Jump to content

La vaccination covid démarre en flèche


Recommended Posts

Il y a 8 heures, VNA a dit :

Comment un pays comme la France qui vénère la "raison" peut se faire manipuler si facilement par des c--ns?

 Là je suis tout à fait d'accord, mais ne pas oublier que ça marche dans les deux sens..

Link to post
Share on other sites
  • Replies 731
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Ça me fatigue un peu ces remarques qui nous expliquent que l'on devrait se sentir coupable de partir en vacances, même en prenant l'avion, de vivre dans des métropoles et de préférer le cosmopolitisme

Bonjour, Ce que je trouve particulièrement égoïste en ce moment, c'est qu'il existe une solution, certe imparfaite car mise en place rapidement, mais avec des moyens colossaux, les vaccins, qui p

Disons que c'est une manière de faire. D'ailleurs on vient de dévoiler en exclusivité une image de la nouvelle boîte à outil décisionnelle pour la stratégie vaccinale COVID19:  

Posted Images

Un remarque générale:

 

Plus tu consultes des sujets, plus tu as des notifications, des subjections à ce sujet..

Il y a un problème de fond car un esprit pas assez ouvert s'enferme vite dans ces idées et le débat n'existe plus.

Les complotistes sont comme ça, ils viennent sur un post lance une affirmation sans même vérifier et n'en discute pas.

Les débats, les contradictions n'existent plus. PAs moyen de parler calmement d'un sujet et d'en débattre. 

Ici pour l'instant c'est de nouveau calme et le débat est constructif et apporte pas mal d'éclairage sur le sujet.

Combien de personnes que je croise et qui me disent, je me vaccinerai pas et qui sont incapable de dire pourquoi !!

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, 6ri.l a dit :

Je met ça là, histoire de relancer le débat ... roooh, le vilain complotiste😁

 

 

 

 

Comment se fait il que l'épidémie de grippe annuelle passe inaperçue auprès des médecins et de la population?

Comment se fait il que l’épidémie de gastroentérite passe inaperçue  auprès des médecins et de la population?

 

Qu'est ce qui a changé entre les années précédentes et celle ci si ce n'est les mesures d’hygiène et de distanciation (fussent elles pénibles)?

 

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 2
Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, ursus a dit :

Qu'est ce qui a changé entre les années précédentes et celle ci si ce n'est les mesures d’hygiène et de distanciation (fussent elles pénibles)?

 

C'est suffisant pour avoir une action certaine sur les cas rencontrés 

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Ce que je trouve particulièrement égoïste en ce moment, c'est qu'il existe une solution, certe imparfaite car mise en place rapidement, mais avec des moyens colossaux, les vaccins, qui permettraient d'endiguer l'épidémie. Pour l'instant, la majorité des personnes qui risquent des complications sont des personnes âgées. La responsabilité de leur santé est entre les mains des plus jeunes. C'est lourd à porter. Ma fille de 3ans1/2 n'a pas de vie sociale depuis sa rentrée en petite section et vit une année compliquée avec des regressions (1 année, c'est plus d'1/4 de sa vie), ma grande fille de 8ans a des TIC depuis novembre, depuis qu'elle doit mettre un masque. On n'a, heureusement, pas de télé, mais les copains d'école l'ont et les retranscriptions ne sont pas toujours fines. Le debunking est quasi quotidien. Mais faire peser la santé des grands parents sur les épaules des petits enfants est une responsabilité trop importante je trouve pour que les adultes ne prennent pas le risque (à priori limité) de se faire vacciner pour éviter que les petits ne deviennent tarés. Avez-vous déjà entendu dans votre enfance que si mamie ou papy meure, ça sera de votre faute? Moi non, mais c'est le cas pour mes enfants.

Alors, si il y a une possibilité d'écourter cette période néfaste à l'équilibre psychologique des enfants, je me demande pourquoi on se pose la question.

Alors, oui, on peu débattre de la façon dont c'est géré politiquement et mediatiquement, mais faire des débats sans fins sur si ce vaccin sera efficace pour les mutation, si il n'y aura pas d'autres épidémies,... ça ne fera pas avancer les choses. 

