Jump to content

Schmidt-Cassegrain 100% visuel : vos accessoires, vos optimisations, vos astuces


olivufu
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Sauf erreur de ma part, je n'ai pas trouvé de post 100% dédié visuel sur ces tubes que je trouve très chouettes (même s'ils ne sont pas le choix préférentiel de beaucoup d'entre vous).

Je vous propose d'y partager librement vos experiences, vos préférences, vos accessoires ainsi que leurs optimisations (CP ou planétaire), votre monture etc

Je vous propose également d'y partager tous vos trucs et astuces permettant à chacun d'en profiter au mieux (réglage, entretien, gestion du tirage, du shifting etc).

Enfin, il pourrait être intéressant d'y poster, librement, votre setup en image, pour aider celles et ceux qui passent d'excellents moments derrière ces tubes à mieux les appréhender.

 

J'y partagerai d'ici peu mes montages préférentiels en CP, en planétaire, en bino et en mono.

 

++

olivier

🙂

Edited by olivufu
  • J'aime 6
Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Un post sympa...

 

Allez juste une petite participation très perso pour ce soir au regard du titre : "Schmidt-Cassegrain 100 % visuel : c'est obligatoirement avec une monture à fourche et quasiment toujours une table équatoriale."

 

Bon ciel.

 

Edited by Skywatcher707
Link to comment
Share on other sites

Le Feathertouch à la place de la molette, si on ne veut pas se rajouter 2kg de Crayford en sortie de tube. Une très belle pièce de mécanique, et une précision inégalée (acheté principalement pour l'Hyperstar et son focus optimal sur quelques micromètres, mais tellement agréable en pur visuel !)

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

 Bonsoir,

 

Troisième C11 depuis 1986,tous à fourches,le dernier étant le CPC.Depuis longtemps je privilégie  le RC vissant SCT (William Optics ),crayford motorisé JMI EV,bino Denkmeier,caméra d'alignement Starsense,batterie lithium pro  Celestron,contrepoids Geoptik,etc...

 

Jean Louis

  • J'aime 4
Link to comment
Share on other sites

Hello,

 

Très bonne idée ce post....

Le C11 est tellement polyvalent, que c'est un plaisir  - aussi - de faire du visuel avec...!!!!

Mon C11, depuis 9 ans me permet de faire de la photo planétaire, des occultations, du VA,

mais aussi et toujours du visuel....!!!!

Il est sur une monture allemande, EQ6, puis Cgem et Cgem2, et maintenant CGX.

Pas de Feathertouch pour moi, j'essaye de ne pas trop me servir de la MAP du C11, sauf pour l'approche...

Ensuite j'utilise un ZiS controlé - pour le visuel - par une raquette ...

JL

 

 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Une petite astuce pour améliorer un éventuel shifting (un objet qui se décale dans le champs de l'oculaire lorsque l'on change le sens de rotation de la mise au point) : lorsque le tube est bien à température et orienté vers le ciel, bien répartir la graisse en descendant le miroir en butée (bouton de map sens horaire, sans forcer) puis en le remontant en butée (bouton de map sens anti-horaire), et refaire la map.

La différence peut être importante, voire même faire disparaitre quasi totalement le décalage (à 1xD et plus). A tenter ;)

 

Il y a 23 heures, adamckiewicz a dit :

une petite marque au feutre indélébile sur la queue d’aronde

+1 pour la marque. J'utilise aussi cette astuce sur la barre de contre-poids pour les placer directement si monture EQ.

D'ailleurs pensez à écarter les pieds lorsque vous montez les poids au cas ou ils glissent par mégarde.

 

Edited by olivufu
  • J'aime 4
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, olivufu a dit :

 

La différence peut être importante, voire même faire disparaitre quasi totalement le décalage (à 1xD et plus). A tenter

Faut faire plusieurs aller retours et le faire régulièrement :) 

il y a 6 minutes, olivufu a dit :

de contre-poids pour les placer directement si monture E

Pareil, mais comme je laisse la monture entière …. :D le c8 est grab and go !

Pour les filtres n’ayant pas de raf ou de tiroir, j’ai préféré un rc avec un pas de vis à l’avant, comme ça j’ai pas besoin de faire suivre le filtre à chaque changement d’oculaire (d’autant qu’ils n’ont pas tous le même  coulant). 

Link to comment
Share on other sites

Pour adam,je ne fais que du visuel,donc je ne me suis pas posé la question du back focus.Ce crayford convient aussi bien pour l'utilisation en monoculaire qu'avec la bino.

