Great gig in the sky

Le début de la fin pour Hubble ?

Recommended Posts

Visiblement, ça commence à sentir le roussi pour le télescope Hubble qui nous a tant fait rêver ces dernières décennies . :confused:

 

http://www.leparisien.fr/societe/le-telescope-hubble-pilier-de-l-observation-spatiale-est-en-panne-08-10-2018-7914237.php

 

https://www.nytimes.com/2018/10/08/science/hubble-gyroscope-nasa.html

 

Mais,comme le dit " Dr. Sembach said that Hubble still has years of good science ahead of it. "

I hope so ... :)

 

Edited by Great gig in the sky
  • Snif, c'est trop triste 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, nebula a dit :

Et pas de remplaçant avant 2021:bang:

 

Avec de la chance, sinon...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, nebula a dit :

Et pas de remplaçant avant 2021:bang:

Et le JWST ne sera même pas vraiment un remplaçant, puisque moins polyvalent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si plus personne n'en a besoin je veux bien récupérer son miroir :)

  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

A mon avis ils enverront une mission pour remplacer les quelques éléments défectueux à moins que le miroir soit ravagé par les rayons cosmiques :) 

Sinon il y a le Magellan en 2020 qui sera 10 fois plus grand que Hubble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, jgricourt a dit :

Sinon il y a le Magellan en 2020 qui sera 10 fois plus grand que Hubble.

2024, il y avait justement un article sur les future télescopes géants dans le dernier Sky&Telescopes. Donc avec quelques années de retard dans plus ou moins dix ans.

 

Il y aura aussi le Thrity Meter Telescop (TMT) probablement à Hawaï (2028) et le Extremely Large Telescope (ELT) de l'ESO en 2024 au Chili. L'ELT aura 39.3 m de diamètre 😱.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 09/10/2018 à 11:01, jgricourt a dit :

A mon avis ils enverront une mission pour remplacer les quelques éléments défectueux à moins que le miroir soit ravagé par les rayons cosmiques :)

Malheureusement non. Depuis l'abandon de la navette spatiale américaine, il n'existe aucun véhicule qui puisse effectuer ce type de mission, donc c'est impossible.

Le Soyouz, seul vaisseau spatial habité disponible, n'est pas du tout conçu pour ça.

 

La plupart des objets lancés en orbite ne sont d'ailleurs pas conçus pour être réparés (Hubble était une exception).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au vu des progrès qui ont été fait sur l'optique adaptative, est-ce que c'est vraiment nécessaire d'avoir un remplaçant sur orbite ? puisque maintenant on arrive à avoir mieux en restant au sol (pour moins cher donc :) ) ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Iznogoud a dit :

Malheureusement non. Depuis l'abandon de la navette spatiale américaine, il n'existe aucun véhicule qui puisse effectuer ce type de mission, donc c'est impossible.

 

Le successeur de la navette Dream Chaser est déjà en phase de test et je crois que le premier vol sera pour 2020 et puis il y a déjà SpaceX Falcon aussi capable d'envoyer du matériel lourd en orbite après c'est aussi une question de fierté à la NASA de confier ou non ses prochains lancements à une société privée.

 

L'optique adaptative est un énorme progrès mais sans commune mesure avec ce qui serait possible de réaliser depuis l'espace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avant qu'il ne soit HS, j'aimerais bien qu'on l'utilise pour prendre des images (claires et nettes) des objets restant sur la Lune avec les missions Apollo, je me contenterais des plus gros soit, base de LEM et Jeep.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, jpscope a dit :

Avant qu'il ne soit HS, j'aimerais bien qu'on l'utilise pour prendre des images (claires et nettes) des objets restant sur la Lune avec les missions Apollo, je me contenterais des plus gros soit, base de LEM et Jeep.

 

Pour ça il y a eu la sonde LRO (Lunar Reconnaissance Orbiter), je ne pense pas que Hubble puisse faire mieux dans ce domaine (https://www.nasa.gov/mission_pages/LRO/images/index.html

584641main_apollo17-left-670.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Citation

@jgricourt

L'optique adaptative est un énorme progrès mais sans commune mesure avec ce qui serait possible de réaliser depuis l'espace.

