Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Le coin des observateurs > Le matériel > Matériel général
Mot de passe oublié? S'inscrire

Matériel général Ici, c'est pour discuter de tout ce qui touche au matériel : télescopes, adaptateurs, oculaires,... Cependant prenez garde, ce forum n'est pas appropriée pour les questions de matériel astrophotographique.

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 13/10/2017, 01h31   #1
motta
Membre
Etoile
 
Date d'inscription: août 2017
Localisation: Près de Paris...
Messages: 21
Par défaut Tests statistiques sur des instruments

Il a été question des tests ici il y a quelques temps. J'ai une question, à laquelle je ne suis pas sûr qu'il y ait une réponse. J'essaie quand même…
On lit souvent ici, et on entend souvent également par ailleurs que certaines séries d'instruments (par exemple les SC Celestron, ou les Maksutov Skywatcher) seraient irrégulières. Qu'on pourrait tomber, pour la même marque et le même modèle, sur une perle ou sur un instrument très mauvais. Mon problème est de démêler le vrai du faux dans cette affirmation.
Il est évident qu'il y a beaucoup de faux, que parfois les instruments évalués le sont dans de mauvaises conditions (typiquement : des SC jamais, ou presque, collimatés ; Fred Burgeot dit par exemple très honnêtement sur son site qu'il a été surpris par la bonne qualité d'un C9, à la (plutôt) mauvaise réputation ; et de fait on sait bien que la mauvaise réputation des SC est beaucoup due à l'absence assez fréquente de collimation correcte ; il y a peu de temps encore je voyais un possesseur de SC qui ne s'était jamais occupé de la collimation de son instrument, et cela alors qu'il le possédait depuis… plusieurs années ! D'accord ça bouge moins qu'un Newton, mais bon… Et de fait en regardant, la collimation était lamentable… donc par exemple évaluer cet instrument en l'état n'avait aucun sens.)
Je précise que j'ai un C1100 dont je suis très content, mais je me pose la question pour de prochains achats.
Y a-t-il, donc, moyen d'avoir accès à des tests, mais sérieux, objectifs, réalisés sur plusieurs instruments de la même série ? En somme : de faire la distinction (mais objective, encore une fois) entre des séries homogènes au niveau de la qualité, et des séries très hétérogènes ? Ou alors cette idée de l'hétérogénéité de certaines séries est-elle tout simplement un mythe ?
motta est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 05h46   #2
'Bruno
Admirateur du ciel
 
Avatar de 'Bruno
 
Date d'inscription: mai 2005
Messages: 21 085
Par défaut

Les Celestron n'ont pas mauvaise réputation. Ils ont la réputation d'être irréguliers. Mais certains croient que ça veut dire qu'il y a des bons et des mauvais. Non, ça veut dire qu'il y a des corrects (normalement) et des meilleurs (ceux qui, par coup de bol, sont meilleurs que la moyenne). D'après ce que je crois avoir compris, ça vient du processus de fabrication : les optiques sont fabriquées séparément et sont ensuite appariées en fonction d'un certain critère de qualité. Si le critère est OK, on assemble le télescope, sinon on essaie avec un autre miroir. Donc les optiques sont toujours correctes, mais parfois la paire est nettement meilleure que le critère, donc on peut tomber sur du très bon. C'est une loterie, mais une loterie où on ne perd pas. Tout ce que je viens de dire, c'est si j'ai bien compris, donc c'est à confirmer.

Par contre, j'ai lu (dans un livre consacré aux Schmidt-Cassegrain qu'on trouvait en ligne à une certaine époque) que les Celestron des années 1980, ceux de juste avant la comète de Halley, avaient été bâclés.

Dernière modification par 'Bruno ; 13/10/2017 à 05h49
'Bruno est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 06h29   #3
JJ17
Membre
Supernova
 
