Jump to content
Arnaud_O

Dobson Factory 300 : réception, épilogue

Recommended Posts

Sans être méchant, vraiment, si ça intéresse pas il suffit de ne pas venir sur le sujet et de le lire à moultes reprises, ou alors c'est inconsciemment on aime ça. 

 

Ce qui est triste c'est qu'on vienne poignarder des gens, qui parlent de leurs expériences vécues, donc réelles, et que des gens qui n'ont rien à voir viennent porter jugement sur eux. On comprend vraiment que c'est très difficile pour les victimes d'intervenir. On les fait passer pour des méchants, rôles inversés. On marche sur la tête. 

 

Christophe, je suis vraiment navré de lire tout ça. C'est pas le même personnage dont je lis les vidéos sur YT... 😔.

Porte toi bien, amicalement. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@CDLC tu es dans le déni car pour chacun des arguments que tu avances, plusieurs contre-arguments ont largement été développés plus haut.

 

Pour la longueurs des tubes notamment cela a été développé par plusieurs intervenants, je ne crois pas qu'on soit à parler de parafocal quand on parle d'impossibilité de MAP...

 

Aborder les choses de manière froide c'est le problème de l'artisan, ses problèmes persos on s'en moque un peu.

 

Ici on raisonne a chaud, perso je me mets à la place des clients et j'ai vraiment les boules pour eux. Il faut vraiment essayer de se mettre à la place du client... Quand je lis ta complaisance sur l'ovalisation ou autre (punaise mais on parle d'assemblages à plusieurs k€ pas du strock du garage du péquin du coin et encore il y a des choses magnifiques) je pense que tu ne te mets pas à la place du client.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tout le monde j'apporte mon témoignage et je ne fais pas d'attaques personnelles. J'ai le droit comme chacun de commenter sans attaqyes personnelles je continuerai à le faire... 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Début HS:

 

Absolument. 

 

Donc c'est que ça t'intéresse et que c'est pas si stérile ^^

 

Et quand bien même tu trouverai ça stérile, ça l'est pas forcément pour les autres. 

 

Fin du hs

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Subwoof a dit :

Début HS:

 

Absolument. 

 

Donc c'est que ça t'intéresse et que c'est pas si stérile ^^

 

Et quand bien même tu trouverai ça stérile, ça l'est pas forcément pour les autres. 

 

Fin du hs

C'est une directive ? Soyez ouvert svp au bout d'un moment il ne restera que les plaignants et il mieux d'agir c'est tout pas de hs et qui fait le choix d'un hs ! 

  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, CDLC a dit :

 

- Concernant les malfaçons, j'aimerais qu'on soit factuel : qui / quels problèmes / quelles tentatives de résolution. C'est pas la peine de citer le cas de la base ovale si çà a déja été abordé nominativement par DOB BLEU. Ensuite, il convient de coter le défaut : cosmétique / fonctionnel / et d'attribuer une gravité (bloquant, gênant, sans gêne).

 

- On doit aussi distinguer le "fine - tuning" (pour la question du focus impossible) du télescope des malfaçons. Car çà rentre typiquement dans la garantie : En effet, personne n'ignore ici que les oculaires ne sont pas tous "parafocaux". Même la gamme Celestron X CEL LX qui prétend l'être ne l'est pas (j'en ai 3, et j'ai plus de 4mm d'écart entre eux). Les Baader Hypérion n'ont par exemple strictement rien à voir avec les Celestron (plus de 10mm à ce que j'ai pu tester). Il m'est arrivé donc de devoir raccourcir mes tubes de quelques mm à plusieurs reprises pour rendre cela parfait. Ne pas oublier également que la collimation du primaire et du secondaire ont un impact sur cela : Si ton secondaire est trop haut (en plus des gros problèmes de coma), tu rentres ton foyer, donc tu peux ne plus arriver à faire la MAP. Idem si ton primaire est trop bas. Donc la phase de "fine-tuning" est parfois très complexe, et varie d'un client à l'autre à cause de ses oculaires.

 

- Concernant enfin l'inversion de miroirs, là, part contre, c'est choquant et problématique, mais éventuellement "résolvable à l'amiable" si et seulement si le miroir de remplacement est totalement équivalent (matière / bulletin de contrôle), etc.

 

Je ne nie pas les problèmes, mais je pense que l'honnêteté intellectuelle et l'analyse critique impose de faire la part des choses, et de bien les quoter. Il y a des choses graves, et d'autres moins. Il y a des choses qui entrent donc dans le cadre des mal-façons, et d'autres non.

Et aussi, regarder au regard des 200 télescopes produits. L'erreur est humaine, et le contrat impose des clauses de garanties de résultats.

 

Bien à toi.

 

Christophe

  Chris

 J' ai un doute sur le coup . Tu es vraiment CDLC ? Car tous les points que tu abordes sont pratiquement mot pour mot à ce que j' ai eu avec DF et certaine discute avec JG . Parce que donner son code de WA pour que les autres répondent à ta place c' est pas top ....