C'est ce modèle:https://www.bhphotovideo.com/c/product/567337-REG/JMI_Telescopes_EV2CM_EV_2CM_Focuser_for_Cassegrain.html

Le CPC avec l'ancienne batterie que j'utilise de temps en temps.On voit le crayford JMI.

20210219_171120CPC Lune.jpg

 

 

 

Jean Louis

Edited by Jean Louis
  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

Et la barre de contrepoids Geoptyk pour CPC et Nexstar:https://www.telescopiomania.fr/contrepoids-pour-telescopes-astronomiques/5271-kit-de-bar-et-contre-geoptik-pour-sc-de-9-11.html

 

Jean Louis

Il y a 2 heures, norma a dit :

Perso, c'est ça. Maintenant PA fait encore moins onéreux (le mien a déjà quelques années : une construction perso).

focuseur-2.jpg

Salut Norma,

On en cause ici:

Jean Louis

Link to comment
Share on other sites

Plusieurs petits essentiels sur un sct en visuel :

- lui ajouter un pare buée (l'hiver arrive) et une version maison conviendra très bien pour limiter l'apparition de buée sur la lame de Schmidt. Je dirais 1.5 à 2x le diamètre du SCt en longueur de pare-buée.

- bien l'amener à l'équilibre thermique (très très important) et cela peut-être long en hiver s'il est stocké dans une pièce chauffée. Le laisser dans un garage ou une pièce moins chauffée peut-être une première astuce à laquelle penser le jour de l'observation. Sinon, dès qu'on rentre du boulot, hop, on sort le tube en ouvrant la protection avant, et le PO. Dans le même genre, j'acclimate aussi systématiquement le miroir de mon rc en le laissant dehors ouvert lui aussi en amont. Idem pour les primes du correcteur de réfraction.

- Avoir une collimation raisonnablement bonne. Mais une collimation vraiment parfaite fera une très nette différence, c'est flagrant. Les SCt, au regard de leur collimation très accessible, se doivent d'être le plus souvent parfaitement réglés, afin d'offrir leur plein potentiel, et ils en ont beaucoup du potentiel ! Pour un observateur encore peu expérimenté ou qui manque de confiance en soi pour oser toucher ces trois petites vis magiques, pas de souci, profitez en tel qu'il est, cela viendra en son temps.

- remplacer, à l'occasion d'un apprentissage de la collimation par exemple, les vis philips d'origine (sur les celestron actuels), par des hexas. Dès lors, une petite clé alen coudée offrira une bonne précision pour atteindre le graal d'une collimation parfaite sur une image focalisée à 3xD. Il existe aussi des coudées en Philips si l'on garde les vis d'origine.

* lien des dimensions des vis du secondaire des SCt : https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/what-are-the-sizes-of-collimation-screws-on-current-production-celestron-optical-tubes

Je pourrai au besoin proposer un tuto collimation pour présenter une méthode de collimation en visuel (il en existe déjà beaucoup, mais je la trouve facile).

- dans le cadre d'un tube hyperstar, s'assurer que la bague de maintien du secondaire est suffisamment serrée (pas trop) pour éviter à ce dernier d'être lâche. Cela peut arriver.

- Penser à conserver les mousses polystyrène d'origine si fabrication d'une petite caisse de transport, ces tubes compacts étant voués à se ballader.

 

Edited by olivufu
  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

Rhooo @olivufu ! Tu sais que je t'aime toi !🥰

 

Un sujet avec pleins d'infos, pile ce qu'il me faut.

 

Un truc m'intrigue sinon. Vous mettez un crayford sur le SC, d'accord. Mais la petite molette de mise au point elle devient quoi dans l'histoire ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, M-H a dit :

Un truc m'intrigue sinon. Vous mettez un crayford sur le SC, d'accord. Mais la petite molette de mise au point elle devient quoi dans l'histoire ?

On peut être amené à dégrossir la map avec la molette,ensuite on affine avec le crayford.

 

Jean Louis

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Je l'ai posté en réponse sur un autre post, mais je le remets là (si cela peut intéresser des personnes ici)

 

J'ai fais le choix du réducteur .63 sur mes SCts en visuel pur (j'ai aussi essayé la solution 2" mais je suis finalement revenu sur le réducteur) :

 

- Parce que je n'ai que des oculaires en 31.75mm : un 10mm70, un 14mm82 et un 24mm68 (les grossissements et le champs qu'ils m'apportent, et surtout les pupilles de sortie qu'ils m'apportent me conviennent très bien sur mes instruments pour les objets que je souhaite observer (pupilles de 1mm, 1,4mm et 2,4mm) (sans réducteur)

- Parce que je récupère en équivalence (avec mes oculaires actuels) 3 autres focales très intéressantes sans achat supplémentaire : l'équivalent à f10 d'un 16-70 degrès, d'un 22-82, et d'un 40-70 (avec réducteur)

- Parce que le champs corrigé (pour les amas ou objets larges par exemple) est bien meilleur avec mon 24 sur le .63 qu'avec les 40mm 2" que j'ai essayé.