Avatar de JJ17
 
Date d'inscription: mai 2007
Localisation: La Rochelle
Messages: 569
Par défaut

Bonjour,

Il y a des testeurs d'optique qui ont fait pas mal de tests, tu peux avoir une idée sur ce que vaut un même modèle de télescope sur plusieurs années... Je pense aux tests de W. Rohr, parfois contestés quant à la méthode, mais certains résultats sont clairs !
D'autres testeurs peuvent également toucher aux optiques, collimater l'instrument si nécessaire pour obtenir le meilleur résultat, c'est le cas d'AiryLab je crois ...
Si c'est en vue d'un achat, il faut que tu achètes un tube garanti, testé ... Ovision, F. valbousquet, le fait sur les tubes qu'il reçoit pour la vente...C'est comme ça que j'ai acquis mon mak 180... Comment procède-t-il ? Dans mon cas, il reçoit un tube de Unterlinden, OU, le teste, s'il convient te le propose et s'il ne convient pas, le retourne pour un autre ...
D'après lui, trouver un bon tube est plus facile avec un SC et un Mak même s'il existe des différences (comme le dit Bruno), mais les mauvaises surprises sont rares ! Cela tient probablement aux formes des miroirs et lames peut-être ? Par contre, le tri est plus délicat avec les newtons ... Je crois que les tests effectués par les testeurs cités plus haut le confirment... Ce que dit plus haut Bruno pour les SC ne vaut probablement pas pour les newtons/dobsons... Après avoir eu pas mal de tubes, j'aurais tendance à le croire...

JJ
JJ17 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 06h57   #4
Raphael_OD
Membre
Trou noir
 
Avatar de Raphael_OD
 
Date d'inscription: janvier 2007
Localisation: Zone grise anti luminance
Messages: 1 369
Par défaut

Tout celà avec les réserves marketing inhérentes à la vente de matériel.
Raphael_OD est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 07h10   #5
Moraldo
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 265
Par défaut

Cela n'a probablement pas été un mythe quelques décades en arrière, lorsque les procédés de fabrication et de contrôle étaient moins rigoureux...
Aujourd'hui il semble que la production soit devenue plus homogène, moins "coup de poker", au moins chez les grandes marques et les artisans sérieux.
Il est parfaitement évident cependant qu'avant de juger un instrument, il est indispensable de le régler correctement - ! - car c'est la première cause, et de très loin, de la dégradation de ses performances.
Le cas des SC est symptomatique, s'agissant d'instruments achetés "clés en main" par la plupart de leurs utilisateurs : l'immense majorité d'entre eux n'est pas réglée, jamais, ou parfois n'importe comment, ou encore uniquement lors d'une révision au SAV à l'occasion d'un changement de mains... puis jamais re-réglé, juste et déjà après le transport !
Et le meilleur SC même légèrement décollimaté, donne une image pourrie !
Cependant sur un SC, pour rester sur cet exemple, ce réglage est moins trivial qu'il n'y parait : entre mise en température, seeing (sur les gros), système de collimation peu pratique et hyper chatouilleux, bon compromis à trouver entre stabilité et précision, il faut un peu d'expérience, de doigté et de connaissances de son matériel pour mener l'opération avec efficacité et rapidité.
Dans ces conditions je ne vois pas comment - en dehors de ceux-là même qui les commercialisent, les contrôlent et en assurent la maintenance - on pourrait obtenir une statistique fiable concernant les performances et l'homogénéité ou non des séries...
Je pense que les mieux placés pour cela, sinon les seuls à connaître le fin mot de l'histoire, sont les importateurs et les quelques maisons sérieuses et compétentes par les mains desquels passe et repasse le matériel, surtout au niveau du service après vente.
Même si on peut toujours se poser la question du potentiel manque d'objectivité qui pourrait découler chez eux d'être à la fois juge et parti (pour des vendeurs exclusifs, ce serait le cas) il est clair cependant que ceux qui assurent aussi la maintenance n'ont aucun intérêt à vendre de la daube, ou commercialiser des séries aléatoires au risque de se griller auprès de leur clientèle et de s'arracher les cheveux en SAV...
Evidemment ce n'est pas le genre d'infos qu'on crie sur les toits non plus - au risque cette fois de se griller auprès des fabricants.
Mais je ne doute pas que ces infos, ils les aient : il faut savoir écouter parfois ce qui est dit à mots couverts entre "4 z'yeux" lorsqu'on a su établir avec les bons interlocuteurs des relations de confiance ; les professionnels compétents connaissent tout cela parfaitement, même s'il ne vont naturellement pas le claironner sur les forums
Moraldo est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 12h37   #6
Vivlepic
Membre
Quasar
 
Avatar de Vivlepic
 
Date d'inscription: décembre 2008
Localisation: Non loin de la Cité de Carcassonne.
Messages: 1 840
Par défaut

Une question qui me trotte dans la tête...
Le C14 (et C11...) n'est il pas plus soigné à la fabrication que le C8, par exemple ?
Le C14 est quand même le fleuron de la marque, non ? L'entreprise ne me semble avoir aucun intérêt à ne pas fignoler sa fabrication. D'ailleurs, a-t-on jamais entendu parler d'un mauvais C14 ?
Je ne parle que de la fabrication de l'instrument, pas de l'usage maladroit qui en serait fait.