 Tu as l' air si proche de DF que j' ai l' impression que tu es DF .

  Tout a été dit sur les posts présentés et je n' y reviendrais pas . Si c' est aussi pour me citer et dire n' importe quoi , fait

 comme si je n' existas pas . Si ça vous amuses de vouloir plumer des "astrams" , allez-y profitez-en . Tant que ça dure pourquoi

 se gêner . Je vous souhaite de faire de  bonnes affaires  à vous .

  JM

 

 

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Foldedol a dit :

Summary: - Pierre promised delivery of 12-14 months. But no contact on even starting scope design after 27 months. - After that time and failure to start, he claims the deposit was non-refundable despite never have disclosed this to me.

 

ça résume bien le personnage je trouve.

 

@CDLC j'aime bien la sémantique 🤣  🤣  🤣   ça a égayé ma journée. La bise à Laurent B.

 

41 mois de délais mais seulement 20 mois de retard.  ou l'inverse : quand ton retard est aussi long que le délai ET que tu n'en informe pas les clients ET que tu ne rembourse rien car faut pas déconner un gars qui à l'outrecuidance de changer d'avis après 4 ans de léchage de b... du maître ça ne devrait pas arriver ;)

Pour les voitures c'est pas la même chose il me semble...

 

Je comprends même pas que vous soyez en train de discuter. C'est totalement inadmissible c'est tout

 

CONSEIL : quand vous commander un DF : faites marquer le délai de livraison et que si se délai est dépassé de plus d'un mois, le client doit être remboursé si il le demande.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, DOB BLEU a dit :

J' ai un doute sur le coup . Tu es vraiment CDLC ? Car tous les points que tu abordes sont pratiquement mot pour mot à ce que j' ai eu avec DF et certaine discute avec JG . Parce que donner son code de WA pour que les autres répondent à ta place c' est pas top ....

 

Moi j'arrive plus à suivre, c'est CDLC ou JG qui a des actions chez DF ? à moins que ce ne soit les 2 ?

 

 

  • J'aime 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, DOB BLEU a dit :

  Chris

 J' ai un doute sur le coup . Tu es vraiment CDLC ? Car tous les points que tu abordes sont pratiquement mot pour mot à ce que j' ai eu avec DF et certaine discute avec JG . Parce que donner son code de WA pour que les autres répondent à ta place c' est pas top ....

 Tu as l' air si proche de DF que j' ai l' impression que tu es DF .

  Tout a été dit sur les posts présentés et je n' y reviendrais pas . Si c' est aussi pour me citer et dire n' importe quoi , fait

 comme si je n' existas pas . Si ça vous amuses de vouloir plumer des "astrams" , allez-y profitez-en . Tant que ça dure pourquoi

 se gêner . Je vous souhaite de faire de  bonnes affaires  à vous .

  JM 

Salut JM.

 

Je te rassures (ou pas MDR!)  je suis bien CDLC, celui que tu as vu de visu aux NAT il y a quelques années, aux RCE, et également au Festival Etoile du Sud. C'est bien moi.

 

Mais je te rappelle que j'ai fabriqué 5 Strocks de mes mains, donc les problèmes techniques que l'on rencontre lors de la fabrication et le débouzzage (dixit Laurent Bourasseau) ou "fine tuning" (dixit moi), je connais très bien. Car tu le sais, je mets carrément des APN au foyer de mes strocks, (en virant les PO), et je fais la MAP au primaire. Donc autant te dire que j'ai sérieusement intérêt à bien maîtriser le truc.

 

Bien à toi.

 

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, une pelote bien inextricable ...

Si l'on fait remonter sur WA les points négatifs, car ça n'a pas suffi de traiter en tête en tête avec l'artisan, on est le méchant, voire le violent

Si l'on ne fait rien remonter, on n'est pas gentils avec nos petits collègues qui comme nous rêvent pendant des heures sur le blog de DF

Si l'on émet une objection directement à l'artisan, on se fait remonter les bretelles comme un vulgaire subalterne

Si l'on courbe l'échine sans rien dire, on n'a pas d'informations sur l'avancement alors que le délai est largement dépassé

Si l'on a la malheur de parler plus de 2 fois de nos déboires, on se fait rappeler que nos histoires trainent un peu partout

Si l'on réagit à chaud, on s'expose à ceux qui n'ont jamais connu la même situation (jamais commandé chez DF)

Si à froid on essaie de prendre du recul et de modérer les problèmes, on n'est plus vraiment en accord avec ce que l'on pensait hier

Si même on va jusqu'à faire presque table rase des soucis et souhaiter du meilleur à DF et à ses futurs clients, on risquerait presque de se voir accusé de rejoindre le "camp" opposé !

On fait quoi du coup ?

 

Dans mes derniers posts j'étais assez près de la dernière position, avec une volonté d'embrasser une vision plus humaine et non-violente, mais là franchement j'avoue que certains derniers posts de défense (aveugle ?) de DF me font un peu monter la tension !