- Parce que j'adore la modularité du t2 que j'utilise tout le temps, et qu'il diaph à 34mm.

- Parce que c'est léger et facile comme montage

- Parce que c'est moins onéreux

- Parce je peux monter des filtres en 31.75 du coup

- Parce que je ne fais jamais d'observations planétaires en même temps que des observations du ciel profond poussé. Avoir deux montages différents ne me pose aucun souci

- Parce que j’essaie d'optimiser chacun de mes montages (notamment le backfocus) pour réduire au maximum l'aberration de sphéricité. Il y a de nombreuses aberrations qui entrent en jeu, alors essayer des les limiter chacune est le pari que je fais pour rester limité par la diffraction. Tout y est plus simple en 31.75.

 

Edited by olivufu
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je possédais un Meade des fins 90s, l'électronique finalement s'est arrêtée après trois réparations, impossible de trouver ces composants.

Alors j'ai tout jeté sauf le tube de 10  pouces ou 254 mm qui est en très bon état, acheté une monture CGX équatorial.

J'ai aussi un cinq pouces Celestron, tout deux sont des SCT, le deuxième est sur une petite monture iOptron.

J'aime bien ces SCTs, ils donnent de bonnes images/vues, je me sers aussi d'oculaires de deux pouces en partie, de plus un Barlow ou bien 2X ou 3X.

 

Ces  Schmidt-Cassegrain telescopes sont d'excellents compromis, le désavantage est le secondaire qui sur plus petit diamètre prend un pourcentage assez élevé de l'ouverture. De plus réduira le contraste. Pour de la photo il vaut mieux se servir d'une "bocal length" plus courte, de 2 000mm à 1 600mm ce que est mon cas.

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai un RC 2" pour porfiter de 2 oculaires tres sympa, le nagler 22 t4 et le pentax 40mm qui sont tres tres confortables et donnent de belle images :)

J'ai trouvé un adc PA que je complete avec :

-bague 2" => 1,25

- bague ac0105 https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/accessoires-t2/support-photo-t2-pour-barlow-ou-reducteur-porte-oculaire-136_detail dans lequel on peut mettree une optique de barlow

- bague T2 quick changer (merci du conseil @olivufu ! ) pour orienter le RC sans changer l'orientation des prismes :) 

- RC prisme baader T2 qui pourrait accueillir une maxbright

- porte oculaire à reglage helicoidal T2-1,25" baader pour avoir un peu de marge pour que les oculaires  ne tapent pas le prisme et paufiner la mise au point plus precisément qu'avec la molette du c8 :) 

 

mais va falloir attendre un peu avec les ruptures de stocks :( 

 

j'aurai donc , à changer facilement grace au clicklock : 

- un RC 2¨ pour le CP

- un bloc tout pret avec adc pour le planetaire :) 

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, adamckiewicz a dit :

bague T2 quick changer

il y a deux versions, une moins chère et une un peu plus chère (la heavy duty).

En sortie d'adc ZWO (donc en aval), les prismes sont en t2 femelle. Je ne sais pas pourquoi. J'ai donc intercalé une bague t2 mâle - mâle pour faire office de conversion de genre et visser mon QC.

 

quelque chose comme ca :

https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-astronomie/bagues-adaptatrices/bague-adaptatrice-m48-mâle-t2-mâle-ts_detail

 

Mais ton mkiii n'aura pas ce souci normalement

 

Edited by olivufu
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Ce sujet est une très bonne idée Olivier :)

 

Je fais principalement du planétaire. J'utilise le système de mise au point ZIS de meade, ça permet de peaufiner la map après l'avoir dégrossie avec la molette de mise au point, cela évite également le shifting. Le ZIS rajoute environs 7cm de back focus.

 

Sinon, voici mon montage optique pour du planétaire, une barlow mizar etl-2 avec des bagues pour la fixer à un coulant 2" en sortie t2 (cela permet d'ajouter des bagues facilement pour augmenter le tirage).  Puis, un adc vissé en t2, puis un renvoi coudé1"1/4, puis une bino.