Le virus est présent, mes parents, mon frère, ma niece, ma belle mère, des copains l'ont eu, c'est assez flippant de se dire qu'on ne revera peut-être plus la personne qu'à son enterrement, mais c'est aussi flippant de voir ses enfants devenir maboul. 

Mes pensées sont un peu en vrac, j'en ai un peu marre de cette situation. Si les contre-vaccin ont une solution pérenne alternative, qu'il l'évoquent, parce que actuellement, la seule solution existante, c'est la vaccination.

 

  • J'aime 7
  • Merci / Quelle qualité! 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, ursus a dit :

Comment se fait il que l'épidémie de grippe annuelle passe inaperçue auprès des médecins et de la population?

 

Ce n'est pas vrai ! 

 

https://www.sentiweb.fr/

 

Cela dit, force est de constater que l'incidence des maladies hivernales, hors Covid, est fortement atténuée grâce aux gestes barrières et à la réduction des échanges sociaux. Ces mesures portent donc leurs fruits au delà du simple Covid.

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, 6ri.l a dit :

Je met ça là, histoire de relancer le débat ... roooh, le vilain complotiste😁

 

Ce "Dr" Jérémie Mercier joue allégrement sur la confusion entre Docteur et Médecin dans l'esprit de ses afficionados.

 

Il n'a strictement aucune qualification en médecine pour se permettre de juger de l'efficacité ou non des gestes barrières, du masque, etc. 

 

Il a "juste" obtenu un diplôme de docteur en recherche environnementale à l’Imperial College de Londres avant de se tourner aussitôt vers les sciences parallèles...

Il ferait mieux de donner son avis sur la pollution par les masques abandonnés par terre, ou l'impact du confinement sur les émissions de gaz à effet de serre et il serait entendu avec attention.

 

Son jeu sur la confusion est d'autant plus dangereux qu'il existe un vrai médecin du même nom à Montélimar qui sort en premier quand on fait une recherche sur Google.

 

Mais comme tout ultracrépidarianiste qui se respecte, il se cache derrière son titre de "Docteur" pour avancer ses idées complotistes (il met aussi en doute l'utilité des dépistages des cancers du sein, de la prostate et du colon : là il joue sur le fil du rasoir avec la vie des crédules qui le suivent !!!).

 

(*) vous aurez au moins appris un mot !!!

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Guilaume a dit :

c'est aussi flippant de voir ses enfants devenir maboul. 

Mais c'est tout le monde qui est en train de sombrer!

Autour de moi pas mal de personnes actives sombrent dans des formes de dépression. 

 

A un moment ou à un autre les gens craqueront et les mesures misent en place ne seront plus tenables / respectées. 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Evanbourne a dit :

A un moment ou à un autre les gens craqueront et les mesures misent en place ne seront plus tenables / respectées. 

 

Oui, c'est d'ailleurs comme ça que ça se passe dans tous les films qui mettent en jeu les pandémies : au bout d'un moment, les gens ne pensent plus collectif mais indivualliste...

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Fred_76 a dit :

complotistes

 

je ne suis ni d'un "bord", ni de l'autre.

 

mais ce mot, qui l'a utilisé le premier?

la meilleure des défences c'est l'attaque, qualifier  tout ceux qui ne pensent pas comme la pensée commune de "complotiste", c'est... comment dire... à mon avis très malin.

ce n'est que mon point de vue, et que sur ça, mais quand même.

 

Mettre la faute sur ceux qui ne se vaccine pas, c'est aussi du grand art, les "anti vax"...

 

perso, j'évite tout ce qui est médicament, sauf si j'ai pas le choix. Quand j'ai mal à la gorge, je prends des remèdes naturels, et des medoc qu'en ultime recours, ça fait de moi un criminel?

 

La pour le coup, le covid (mais pas que lui) c'est une belle me**e, mais de là à tenir pour responsable les enfants, ou les plus jeune de la possible mort des plus vieux, ça  n'a aucun sens.