Heureusement que je ne les lis pas en 2016-2017, déprimé par l'attente, et que de l'eau a coulé sous les ponts depuis (ou plutôt de beaux objets ont défilé dans l'oculaire depuis !)

Plus envie de stigmatiser mais j'hallucine un peu quand on fait presque passer les clients pour des fautifs, qui n'ont pas su communiquer avec l'artisan ! Je ne connais pas votre rôle et vos rapports avec DF, certainement amicaux, mais franchement certains éléments de défense aveugle sont à côté de la plaque parfois ! Décidément la forte propension et habileté du monsieur, quand je l'ai connu, à inverser les rôles client / fournisseur et à culpabiliser autrui, fait des émules !

 

Et merci à ceux qui se mettent un peu à la place du client.

Je ne mets pas d'émoticônes à tous par manque de temps et pour ne pas attiser encore le feu.

Moi, entre 2015 et 2017 je me suis mis à la place de Mr Desvaux, lui ai bien spécifié par écrit qu'il avait le temps malgré ses retards, que je comprenais, qu'on n'était pas des machines, etc, mais ça n'a pas suffi apparemment.

 

P.S : je n'ai toujours pas compris le coup des 200 Dobs en 10 ans, quand j'ai été livré en 2017 je crois que c'était 150 ...Ca fait un Dob par quinzaine ...personne pour m'expliquer

 

Edited by etoilesdesecrins
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant l'amateur qui défend un professionnel parce que "c'est dur à finaliser un scope"... Le debouzzage il doit largement être inclus dans le prix demandé, qui est loin d'être léger. Sinon autant le faire soi même en effet. 

 

Desolé mais la tu es dans la mauvaise foi, Christophe

 

Amicalement, 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne veux pas  accuser, mais plutôt comprendre.

Je remarque que certains qui comprennent mieux Mr Desvaux sont eux-même bricoleurs. Peut-être la reconnaissance de la corporation, et une certaine sympathie en raison de mêmes problématiques techniques rencontrées ?

Si cela peut faire avancer le shmilblick, pour que chaque "camp", ou position, j'aime guère le mot "camp" se comprenne mieux, me concernant c'est tout l'inverse. Je suis un manchot et voulais un instrument prêt à utiliser, pour me consacrer à du ciel profond un peu pointu et que le scope se fasse oublier. C'est le cas à présent mais j'ai pu passer à côté de certaines contraintes liées à la fabrication et à la technique du bois, oui. Ou peut-être trop attendre sur les aspects relationnels et commercial, alors que l'artisan est plus porté sur la conception pure et à l'époque peu concerné par la comm'

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, teddelyon a dit :

@CDLC tu es dans le déni car pour chacun des arguments que tu avances, plusieurs contre-arguments ont largement été développés plus haut.

 

Pour la longueurs des tubes notamment cela a été développé par plusieurs intervenants, je ne crois pas qu'on soit à parler de parafocal quand on parle d'impossibilité de MAP...

 

Aborder les choses de manière froide c'est le problème de l'artisan, ses problèmes persos on s'en moque un peu.

 

Ici on raisonne a chaud, perso je me mets à la place des clients et j'ai vraiment les boules pour eux. Il faut vraiment essayer de se mettre à la place du client... Quand je lis ta complaisance sur l'ovalisation ou autre (punaise mais on parle d'assemblages à plusieurs k€ pas du strock du garage du péquin du coin et encore il y a des choses magnifiques) je pense que tu ne te mets pas à la place du client. 

 

il y a plusieurs problèmes différents. Merci de ne pas tout mélanger - la technique de mille feuille argumentatif ne marche pas avec moi :

 

- Les tubes de longueur différentes, il faut regarder et çà peut être une mal façon, et je ne le conteste aucunement, mais je demande à voir les conséquences et les causes.

Ce que je conteste, c'est la façon de faire, c.à.d crier au loup et ne pas aller voir Pierre avec le télescope pour analyse/correction.

Or, on sait que DOB BLEU voulait aussi raccourcir ses tubes pour utiliser une Bino.

En l'absence donc d'avoir pu voir le télescope avant toute tentative de "correction / modification", il est en réalité impossible de savoir quel était vraiment le défaut :

Les tubes attachés aux tourillons n'ont pas la même longueur que les tubes attachés à la caisse du primaire, et c'est un principe normal. Leurs longueurs sont faites en conséquence. Seul compte le positionnement final de la cage du secondaire vis à vis de la cage du primaire : (alignement / parallélisme). Donc ne pas avoir 8 tubes identiques est possible si les points d'attaches ne sont pas sur le même plan dans l'espace. Et pourtant, le télescope marche.

