités de sangliers.

Source : http://france-sans-chasse.org/la-faune/le-sanglier

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Rigel,

 

C'est pas super neutre ce lien vu que le but de ce site est justement d'interdire la chasse. Y'a pas besoin de nourrir les sangliers pour qu'ils se multiplient, ça pullule comme les moucherons ces bestiaux là. Le seul problème c'est qu'il n'y a plus de grands prédateurs, pas besoin de chercher plus loin. Quand je lis les arguments du type "les propriétaires et les agriculteurs favorisent la proliférations des sangliers pour monter le prix des droits de chasse et des indemnisation d'assurance", franchement ces arguments sont ridicules... (c'est bien connu, ces gens là s'en fichent que leur forets et plantations soient ravagées, ils ne vivent que pour l'argent facile).

 

Bon en tout cas chez nous je me ballade souvent en foret et bordure de foret, je vois plus souvent des secteurs (plantations, abords d'étang, terrains de foot, …) protégés par des clôtures électriques anti sanglier que des gens qui font tout pour qu'on leur bousille le fruit de leur travail. Je ne suis pas pro-chasse hein, je constate juste le besoin de réguler quelle que soit la manière. Je ne pense juste pas ici (sans pouvoir étayer c'est vrai) que des sources objectives présenteraint le même type d'arguments.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

De mon côté, j’ai la chance de pourvoir observer depuis ma cour fermée chez moi. Par contre, je m’occupe de chasse photographique aux papillons nocturnes assez assidûment.

 

Pour cela, je passe régulièrement plusieurs heures seul dans un bois à 2 kms de chez moi les nuits sans Lune (j’y vais en vélo). J’ai tout un attirail pour m’éclairer fortement ou plutôt pour éclairer le drap blanc qui attire les papillons.

 

Bien sûr j’entends bien des bruits de hulottes surtout et quelques bruits de broussailles (un chevreuil attiré puis effrayé), mais ce que je redoute le plus, ça serait plutôt des chiens errants. Pour la rencontre éventuelle, l’idéal est de braquer une forte frontale vers les 2 yeux et de montrer qu’on est le plus fort (en parlant fort par exemple). J'ai du poivre aussi, pour "épicer" la rencontre. J’ai vu une seul fois des yeux briller dans la nuit.

L'avantage d'une forte lumière est d'aveugler, en tout cas pour un moment, l'adversaire.

 

Pour les sangliers, ça va, il n'y a pas l'air d'en avoir bcp dans mon secteur. Je pense qu'en gueulant très fort (et j'ai de la voix), ça suffirait.

C'est comme cela avec les animaux, il faut impressionner pour voir qui est le plus fort.

 

Le pire, c’est plutôt les humains : le terrain de foot est à 200 m et parfois, j’entends des jeunes (bien abreuvés ?).

Je compte sur mon isolement tout au fond du bois pour « barrière » car le tout petit chemin qui même à moi zigzague entre les arbres et malheureux celui qui viendrait sans frontale et sans parfaitement connaître le chemin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.