 

 

 

 

 

 

il y a 1 minute, Fred_76 a dit :

Oui, c'est d'ailleurs comme ça que ça se passe dans tous les films qui mettent en jeu les pandémies : au bout d'un moment, les gens ne pensent plus collectif mais indivualliste...

c'est déjà ce qui arrive...

  • J'aime 1
  • Gné? 1
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, 6ri.l a dit :

perso, j'évite tout ce qui est médicament, sauf si j'ai pas le choix. Quand j'ai mal à la gorge, je prends des remèdes naturels, et des medoc qu'en ultime recours, ça fait de moi un criminel?

C'est un choix qui ne concerne que toi et ta santé, ça ne concerne que ta santé. Chacun est libre de faire ce qu'il a envi. J'ai des potes qui font des sports extremes et certains sont morts. C'est leur choix, ça n'engagent qu'eux.

Par contre, la vaccination crée une immunité collective, donc, là, ça touche d'autres personnes. C'est là ou une décision individuelle à une incidence sur la collectivité. 

Bref, ça a déjà été mainte fois dit et répété, prouvé, ça n'empêchera pas les individus d'agir pour eux avant d'agir pour la communauté et de trouver tous les arguments pour être en accord avec leur convictions.

il y a 13 minutes, 6ri.l a dit :

La pour le coup, le covid (mais pas que lui) c'est une belle me**e, mais de là à tenir pour responsable les enfants, ou les plus jeune de la possible mort des plus vieux, ça  n'a aucun sens.

C'est pourtant ce qui transpire et qui est traduit ainsi depuis près d'1 an. 

  • J'aime 3
Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Guilaume a dit :

Bref, ça a déjà été mainte fois dit et répété, prouvé,

Ce qui a surtout été  prouvé, c'est que le virus mute, que la vaccination ne guéri pas, et n'endigue pas forcement la transmission (tu peut être vacciné, porteur sans être malade et être contagieux), et qu'on ne sait pas dans quelle mesure elle protège de ce virus, et encore moins si elle protège contre ses mutations.

 

Comme beaucoup de chercheurs, médecins ou virologue sérieux le disent : on ne sait pas.

il y a 11 minutes, Guilaume a dit :

Par contre, la vaccination crée une immunité collective

la non vaccination aussi. Pour avoir une immunité collective il faut des malades, sinon il n'y a pas de virus, et si pas de virus, le vaccin ne fonctionnera pas quand il y aura le virus présent.

il y a 11 minutes, Guilaume a dit :

ça n'empêchera pas les individus d'agir pour eux avant d'agir pour la communauté

comme arrêter de polluer la terre? comme arrêter d'exploiter les hommes?, comme arrêter de s'enrichir sur le dos des pauvres?, comme vouloir gouverner le monde?

Je pense qu'il ne faut pas voir uniquement le covid, mais tout ce qui gravite autour.

 

comme fermer les restos et autoriser les rassemblements miss france, le trafic aérien, ce qui fait gagner du fric à ceux qui en ont déjà.

 

Il faut voir plus large

 

Edited by 6ri.l
  • Gné? 1
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, 6ri.l a dit :

Je pense qu'il ne faut pas voir uniquement le covid, mais tout ce qui gravite autour.

On peut  commencer par 1 truc avant de vouloir tout faire et on peut très bien faire plein de petites choses qui vont dans le sens de ses ideaux.

il y a 6 minutes, 6ri.l a dit :

Pour avoir une immunité collective il faut des malades, sinon il n'y a pas de virus, et si pas de virus, le vaccin ne fonctionnera pas quand il y aura le virus présent.

En attendant, il y a un virus qui est là et bien présent. 

Bien sur, le virus peut être transmis même si on est vacciné. Mais si il est transmis à des personnes elles même vaccinées, il ne les rendras pas malade et plus il y auras de personnes immunisées, moins il auras de chance de rencontrer quelqu'un à rendre malade. C'est le principe même de l'immunité collective. C'est là où l'individu à une action possible pour la communauté. 

Perso, je me fiche de cette immunité et de tomber malade,  j'ai peu de risque de mourrir (statistiquement parlant). Ce qui m'intéresse, c'est que mes enfants et leurs potes retrouvent une vie normale. Si pour cela je dois me faire vacciner et pousser d'autres adultes responsables à le faire, ça me va. Si on trouve une autre solution, ça me va aussi. 