 

L'optique adaptative utilisée au sol peut compenser les turbulences de l'atmosphère. Son utilisation est déjà largement répandue sur les télescopes terrestres de grand diamètre existants. Et bien sûr sur tous les futurs qui sont:

- soit déjà en construction comme le E-ELT de l'ESO .... - ayons un peu de chauvinisme européen en n'hésitant pas à lui faire de la pub - c'est un super-challenge 👍

1235973167_compatratifdetailleavecVLT.jpg.948e7d2fd83863a62f1b724b5865d098.jpg

 

- soit en projet dans les cartons des différents pays.

 

Mais cela ne rend pas pour autant l'atmosphère transparente à toutes les longueurs d'onde.

614102947_absorptionatmosphriquedeslongueursdonde.jpg.efa8c6be2ac6b437cd36559b88e99f09.jpg

Il faudra donc toujours lancer des télescopes spatiaux, comme cela va être - on l'espère ... on l'espère - le cas du JWST qui doit travailler dans l'IR sur une plage de longueur d'onde inaccessible du sol.

Idem pour observer dans  le domaine du X (nan ! il ne s'agit pas de gaudriole ni de gauloiserie), des UV, des gammas  par exemple.

 

Pour le visible et avoir de belles images pour fond d'écran ou tapisser sa chambre .... les grands télescopes terrestres font mieux (en attendant de nouvelles techniques) avec leurs très grands miroirs, et sont bien moins chers en construction, exploitation et entretien que les télescopes spatiaux.

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/10/2018 à 09:41, jgricourt a dit :


Le successeur de la navette Dream Chaser est déjà en phase de test et je crois que le premier vol sera pour 2020

 

Le Dream Chaser est un cargo inhabité. Il n'a pour l'instant de contrat qu'avec la NASA pour exécuter six missions de ravitaillement en fret de l'ISS. Il sera capturé par le bras robotique et déchargé par l'équipage de la  station.

Rien n'indique qu'il pourrait être utilisé pour lancer un télescope spatial. De plus quid ? de la masse qu'il peut transporter en un point de Lagrange - ce sont les zones de mise à poste les plus utilisées- lancé par une Atlas 5 (et dans l'avenir Vulcan ?) ... et pas évident qu'il puisse libérer l'engin qu'il transporte sans de grosses modifications ???

 

L'orbite basse de Hubble n'était pas vraiment la plus adaptée, mais seulement compatible avec l'altitude maxi que pouvait atteindre feue-la navette. Personne n'envisage d'y placer un nouveau télescope de diamètre au moins égal à celui de Hubble (peut-être des cubesats ou mini sats ???)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 26/10/2018 à 09:41, jgricourt a dit :

et puis il y a déjà SpaceX Falcon aussi capable d'envoyer du matériel lourd en orbite après c'est aussi une question de fierté à la NASA de confier ou non ses prochains lancements à une société privée.

Rappel : Nous sommes toujours dans l'hypothèse de lancer un télescope .... possible successeur de Hubble

 

A ce jour Space X ne dispose comme lanceur que de Falcon 9 block 5 qui soit opérationnel.

Il n'a pas été utilisé pour lancer beaucoup de CU en dehors des orbites terrestres du vol commercial. Et déjà pour lancer en GTO, il a ses limites en terme de masse à satelliser (même si on ne récupère pas le premier étage). Souvent il largue en sub-GTO et ce sont les ergols du satellite lui-même qui sont en partie utilisés pour réaliser la mise à poste. Donc on retrouve assez rapidement certaines des limites évoquées dans mon post précédent pour utiliser le Dream Chaser.

 

En ce qui concerne la Falcon Heavy, un seul vol pour l'instant .... l'inaugural pour envoyer un roadster à la retraite et un mannequin en direction de Mars.

La version utilisant trois block 5 n'a pas encore volé. Il y a visiblement des problèmes  techniques à résoudre . Un premier vol était prévu l'été dernier et n'a cessé d'être reporté. On verra si çà décolle début 2019. Et confier un télescope de coût élevé .... ne se fera probablement pas avant une série de vols réussis sans le moindre pépin, garantissant la fiabilité du lanceur .... on n'y est pas encore.

Pour ce qui est de la relation de la NASA avec  le privé (Space X, Northrop-Grumann (ex-orbital ATK), Boeing, Sierra Nevada, etc ....) de nombreux contrats ont déjà été signés pour transporter du fret et bientôt des équipages vers l'ISS .... donc AMHA .... ce n'est plus guère un obstacle pour "faire affaire".