Ça donne ça:

20211004_140247.thumb.jpg.a76cfc971f49458c857882104fd472e1.jpg

C'est assez classique,  mais ça tient bien.

 

Pour le cp, je n'en fais pas beaucoup avec mon c8, mais j'utilise depuis peu un celestron custom rfa diagonal, c'est un réducteur 0,5x en t2 qui est fixé sur un renvoi coudé (ça date d'il y a longtemps, ça ne se fabrique plus). Ça fonctionne plutôt correctement. J'aperçois le secondaire avec le 32mm, pas avec le 25. Je n'est pas de focale intermédiaire, mais ça doit être à peu près la limite utilisable.  Cela me permet de rester avec mes oculaires 1"25, légers :).

Ça donne ça avec le ZIS:

20211004_182806.thumb.jpg.ee810cc070e392971500abf50d6a0501.jpg

 

Bon, voilà, c'est tout nuageux ici :-/

bon ciel à ceux qui en ont.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour a tous 😃

Merci pour la création de ce sujet !! Je suis débutante et possède un SC8 edge HD depuis presque un an, j'en suis ravie, bien que je n'ai aucun point de comparaison à ce jour😅. La monture est une AVX. J'ai un RC Télévue, un Nagler 13 mm et un 40mm fourni à l'achat. J'ai investi depuis peu dans un Pentax XW 40mm sur conseils pris sur ce forum, et c'est encore plus merveilleux😍, j'ai donc également investi dans filtre uhc pour pimenter le tout... Mes comptes sont à sec mais quel spectacle!!

Je suis en campagne, j'ai donc la chance d'avoir peu de pollution lumineuse. Par contre je n'ai jamais eu besoin de faire de mise en température (du moins je pense) du tube. J'ai investi tout de suite dans pare-buée avec résistance et le mets automatiquement, car la maison est entourée d'eau et le taux d'humidité est toujours élevé.

Le 03/10/2021 à 22:16, olivufu a dit :

Je pourrai au besoin proposer un tuto collimation pour présenter une méthode de collimation en visuel (il en existe déjà beaucoup, mais je la trouve facile

Je suis preneuse!!🖐️ comme si bien souligné, la collimation, ça fait peur...Je me lancerais un jour, je pense pouvoir y arriver au vu de toutes les étapes déjà franchies, et qui me paraissaient impossibles...Je pense avoir à ce jour, une image pas trop moche, du fait qu'il soit récent et que les observations soient belles. 

 

Au plaisir de continuer à vous lire, et à apprendre encore et encore...

 

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Awanita a dit :

Au plaisir de continuer à vous lire, et à apprendre encore et encore...

Au plaisir de lire d'autres commentaires enthousiastes comme celui-ci !

 

Il y a 6 heures, Awanita a dit :

Je suis preneuse!!🖐️ comme si bien souligné, la collimation, ça fait peur...Je me lancerais un jour, je pense pouvoir y arriver au vu de toutes les étapes déjà franchies, et qui me paraissaient impossibles

Pour la collimation, j'avais posté il y a plusieurs mois un commentaire sur un post de @Guy53.

Je reprends ici l'essentiel en affinant un peu ;) (n'hésites pas si tu as des questions dessus)

C’est en tout cas une démarche très intéressante d'apprendre à collimater un SC car c’est l’une des choses les plus importantes à faire (avec la bonne mise en température) pour profiter pleinement de ces tubes. Et ils sont formidables.

 

Plusieurs questions peuvent se poser : c'est quoi cette vis de 12h que l'on peut lire parfois dans des tutos collimation  ? pourquoi cette vis supérieure a-t-elle des conséquences différentes sur le rendu à l'oculaire lorsqu'un renvoi coudé est utilisé ? pourquoi la régler en dernier peut-être préférable ? comment la déterminer ? quels vis préférentielles utilisées et pourquoi ? quels outils préférentiels utiliser et pourquoi ? quelles étapes essentielles pour dégrossir et pour affiner plus précisément.

 

C’est à la fois extrêmement simple, et à la fois un peu complexe.