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Albuquerque a dit :

...  je me demande en effet comment la texture du pain est compatible avec la désinfection, mais comme le pain me manque je suis preneur d'une méthode s'il y en a une. 

 

Bonjour @Albuquerque,

Nous avons le même questionnement à la maison. Sans solution de désinfection, la seule réponse que nous ayons pour l'instant est de faire soi-même son pain. Nous envisageons l'achat d'une machine pour cela. Mais est-ce bien écologique ? Fabrication de cette machine en Chine, son transport sa surconsommation d'énergie par rapport à la cuisson collective chez le boulanger, protection du métier de notre boulanger. Bref pas de solution évidente, sinon nous l'aurions tous déjà.

 

Ney

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Fred_76 a dit :

 

Ce n'est pas vrai ! 

 

https://www.sentiweb.fr/

 

Cela dit, force est de constater que l'incidence des maladies hivernales, hors Covid, est fortement atténuée grâce aux gestes barrières et à la réduction des échanges sociaux. Ces mesures portent donc leurs fruits au delà du simple Covid.

 

Faut il faire une explication de texte de " l'épidémie de grippe annuelle passe inaperçue auprès des médecins et de la population? "?

 

Les épidémies sont suivis mais pas toutes.

Allez un peu plus loin que la simple citation du site et de la contradiction de la première phrase, aurait permis d’expliquer factuellement la phrase contredite.

 

Les gastroentérites sont représentés par " Diarrhée aiguë" . Le graphique est long et en voici un extrait:

image.png.47dcf933c4f94614042ea27e879593ba.png

Chaque année, durant l'hiver, les cas augmente de manière important. L’hiver 2019-2020 se traduit par un pic important. Pour  2020-2021 (mais ce n'est pas terminé), c'est toujours "plat" sans hausse majeure.

 

Que dire des syndromes grippaux sinon la même chose?

image.png.0fca987e1f0b1b976f136266e579895f.png

 

 

Les mesures d’hygiène et de distanciation ne marchent pas "trop" pour les populations qui ne les appliquent pas de fait comme par exemple les enfants.

La cas de la varicelle qui les concernent plus particulièrement donne:

 

image.png.881639549fe3ef7d2ca74c74290cf680.png

 

Ce site est très intéressant mais n'oubliez pas de lire toutes les petits phrases (comme sur les contrats d'assurances) qui précisent les données, ce qui est concerné (du coup ce qui ne l'est pas), etc ...

 

Link to post
Share on other sites

.

Il y a 1 heure, 6ri.l a dit :

il n'y a pas de virus


cette affirmation me laisse pantois...

 

(comme quoi extraire des mots de leur contexte permet de faire dire n’importe quoi à n’importe qui...) 😉 

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, 6ri.l a dit :

Pour avoir une immunité collective il faut des malades, sinon il n'y a pas de virus, et si pas de virus, le vaccin ne fonctionnera pas quand il y aura le virus présent.

 

 

Tu es vraiment sûr de cette affirmation ?

ça remet quand même en question 150 ans de recherche sur l'immunité. 

C'est Pasteur qui doit en faire une tête

Edited by philou31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, philou31 a dit :

Tu es vraiment sûr de cette affirmation ?

 

 

ahah, sûr, non, je ne suis pas virologue, je fais juste "comme tout le monde", je lis des trucs, et je les poste sur internet...

 

N’empêche qu'une immunité collective peu bien exister sans vaccin, une fois qu'une grande majorité de la population attrape la maladie et en guéri, on est vaccinés naturellement, c'est le principe même des anti-corps non?

Un bon exmple : la grippe saisonnière, y'a quand même pas grand monde qui se vaccine, pourtant, les épidémies de grippe restent toujours relativement contenues.

 

Si trouver un vaccin efficace contre un virus mutant fonctionnait il n'y aurait plus de sida.

 

Mais encore une fois, je ne suis ni expert, ni virologue, je n'ai même pas fait d'étude de médecine, ni de sciences, c'est dire si je suis incompétent en la matière.