 

Pour arriver à un tel montage de tubes sur les tourillons (chose qui est intéressant puisque la structure serrurier travaille au cube de la hauteur / carré de la base, donc espacer la base est indispensable) montage que je ne fais pas personnellement, et justement pour la raison qui va suivre, il faut placer des barres de bois pour positionner la cage du secondaire dans le positionnement final, et couper / placer les tubes sur le télescope. Chaque tube à sa place.

Or il est possible, sur une telle construction, que les tubes n'aient pas strictement la même longueur, mais puissent parfaitement fonctionner si ils sont placés dans un ordre précis (il aurait alors fallu les numéroter - là est peut-être la vraie cause de la "mal façon").

J'ai le coup avec mon T300 : les tubes ont tous une numérotation, car si ils ont strictement la même longueur, leur systèmes de manchons (ils sont en 3 parties) fait qu'ils n'ont pas strictement le même comportement mécanique (ils sont pas strictement droits). Si je les remets à leurs places prévues, la collimation est presque parfaite d'office. Mais si je ne les remets pas à leurs places prévues, la structure se positionne un peu différemment de quelques mm à peine, et donc, il faut reprendre un peu plus la collimation. Mais çà ne l'empêche absolument pas de marcher. Sauf que je suis sur une structure cintrée auto-adaptative, ce qui ne marche pas sur des tubes droits :  sur un dobson "fait sur pièce" (et pas sur plans répétés) il n'y a qu'une seule et unique combinaison de position des tubes qui puisse marcher, d'où une nécessité de numérotation.

 

- Les tubes trop long, donc problème de MAP, c'est un autre problème, à savoir que certains oculaires on vraiment une position de MAP très différentes des autres (Ethos 21mm par exemple). Et çà, c'est du fine tuning, car au départ, on essaye d'éloigner au minimum le plan focal de l'axe optique (en raison de l'effet de diaphragme du primaire par la distance au secondaire). Donc oui on parle de parafocal pour les problèmes de MAP  dans ce genre de cas. Et je peux t'assurer que je maîtrise p

 

Pour l'ovalisation, il faut caractériser le défaut. Est-ce bloquant, ou est-ce gênant? Parce que si tu es beaucoup trop près des roulements, alors tu peux avoir des blocages de ta rotation si tu ne laisses pas assez de jeu. Ne pas oublier que le bois joue toujours un peu avec le temps, même vernis.

La question est simple : est-ce que le télescope avait du jeu au point de mettre un temps dingue à se stabiliser - bref, est-ce fonctionnel ou cosmétique ?

 

Donc au final : parmi les 4 télescopes sujets à des "défauts" combien ont été revus par Pierre pour vérification / correction?

 

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, astro-sam a dit :

C'est marrant l'amateur qui défend un professionnel parce que "c'est dur à finaliser un scope"... Le debouzzage il doit largement être inclus dans le prix demandé, qui est loin d'être léger. Sinon autant le faire soi même en effet. 

 

Desolé mais la tu es dans la mauvaise foi, Christophe

 

Amicalement, 

Le débouzzage fait partie du SAV au titre de la garantie. Personne ne le conteste. Encore faut-il rapporter le télescope au constructeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Je ne veux pas  accuser, mais plutôt comprendre.

Je remarque que certains qui comprennent mieux Mr Desvaux sont eux-même bricoleurs. Peut-être la reconnaissance de la corporation, et une certaine sympathie en raison de mêmes problématiques techniques rencontrées ?

Si cela peut faire avancer le shmilblick, pour que chaque "camp", ou position, j'aime guère le mot "camp" se comprenne mieux, me concernant c'est tout l'inverse. Je suis un manchot et voulais un instrument prêt à utiliser, pour me consacrer à du ciel profond un peu pointu et que le scope se fasse oublier. C'est le cas à présent mais j'ai pu passer à côté de certaines contraintes liées à la fabrication et à la technique du bois, oui. Ou peut-être trop attendre sur les aspects relationnels et commercial, alors que l'artisan est plus porté sur la conception pure et à l'époque peu concerné par la comm'

 

Tu résumes bien les choses, et j'aime cette approche,

Je t'envoie par MP mon téléphone et tu me diras par oral les problèmes rencontrés. Et je t'aiderai à trouver des solutions, avec ou sans Pierre, mais je ne doute pas qu'on trouvera une solution.

 

Christophe

  • Gné? 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@etoilesdesecrins C'est tout à fait normal et la moindre des choses de vouloir un instrument pleinement fonctionnel et "clé en main" , pour x raisons qui ne regardent que le client finalement. Je ne comprends même pas comment on peut discuter ce point et mettre en cause les clients là dessus. Quand on achète un meuble ou qu'on fait intervenir un maçon pour un projet ça n'est pas pour mettre soi-même la main à la pâte. ça tombe sous le sens qu'un tiroir ou qu'une porte doit pouvoir s'ouvrir parfaitement, de même qu'une chape doit être plane ou un carrelage posé droit, je ne me vois pas passer derrière l'artisan avec ma pâte à bois, mon tournevis ou ma truelle... 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, CDLC a dit :

Et je t'aiderai à trouver des solutions, avec ou sans Pierre, mais je ne doute pas qu'on trouvera une solution.