Commençons par le départ. Vous venez de recevoir votre nouveau Schmidt Cassegrain (récemment ou moins récemment), alors commencez par ne toucher à rien et profitez de votre tube jusqu’à ce qu’il ne vous satisfasse plus pleinement (c'est ce que tu as fait @Awanita et tu as eu raison). Le mieux est l’ennemi du bien ! Il n’est pas utile de faire des stars tests à tout va, si c’est pour en déduire que votre tube est un citron, mal réglé, nul, et inadapté (idem avec les benchs de carte graphiques hein ?). Votre tube est ce qu’il est, il est super, il y a des SC plus précis que d’autres, c’est ainsi et alors ? Votre tube est chouette, ne vous inquiétez pas de savoir si l'herbe est plus verte ailleurs. Apprenez à l’apprécier d’abord pleinement avant de vouloir tout toucher dans tous les sens sans connaître les conséquences (stress, panique, casse, déceptions, déréglages... comme des possibles). Cela, c’est mon premier conseil (même si je démonte toujours tout pour comprendre, mais ce n’est pas toujours la chose la plus facile à faire si vous êtes sujet aux inquiétudes ;) )

Ne faites rien si vous ne le sentez pas.....

 

En revanche, si tout va bien avec cette préface (pas de stress, vouloir aller plus loin, sentir qu’on est en limite et qu’on veut aller plus loin) alors oui, il va falloir se jeter dans cette étape clé qu’est la collimation. Te concernant @Awanita tu sembles désormais arriver à cette étape. C'est normal et c'est bien.

 

Collimater, pour un SC du moins, c’est aligner le miroir secondaire (qui peut s’incliner dans toutes les directions) sur le miroir primaire qui lui, reste plus ou moins dans un même axe, celui du baffle sur lequel il avance ou recule librement en agissant sur le focuser.

 

S’il avance en direction du secondaire (je tourne le focuser anti-horaire), la focale augmente, le f/d augmente, la MAP va en direction de l’infini. Le foyer sort car il est poussé dans la direction EXTRA FOCALE. L’oculaire, qui était au point, ne l’est plus car il se retrouve en position INTRA FOCALE.

S’il recule en direction opposée du secondaire (je tourne le focuser horaire), la focale diminue, le f/d diminue, la MAP se rapproche. Le foyer rentre car il est poussé dans la direction INTRA FOCALE. L’oculaire, qui était au point, ne l’est plus car il se retrouve en position EXTRA FOCALE.

Une position extra ou intra focale dépend ainsi d’un référentiel. Est-ce le foyer ? ou est-ce l’oculaire ? Lorsque l'un est en extra-focale, l'autre est en intra-focale et vice-versa.

Ceci sera utile pour la suite et pour collimater, car il faut comprendre ce que l’on place en extra ou en intra….focale.

 

Pour du visuel, collimater c’est très important (pour vivre la plus belle expérience possible avec son tube). Cela ne veut surtout pas dire qu’on ne vit pas de belles expériences avec un tube pas parfaitement collimaté. Pour de la photo planétaire HR, collimater, c’est très très très important. Photo HR = 100% des réglages aux petits oignons. Et collimater lundi sur Capella au zenith ne suffira pas pour sortir une photo HR mercredi de saturne à 20 degrès.

 

Par ailleurs, et par expérience, il ne m’a pas été possible de collimater parfaitement mes tubes sur une étoile artificielle DIY. Seul le ciel m’a permis cela, car j’utilise le tube sur le ciel, donc autant être au plus précis dans ses conditions d’utilisation réelles. Il est plus précis de collimater avec les miroirs positionnés de manière optimale l'un par rapport à l'autre. Et si l'on utilise une étoile artificielle à 10 ou 15m, on doit très fortement reculer le primaire pour arriver au point. Il n'est donc plus autour de sa position nominale. Les conditions sont nombreuses pour bien collimater : tube parfaitement acclimaté (plusieurs heures si gros diamètre, bon voire excellent seeing pour pousser sur la figure de Airy à pupille de sortie très petite, la volonté de le faire bien, prendre son temps (ne pas être pressé de faire un star test quoi), ne pas stresser si le tube réagit à l’inverse de ce que l’on pensait, etc…). Bref, être zen. Sinon, observez paisiblement, et collimatez une autre fois (pour ceux qui ne savent pas encore faire évidemment ; car cela viendra, et pour tout le monde !).

 

On en arrive aux différentes étapes alors je commence par quoi ?

 

Trouver une étoile, assez haute, qui sera visible longtemps depuis votre poste d’observation, mag 2 ou 3 c’est bien. Polaris s’y prête bien car elle est à bonne altitude, facile à trouver (car elle est presque toute seule dans son secteur), ne bouge presque pas car elle est extrêmement proche de l’axe de rotation de la Terre. C’est une bonne base. Il y en a plein d’autres selon votre lieu d'observation. Avoir si possible une pupille de sortie inférieure à 1mm (cela ne l’est pas toujours selon votre matériel). Je vais donc illustrer mes propos avec le matériel presque d’origine vendu avec les SC. Si vous avez mieux, ce ne sera que plus aisé.