 

Tout ce que je fais c'est observer. Et de ce que je vois c'est qu'on est en train de fabriquer une société parfaite, mais pas pour tout le monde...

 

Quand au complot (parce-que je sens que ça va ressortir, du coup je devance, comme un bon politicien), un complot n'existe pas à partir du moment ou les actes sont fait aux yeux de tout le monde, du coup, y'a pas plus de complotistes que de complot.

Dire que les labos s'en mettent plein les poches, c'est pas du complot, c'est la réalité, comme pour les grandes enseignes de vente en ligne qui double leur CA pendant que les petits meurent (je sais, j'en fais partie, je suis artisan), c'est pas du complot, c'est la réalité, tout comme la disparition du spectacles, complot? pas complot?

 

il y a 56 minutes, Fred_76 a dit :

(comme quoi extraire des mots de leur contexte permet de faire dire n’importe quoi à n’importe qui...) 😉 

C'est clair, tout est là.


 

Il y a 1 heure, Guilaume a dit :

Bien sur, le virus peut être transmis même si on est vacciné. Mais si il est transmis à des personnes elles même vaccinées, il ne les rendras pas malade et plus il y auras de personnes immunisées, moins il auras de chance de rencontrer quelqu'un à rendre malade.

Pas sûr, personne ne sait si le vaccin protège efficacement tout le monde, dans toutes les situations, contre toutes les souches de virus.
Je n'ai pas l'impression qu'on puisse être immunisé, puisqu'il s'agit d'un virus mutant, qui change, comme la grippe.

 

Il y a 1 heure, Guilaume a dit :

Ce qui m'intéresse, c'est que mes enfants et leurs potes retrouvent une vie normale. Si pour cela je dois me faire vacciner et pousser d'autres adultes responsables à le faire, ça me va. Si on trouve une autre solution, ça me va aussi. 

 

J'ai de gros doutes quand au retour à une vie "normale", même après vaccination... je crois qu'il ne faut pas trop rêver.
Plus de petits commerces, plus de cinemas, plus de spectacles, plus de boulanger, de fleuristes, de cordonier...
 

Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, 6ri.l a dit :

 

 

 

Si trouver un vaccin efficace contre un virus mutant fonctionnait il n'y aurait plus de sida.


 

Tout les virus mutent, tout le temps.

Pour le SIDA revoir le début du fil.

Edited by philou31
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Albuquerque a dit :

mais comme le pain me manque je suis preneur d'une méthode s'il y en a une.  

Pour ma part j'achète le pain frais, parfois je le mange car la boulangère fait super gaffe mais, en général:

je le congèle

Ensuite je le passe au gril toast pour décongeler et le rendre craquant. je pense que le covid aime pas du tout le coup de très chaud.

1 an que je fais ça...

Link to post
Share on other sites
il y a 54 minutes, philou31 a dit :

@6ri.l Je parle de ce passage : "le vaccin ne fonctionnera pas quand il y aura le virus présent."

 

 

 

Si tu penses vraiment cette phrase c'est que tu ne comprends pas le principe de base d'un vaccin.

 

Ah oui ma phrase ne veut pas dire grand chose 😁

 

Et je dois bien avouer que même ne me relisant, je ne vois pas trop ce que j'ai voulu dire... je pense que c'était par rapport à sa mutation.

Désolé, je me suis emballé et j'en ai oublié un bout en route.

 

enfin, je continue à penser que même avec des gens non vaccinés, une immunité collective est possible.

 

il y a 44 minutes, philou31 a dit :

Tout les virus mutent, tout le temps.

Pour le SIDA revoir le début du fil.

Ben oui, c'est bien ça le problème, et c'est aussi pour ça qu'un vaccin ne protège pas à 100%.

Beaucoup de gens pensent qu'une fois vacciné le covid ne sera qu'un lointain souvenir, qu'ils ne pourront plus l’attraper ni le transmettre, ce qui fait d'eux des sauveurs et de ceux qui ne veulent pas du vaccin des meurtriers en puissance.... mais ce n'est pas le cas, comme pour la grippe et d'autres, il sera tout le temps là, plus ou moins virulent, plus ou moins agressif, mais penser reprendre une vie sans covid est à mon avis illusoire.