 

Tu bosses avec Pierre alors finalement ou pas ?

C'est bien obscur tout ça...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, CDLC a dit :

 

il y a plusieurs problèmes différents. Merci de ne pas tout mélanger - la technique de mille feuille argumentatif ne marche pas avec moi :

 

- Les tubes de longueur différentes, il faut regarder et çà peut être une mal façon, et je ne le conteste aucunement, mais je demande à voir les conséquences et les causes.

Ce que je conteste, c'est la façon de faire, c.à.d crier au loup et ne pas aller voir Pierre avec le télescope pour analyse/correction.

Or, on sait que DOB BLEU voulait aussi raccourcir ses tubes pour utiliser une Bino.

En l'absence donc d'avoir pu voir le télescope avant toute tentative de "correction / modification", il est en réalité impossible de savoir quel était vraiment le défaut :

Les tubes attachés aux tourillons n'ont pas la même longueur que les tubes attachés à la caisse du primaire, et c'est un principe normal. Leurs longueurs sont faites en conséquence. Seul compte le positionnement final de la cage du secondaire vis à vis de la cage du primaire : (alignement / parallélisme). Donc ne pas avoir 8 tubes identiques est possible si les points d'attaches ne sont pas sur le même plan dans l'espace. Et pourtant, le télescope marche.

 

Pour arriver à un tel montage de tubes sur les tourillons (chose qui est intéressant puisque la structure serrurier travaille au cube de la hauteur / carré de la base, donc espacer la base est indispensable) montage que je ne fais pas personnellement, et justement pour la raison qui va suivre, il faut placer des barres de bois pour positionner la cage du secondaire dans le positionnement final, et couper / placer les tubes sur le télescope. Chaque tube à sa place.

Or il est possible, sur une telle construction, que les tubes n'aient pas strictement la même longueur, mais puissent parfaitement fonctionner si ils sont placés dans un ordre précis (il aurait alors fallu les numéroter - là est peut-être la vraie cause de la "mal façon").

J'ai le coup avec mon T300 : les tubes ont tous une numérotation, car si ils ont strictement la même longueur, leur systèmes de manchons (ils sont en 3 parties) fait qu'ils n'ont pas strictement le même comportement mécanique (ils sont pas strictement droits). Si je les remets à leurs places prévues, la collimation est presque parfaite d'office. Mais si je ne les remets pas à leurs places prévues, la structure se positionne un peu différemment de quelques mm à peine, et donc, il faut reprendre un peu plus la collimation. Mais çà ne l'empêche absolument pas de marcher. Sauf que je suis sur une structure cintrée auto-adaptative, ce qui ne marche pas sur des tubes droits :  sur un dobson "fait sur pièce" (et pas sur plans répétés) il n'y a qu'une seule et unique combinaison de position des tubes qui puisse marcher, d'où une nécessité de numérotation.

 

- Les tubes trop long, donc problème de MAP, c'est un autre problème, à savoir que certains oculaires on vraiment une position de MAP très différentes des autres (Ethos 21mm par exemple). Et çà, c'est du fine tuning, car au départ, on essaye d'éloigner au minimum le plan focal de l'axe optique (en raison de l'effet de diaphragme du primaire par la distance au secondaire). Donc oui on parle de parafocal pour les problèmes de MAP  dans ce genre de cas. Et je peux t'assurer que je maîtrise p

 

Pour l'ovalisation, il faut caractériser le défaut. Est-ce bloquant, ou est-ce gênant? Parce que si tu es beaucoup trop près des roulements, alors tu peux avoir des blocages de ta rotation si tu ne laisses pas assez de jeu. Ne pas oublier que le bois joue toujours un peu avec le temps, même vernis.

La question est simple : est-ce que le télescope avait du jeu au point de mettre un temps dingue à se stabiliser - bref, est-ce fonctionnel ou cosmétique ?

 

Donc au final : parmi les 4 télescopes sujets à des "défauts" combien ont été revus par Pierre pour vérification / correction?

 

 

Je ne sais pas ce que tu entends par "mille feuilles argumentatif" si c'est présenter les différents problèmes alors effectivement c'est un épais dossier !  Quant à la technique pour déterminer la longueur des tubes je pense que beaucoup la connaissent ici et que leurs télescopes fonctionnent avec toute leur panoplie d'oculaires, c'est ce qui est demandé à l'artisan et qui doit être vérifié lors d'un premier test sur le ciel avant de couper les tubes définitifs, ça n'est pas le problème du client qui a transmis les infos à l'artisan au départ. De même pour que l'artisan puisse revoir le matériel il faut que le dialogue et la confiance n'aient pas été rompus, mais ça a déjà été dit. Franchement je me demande comme les autres quel est ton rôle dans cette histoire. Tu prends les choses à coeur car tu as eu ou garde encore un rôle actif chez DF ?