 

Un oculaire de 5mm à f/10 donnera une pupille de 0,5mm, c’est bien pour affiner (mais avant d’affiner, on dégrossit !). 5 mm, c’est aussi plus ou moins le 13mm fourni d’origine avec une petite barlow courte et économique X2.5 (même si elle diverge un peu moins que prévue) comme la gso/kepler. C'est le cas des images ci-dessous.

Si le seeing est mauvais, alors tout risque d'être flou, déformé et peu approprié. Ce n’est pas de votre faute, alors on remet à plus tard et on observe paisiblement.

 

437952882_Capturedecran2021-04-18a11_06_06.png.0520d4039354b1ced7617fc2b8152ebb.png127050106_Capturedecran2021-04-18a11_06_12.png.914ed96873340e208bde3001cf50fc47.png

Mon premier conseil de collimation serait d’orienter le renvoi (comme les deux photos ci-dessus) pour faire correspondre son orientation avec la vis la plus haute de votre tube. Vous aurez ainsi un oculaire orienté dans l’axe de cette vis supérieure (comme sur les deux images ci-dessous). On va voir en quoi c’est extrêmement utile.

 

02.jpg.d910fdfd8577b93cde13121308e74ce3.jpg01.jpg.dda4d019fd79e814b97e47c21902b679.jpg

 

 

 

Cette vis servira de référence comme la vis supérieure (une fois l’œil dans l'oculaire dans l'alignement du tube). C'était celle que Guy avait appelé 12h dans son post. Lorsque vous regarderez dans votre oculaire, vous savez que cette vis permettra de faire descendre et monter votre ombre (ou votre point centrale sur la tâche de Airy), et uniquement cela : la direction haut/bas de votre ombre.

 

Les deux autres vis vous serviront à faire aller l’ombre à droite ou à gauche, et uniquement cela : la direction droite ou gauche

 

Je pense que c’est l’étape essentielle à comprendre pour faciliter la collimation d’un SC. Si une vis sert à orienter l’ombre dans une direction unique, alors tout devient facile. Ce qui est difficile, c’est quand il faut agir avec des pourcentages de chaque vis pour déplacer une ombre.

 

Ici, une vis = une direction. C’est simple.

 

Commencez par centrer l’étoile cible (je l’appellerai "Polaris") avec votre monture. C’est la seconde étape essentielle : bien, et parfaitement bien centrer Polaris (ou autre étoile) au centre du champs à l’oculaire. Ce sera à faire (et à refaire) à chaque fois avant de toucher la moindre vis ! Il faudra

1) centrer,

2) regarder ce que je dois faire,

3) tourner une vis pour faire aller l'ombre dans une seule direction,

4) recentrer,

5) regarder ce que je dois faire de nouveau,

6) tourner une vis pour faire aller l'ombre dans une seule direction,

puis 1) recentrer,

2)regarder ce que je dois faire

etc.

 

Pour cela, aller au meilleur point focus possible grâce au focuser (l'image peut toujours être floue dans le cadre d’une décollimation assez importante* ), puis passer votre foyer en position extra-focale (en tournant le focuser dans le sens inverse des aiguilles d’une montre). Le miroir va avancer. C’est probablement la position la plus logique du miroir puisqu’il monte contre la gravité. Seule cette position garanti mes étapes ci dessous.... car avec le foyer en position intra-focale (en tournant le focuser dans le sens horaire), tourner les vis de collimation dans un sens peut avoir un effet inversé. Quoi qu'il en soit, choisissez votre préférence.

 

* si c'est votre cas, je proposerai une astuce pour se dépatouiller d'une grosse décollimation

 

L’idée de ce défocus léger est de voir uniquement 4 ou 5 anneaux de diffraction, cela suffit. Pas besoin de défocuser beaucoup. L’ombre au milieu sera votre secondaire (celui que l’on souhaite aligner).

 

L’idée va d’abord être de régler UNIQUEMENT l’équilibrage droite et gauche de cette ombre. En aucun cas, on ne s’intéresse au déséquilibre éventuel "haut et bas" (la vis supérieure ne vous sert donc absolument à rien pour le moment, on ne la touche pas)

 

- Serrer un peu la vis de droite si l’ombre est trop à gauche (comme dans l'image ci-dessous) afin de ramener cette ombre vers la droite. La vis de droite est celle qui est du côté de votre bras droit lorsque vous êtes derrière votre oculaire, ou du côté de votre bras gauche si vous regarder votre télescope par l'avant, lame de Schmidt devant vous.