Bon ciel.

Vivlepic est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 13h00   #7
babar001
Membre
Trou noir
 
Avatar de babar001
 
Date d'inscription: novembre 2004
Localisation: Bruxelles
Messages: 792
Par défaut

Salut
J'ai toujours trouvé étrange que l'optique par rapport à d'autres objets est d'une qualité variable d'un modèle à un autre (d'où la recherche d'optique certifiée, testée...) Pourtant le prix est le même entre un tout juste "bon" et un excellent. Et parfois très difficile pour l'astram lambda de faire valoir ses droits.
babar001 est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 13h52   #8
'Bruno
Admirateur du ciel
 
Avatar de 'Bruno
 
Date d'inscription: mai 2005
Messages: 21 085
Par défaut

Oui, je parlais juste des Schmidt-Cassegrain.

Si j'ai bien décrit le processus de fabrication, il explique pourquoi ils ont une qualité variable pour un même prix.
'Bruno est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 13/10/2017, 19h32   #9
staffy
Membre
Membre association
Amas globulaire
 
Avatar de staffy
 
Date d'inscription: septembre 2010
Localisation: Parc naturel régional du Pilat
Messages: 4 204
Par défaut

Citation:
Envoyé par 'Bruno Voir le message
Les Celestron n'ont pas mauvaise réputation. Ils ont la réputation d'être irréguliers. Mais certains croient que ça veut dire qu'il y a des bons et des mauvais. Non, ça veut dire qu'il y a des corrects (normalement) et des meilleurs (ceux qui, par coup de bol, sont meilleurs que la moyenne). D'après ce que je crois avoir compris, ça vient du processus de fabrication : les optiques sont fabriquées séparément et sont ensuite appariées en fonction d'un certain critère de qualité. Si le critère est OK, on assemble le télescope, sinon on essaie avec un autre miroir. Donc les optiques sont toujours correctes, mais parfois la paire est nettement meilleure que le critère, donc on peut tomber sur du très bon. C'est une loterie, mais une loterie où on ne perd pas. Tout ce que je viens de dire, c'est si j'ai bien compris, donc c'est à confirmer.
Rien à rajouter à ton commentaire sur le processus de fabrication qui correspond à ce que j'en sais.
Aujourd'hui, la production des Celestron semble, au vu de ce que l'on peut obtenir de diverses sources, assez homogène et correcte.
Cependant, cette production étant de type "industriel", un acheteur ne reste toutefois pas à 100 % à l'abri d'un "loup".
Comme l'indique JJ17 , il y a un moyen d'en savoir un peu plus sur les caractéristiques de l'instrument. Un (seul ) magasin en France propose d'effectuer un Roddier qui, sans égaler les tests les plus poussés, permet déjà d'avoir une meilleure vision de ce que l'on peut attendre du tube acheté.

La "mauvaise réputation" des Celestron tient (mais ce n'est, toutefois, que mon simple avis d'utilisateur) plus à des instruments mal réglés (notamment la collimation, facile, mais qui doit être très précise pour ne pas voir les performances chuter très rapidement).
Pour le reste, je rejoins pleinement le commentaire de Moraldo.

Pour trouver des informations détaillées sur l'historique des S.C (et d'autres instruments), voir ces sites de Rod Mollise :
* https://skywatch.brainiac.com/used/used_sct.pdf
* https://www.cloudynights.com/article...the-ugly-r1829
et :
* http://www.scopereviews.com/C8History.html
* http://www.company7.com/celestron/index.html


Citation:
Envoyé par 'Bruno Voir le message
Par contre, j'ai lu (dans un livre consacré aux Schmidt-Cassegrain qu'on trouvait en ligne à une certaine époque) que les Celestron des années 1980, ceux de juste avant la comète de Halley, avaient été bâclés.
Effectivement, les S.C Celestron ont connu une sérieuse baisse de qualité à partir de 1984, due principalement à la sous-traitance de x pièces en Asie, ce qui a entrainé une diminution des ventes et, en corollaire, des soucis financier et il a fallu attendre l'année 1989 pour que le redressement de la marque s'opère.
Cette période difficile est plus largement détaillée dans ce sujet : http://www.astrosurf.com/luxorion/ce...n-histoire.htm
__________________
Matériel : jumelles 10 x 50 // lunette achromatique SYW 76/910 - équatoriale manuelle // S.C Celestron 8" - équatoriale CG 5 goto

Préservons la nuit : https://www.anpcen.fr/
staffy est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 15h43.