Jump to content
fredastronomie

nebuleuse de la tete de cheval

Recommended Posts

salut,

c'est quoi un ciel normal ?

 

Si tu veux dire 50 km d'une grande ville et 5 km d'une ville de 8000 habitants, je ne la vois pas dans un 300 mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou,

 

En visuel, je crains qu'il ne te faille un minimum de 400mm de diamètre pour commencer à deviner (et non pas voir) cette nébuleuse Barnard 33.

Le mieux étant bien sûr de la traquer avec l'astrophotographie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette nébuleuse est observable grace l'effet de négatif vis à vis d'une nébuleuse constituée essentiellement d'hydrogène donc rouge. L'oeil est peu sensible (en tous cas moins) que pour du vert par exemple.

 

En 1995, j'étais au désert d'Atacama et j'ai pu la photographier avec un 50mm argentique ouvert à 1.4 avec un film à 1000 voire 1400ISO (je ne sais plus) et quelques secondes de pose (15s maximum), mais elle disparaît très vite avec la PL.

 

Ma conclusion est qu'en visuel, il faut un ciel vraiment parfait...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est en effet ce que j'ai entendu dire : en visuel, il faut un très bon ciel, et un 400mm minimum.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai vue avec un ciel "de campagne" (PL modérée) et dob de 400 + filtre Hbeta

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je l'ai vue avec un ciel "de campagne" (PL modérée) et dob de 400 + filtre Hbeta

 

Pareil. Dans ces conditions on fait plus que la deviner. Des courbes apparaissent, les contours se détachent mieux à certains endroits qu'à d'autres.

Sous un ciel pas nickel le filtre est indispensable.

 

Avec le même matériel (T400 et filtre H-beta) mais sous un ciel très transparent, le museau en trompette ressort, le sommet de la tête est nettement anguleux car le nuage de poussières est surligné d'un cerne plus lumineux à cet endroit.

 

Fred.

Edited by fred-burgeot

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un 18 pouces soit plus que 450 mm nous ne pouvions pas voir la tête de cheval et pourtant on était à 1,200 mètres d'altitude mais le ciel n'était pas des plus sombre!

 

C'est plutôt dificile d'observer cette élusive tête!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

sous un ciel de montagne 1300 m , pas de PL , la tête de cheval nous est apparue dans un 465 mm avec filtre NPB (donc bande "large" ) avce sa forme bien caractéristique en vision décalée , idem avec un 600 mm (mais plus facile). Mais sans filtre : que dalle , même au 600 .

Donc, oui , elle est pointue HorseHead .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

je l'ai vaguement distinguée une fois avec un 300 + Hb sous un bon ciel de campagne. je l'ai tentée de nombreuses fois et je n'ai pu deviner une vague cacahuète sombre qu'une seule fois. et pourtant par rapport à d'autres de mon club j'ai plutôt un œil sensible / exercé car j'ai plus de facilité à localiser dans l'oculaire les cibles difficiles.

 

donc avec un 300 c'est pas gagné : il faut un bon Hb + un bon ciel + un bon soir + un bon œil.

 

en plus ça n'avait rien de spectaculaire : une vague zone un peu plus sombre, un peu allongée... bref un petit début de quelque chose qui ne veut pas se laisser attraper.

 

il faut que je la retente maintenant que je suis passé au 400 mais j'ai plus un aussi bon ciel!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Je confirme l'avoir devinée plusieurs fois au 400 mm + filtre Hbeta (astronomik), et sous un ciel "normal", à 80km de Paris. On arrive a discerner une zone plus sombre au bon endroit. Mais pas de forme précise.

 

A mon avis, avoir sa vision nocturne est nécessaire, donc il ne faut pas s'atendre à la voir 5 minutes après avoir commencé ses observations. D'ailleurs je note le truc du cache-oeil :)

 

Et bien sur, sans filtre, pas d'espoir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

La tête de cheval (=B 33) n’est pas aussi difficile que cela si l’on dispose d’un filtre H bêta, redoutablement efficace (ou à défaut le UHC en moins efficace mais mieux que sans filtre !).