 

EDIT : M. DESVAUX , votre dernier post est juste écœurant 

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Je remarque que certains qui comprennent mieux Mr Desvaux sont eux-même bricoleurs. Peut-être la reconnaissance de la corporation, et une certaine sympathie en raison de mêmes problématiques techniques rencontrées ?

 

Ah désolé mais il ne faut pas généraliser :).  J'ai construit mes deux telescopes, et ils ne sont pas "petits". Pourtant je ne défend pas plus DF que cela. Ce que je "comprends" en revanche c'est qu'il s'agit d'artisanat et qu'il ne faut pas attendre zéro défaut. Par exemple le ponçage qui n'est pas parfait je peux tout à fait le comprendre. Les tubes pas à la même longueur ou les boulons coupés à la pince dont on m'a parlé, je le comprends beaucoup moins, sans parler des délais et du reste...

 

Et puis quand CDLC nous dit

il y a 20 minutes, CDLC a dit :

Le débouzzage fait partie du SAV au titre de la garantie. Personne ne le conteste. Encore faut-il rapporter le télescope au constructeur.

Désolé mais si j'achète un produit, même d'artisan, il est censé être fini. Pas de débouzzage sur un produit commercial. Si je le rapporte au SAV ce sont des défauts, et ils sont anormaux (je bosse dans l'informatique, donc le débouzzage en live avec le client j'ai une vague idée de ce que c'est 😘 )

 

Non, le vrai souci de ce thread, c'est que y'a pas mal de gens, a commencer par CDLC, qui semblent confondre amateur et professionnel... c'est pour ca que nous n'arrivons pas à nous comprendre.

 

C'est mon avis (et je le partage). Pour le reste, je retourne m'asseoir avec mon pop corn 😁

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Bonjour et au revoir

 J' ai l ' impression de parler à des mûrs . Quoi qu' il y a des mûrs quand même bien sympathique .

 Bon courage

  JM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas de dobson DF et ne connaît aucun des protagonistes de cette épopée. Tout ça pour dire que je suis en quelque sorte "neutre".

 

Je trouve cependant sidérant de voir à quel point certains laissent encore le "bénéfice du doute" à cet artisan, en dépit de la quantité de plaintes diverses qui s'élèvent contre lui... Quand on compte une dizaine de clients lésés à différents niveaux rien que sur les forums astro (qui ne représentent évidemment qu'une portion des astrams), c'est que le problème est sérieux et réel. Ou plutôt LES problèmes, puisque les griefs sont variés : retards, malfaçons, comportement peu commercial, difficultés de communication, etc... Tout ceci durant apparemment depuis des années! J'ai également du mal, peut-être à tort, avec le chiffre de 200 dobsons en 10 ans : comment expliquer dans ce cas les délais de presque 4 ans évoqués par certains? Ca veut dire qu'il y avait 80 dobsons commandés déjà en attente? Dans ce cas, l'artisan est ultra-fautif, on ne prend pas plus de commandes qu'on ne peut en assurer. Cela signifierai aussi qu'un dobson sort de l'usine toutes les deux semaines de boulot. Hum...

 

Le proverbe est sûrement un peu éculé mais comme on dit, y'a pas de fumée sans feu. Vous entendez beaucoup de gens se plaindre de Sud Dobson, Skyvision ou Stellarzac? J'ai pas l'impression...

 

Perso, ça me fait mal au coeur de lire certains témoignages de personnes déçues... Je ne sais pas trop comment je réagirai à leur place, mais nier la gravité des faits décrits et la souffrance qu'ils peuvent engendrer est de très mauvais goût, ne serait-ce que par empathie pour les victimes.

 

Bref, je sais bien que je vais dire ça dans le vent, mais cessons de défendre l'indéfendable.

Edited by RL38
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, zeubeu a dit :

 

Tu bosses avec Pierre alors finalement ou pas ?

C'est bien obscur tout ça...

 

XPTDR, aucunement!

Aucune action, aucun scope chez lui.

c'est un ami, certes, avec qui j'échange de temps en temps sur la conception des télescopes et tables équatoriales.

 

Bon, je te connais, je sais qu'il y a une part de rigolade, mais dans l'état de l'humeur de la discussion, évite les insinuations. ..

 

Mais j'en ai plus que raz le bol de ces histoires de clans  contre/pro DF, et pro NAT / pro RAP. etc.

Tout le monde se crie dessus, s'insulte, etc.

Nous sommes une et une seule communauté Astram. UNE. Parce que nous partageons une même passion.

 

Mais j'aimerais aussi qu'on arrête avec cette conséquence ,naturelle causée par cette espèce d'idolâtrie des artisans (et pourtant, je suis pro-artisan)  qui a eu cours ces dernières années dans le milieu astram :

Découvrant que les industriels promettent des performances mirobolantes que l'on a pas (hors Takahashi, mais bon, quand on vois le prix/diamètre, on est dans un autre domaine), on découvre alors quelques artisans qui savent faire mieux que les industriels habituels, alors on se rue tous dessus... (moi le premier).