N'oubliez pas que je pars du postulat que vous utilisez un renvoi coudé, et que vous avez défocalisé en tournant le focuser en anti-horaire pour mettre le foyer en extra-focale ou l'oculaire intra-focale, c'est pareil.

 

1432204570_Capturedecran2021-10-05a14_21_29.png.034612588aa2c453031be773a7f12faa.png         1226241097_Capturedecran2021-10-05a14_44_41.png.211a8cd1cb1fa853cf3d63ad3f2e8303.png

 

- Serrer à gauche si l’ombre est trop à droite (pour la ramener à gauche). Si vous aviez une image comme celle-ci par exemple.

 

272805910_Capturedecran2021-10-05a14_43_01.png.6622676c8bd94cda787cf101f8fcbb48.png

Serrer = attirer l’ombre, toujours (même sur la vis supérieure ; on verra pourquoi on constate l’inverse dans l’oculaire).

 

*NB : si ça fait l'inverse de ce que vous voulez, ce n'est pas grave, tourner juste dans l'autre sens. On ne cassera rien. Jusque-là, jamais besoin de forcer outre mesure, car n’oubliez pas que serrer d'un côté, revient à desserrer en face. Donc ne forcez jamais trop fort, et pensez à desserrer la vis d'en face.

 

Une fois D et G parfaitement équilibré, il suffit juste de faire monter ou descendre l’ombre grâce à la dernière vis, la vis supérieure. Comme vous utilisez un renvoi, la vis supérieure correspond en fait à la partie opposée de votre télescope (le bas de la lame de schmidt). Passer la main proche (ou un morceau de papier, ou autre) proche de cette vis supérieure (sans toucher la lame), et vous verrez dans l'oculaire que votre main est visible en bas du champs défocalisé. Voilà pourquoi Guy précisait dans son post que sa vis de 12h repoussait l’ombre. En fait non, elle attirait bien l’ombre, mais vers le bas, vers 6h ;)

Visser la et l’ombre descend, desserrer la, et l’ombre remonte (dans l’oculaire bien sûr). C'est tout. Et quand droite et gauche sont parfaitement équilibrées en amont, on se retrouve avec quelque chose de bien dégrossit déjà. Surtout à 2xD de grossissement avec un oculaire de 5mm ou équivalenent avec barlow.

 

1214751104_Capturedecran2021-04-18a11_25_27.png.f194a896d77d24c18a0bb650084df54a.png

 

Pensez bien, encore une fois, à préférentiellement collimater via une défocalisation faite en tournant anti-horaire pour avancer votre primaire (sinon, encore une fois, certaines infos seront erronées). Il vous sera possible aussi de comparer votre intra et votre extra focus (mais je ne vais pas développer ici). Voilà vous êtes bons pour pouvoir passer un chouette moment.

 

*NB : serrer d'un côté revient à desserrer de l'autre. Si c'est trop serré à droite, desserrer à gauche ;) Ne forcez pas.

 

Néanmoins, et pour collimater précisément, il faudra aller plus loin encore bien plus loin. Avoir un grossissement supérieur encore, vous permettra d’être plus précis (un ou deux anneaux de diffraction max), voire d'aller voir la tâche de Airy directement en allant au focus très précis (essayé là aussi de terminer en anti horaire). C'est sur le focus précis que l'on termine le tout. Sur la figure de Airy ! Le principe sera le même, mais le seeing devra être excellent, et vous devrez centrer (puis bien analyser) avant d’agir extrêmement finement sur les vis (1/30ème de tour je pense) car Polaris partira vite hors champs à de tels grossissements (même avec un suivi). Centrer, analyser bien, agissez. Re-centrer et vérifier etc etc

C'est souvent l'étape oubliée (manque de matériel pour grossir beaucoup, pas de bon seeing, satisfaction des résultats précédents etc).

Il suffit de déplacer et positionner le point central de la même manière que l'ombre lors des étapes précédentes afin d'obtenir une figure la plus uniforme possible au regard de la turbulence et du grossissement.