 

Après, si le vaccin fonctionne à 100%, tant mieux, mais pour le moment c'est loin d'être prouvé et mis en évidence.

 

Pour le début sur le SIDA, j'ai pas retrouvé.

Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, 6ri.l a dit :

Si trouver un vaccin efficace contre un virus mutant fonctionnait il n'y aurait plus de sida.

 

Mais encore une fois, je ne suis ni expert, ni virologue, je n'ai même pas fait d'étude de médecine, ni de sciences, c'est dire si je suis incompétent en la matière.

Bonjour @6ri.l

Alors peut-être vaut-il mieux réserver votre communication à un cercle restreint qui vous connait et se montre bienveillant à votre égard.

 

Mais je vous répondrai malgré tout sur deux points :

 

1) Concernant le SIDA, s'il n'y a pas eu de vaccin c'est parce que sa mise au point est d'une part éminemment beaucoup plus complexe que le vaccin contre le coronavirus bien plus simple, et que le virus du SIDA est un virus constamment mutant avec alors toujours un coup d'avance sur la recherche.

Si son impact a été moindre, c'est uniquement lié à son mode de transmission. Le coronavirus est simplement variant, et je vous invite cordialement à approfondir votre connaissance de la subtilité du terme. Les industriels du vaccins ont démontré savoir lutter contre deux variants, l'anglais codifié B1.1.7 et le sud-africain codifié 501.V2.

 

2) Concernant le variant brésilien aussi appelé japonnais, codifié B.1.1.248, il n'a pour l'instant pas de parade vaccinale. Nous pouvons avoir une certaine reconnaissance pour les équipes de recherche partie sur la théorie de l'ARN messager. Ce vaccin, un peu comme le moteur du rafale, est hautement modulaire avec en particulier un découplement très net entre le principe actif et le porteur. Il est possible de modifier l'un, en n'impactant que faiblement l'autre. Ce principe agile est une propriété qui va nous être très utile dans l'avenir. Le porteur est déjà validé pour application, il "reste" juste à adapter le séquençage ARN pour lutter contre la variation. C'est quand même d'une autre trempe que de tout devoir reconsidérer à chaque variation comme c'est le cas de la grippe par exemple.

 

Enfin je voudrais aussi vous dire combien est extraordinairement étrangère à notre mode de pensée la stratégie de lutte contre une pandémie quel qu’elle soit. Les efforts que chacun de nous avons à faire ne servent qu'aux autres, individuellement nous n'en tirons aucun profit sur l'instant. Les efforts de chacun n'ont quasi aucun retentissement sur la situation de soi. Le vaccin si vous l'acceptez n'est pas pour vous, il est pour l'autre. Ce vaccin ne vous empêchera nullement d'être malade, il permettra juste de limiter les conséquences délétères et par conséquence de ne pas alourdir la charge hospitalière. Voilà pourquoi il est nécessaire de commencer par les plus fragiles, juste pour limiter la sévérité de la maladie.

C'est ainsi que vous protégerez la collectivité en empêchant le dernier rempart sanitaire de s'effondrer, et là c'est in fine vous que vous protégez à moyen terme en cherchant à accélérer la sortie de crise.

 

Bien à vous

 

Ney

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 4
Link to post
Share on other sites

A mon avis on peut voir les choses sur 2 plans, la crise actuelle à gérer 'en urgence" je dirais, et de façon plus globale que pourrait-on faire, changer pour que ça n'arrive plus ?

 

La crise : Véran est en train de dire que le couvre-feu est efficace mais pas suffsant (i.e doit-on s'attendre à de nouvelles restrictions ?), un 3ème confinement risque de couler économiquement la moitié du pays et l'autre en ressortira maboul, quand au vaccin il n'est pas exempt de réserves. Que faire donc ?