 

Alors, en quête du meilleur télescope possible, on a tous porté les artisans sur un piédestal. Lambda/10, Lambda/16, Lambda/20... tout le monde tenait (et encore aujourd'hui) un tel discours... Puis les tubes de carbone... puis les télescopes tout carbone... etc...

 

Mais le principe d'idolâtrie, c'est d'attendre la perfection au delà du raisonnable, et donc, au moindre défaut, il devient un pestiféré. C'est un bon exemple du triangle dramatique de Karpman : le sauveur (l'artisan qui vient sauver l'Astram en quête du télescope parfait), devient le bourreau dès le moindre défaut : la victime (le client lésé), part en guerre contre l'artisan.

 

Je sais mieux que beaucoup ici le gouffre qu'il y a entre fabriquer son propre strock, et fabriquer un télescope que l'on va vendre cher :

il a intérêt à être franchement bien fait. J'ai vendu mon micro T200, "tel quel", et avec garantie à vie dans la mesure du raisonnable. Je n'emmenais pas large. Il était loin d'être parfait du point de vue cosmétique et mécanique. Mais nickel du point de vue fonctionnel. Hyper léger et compact, l'acheteur a pu partir en Afrique avec. Et l'acheteur m'a dit en être satisfait. Il a fait 2 petites modifs mineures, mais sinon, tout va à priori très bien pour lui. Mais franchement, de là à me mettre à mon compte, c'est une étape que je ne franchirait jamais tant c'est un chemin semé d'embûches.

 

Quand on fait appel à un artisan, on ne doit pas oublier que:

- La perfection n'existe pas, quel que soit le prix. Même les Takahashi (à 9000€ le télescope de 250mm!) ont forcément leurs défauts.

- quand un artisan  a fait quelques erreurs, il a un devoir de SAV au titre de la garantie. Mais si il n'a même pas vu les télescopes pour les corriger, alors il est juste totalement dégueulasse de venir lui faire un procès en place publique.

- quand on fait appel à un artisan, c'est parce qu'on estime qu'on a pas les compétences/temps pour qu'il soit plus rentable de le faire soi-même que de le faire faire.  Je pourrais très bien apprendre à faire un miroir moi-même. Mais les centaines d'heures passées à apprendre sont moins rentable que les dizaines d'heures de boulot (à mon boulot), pour payer un artisan. C'est çà la première raison pour laquelle on va voir un artisan : il est moins cher que nous même. Je peux très bien prendre 3 jours de congés sans solde pour poncer/repeindre mes murs, mais si le prix de l'artisan est moins cher que mon propre salaire, c'est pas rentable... donc j'appelle un artisan.

 

Il y a en tout et pour tout, en l'état des connaissances 4 à 5 télescopes qui posent problèmes techniquement :

Alors rapportez-les à Pierre pour correction comme il vient de vous le proposer et stoppons là le roman!

 

La communauté et WA en particulier m'ont beaucoup donné, et mon seul souhait est d'arrêter toutes ces histoires définitivement.

 

Astroamicalement à tous (sans exception aucune).

 

Christophe

Edited by CDLC
  • Merci / Quelle qualité! 2
  • Haha 1
  • Gné? 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, astro-sam a dit :

Et puis quand CDLC nous dit

Désolé mais si j'achète un produit, même d'artisan, il est censé être fini. Pas de débouzzage sur un produit commercial. Si je le rapporte au SAV ce sont des défauts, et ils sont anormaux (je bosse dans l'informatique, donc le débouzzage en live avec le client j'ai une vague idée de ce que c'est 😘 )

 

Non, le vrai souci de ce thread, c'est que y'a pas mal de gens, a commencer par CDLC, qui semblent confondre amateur et professionnel... c'est pour ca que nous n'arrivons pas à nous comprendre.

 

C'est mon avis (et je le partage). Pour le reste, je retourne m'asseoir avec mon pop corn 😁

 

Non  : si tu veux mettre des pneus de 22 pouces sur ta voiture et que ce n'était pas prévu au départ, tu dois la modifier.

Donc modifier un télescope pour mettre un Ethos 21 ne me choque pas.

 

Après, l'erreur est possible, concernant le cas de étoilesdesécrins, par exemple. J'avoue que sa réponse est plus que surprenante.

Et déjà pour ma culture personnelle, je veux bien voir le scope. Et à la limite, allons chez Pierre ensemble, on verra vite qui est le menteur!

 

Christophe

Edited by CDLC

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, teddelyon a dit :

Je ne sais pas ce que tu entends par "mille feuilles argumentatif" si c'est présenter les différents problèmes alors effectivement c'est un épais dossier ! 

 

Le fait de citer 3-4x le même problème/client/télescope de façons différentes de de façons différentes de façon à faire croire qu'il s'agit de plusieurs clients / télescopes.