 

Pour Space X toujours, en ce qui concerne le fameux SuperHeavy/Starship (ex BFR) .... son modèle réduit d'essai "Hopper "n'est pas encore construit .... donc là encore, ce n'est pas un lanceur opérationnel et ayant prouvé sa fiabilité.

Et idem pour Blue origin.

 

Par contre (mais tu sembles centré principalement sur les capacités américaines) ... Ariane 5 peut (et va) lancer le JWST , Proton a lancé de nombreux modules de l'ISS, les chinois corrigent quelques bugs de leur CZ 5 qui  servira pour commencer à construire leur propre station orbitale. Donc au niveau international, il y a au moins techniquement, déjà des lanceurs qui pourraient faire le job -

Géo-politiquement .... c'est bien sûr une autre paire de manche - 🤪

Edited by montmein69_2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La caméra principale de Hubble est hors service: Space.com

 

En résumé, on croit que le problème est matériel et comme il y beaucoup de redondance, il sera probablement possible de remettre cette caméra en marche. Cependant étant donné que la NASA opère présentement avec un personnel réduit (fermeture partielle du gouvernement), on ignore quand il sera possible de revenir à la normale.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/12/2018 à 23:24, jpscope a dit :

Avant qu'il ne soit HS, j'aimerais bien qu'on l'utilise pour prendre des images (claires et nettes) des objets restant sur la Lune avec les missions Apollo, je me contenterais des plus gros soit, base de LEM et Jeep.

Il me semble que si ils cherchent a pointer Hubble sur la lune, ils vont cramer le capteur. C'est pour ca que ca a jamais été fait.....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/01/2019 à 14:05, montmein69_2 a dit :

 

Le Dream Chaser est un cargo inhabité. Il n'a pour l'instant de contrat qu'avec la NASA pour exécuter six missions de ravitaillement en fret de l'ISS. Il sera capturé par le bras robotique et déchargé par l'équipage de la  station.

Rien n'indique qu'il pourrait être utilisé pour lancer un télescope spatial. De plus quid ? de la masse qu'il peut transporter en un point de Lagrange - ce sont les zones de mise à poste les plus utilisées- lancé par une Atlas 5 (et dans l'avenir Vulcan ?) ... et pas évident qu'il puisse libérer l'engin qu'il transporte sans de grosses modifications ???

 

L'orbite basse de Hubble n'était pas vraiment la plus adaptée, mais seulement compatible avec l'altitude maxi que pouvait atteindre feue-la navette. Personne n'envisage d'y placer un nouveau télescope de diamètre au moins égal à celui de Hubble (peut-être des cubesats ou mini sats ???)


Justement, je me demandais si le Dream Chaser pouvait être adaptée pour une mission de réparation, mais on ne dirait pas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/12/2018 à 22:24, jpscope a dit :

Avant qu'il ne soit HS, j'aimerais bien qu'on l'utilise pour prendre des images (claires et nettes) des objets restant sur la Lune avec les missions Apollo, je me contenterais des plus gros soit, base de LEM et Jeep.

 

Le 09/01/2019 à 21:36, astro-sam a dit :

Il me semble que si ils cherchent a pointer Hubble sur la lune, ils vont cramer le capteur. C'est pour ca que ca a jamais été fait.....

De toutes façons à 384 400 km, 0.1" (la résolution d'Hubble) représentent 186m...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a eu des photos des sites lunaires faites par des sondes en orbite, il me semble.

L'intérêt scientifique de faire ça est quasi-nul.

Je pense qu'en ce moment, ça doit se battre pas mal pour décider sur quoi pointer Hubble tant qu'il est opérationnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hubble est toujours à vendre sur un site anglais :

 

https://www.firstlightoptics.com/offers/hubble-cassegrain-reflector-telescope.html

 

Par contre il faut aller le chercher ("Buyer collects") mais ils fournissent gracieusement le plastique-bulles.

 

Attention aussi, il n'y a pas de driver disponible pour PHD-Guiding, et DeepSkyStacker ne prend pas en charge les RAWs.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour donner tort au titre de ce post, 16 années de boulot et 265 000 galaxies réunies sur une image  dans un champ pas plus grand que celui de la pleine lune  :

 

 

https://www.nasa.gov/feature/goddard/2019/hubble-astronomers-assemble-wide-view-of-the-evolving-universe

 

Vous pouvez même charger l'image et avoir quelques précisions sur l'acquisition :

 

http://hubblesite.org/image/4493/news_release/2019-17

Edited by Great gig in the sky
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.