Sous un très beau ciel de campagne, en plaine, bien acclimaté et sans pollution lumineuse (en tout cas pas dans la direction du sud) (fait chez moi à 15 kms sud-est d’Angers, grosse ville de 200000 hbts), je la perçois pas trop difficilement avec un T 250x80 sous la forme d’une encoche sombre au niveau du faible voile représentant IC 434, plus contrastée côté tête de cheval. Je l’ai même aperçu dans mon T 120 !! (mais très bon ciel). L’utilisation d’une photo pour savoir exactement la rechercher est bien utile (prenez plutôt une photo sous exposé en noir et blanc pour faire plus « réaliste ».

Dans un T 400x110 et toujours filtre H bêta, les meilleures nuits, on perçoit même sa forme de tête de cheval !! (voir mes commentaires sur Astronomie Magazine n°109 dans Au méridien ; n° de février 2009). Je complète ces remarques pour dire certes que j’ai une bonne vue, mais j’ai souvent rencontré des amateurs qui en avaient aussi une bonne vue.

Sans filtre, c'est beaucoup plus difficile, mais sous un ciel de montagne, on fait des miracles.

Tous cela pour dire qu’il faut parfois tenter « l’impossible » et on peut alors avoir parfois de belles surprises…

Share this post


Link to post
Share on other sites

complètement d'accord avé Alexandre !

c'est en effet une observation "spéciale", mais qui n'a rien d'infaisable. Par contre, certains paramètres sont des atouts précieux et bien sûr si on les cumulent tous, ben c'est l'pompon.

- bien sur, c'est le ciel qui parle, en termes de PL (un SQM informe bien) et de transparence, à mon avis le principal.

- bien sur (bis) une vision nocturne bien rodée aux truc à faibles contrastes pas forcément rikiki (c'est un truc assez "grand")

- le H beta est un atout certain, mais pas indispensable si les 2 premiers points sont réunis. Il magnifie la chose ou du moins lui donne de l'évidence.

- et le diamètre instrumental fera chanter tout ça, notamment si on a pris soins d'avoir quelque chose de propre, comme les filtres et oculaires.

sans jouer aux records, vu à la L130 à 2000m. Bon, c'était ST Véran avé une astrophysic.

Mais vu aussi de superbe façon sour un ciel ultime au T250. Vu de façon étrange et inimaginable au T600 (Restefond) + filtre, avé un ciel qui commençait à perdre de sa noirceur à l'approche de l'aube !!!!! comme quoi la transparence l'emporte sur tout le reste). C'est un image qui nous a scotché, sur fond légèrement bleu.....

Enfin vu très régulièrement au T400 dès que c'est noir. C'est d'ailleurs mon indice de qualité de ciel quand la chose est visible (l'autre étant la détection des pileirs dans l'Aigle).

 

Bref, c'est une nebuleuse obscure et comme la plus part de ces objets, il faut un ciel TRANSPARENT et un bon SQM.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A 400mm et sous un bon ciel, il faut tout de même un regard averti et user de la vision décalée avant de pouvoir discerner quoique ce soit. Cette nébuleuse se prête mieux au jeu de la photo, mais ce n'est pas mission impossible en visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pareil. Dans ces conditions on fait plus que la deviner. Des courbes apparaissent, les contours se détachent mieux à certains endroits qu'à d'autres.

Sous un ciel pas nickel le filtre est indispensable.

 

Avec le même matériel (T400 et filtre H-beta) mais sous un ciel très transparent, le museau en trompette ressort, le sommet de la tête est nettement anguleux car le nuage de poussières est surligné d'un cerne plus lumineux à cet endroit.

 

Fred.

 

:D:D évidemment, je pensais à la fois où tu me l'as montré dans ton T400 et ton filtre Hbeta (il y a 2 ans environ). Je ne l'ai jamais revue avec mon T300 sans filtre....

Aujoud'hui j'ai un T400 mais pas ce fameux filtre. Je me demande si cela en vaut la peine...

Share this post


Link to post
Share on other sites
:D:D évidemment, je pensais à la fois où tu me l'as montré dans ton T400 et ton filtre Hbeta (il y a 2 ans environ). Je ne l'ai jamais revue avec mon T300 sans filtre....

Aujoud'hui j'ai un T400 mais pas ce fameux filtre. Je me demande si cela en vaut la peine...