 

Pour le problème de fond, je suis quand même très étonné de voir qu'on élude beaucoup la raison première de cette économie, on avait parlé d'un marché en Chine pas très reluisant au niveau de l'éthique. Qu'en est-il à ce jour ? On nous rabat les oreilles avec les restrictions et la vaccination bien plus volontiers qu'avec des chantiers au long cours à mener pour tenter de minimiser le risque que cela se reproduise (pour les générations futures, à ceux qui brandissent le vaccin comme unique mode de protection de l'autre)

Je sais bien que l'on agit actuellement dans l'urgence et qu'on n'a pas le temps de se poser ce genre de question, mais un jour ou l'autre il faudra quand même analyser les causes profondes de telles épidémies et tant pis, si cela nécessite des changements de cap, les adopter.

Ou alors, est-ce une fatalité destinée à apparaître dans des zones où la densité humaine est trop forte, ou la pression sur l'écosystème trop néfaste ?

 

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, etoilesdesecrins a dit :

si cela nécessite des changements de cap, les adopter.

Le problème, à mon avis c'est que ceux qui pourraient opérer ce changement de cap n'en ont aucunement envie.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, 6ri.l a dit :

enfin, je continue à penser que même avec des gens non vaccinés, une immunité collective est possible.

C'est faux ; A Manaus l'épidémie a atteint 75 % de la population et continue à faire des ravages ! on enterre dans des fosses communes....

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, etoilesdesecrins a dit :

A mon avis on peut voir les choses sur 2 plans, la crise actuelle à gérer 'en urgence" je dirais, et de façon plus globale que pourrait-on faire, changer pour que ça n'arrive plus ?

 

La crise : Véran est en train de dire que le couvre-feu est efficace mais pas suffsant (i.e doit-on s'attendre à de nouvelles restrictions ?), un 3ème confinement risque de couler économiquement la moitié du pays et l'autre en ressortira maboul, quand au vaccin il n'est pas exempt de réserves. Que faire donc ?

 

Pour le problème de fond, je suis quand même très étonné de voir qu'on élude beaucoup la raison première de cette économie, on avait parlé d'un marché en Chine pas très reluisant au niveau de l'éthique. Qu'en est-il à ce jour ? On nous rabat les oreilles avec les restrictions et la vaccination bien plus volontiers qu'avec des chantiers au long cours à mener pour tenter de minimiser le risque que cela se reproduise (pour les générations futures, à ceux qui brandissent le vaccin comme unique mode de protection de l'autre)

Je sais bien que l'on agit actuellement dans l'urgence et qu'on n'a pas le temps de se poser ce genre de question, mais un jour ou l'autre il faudra quand même analyser les causes profondes de telles épidémies et tant pis, si cela nécessite des changements de cap, les adopter.

Ou alors, est-ce une fatalité destinée à apparaître dans des zones où la densité humaine est trop forte, ou la pression sur l'écosystème trop néfaste ?

 

Votre analyse est intéressante dans la mesure où elle s'applique à un phénomène que nous rencontrerions pour la première fois. Si cela est vrai pour les générations occidentales* actuellement en vie sur cette planète, vous savez tout de même que les pandémies sont aussi anciennes que la sédentarisation des populations et davantage encore, nous le savons expérimentalement, par la trop grande proximité avec le monde animal. 12 000 ans de recul sur le phénomène, nous permettent d'avoir des certitudes.

Où étaient les grands "diseurs" il n'y a pas 10 ans quand Ébola frappait très durement, bien plus que la Covid, l'Afrique de l'Ouest, où étaient les grands "diseurs" quand d'autres pandémies bien plus meurtrières frappaient le Moyen Orient il y a deux ans, l'Asie très régulièrement.

Au seul motif qu'une pandémie de violence moyenne frappe le monde occidental, seul grand consommateur dans la réalité économique, il faudrait tout remettre en cause ?

Remettre en cause oui vous avez raison, totalement raison, mais pas au nom d'une pandémie, elle est là, elle se repliera un jour. Remettre en cause au nom d'une surconsommation au détriment des populations exotiques, oui !Je ne prendrai qu'un seul exemple. Chaque fois que j'entends un écologiste prôner le passage de la motorisation au tout électrique je ne peux m'empêcher d'entendre les hurlements de douleurs des mères de Centre Afrique dont un, deux, trois ou cinq jeunes enfants sont morts dans une mine artisanale de néodyme, terre rare nécessaire à la réalisation des moteurs de petite et moyenne puissance. Remettre en cause au nom d'une surexploitation des ressources oui pour ne plus voir des sols s'effondrer car transformés en gruyère après exploitation du sous sol, *ou une trop grande pression exercée par les bâtiments et les populations.