Le 560 de DOB BLEU est un exemple : on le cite anonymement, de plusieurs façons différentes (la base ovale / le ponçage / les tubes / l'acheteur / le repreneur).

C'est un et un seul télescope avec éventuellement 3 anomalies dont une voire 2 qui sont strictement mineures, et un seul client.

 

Faire croire volontairement, par effet de citation répétée et généralisations de chacun des problèmes, à une masse de problèmes différents relève de la manipulation.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, CDLC a dit :

Mais le principe d'idolâtrie, c'est d'attendre la perfection au delà du raisonnable, et donc, au moindre défaut, il devient un pestiféré. C'est un bon exemple du triangle dramatique de Karpman : le sauveur (l'artisan qui vient sauver l'Astram en quête du télescope parfait), devient le bourreau dès le moindre défaut : la victime (le client lésé), part en guerre contre l'artisan.

 

Je trouve que tu minimises fortement les problèmes rencontrés. Lorsqu'il est question de malfaçons rendant le scope inutilisable ou de délais de livraison frôlant les 4 ans, je doute qu'on puisse réduire ça "au moindre défaut".

DF ne se fait pas taper dessus simplement à cause d'une vis un peu de travers ou d'un petit peu de vernis oublié dans un coin...

 

il y a 27 minutes, CDLC a dit :

Je sais mieux que beaucoup ici le gouffre qu'il y a entre fabriquer son propre strock, et fabriquer un télescope que l'on va vendre cher :

il a intérêt à être franchement bien fait. J'ai vendu mon micro T200, "tel quel", et avec garantie à vie dans la mesure du raisonnable. Je n'emmenais pas large. Il était loin d'être parfait du point de vue cosmétique et mécanique. Mais nickel du point de vue fonctionnel. Hyper léger et compact, l'acheteur a pu partir en Afrique avec. Et l'acheteur m'a dit en être satisfait. Il a fait 2 petites modifs mineures, mais sinon, tout va à priori très bien pour lui. Mais franchement, de là à me mettre à mon compte, c'est une étape que je ne franchirait jamais tant c'est un chemin semé d'embûches.

 

Tu es un particulier et un amateur (absolument pas dans le sens péjoratif). Il est un professionnel qui a choisi de se mettre à son compte, qui se targue d'avoir conçu et construit 200 télescopes, et dont les services peuvent coûter plusieurs années d'économie. La comparaison est nulle et non avenue...

 

il y a 27 minutes, CDLC a dit :

Il y a en tout et pour tout, en l'état des connaissances 4 à 5 télescopes qui posent problèmes techniquement :

Alors rapportez-les à Pierre pour correction comme il vient de vous le proposer et stoppons là le roman!

 

Tu limites la question aux seules malfaçons techniques évoquées sur Webastro. 

Ce faisant, tu occultes les éventuels clients lésés ne fréquentant pas le forum (il en existe probablement), ainsi que les autres soucis évoqués : retards, problèmes relationnels, etc...

Edited by RL38
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, CDLC a dit :

Bon, je te connais, je sais qu'il y a une part de rigolade, mais dans l'état de l'humeur de la discussion, évite les insinuations. ..

 

Aucune part de rigolade dans ma question, ni insinuations. C'était juste une question. Merci d'avoir répondu. 

Et c'est toi qui insinue des choses en proposant tes services de SAV... 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi si j'ai besoin d'un avocat, je fais appel à CDLC.

 

Il n'y a que lui et DF qui savent faire des Dobsons.... D'amateur ?

 

Jamais à cours d'arguments................Foireux

Infatigable...

Arguments sur arguments.....

Du tac au tac

On est manipulé... Et j'en passe

 

Il nous aura à l'usure ;):confused:

 

Et surtout............................................. aucune pensée pour les nombreuses victimes

                .................................. aucune pensée pour les nombreuses victimes

                 ..................................aucune pensée pour les nombreuses victimes

                .................................. aucune pensée pour les nombreuses victimes

                .................................. aucune pensée pour les nombreuses victimes

 

Bon ciel

Patrice

  • J'aime 1
  • Gné? 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, CDLC a dit :

Faire croire volontairement, par effet de citation répétée et généralisations de chacun des problèmes, à une masse de problèmes différents relève de la manipulation

 

Et ne pas répondre aux questions posées c'est quoi ?????? 

 

Tu agis exactement de la même manière que ton idole....  Le dénie, tu vas dans le sens qui t'arrange. 

 

Navrant et consternant...... 

 

Tu me fais penser à la fois où tu t'es fritté sur Facebook par rapport à ta chaîne youtube où il t'était reproché de poster partout tes nouveaux contenus....  Décidément la contradiction ne te réussi pas.... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, CDLC a dit :

Faire croire volontairement, par effet de citation répétée et généralisations de chacun des problèmes, à une masse de problèmes différents relève de la manipulation.

 

Tenter volontairement de minimiser une accumulation de problèmes divers reportés par de nombreuses personnes (y compris à l'étranger) aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.