 

1066054603_Capturedecran2021-10-05a14_28_46.png.e2d5fb5892eed5e41b68a8ef2030863b.png                  68237888_Capturedecran2021-10-05a14_31_17.png.27ed5907d1df8efbfc2037a09d88d3cf.png         1338467595_Capturedecran2021-10-05a14_36_56.png.7aec06c00c4eb12d8160ccbcc1ade213.png

 

Certaines peuvent avoir un peu d'aberration (trefoil sur celle du centre par exemple). Pas trop méchant, peut-être le signe d'un secondaire serré fort. A droite, il manque encore un peu mais vous avez compris l'idée. Souvenez-vous qu'on peut relâcher d'un côté avant de serrer de l'autre.

 

C'est à cette condition qu'un SC envoi vraiment du lourd ! même en 6 pouces ;)

 

C’est maintenant que la question des vis et des outils prend tout son importance. Je ne sais pas si l'on peut-être aussi précis avec des bob knobs qu’on tourne à la main (au 1/30ème de tour) avec la force de doigts imprécis. C'est subjectif, ok. Un levier s’impose de manière préférentielle (levier = précision). Soit une clé allen, soit une clé PH1 coudée. Je n’aime pas trop l'empreinte philips d'origine, voilà pourquoi vous verrez des vis hexa (6 pans ou allen) sur mon secondaire en photo ci-dessus.  Le TX est aussi très bon. C’est précis, très précis avec le levier, et ça permet d’obtenir une tâche de Airy plus ou moins comme celles ci-dessus, sous très bon ciel, sans trop de turbulence.

 

Sans ces conditions réunies, je n’y arrivais pas parfaitement (je n'ai pas essayé cependant le coudé PH, je suis passé direct aux hexa). 1 euros les 3 vis hexa, moins cher que les bobs en plus. Je ne suis pas anti-bobs bien entendu (pratique, sans outil, sans peur de rayer ou déraper).

 

Désormais, il est collimaté. Terminez toujours votre mise au point en sens focuser anti-horaire (et si on depasse la map, alors on revient en focusant sens horaire, puis en remonte sens anti-horaire vers le point doucement). Profiter du ciel, observser et passez de chouettes moments.

 

cf ici les dimensions des vis sur SCT

https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/what-are-the-sizes-of-collimation-screws-on-current-production-celestron-optical-tubes

 

tutos collimations celestron :

https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/tagged/astronomy-optical-tubes-collimation?view=category

 

 

Je ne peux hélas pas retrouver et citer toutes les sources diverses de mes apprentissages, mais le cœur est à remercier la communauté pour tout ce qu'elle partage avec bienveillance ici.

PS : si vous constatez des erreurs dans ce retour expérience, dites le bien, que je puisse corriger.

 

PS : Les quelques images de focalisation et défocalisation viennent de google image. Si besoin, je les enlèverai et les remplacerai par des images que je ferais. Merci aux auteurs.

 

 

 

 

 

 

 

Edited by olivufu
  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Vivlepic a dit :

Hello,

Un topo, que je trouve très bien fait, réalisé par Clouzot ( Site visuel assisté )

 

http://www.astronomie-va.com/forum/viewtopic.php?t=969

 

:);)

 

Bon ciel.

Merci, à chaque fois j’ai honte de ne jamais l’avoir terminé ce fameux tuto 🙈

 

Et il lui manque des infos importantes (le sens de déplacement de l’ombre selon qu’on est intra ou extra focale…). Le tuto d’Olivier juste au-dessus est vraiment nickel

Link to comment
Share on other sites

ce qu'il manque au C8 ? une poignée de transport située en haut du tube et non en bas. j'ai retiré la poignée d'origine qui ne permettai pas de faire reposer le tube sur sa queue d'aronde.

Je crois que le problème a été résolu depuis sur les edge. la poignée est plus plate. De mon côté j'ai placé une poignée à la partie supérieure, comme les VIXEN. Ca me parait plus logique.

Un viseur point rouge et un chercheur coudé redressé sont complementaires et bien utiles aussi

 

IMG_3057.JPG.f57a2add124e3e37597c3b7536b46f04.JPG

Edited by helie
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Il y a eu des versions de C8 avec des poignées-lanières sur le tube (noir, années 80 ?). Le mien est de la sorte. La poignée s'est abimée avec le temps, mais le support en // permet de le porter, le C8 est léger. De même sur le C11, le support // (c'est pas ceux d'aujourd'hui) permettait de le tenir sans problème, façon "Mewlon" avec le chercheur.

 

 

Link to comment
Share on other sites

@olivufu Merci!! Très belle explication simplifiée, j'ai tout compris!! 👍Et pour le coup ça rend les choses plus abordables et réalisables...Alors, je dis pas que je vais le faire de suite, mais le jour ou je sentirais une perte de qualité, je n'hésiterais pas à me lancer!

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.