 

Je dirais que le Hbeta en vaut la peine, et pas que pour la tete de cheval. Orion, la lagune, voire north america, et tous ces types de nébuleuses, peuvent également en bénéficier...

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je dirais que le Hbeta en vaut la peine, et pas que pour la tete de cheval. Orion, la lagune, voire north america, et tous ces types de nébuleuses, peuvent également en bénéficier...

 

A+

 

ok, je vais attendre sagement des occasions. Mon budget astro a été explosé cette année, là je me calme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un filtre H_Bêta ne fonctionne pas (en tout cas pas à fond) avec beaucoup d'objet, ce qui suggère en effet de ne l'utiliser qu'avec un gros diamètre - avec 400 mm je crois que ça vaut le coup. Mais en effet il n'y a pas que la Tête de Cheval. Une bonne surprise pour moi a été M42 : c'est mon filtre préféré pour cet objet (au 300 mm comme au 500 mm).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rentre d'un séjour astronomique dans le désert du Nouveau Mexique en octobre 2018 et j'ai pu y observer la tête de cheval sans aucune difficultés dans un dobson de 55 cm (22 pouces). J'ai fait cette observation avec un amateur passionné propriétaire de ce dobson de marque SDM (marque australienne), qui est un équipement de haut niveau. Voici plusieurs éléments intéressants qui sont ressortis:

 

a) il faut un ciel très pur. Ce soir là, les étoiles ne scintillaient pas ce soir là tant le ciel était pur. Dans cette région du monde, lorsqu'on sort d'une pièce éclairée, on voit immédiatement et très distinctement la voie lactée sans aucun temps d'adaptation de l'oeil. On voit également parfaitement le disque lunaire même lorsqu'il n'y a qu'un croissant éclairé... Le célèbre "Dark Sky" fait toute la différence. 

 

b) le truc que m'a donné le propriétaire du télescope, c'est que si on arrive distinctement à observer la nébuleuse de la Flamme sans filtre, alors on n'a pas de difficulté à observer la tête de cheval avec un filtre à hydrogène (de bonne qualité).

 

c) très important également: il faut que la pupille de sortie de l'oculaire soit adaptée à l'oeil, à savoir 5 mm: cela permet de concentrer toute la lumière dans l'ouverture de l'oeil.. ce petit truc est souvent oublié lorsqu'on évoque l'observation de la tête de cheval et c'est peut être ça qui fait la différence!

 

Ce que j'ai vu était merveilleux, la tête de cheval était certes sombre, mais sa forme se détachait très nettement et sans difficulté:  on voyait parfaitement le petit museau. La tête de cheval mesurait environ 5 mm (je ne me souviens par contre pas du grossissement, mais probablement un grossissement relativement faible)... très certainement qu'un Dobson de 40 cm aurait également permis de la voir. Ce qui fait la différence, c'est la qualité du ciel et l'excellence du télescope utilisé.  (Pour ma part, j'avais déjà essayé d'observer sans succès la tête de cheval depuis la suisse, avec mon dobson de 31 cm pourtant de bonne qualité...Malheureusement, même lorsque le ciel est très dégagé, et loin des villes, l'humidité et les défauts du ciel en Europe rendent difficile l'observation de cette nébuleuse.)

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un post très intéressant !!

il y a deux ans, certains affirmaient l'avoir vu à la lunette de 127 mm (sans préciser les conditions) ; au 200 mm perso j'avais fait "chou blanc" même par  bon ciel. Alors plutot sceptique, j'en déduisais que seuls les gros diamètres permettaient de s'en approcher mais la transparence de l'air associé à un bon contraste instrumental semble être la clé en visuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, la semaine passée j'étais dans le haut Atlas marocain, à 2700 mètres d' avec mon Strock 250 (je ferai prochainement un CROA ...).

 

J'ai trouvé le ciel exceptionnel et j'ai parfaitement vu "la flamme" ... mais pour le canasson, même avec le filtre HBeta, j'ai longuement cherché sans arriver à rien... 😠

 

Yves

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir, Je reviens sur mon message du 18 septembre. pour ceux que cela intéresserait, voici le télescope (et son propriétaire) avec lequel nous avons observé la tête de cheval: http://www.sdmtelescopes.com.au/scope-showcase/sdm036-22-f3-6/

 

Yann

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.