Oui nous avons à remettre en cause notre mode de vie, oui il sera très nettement moins confortable, oui ce sera la presque seule solution à la continuation de l'espèce telle que nous la concevons.

Haro sur quelques uns qui nous disent la planète en danger, ils nous détournent de l'essentiel. La planète ne court aucun danger, elle fera juste une pause de 10 000 ans c'est déjà arrivé cinq fois, la planète s'en est remise. Ce sont les habitants, animaux ou végétaux qui n'ont pas eu d'avenir. Avec la sixième extinction probablement en route, c'est l'existence d'homo sapiens qui en est en jeu. D'ailleurs Homo Sapiens a-t-il laissé la plus petite chance d'avenir à Homo Néandertalis et maintenant à Homo sapiens lui même ?

 

Ney

 

Edited by 22Ney44
ajouts marqués d'une *
  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 3
Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, PEV77 a dit :

C'est faux ; A Manaus l'épidémie a atteint 75 % de la population et continue à faire des ravages ! on enterre dans des fosses communes....

J'ai pas dit avec Que des gens non vacciné, mais avec des vaccinés et des non vaccinés, sous réserve que le vaccin soit efficace.

il y a 2 minutes, 22Ney44 a dit :

Votre analyse est intéressante dans la mesure où elle s'applique à un phénomène que nous rencontrerions pour la première fois. Si cela est vrai pour les générations actuellement en vie sur cette planète, vous savez tout de même que les pandémies sont aussi anciennes que la sédentarisation des populations et davantage encore, nous le savons expérimentalement, par la trop grande proximité avec le monde animal. 12 000 ans de recul sur le phénomène, nous permettent d'avoir des certitudes.

Où étaient les grands "diseurs" il n'y a pas 10 ans quand Ébola frappait très durement, bien plus que la Covid l'Afrique de l'Ouest, où étaient les grands "diseurs" quand d'autres pandémies bien plus meurtrières frappaient le Moyen Orient il y a deux ans, l'Asie très régulièrement.

Au seul motif qu'une pandémie de violence moyenne frappe le monde occidental, seul grand consommateur dans la réalité économique, il faudrait tout remettre en cause ?

Remettre en cause oui vous avez raison, totalement raison, mais pas au nom d'une pandémie, elle est là, elle se repliera un jour. Remettre en cause au nom d'une surconsommation au détriment des populations exotiques, oui !Je ne prendrai qu'un seul exemple. Chaque fois que j'entends un écologiste prôner le passage de la motorisation au tout électrique je ne peux empêcher d'entendre les hurlements de douleurs des mères de Centre Afrique dont un, deux, trois ou cinq jeunes enfants sont morts dans une mine artisanale de néodyme, terre rare nécessaire à la réalisation des moteurs de petite et moyenne puissance. Remettre en cause au nom d'une surexploitation des ressources oui pour ne plus voir des sols s'effondrer car transformés en gruyère après exploitation du sous sol.

Oui nous avons à remettre en cause notre mode de vie, oui il sera très nettement moins confortable, oui ce sera la presque seule solution à la continuation de l'espèce telle que nous la concevons.

Haro sur quelques uns qui nous disent la planète en danger, ils nous détournent de l'essentiel. La planète ne court aucun danger, elle fera juste une pause de 10 000 ans c'est déjà arrivé cinq fois, la planète s'en est remise. Ce sont les habitants, animaux ou végétaux qui n'ont pas eu d'avenir. Avec la sixième extinction probablement en route, c'est l'existence d'homo sapiens qui en est en jeu. D'ailleurs Homo Sapiens a-t-il laissé la plus petite chance d'avenir à Homo Néandertalis et maintenant à Homo sapiens lui même ?

 

Ney

 

Tout a fait d'accord.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.